Polarisation : Énergie de l’amour vs énergie de la peur

énergie de la peurCet article poursuit notre exploration de la polarité. Si vous n’avez pas encore lu le premier article, vous devrez probablement le faire avant de commencer celui-ci, car nous allons maintenant développer davantage les premiers concepts dont il avait été question.

Un bref rappel

Chaque pensée a deux composantes : le contenu et l’énergie. Le contenu est la partie des données d’une pensée, et l’énergie est le support qui donne à une pensée le pouvoir de se manifester. Considérez chaque pensée comme une onde radio. L’onde radio électromagnétique est la composante de l’énergie, et l’information transmise en est le contenu.

Nos corps se comportent comme des récepteurs-émetteurs énergétiques, transformant l’énergie qui nous traverse en états émotionnels. Les pensées à forte énergie génèrent des états émotionnels intenses. Les pensées à faible énergie génèrent peu ou pas d’émotions.

L’énergie produite par la pensée a une polarité. Cette polarité est soit entrante, soit sortante. Les pensées entrantes se concentrent sur la réception et l’acquisition tandis que les pensées sortantes se concentrent sur la création et le don.

Les pensées qui ont le plus de chance de se manifester sont celles qui sont fortement polarisées, ce qui signifie que votre attention est principalement concentrée sur les flux entrants ou sortants, mais pas sur les deux. Il est possible que la composante énergétique d’une pensée ait un mélange de polarités entrantes et sortantes, mais ces polarités opposées s’annuleront, et la pensée aura beaucoup moins de chance de se manifester. Les ondes électromagnétiques qui partagent la même fréquence peuvent interférer l’une avec l’autre. Ainsi, même si l’énergie générale de chaque signal est élevée, le contenu des deux signaux finit en statique brouillé. Les pensées se comportent de la même manière.

La manifestation d’une pensée hautement polarisée peut se produire via une action motivée ou une synchronicité passive ou (généralement) une combinaison des deux. En fin de compte, l’énergie intentionnelle est ce qui déclenche la chaine d’évènements menant à la manifestation finale.

Pour améliorer votre capacité à exprimer un souhait, choisissez d’utiliser soit l’énergie entrante, soit l’énergie sortante, mais pas les deux. Comme vous le constaterez bientôt, ce choix est beaucoup plus important qu’il n’y parait à première vue.

Ce qui part finit toujours par revenir

Comme vous pouvez vous en douter, le flux d’énergie ne s’arrête jamais. Il circule toujours. Considérez les modèles de base du flux d’énergie polarisé.

Flux sortant polarisé : Dans cette situation, vous concentrez votre attention sur le flux sortant. Votre souhait s’aligne sur la création, le don ou la contribution. Votre flux d’énergie sortant provoque une réponse énergétique venant de l’univers, de sorte que l’énergie revient à nouveau vers vous. Cela peut vous revenir par l’intermédiaire d’autres personnes, de l’argent, des relations amoureuses, etc. Cependant, il y aura toujours un retour compensateur. La meilleure manière de recevoir ce flux de retour, c’est de faire preuve de gratitude, puis de le renvoyer pour générer plus de flux sortants. La règle de cette polarité est la suivante : Donner, c’est être récompensé.

Flux entrant polarisé : Dans ce cas, vous concentrez votre attention sur le flux entrant. Votre souhait s’aligne sur l’obtention, l’acquisition ou la réalisation. Votre flux d’énergie intérieur provoque une réponse énergétique venant de l’univers, de sorte que cet emprunt d’énergie doit couler hors de vous à nouveau. Dans ce cas, le flux compensateur sera une sorte de retour sur investissement. Il peut s’agir d’un flux d’argent sortant, d’un travail à terminer, de la présence de concurrents, etc. La règle de cette polarité est la suivante : nous vivons dans un monde compétitif, et vous devez faire attention au meilleur.

Flux mixte : Tenter de mélanger les deux flux créera généralement un désordre énergétique. Au lieu de créer un flux fort et régulier dans une direction, vous allez manifester une turbulence chaotique. Votre travail consiste à vous concentrer sur une extrémité et à laisser l’univers s’occuper du flux de retour. C’est ce qu’on appelle « suivre le courant ». Si vous vous concentrez sur le don, vous recevrez aussi. Si vous vous concentrez sur l’acquisition, vous manifesterez un flux compensateur. Cependant, si vous envoyez de l’énergie dans les deux sens, vous devrez gérer l’addition des deux flux de retour. Ce déplacement constant de votre énergie rendra votre vie beaucoup plus aléatoire et accidentelle qu’elle ne l’est en réalité, mais vous n’êtes en réalité que secoué par le courant de vos propres vagues de pensées.

Créer un chaos énergétique en changeant constamment les polarités est quelque chose que vous êtes toujours libre de faire. Si vous souhaitez vous laisser emporter par les courants de la vie, allez-y. En fait, la plupart des gens font exactement cela. C’est pourtant une erreur de blâmer des forces extérieures pour votre situation actuelle, alors que vous n’avez affaire qu’aux reflets naturels des énergies que vous avez produites au départ.

polarisation énergie de l’amour

Karma

Le concept du karma est facile à expliquer en termes de flux d’énergie polarisée. Les énergies que vous émettez vous reviendront toujours. La polarité du flux sortant génère un karma positif, tandis que la polarité du flux entrant génère un karma négatif (c’est-à-dire une dette karmique). Si vous privilégiez fortement une polarité par rapport à l’autre, il est plus facile d’observer les reflets karmiques. Néanmoins, si vous changez fréquemment de polarités ou les mélangez, vous aurez du mal à faire le lien entre vos expériences et les pensées qui les ont engendrées.

Je tiens à souligner que le karma négatif n’est pas nécessairement une chose terrible si vous êtes prêt à accepter les reflets karmiques et à les payer volontairement. La dette karmique ressemble beaucoup à la dette financière. Elle peut être utilisée de manière constructive ou elle peut vous submerger. Ceux qui sont habiles avec la polarité du flux entrant apprennent à accepter la dette karmique créée par leurs souhaits et à la payer de leur plein gré plutôt que de s’y opposer.

Comprendre les flux entrants et sortants

Dans l’article précédent, lorsque j’ai expliqué les polarités des flux entrants et sortants, je ne leur ai pas vraiment fait justice. Au fur et à mesure que je parcourais les commentaires (via courriel surtout), il était clair que beaucoup de gens pensaient que je décrivais les deux faces d’une même pièce, comme le yin et le yang. Certains ont suggéré que la meilleure option serait d’équilibrer les deux polarités. Toutefois, ces polarités ne sont pas quelque chose que l’on devrait équilibrer. Dire que vous devriez équilibrer les polarités entre les flux sortants et les flux entrants revient à dire que vous devez équilibrer vos bonnes actions par rapport à vos mauvaises actions… Dans ce cas, l’équilibre n’est pas une chose souhaitable, à moins que vous ne vouliez être une personne très conflictuelle.

C’est ma faute ! En effet, c’est moi qui ai choisi des termes comme flux entrant et flux sortant qui impliquent naturellement la notion d’équilibre. Comment peut-on avoir un flux entrant sans flux sortant, et vice-versa ? La différence entre les polarités est néanmoins extrême, et je vais essayer de faire un meilleur travail en les différenciant ici. Au lieu de flux entrant et sortant, j’utiliserai différents termes pour les décrire : peur (au lieu de flux entrant) et amour (au lieu de flux sortant). Ces termes sont probablement des indications plus précises ; ils impliquent des manières fondamentalement différentes d’entrer en relation avec la vie. Ils sont diamétralement opposés, mais ils ne sont pas du genre qu’on devrait équilibrer ou mélanger.

Permettez-moi de décrire ces deux polarités énergétiques d’une manière légèrement différente maintenant. Cette fois, j’utiliserai les étiquettes de la peur et de l’amour.

La peur

La peur (flux entrant) est l’énergie de survie, du pouvoir et du contrôle. Elle est associée à des émotions intenses telles que l’avidité, la victoire ou la luxure. L’énergie de la peur cherche à s’exprimer par l’acquisition du pouvoir. Elle veut submerger, dominer, conquérir, posséder. Lorsque vous rêvez de dominer ou de contrôler les autres ou votre environnement, vous invoquez l’énergie de la peur.

Si vous cherchez un très bon exemple pour comprendre l’énergie de la peur, pensez au personnage de l’Empereur dans Star Wars.

La peur est une manière spécifique d’entrer en relation avec la vie en disant : « Je suis naturellement vulnérable, et plus j’ai de pouvoir, moins je deviens vulnérable ». La vie est une entreprise compétitive et, en fin de compte, vous ne pouvez faire confiance qu’à vous-même. Le but de la vie est d’augmenter votre pouvoir. La partie de vous qui croit que vous avez besoin d’acquérir plus de pouvoir, plus d’argent, un meilleur statut, ou une meilleure position est la partie qui résonne avec l’énergie de la peur. Si une personne polarisée par la peur pouvait choisir un pouvoir magique, elle choisirait quelque chose pour augmenter sa domination sur les autres ou l’environnement, probablement quelque chose comme le contrôle de l’esprit.

L’émotion maximale de l’énergie de la peur polarisée implique de se sentir incroyablement puissant. Lorsque vous développez une certaine intensité d’énergie de la peur, vous vous sentez incroyablement puissant et dominant. C’est ainsi que ceux qui se polarisent avec l’énergie de la peur se connectent à Dieu ou à la Source. Ils s’efforcent de devenir des dieux pour eux-mêmes.

L’amour

L’amour est l’énergie de la connexion, de la création et du service. Elle est associée à des émotions intenses comme la joie, la paix et l’unité. L’amour cherche à s’exprimer via le don et la créativité. Il veut créer des liens, soigner, unir, inspirer. Lorsque vous désirez intensément servir le plus grand bien de tous, vous invoquez l’énergie de l’amour.

Si vous voulez un excellent exemple pour comprendre l’énergie de l’amour, le meilleur exemple auquel je puisse penser est Jésus-Christ.

L’amour est une façon spécifique d’entrer en relation avec la vie en disant : « Quoi qu’il arrive, je suis en parfaite sécurité ». Vous abordez la vie avec une certaine témérité parce que vous savez que naturellement, rien ne peut vraiment vous nuire. Le but de la vie pour vous est d’exprimer avec joie votre personnalité. La partie de vous qui croit que tout est déjà parfait et que vous êtes là où vous êtes pour embrasser et profiter de l’expérience est la partie qui résonne avec l’énergie de l’amour. Si une personne polarisée par l’amour pouvait choisir un pouvoir magique, elle choisirait quelque chose pour augmenter sa capacité à servir le bien commun, probablement quelque chose comme la capacité de guérir les gens.

Le pic émotionnel de l’énergie de l’amour polarisée est celui de l’expérience de la perfection complète et de la beauté incontestable en toutes choses. Lorsque vous développez une certaine intensité d’énergie d’amour, vous rayonnez de gratitude, de joie et d’amour inconditionnel. C’est ainsi que ceux qui se polarisent avec l’énergie de l’amour se connectent à Dieu ou à la Source. Ils dissolvent toutes les barrières entre eux et Dieu, de sorte que le moi et Dieu deviennent un.

Polarisation

Si vous vivez en tant qu’être humain dans cet univers physique, c’est pour que vous puissiez expérimenter librement les deux polarités à des intensités relativement faibles. En fin de compte, vous devez choisir entre les deux, ce qui signifie que vous devez vous polariser.

Il n’est pas logique d’essayer d’équilibrer les énergies de la peur et de l’amour parce qu’elles s’annulent. Ce sont deux manières fondamentalement différentes d’entrer en relation avec l’existence. Soit vous croyez que vous êtes profondément en sécurité (polarisation de l’amour), soit vous ne l’êtes pas (polarisation de la peur). Ceux d’entre nous qui vivent comme des êtres humains s’efforcent encore de répondre à cette question fondamentale. Une fois que nous avons fait ce choix et que nous l’avons accepté, nous passons à l’étape suivante de notre existence.

Mélanger les énergies de l’amour et de la peur revient en fait à ne pas faire de choix. Nous ne savons pas ce qu’il faut croire. Nous ne savons même pas comment faire le choix. Toutefois, en fin de compte, c’est exactement ce dont il est question — un choix que nous devons faire de notre plein gré. Bien que vous ayez probablement un préjugé moral antérieur au sujet de cette décision, dans l’ensemble, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Vous pouvez choisir de vous polariser avec la peur ou avec l’amour. Le but de votre existence humaine est de vous aider à accepter cette décision et à la prendre.

Polarisation et niveaux de conscience

Quelle est la relation entre la polarisation et votre niveau de conscience ? Bien que les gens déforment souvent la description de ces niveaux pour favoriser l’orientation de l’amour, il est tout à fait possible d’avoir également une orientation de la peur à n’importe quel niveau.

Ceux qui choisissent de se polariser avec amour deviennent des ouvriers de lumière. Ceux qui choisissent de se polariser avec la peur deviennent des ouvriers des ténèbres. Plus vous devenez conscient et averti, plus vous observerez facilement le rôle de l’énergie polarisée, plus vous vous sentirez poussé à vous polariser d’une manière ou d’une autre. Votre niveau de conscience ne dicte pas votre polarité, mais il vous aide à comprendre l’importance de cette décision.

À chaque niveau de conscience, il y a des manifestations basées sur la peur et sur l’amour. Par exemple, il y a une sorte de courage qui est enracinée dans la peur, et il y a une autre sorte de courage qui est enracinée dans l’amour. Le courage basé sur la peur vous incitera à vaincre vos peurs, tandis que le courage basé sur l’amour vous motivera à transcender vos peurs. Pour donner un autre exemple, au niveau de la paix, il y a une certaine paix qui découle du sentiment d’unité, et il y en a une autre qui découle du fait de disposer d’une quantité suffisante de pouvoir.

Considérez le personnage de l’Empereur de Star Wars. Il était très conscient et averti (il ne souffre pas de dépression, d’apathie, de chagrin ou de honte), mais il a choisi de se polariser avec le côté obscur de la force (orientation de la peur). Sa conscience combinée à sa polarisation le rendait extrêmement puissant, ce qui lui a permis de facilement détourner Anakin vers le côté obscur, car Anakin était moins conscient et plus en conflit. Bien que Star Wars soit une œuvre de fiction, les concepts de lumière et de ténèbres sont respectivement très similaires aux polarités de l’amour et de la peur. Si vous voulez maitriser la force (c’est-à-dire le flux d’énergie), vous devez finalement vous polariser. Ceux qui ne se polarisent jamais sont en grande partie impuissants et serviront simplement de pions à ceux qui le font.

Faire le choix de la polarité

Erin a fait quelques lectures intuitives pour des personnes très conscientes qui font face à la décision de la polarisation. Ces personnes ont du mal à prendre la plus grande décision de leur vie. Elles penchent généralement dans un sens ou dans l’autre, mais elles peuvent toujours envisager les deux solutions possibles. Elles ont l’impression qu’une fois leur décision prise, elles ne peuvent plus revenir en arrière.

Ayant fait ce choix moi-même, je peux dire que ce n’est pas du tout facile. Lorsque vous commencez à comprendre la nature fondamentale de ce choix, cela peut prendre de nombreuses années avant de l’accepter.

En fin de compte, j’ai pris la décision de me poser cette question : Quelle est la réalité que je souhaite expérimenter ? Je savais qu’une fois le choix fait, je commencerais à attirer une réalité qui reflèterait mon choix. Je serais finalement entouré par les réflexions qui correspondraient à mon rendement énergétique. Lorsque j’ai regardé le choix à travers cette lentille, c’était plus facile pour moi de décider (mais toujours pas facile). J’ai consciemment décidé de me polariser avec l’amour, car c’est la réalité que je souhaite vivre.

Maintenant, vous pensez peut-être : « Qui sur terre voudrait se polariser avec l’énergie de la peur ? De toute évidence, l’amour est le seul choix qui convient ». Si c’est ce que vous pensez, alors je dirais que vous n’avez pas encore accepté votre propre ombre et que vous n’êtes pas prêt à vous polariser. Avant de prendre cette décision consciemment, vous devez comprendre l’attrait des deux polarités, car c’est là tout le sens de l’existence humaine.

Post-polarisation

Une fois que vous avez décidé de vous polariser, vous avez toujours accès aux deux polarités énergétiques, mais l’une d’elles dominera sur l’autre. Ce changement ne se produit pas instantanément. Très souvent, c’est une progression très graduelle, car vous vous fiez de moins en moins à la polarité non dominante et de plus en plus à la polarité qui domine.

Au fur et à mesure que vous apprenez à utiliser votre énergie dominante plus fréquemment, votre capacité à exprimer ce que vous voulez augmente. C’est comme si vous aviez enfin vos batteries branchées dans le bon sens, de sorte qu’un fort courant puisse circuler. Les ondes énergétiques qui vous reviennent sont amplifiées parce que votre production énergétique commence à former un motif de résonance. C’est comme pousser un enfant sur une balançoire. Si vous poussez à des intervalles aléatoires, l’enfant ne se balancera pas très haut parce que certaines de vos poussées s’annuleront.

Toutefois, si vous poussez suivant le bon rythme, l’enfant se balancera de plus en plus haut. Dans chaque cas, votre production totale d’énergie est la même, mais les résultats sont très différents. Lorsque vous vous en tenez à l’énergie d’une seule polarité, vous poussez enfin suivant le bon rythme, vous obtenez de meilleurs résultats sans travailler plus fort. Si vous utilisez une énergie mixte et essayez d’améliorer vos résultats en travaillant plus fort, vous ne ferez que manifester plus de frustration.

Avec le temps, il devient de plus en plus difficile de se fier à votre polarité non dominante lorsque vous savez qu’elle réduira votre efficacité à long terme. Une personne extrêmement égoïste, qui un jour fait preuve d’une miséricorde sincère finit par s’affaiblir, et une personne très généreuse qui agit à partir d’un désir obsessionnel fait de même. Si vous utilisez votre énergie non dominante après vous être polarisé, elle vous affaiblira, d’une certaine manière.

Prenez comme exemple l’histoire de Dark Vador. Il est en train de construire avec succès son empire avec une énergie hautement polarisée. Puis à la fin de Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi, il change soudainement de polarité pour sauver son fils. Boom ! Lui et son mentor finissent tous les deux par mourir, et son glorieux empire s’effondre. Tout son pouvoir a disparu en un instant. S’il n’avait pas commis cette stupide erreur — stupide du point de vue de la peur — il aurait tué Luke et l’Empereur, devenant ainsi la personne la plus puissante de la galaxie.

La polarisation s’accompagne de la responsabilité d’être constant dans votre utilisation de l’énergie. Vous ne pouvez pas continuer à changer de camp tous les jours comme le font les gens avant de se polariser. En effet, vous ne pouvez pas pardonner un jour et ensuite préparer votre vengeance le jour d’après. Si vous vous en tenez à une seule polarité suffisamment longtemps, vous augmenterez votre capacité de créer un flux. Une fois que ce flux atteint un certain niveau, vous ne pouvez pas l’inverser à mi-chemin sans conséquences énergétiques graves. Vous êtes plus enclin à manifester une explosion énergétique.

Les conséquences de la polarisation

À leur intensité maximale, les deux polarités sont extrêmement puissantes. Pourtant, tant que vous ne vous polarisez pas, vous n’avez pas accès à toute la gamme complète des deux côtés. Sur une échelle de -10 à 10, vous pouvez peut-être opérer sur une marge de -3 à +3 avant de vous polariser. Et c’est une échelle logarithmique. Après la polarisation, vous accédez progressivement au reste de la gamme… mais seulement d’un côté ou de l’autre.

Encore une fois Star Wars offre une excellente analogie ici. La force est l’énergie polarisée. Elle a un côté lumineux (l’amour) et un côté obscur (la peur). Si vous voulez maitriser la force, vous devez choisir votre camp. Plus votre polarité est claire, plus vous avez une grande capacité d’utiliser la force. Plus le personnage est polarisé, plus sa capacité à utiliser la force est grande. Les personnes qui n’étaient pas encore polarisées, comme Han Solo, ne pouvaient pas utiliser la force pour faire quelque chose de spécial, même après avoir vu les autres l’utiliser. Que ce soit dans Star Wars ou dans le monde réel, les incrédules indécis restent largement impuissants, servant de pions aux personnes polarisées.

Une fois que vous serez polarisé et que vous aurez appris à utiliser votre énergie dominante avec plus d’intensité, il y aura des changements majeurs. Il s’agit notamment d’une pensée plus claire, d’une intuition plus forte et plus précise, d’un développement psychique accru et d’une plus grande capacité à manifester vos désirs. La vie en général deviendra beaucoup plus facile pour vous parce que vous aurez une plus grande capacité à utiliser l’énergie intentionnelle. C’est comme être 10 fois plus fort — tout ce que vous prenez semble plus léger.

Toutefois, cette augmentation de capacité a un prix. Vous vous sentirez plus responsable de l’utiliser. Pour un ouvrier des ténèbres, la responsabilité consiste à augmenter son pouvoir positionnel, à devenir plus dominant dans ses entreprises principales par la supériorité concurrentielle. Pour un ouvrier de lumière, la responsabilité est d’accroitre sa capacité à manifester l’amour inconditionnel et l’expression créative. Au fur et à mesure que l’énergie polarisée passe à travers vous, elle cherche à augmenter son flux et à augmenter votre capacité en tant que support énergétique.

énergie de l'amour

Un élan polarisé

Une fois que vous commencez à favoriser une polarité énergétique unique, le retour d’information que vous recevez vous encouragera à continuer dans la même direction. C’est ainsi parce que le retour d’information énergétique finira par s’aligner avec votre polarité dominante. Essentiellement, lorsque vous utilisez l’énergie de la peur, vous avez plus de raisons de l’utiliser. Il en va de même pour l’énergie de l’amour.

Par exemple, si vous consacrez votre vie à servir le bien commun, vous recevrez un énorme flux de retour de l’univers. Plus vous donnez, plus vous recevrez. Ce flux de retour, surtout s’il est reçu avec gratitude, ne fera que vous encourager à continuer à donner. Les émotions joyeuses que vous ressentez feront de même.

D’un autre côté, si vous centrez votre vie sur la conquête, l’acquisition et la victoire, le retour d’information énergétique aura tendance à renforcer votre posture compétitive, car l’univers retirera toujours l’énergie. Vous susciterez des ennemis et des concurrents contre lesquels vous devrez constamment vous défendre. Et à mesure que vous gagnerez en puissance, ils deviendront plus forts et plus résolus dans leurs tentatives d’épuiser votre énergie. Plus vous devenez puissant, plus l’opposition deviendra puissante et moins vous pourrez vous permettre de baisser votre garde. Les émotions que vous ressentez à la suite de ce flux d’énergie renforceront davantage votre concentration sur le renforcement de votre position et la recherche d’une plus grande domination.

Une personne qui n’est pas encore polarisée manifestera un retour d’information mélangé et chaotique. Étant donné que sa production d’énergie est brouillée, elle ne peut pas créer d’élan et aura tendance à rester brouillée. De telles personnes ont très peu de pouvoir pour manifester leurs désirs, de sorte qu’elles finissent généralement comme des pions (serviteurs, employés, disciples, etc.) de ceux qui sont plus polarisés. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi, étant donné que cela procure une expérience importante, mais il est finalement nécessaire de faire le choix de polarisation consciemment et délibérément.

Derniers conseils

Ne cherchez pas à polariser tout votre être tout de suite. Commencez par de petites décisions et observez les conséquences. Lorsque vous abordez un problème ou un objectif particulier ou que vous exprimez un souhait, décidez consciemment de la polarité que vous allez utiliser et respectez-la. Supposons que vous souhaitiez résoudre un problème avec un certain collègue. Allez-vous essayer de dominer et de prendre le dessus sur l’autre personne pour obtenir ce que vous voulez ? Ou allez-vous pardonner et accepter inconditionnellement cette personne et essayer de faire ce qui est le mieux pour elle ? Les deux approches peuvent fonctionner. Mais, elles ont des conséquences très différentes. Et ces conséquences auront tendance à renforcer le premier choix de polarité.

Remarquez comment ces différentes énergies se manifestent lorsque vous les appliquez consciemment. Et remarquez à quel point il est plus efficace d’utiliser une seule polarité au lieu de les mélanger de façon aléatoire. Cela vous aidera à acquérir de l’expérience avec les deux polarités, vous permettant ainsi de choisir plus facilement la polarité avec laquelle vous allez vous aligner.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Choisir une polarité est sans doute l’une des décisions les plus importantes que vous devrez prendre. Pour vous aider à savoir comment prendre rapidement des décisions importantes, je vous invite à suivre la vidéo suivante.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

tout nos choix sont basés sur la peur oulamour

1 Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *