TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Les niveaux de conscience

Note : cet article est une traduction de l’article Levels of Consciousness de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Hiérarchie des besoinsDans son livre Power vs. Force, David R. Hawkins établit une hiérarchie des niveaux de conscience humaine. C’est un paradigme intéressant. Si vous lisez le livre, il est aussi assez facile de trouver où vous vous trouvez dans cette hiérarchie en vous basant sur votre situation actuelle.

De bas en haut, les niveaux de conscience sont : la honte, la culpabilité, l’apathie, le chagrin, la peur, le désir, la colère, la fierté, le courage, la neutralité, la volonté, l’acceptation, la raison, l’amour, la joie, la paix, l’illumination.

Même si nous pouvons entrer et sortir de différents niveaux à différents moments, il y a habituellement un état « normal » prédominant pour nous. Si vous lisez ce blog, il y a des chances que vous soyez au moins au niveau du courage parce que si vous étiez à un niveau inférieur, vous n’auriez sûrement aucun intérêt conscient pour le développement personnel.

Je vais aborder ces niveaux dans l’ordre, en me concentrant principalement sur ceux entre le courage et la raison, étant donné que c’est la gamme dans laquelle vous avez le plus de chances de vous trouver. Les étiquettes sont celles d’Hawkins. Les descriptions de chaque niveau sont basées sur les descriptions d’Hawkins mais mixées avec mes propres pensées. Hawkins définit cela comme une échelle logarithmique, donc il y a bien moins de gens aux niveaux supérieurs qu’il n’y en a aux niveaux inférieurs. Monter d’un niveau à un autre provoquera un énorme changement dans votre vie.

Honte ─ Un seul cran au-dessus de la mort. Vous contemplez probablement le suicide à ce niveau. Soit ça, soit vous êtes un tueur en série. Pensez à cela comme à de la haine auto-dirigée.

Culpabilité ─ Un cran au-dessus de la honte, mais vous pourriez encore avoir des pensées suicidaires. Vous vous voyez comme un pécheur, incapable de vous pardonner pour vos transgressions passées.

Apathie ─ Se sentir désespéré ou brimé. État de résignation acquise. Beaucoup de personnes sans domicile fixe sont coincées à ce stade.

Chagrin ─ Un état perpétuel de tristesse et d’égarement. Vous pourriez atterrir ici après la perte d’un être aimé. La dépression. Toujours supérieur à l’apathie, étant donné que vous commencez à échapper à l’engourdissement.

Peur ─ Voir le monde comme dangereux et insécurisé. La paranoïa. Habituellement, vous aurez besoin d’aide pour vous sortir de ce niveau, ou vous resterez piégé pendant un long moment, tout comme dans une relation abusive.

Désir ─ Ne pas être perturbé par le fait de fixer et d’atteindre des objectifs. C’est le niveau de l’addiction, de l’avidité, et de la luxure ─ pour l’argent, l’approbation, le pouvoir, la célébrité, etc. Consumérisme. Matérialisme. C’est le niveau de la cigarette, de la boisson et des drogues.

Colère ─ Le niveau de la frustration, souvent parce que vos désirs n’ont pas été remplis au niveau précédent. Ce niveau peut vous éperonner et vous pousser à agir pour atteindre les niveaux supérieurs, ou cela peut vous bloquer dans la haine. Dans une relation abusive, vous verrez souvent une personne en colère en couple avec une personne effrayée.

Fierté ─ Le premier niveau où vous commencez à vous sentir bien, mais c’est un faux semblant. C’est une dépendance à des circonstances extérieures (argent, prestige, etc.), donc c’est vulnérable. La fierté peut mener au nationalisme, au racisme, et aux guerres religieuses. Pensez aux nazis. Un état irrationnel de déni et de réaction défensive. Le fondamentalisme religieux est également coincé dans ce niveau. Vous devenez tellement empêtré dans vos croyances que vous voyez une attaque contre vos croyances comme une attaque contre vous.

Courage ─ Le premier niveau de vraie force. J’ai déjà écrit un article sur ce niveau : Le courage est un sésame. C’est là que vous commencez à voir la vie comme une stimulation et un défi plutôt que comme un fardeau. Vous commencez à avoir un soupçon d’intérêt pour le développement personnel, bien qu’à ce niveau vous appellerez cela différemment, comme du renforcement de compétences, de l’avancement de carrière, l’éducation, etc. Vous commencez à voir votre futur comme une amélioration de votre passé, plutôt que comme une continuation à l’identique.

Neutralité ─ Ce niveau est incarné par la phrase, “vivre et laisser vivre”. C’est flexible, relaxant, et sans attache. Quoi qu’il arrive, vous suivez le rythme. Vous n’avez rien à prouver. Vous vous sentez en sécurité et êtes bien avec les autres gens. Beaucoup de personnes travaillant à leur compte sont à ce niveau. C’est un endroit très confortable. Un niveau de complaisance et de paresse. Vous vous occupez de vos besoins, mais vous ne vous forcez pas trop.

Volonté ─ Maintenant que vous êtes fondamentalement dans le confort et la sécurité, vous commencez à utiliser votre énergie plus efficacement. Ne faire que se laisser aller n’est plus suffisant. Vous commencez à vous soucier de faire du bon travail ─ peut-être même votre meilleur possible. Vous pensez à gérer votre temps, à votre productivité et à être organisé, des choses qui n’étaient pas si importantes pour vous au niveau de la neutralité. Pensez à ce niveau comme à celui du développement de votre volonté et de votre autodiscipline. Ces gens sont les « soldats » de la société ; ils terminent le travail et ne se plaignent que peu. Si vous êtes à l’école, alors vous êtes un très bon élève ; vous faites vos devoirs sérieusement et prenez le temps de faire du bon travail. C’est le point auquel votre conscience devient plus organisée et disciplinée.

Acceptation ─ Là, un changement important s’opère, et vous vous éveillez aux possibilités d’une vie proactive. Au niveau de la volonté vous êtes devenu compétent, et maintenant vous voulez mettre vos capacités à profit. C’est le niveau de la fixation et de l’accomplissement d’objectifs. Je n’aime pas l’étiquette « acceptation » qu’utilise Hawkins ici, mais cela signifie au fond que vous commencez à acceptez la responsabilité de votre rôle dans le monde. Si quelque chose ne va pas dans votre vie (votre carrière, votre santé, votre couple), vous définissez ce que vous voulez en faire et vous le changez. Vous commencez à avoir une vue d’ensemble de votre vie avec plus de clarté. Ce niveau pousse beaucoup de gens à changer de carrière, à lancer une nouvelle entreprise, ou à changer d’alimentation.

Raison ─ À ce niveau vous transcendez les aspects émotionnels des niveaux inférieurs et commencez à penser clairement et de façon rationnelle. Hawkins le définit comme le niveau de la médecine et de la science. De la façon dont je le vois, quand vous atteignez ce niveau, vous êtes capable d’utiliser vos capacités de raisonnement à leur maximum. Vous avez maintenant la discipline et la proactivité nécessaires pour exploiter entièrement vos compétences naturelles. Vous avez atteint le point où vous vous dites « Ouaouh. Je peux faire tout ça, et je sais que je dois m’en servir de la meilleure façon possible. Alors quel est la meilleure utilisation possible de mes talents ? » Vous jetez un œil sur le monde et commencez à y contribuer significativement. À la toute fin, c’est le niveau d’Einstein et de Freud. Il est presque évident que la plupart des gens n’atteindra jamais ce niveau au cours de leur vie.

Amour ─ Je n’aime pas l’étiquette « amour » d’Hawkins ici parce que ce n’est pas l’émotion de l’amour. C’est l’amour inconditionnel, la compréhension permanente de votre connexion avec tout ce qui existe. Pensez compassion. Au niveau de la raison, vous vivez au service de votre tête. Mais cela peut finir en impasse si vous tombez dans le piège de l’intellectualisation à outrance. Vous voyez que vous avez besoin d’un contexte plus grand que la simple réflexion en soi. Au niveau de l’amour, vous mettez maintenant votre tête et tous vos autres talents au service de votre cœur (pas de vos émotions, mais d’un sens plus grand du bien et du mal ─ votre conscience). Je le vois comme le niveau de l’éveil à votre vrai but. Vos motivations à ce niveau sont pures et ne sont pas corrompues par les désirs de votre ego. C’est le niveau dans lequel vous mettez votre vie au service de l’humanité. Pensez à Gandhi, à Mère Teresa, au Dr Albert Schweitzer. À ce niveau vous commencez également à être guidé par une force plus grand que vous-même. C’est un sentiment de laisser-aller. Votre intuition devient extrêmement forte. Hawkins prétend que ce niveau n’est atteint que par 1 personne sur 250 en l’espace d’une vie entière.

Joie ─ Un état de bonheur pénétrant et inébranlable. Le niveau des saints et des maîtres spirituels avancés. Le simple fait de vous approcher des gens à ce niveau vous fait vous sentir incroyablement bien. À ce niveau la vie est entièrement guidée par la synchronicité et l’intuition. Il n’y a plus aucun besoin de fixer des objectifs et de faire des plans détaillés ─ le développement de votre conscience vous permet d’opérer à un niveau bien plus élevé. Une expérience de mort imminente peut temporairement vous propulser à ce niveau.

Paix ─ La transcendance totale. Hawkins prétend que ce niveau n’est atteint que par une personne sur 10 millions.

Illumination ─ Le plus haut niveau de la conscience humaine, où l’humanité jouxte la divinité. Extrêmement rare. Le niveau de Krishna, de Bouddha, et de Jésus. Le simple fait de penser à des gens de ce niveau peut élever votre conscience.

Je pense que vous trouverez que ce modèle mérite réflexion. Non seulement les gens mais aussi les objets, les évènements, et des sociétés complètes peuvent être classées selon ces niveaux. Au sein de votre propre vie, vous verrez que certaines parties de votre vie sont à différents niveaux que d’autres, amis vous devriez être capable d’identifier votre niveau actuel général. Vous pourriez être à un niveau général de neutralité mais être quand même accro à la cigarette (niveau du désir). Les niveaux inférieurs que vous trouvez en vous vont être une résistance retenant tout le reste de votre personne. Mais vous trouverez aussi des niveaux plus élevés dans votre vie. Vous pourriez être au niveau de l’acceptation et lire un livre du niveau de la raison et vous sentir vraiment inspiré. Pensez aux influences fortes dans votre vie actuelle. Lesquels augmentent votre conscience ? Lesquels la diminuent?

Une chose que je pense à propos de ces niveaux de conscience est que je peux faire le parcours de ma vie entière et voir comment j’ai pu avancer parmi eux. Je me souviens avoir été bloqué au niveau de la culpabilité pendant longtemps ─ enfant j’ai été endoctriné dans un système de croyance selon lequel j’étais un indécrottable pécheur, jugé d’après les normes de quelqu’un du niveau de l’amour ou plus. À partir de là je suis monté au stade de l’apathie, à me sentir engourdi pour tout. À l’université j’ai atteint le niveau de la fierté ─ j’étais un étudiant 20/20, capitaine de l’équipe de Décathlon de l’Académie, couvert d’éloges et de récompenses, mais j’en suis devenu dépendant. J’ai atteint le niveau du courage en fin d’adolescence, mais mon courage était très désordonné, et j’en ai trop fait et me suis mis dans toutes sortes d’ennuis. J’ai alors passé près d’un an dans la neutralité et je suis passé aux niveaux de la volonté et de l’acceptation avant ma trentaine avec un gros effort conscient. À présent je suis au niveau de la raison et je m’approche de plus en plus du passage au niveau de l’amour. Je fais l’expérience du niveau de l’amour de plus en plus souvent, et cela guide déjà nombre de mes décisions, mais ce n’est pas encore devenu mon état naturel. J’ai aussi expérimenté l’état de joie pendant des jours à une époque, mais jamais de façon permanente. Cet état est un sentiment pénétrant d’euphorie naturelle, comme si j’explosais d’énergie positive à l’intérieur. Cela m’oblige littéralement à sourire. J’ai été dans cet état une bonne partie de la matinée, probablement parce que je n’ai encore rien mangé (je trouve plus facile d’atteindre cet état de conscience quand je mange moins ou pas du tout).

Nous allons naturellement fluctuer entre de multiples états au cours de chaque semaine, donc vous allez probablement voir un ensemble de 3 ou 4 niveaux dans lesquels nous passons la plupart de notre temps. Une façon de trouver votre état « naturel » est de penser à la façon dont vous réagissez sous pression. Si vous pressez une orange, vous obtenez du jus, parce que c’est ce qui se trouve à l’intérieur. Que sort-il de vous quand vous êtes pressés par des évènements extérieurs ? Devenez-vous paranoïaque et vous taisez-vous (peur) ? Commencez-vous à hurler sur les gens (colère) ? Êtes-vous sur la défensive (fierté) ? Ce qui m’arrive sous la pression est que je deviens hyper-analytique, mais j’ai eu il y a peu de temps une situation de stress que j’ai gérée majoritairement par intuition, ce qui a été un grand changement pour moi. Cela me dit que je m’approche de l’état d’amour inconditionnel parce que dans cet état, on peut effectivement accéder à l’intuition même sous pression.

Tout dans votre environnement aura un effet sur votre niveau de conscience. Télé. Films. Livres. Sites web. Gens. Endroits. Objets. Nourriture. Si vous êtes au niveau de la raison, regarder les journaux télévisés (qui sont majoritairement aux niveaux de la peur et du désir) va temporairement diminuer votre conscience. Si vous êtes au niveau de la culpabilité, les journaux télé vont plutôt l’augmenter.

Progresser d’un niveau au suivant requiert une énorme quantité d’énergie. J’ai déjà écrit à ce sujet quand j’ai parlé des bonds en avant. Sans effort conscient ou l’aide des autres, vous aurez des chances de simplement rester à votre niveau actuel jusqu’à ce qu’une force extérieure entre dans votre vie.

Notez la progression naturelle des niveaux, et pensez à ce qui arrive quand vous essayez de court-circuiter le processus. Si vous essayez d’atteindre le niveau de la raison avant de maîtriser l’auto-discipline (volonté) et la fixation des objectifs (acceptation), vous serez trop désorganisé et trop peu concentré pour utiliser votre esprit à son maximum. Si vous essayez de vous propulser au niveau de l’amour avant de maîtriser la raison, vous souffrirez de crédulité et pourriez finir par vouer un culte.

Monter d’un seul niveau peut être extrêmement difficile ; la plupart des gens n’y arrivent même pas en une vie entière. Un simple changement de niveau peut radicalement tout changer dans votre vie. C’est pourquoi les gens en-dessous du niveau du courage ont peu de chances de progresser sans aide extérieure. Le courage est nécessaire pour y travailler consciemment ; cela revient à miser de façon répétée votre vie entière pour avoir la chance de devenir plus conscient et plus ouvert. Mais chaque fois que vous atteignez le niveau suivant, vous réalisez clairement que c’était un bon pari. Par exemple, quand vous atteignez le niveau du courage, toutes vos peurs passées et votre fausse fierté vous semblent alors stupides. Quand vous atteignez le niveau de l’acceptation (fixer et atteindre des objectifs), vous jetez un œil en arrière sur le niveau de la volonté et vous voyez que vous étiez comme une souris courant sur un tapis roulant ─ vous étiez un bon coureur, mais vous n’avez pas choisi de direction.

Je pense que le travail le plus important que nous pouvons faire en tant qu’êtres humains est d’élever notre niveau de conscience individuel. Quand nous faisons cela, nous répandons des niveaux supérieurs de conscience sur tous ceux qui nous entourent. Imaginez quel monde incroyable ce serait si nous pouvions au moins amener tout le monde au niveau de l’acceptation. Selon Hawkins, 85% des gens sur Terre vivent sous le niveau du courage.

Quand vous faites temporairement l’expérience de niveaux supérieurs, vous pouvez voir où vous devez aller par la suite. Vous avez un de ces moments de clarté pendant lequel vous comprenez que les choses doivent changer. Mais quand vous sombrez dans les niveaux inférieurs, ce souvenir devient brumeux.

Nous devons constamment nous pousser à revenir aux sources qui peuvent nous aider à passer à l’étape suivante. Chaque étape nécessite des solutions différentes. Je me souviens que quand je suis passé de la neutralité à la volonté, j’ai écouté des cassettes de gestion du temps presque tous les jours. Je me suis immergé dans des sources créées par des gens du niveau de la volonté jusqu’à finalement changer. Mais un livre sur la gestion du temps ne sera pas très utile à quelqu’un qui est au niveau de la fierté ; ils en rejetteront la notion même en étant totalement sur la défensive. Et la gestion du temps n’a pas de sens pour quelqu’un au niveau de la paix. Mais vous ne pouvez pas atteindre les niveaux supérieurs si vous n’avez pas d’abord maîtrisé les bases. Jésus était un charpentier. Gandhi était avocat. Bouddha était prince. Nous devons tous commencer quelque part.

Regardez cette hiérarchie avec un esprit ouvert et voyez si cela vous mène à de nouvelles perspectives qui pourraient vous aider à passer à l’étape suivante dans votre propre vie. Aucun niveau n’est plus correct ou plus faux qu’un autre. Essayez de ne pas laisser votre ego s’emmitoufler dans l’idée de rester à un niveau en particulier, à moins que vous ne soyez actuellement au niveau de la fierté, bien évidemment. 😉

 

Crédits photo : theseamuss

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

niveau de conscienceles niveaux de conscienceniveaux de conscienceniveau de conscience supérieurles différents niveaux de consciencehttps://devenez-meilleur co/les-niveaux-de-conscience/Les degres de consciencestade de conscience supérieureélever son niveau de conscienceétats de conscience supérieurs

2 Comments

  • Sakia trizin
    Posted 8 juillet 2016 at 22 h 23 min | Permalink

    Désolé, mais il semble y avoir un gros problème de consistance dimensionnelle dans ce modèle…
    il a le mérite d’être simple, empirique, mais sans aucune forme de réalité. qu’est ce qu’il décrit réellement?
    Vraiment un souci ontologique…

    (j’ai lu les définitions des niveaux de conscience)

  • LANDA
    Posted 10 août 2016 at 13 h 33 min | Permalink

    Je vous ai lu et je suis édifié. Cependant, peut-on se servir de niveau de conscience d’un peuple pour déterminer son développement?

One Trackback

  • By Elever votre conscience on 1 août 2013 at 22 h 55 min

    […] ← Les niveaux de conscience Combien de carrières vous plairaient ? […]

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *