Le développement personnel pour les gens intelligents

Les niveaux de conscience

À quel niveau de conscience êtes-vous ?Dans son livre Pouvoir contre force : Les déterminants cachés du comportement humain, David R. Hawkins établit une hiérarchie des niveaux de conscience humaine.

C’est un paradigme intéressant.

En lisant le livre, vous pouvez aussi déterminer aisément où vous vous trouvez dans cette hiérarchie en vous basant sur votre situation actuelle.

De bas en haut, les niveaux de conscience sont : la honte, la culpabilité, l’apathie, le chagrin, la peur, le désir, la colère, la fierté, le courage, la neutralité, la volonté, l’acceptation, la raison, l’amour, la joie, la paix et l’illumination.

Même si nous pouvons entrer et sortir de différents niveaux à différents moments, il y a un état « normal » prédominant dans lequel nous nous retrouvons généralement.

Si vous lisez ce blog, il y a des chances que vous soyez au moins au niveau du courage parce que si vous étiez à un niveau inférieur, vous n’auriez sûrement aucun intérêt conscient pour le développement personnel.

Je vais aborder ces niveaux de conscience dans l’ordre, en me concentrant principalement sur ceux entre le courage et la raison, étant donné que c’est l’intervalle gamme dans laquelle vous avez le plus de chances de vous trouver.

Les étiquettes sont celles d’Hawkins.

Les descriptions de chaque niveau sont basées sur les descriptions d’Hawkins, mais elles sont mixées avec mes propres réflexions.

Hawkins définit cela comme une échelle logarithmique, donc il y a bien moins de gens aux niveaux supérieurs qu’il n’y en a aux niveaux inférieurs.

Monter d’un niveau à un autre provoquera alors un énorme changement dans votre vie.

Commençons donc !

La honte ─ Ce niveau est un seul cran au-dessus de la mort. Vous contemplez probablement le suicide quand vous y êtes.

C’est soit cela, soit vous êtes un tueur en série. Pensez-y comme d’une forme de haine auto-dirigée.

La culpabilité ─ La culpabilité est un cran au-dessus de la honte, mais vous pourriez encore avoir des pensées suicidaires à ce niveau. Vous vous voyez comme un pécheur, incapable de vous pardonner pour vos transgressions passées.

L’apathie ─ À ce niveau vous vous sentez désespéré ou brimé ; dans un état de résignation assumé. Beaucoup de personnes sans domicile fixe sont coincées à ce stade.

Le chagrin ─ Un état perpétuel de tristesse et d’égarement. L’on se retrouve généralement à ce stade après la perte d’un être aimé. Toutefois, le chagrin est toujours supérieur à l’apathie, étant donné que vous commencez à échapper à l’engourdissement.

La peur ─ C’est ce sentiment qui vous amène à considérer que le monde est dangereux et insécurisé. Vous finissez donc par tomber dans une forme de paranoïa.

Habituellement, vous aurez besoin d’aide pour vous en sortir à ce niveau, sans quoi vous y resterez piégé pendant un long moment, un peu comme dans une relation abusive.

Le désir ─ À ne pas confondre avec l’envie de fixer et d’atteindre des objectifs. C’est plutôt le niveau de conscience lié à l’addiction (argent, approbation, pouvoir, célébrité, etc.), à l’avidité et à la luxure.

C’est un peu du consumérisme ou même du matérialisme si vous voulez. Le désir concentre tout : la cigarette, la boisson, le sexe, les drogues, etc.

La colère ─ C’est le stade de la frustration, souvent due au fait que vos désirs ne sont pas comblés. Une fois à ce niveau, deux options s’offrent à vous : agir pour atteindre les niveaux supérieurs ou rester bloquer dans la haine.

En règle générale, les personnes en colère se retrouvent en couple avec des personnes qui ont peur d’agir, le tout pour former une relation abusive.

La fierté ─ Il s’agit du premier niveau de conscience où vous commencez à vous sentir bien, mais c’est un faux sentiment.

En effet, ce sentiment se fonde principalement sur des éléments extérieurs (argent, prestige, etc.), il est donc vulnérable.

La fierté peut mener au nationalisme, au racisme, et aux guerres religieuses.

L’exemple le plus éloquent étant celui des nazis.

À ce stade, on peut noter un irrationnel état de déni et de réaction défensive. C’est là qu’on retrouve notamment les fondamentalistes religieux.

L’on est tellement empêtré dans ses croyances que l’on perçoit une attaque contre ces croyances comme une attaque contre soi.

Le courage ─ Le courage est le premier niveau de la vraie force. C’est à ce stade que vous commencez à voir les évènements de la vie comme d’excitants défis plutôt que comme un fardeau.

Vous commencez à avoir un soupçon d’intérêt pour le développement personnel, bien qu’à ce niveau vous appellerez cela différemment, employant notamment des expressions comme renforcement de compétences, progression dans sa carrière, éducation, etc.

Vous commencez à voir votre futur comme une amélioration de votre passé, plutôt que comme une continuation à l’identique.

La neutralité ─ L’expression « vivre et laisser vivre » est ce qui décrit le mieux ce niveau. Ici, tout est flexible, relaxant et sans attache. Quoi qu’il arrive, vous vous disposez à l’encaisser. Vous n’avez rien à prouver.

Vous vous sentez en sécurité et êtes bien avec les autres gens. Beaucoup de personnes travaillant à leur propre compte sont à ce niveau.

C’est un niveau où prévaut un certain confort et même une certaine complaisance, voire de la paresse. Vous vous occupez de vos besoins, sans chercher à aller plus loin.

La volonté ─ Maintenant que vous êtes quasiment dans le confort et la sécurité, vous commencez à utiliser votre énergie plus efficacement. L’unique possibilité de parvenir à joindre les deux bouts ne vous satisfait plus.

Maintenant, vous vous préoccupez de la qualité de votre travail, vous voulez donner le meilleur de vous. Vous cherchez le meilleur moyen de gérer votre temps, d’être plus productif et organisé, des choses qui n’étaient pas si importantes pour vous au niveau de la neutralité.

Considérez ce niveau de conscience comme celui du développement de votre volonté et de votre autodiscipline. Les personnes qui sont à ce niveau de conscience peuvent être considérées comme étant les « soldats » de la société.

Elles terminent ce qu’elles ont à faire et ne se plaignent que peu. Les élèves ou étudiants à ce niveau sont très assidus.

Ils prennent en effet leurs études très au sérieux et s’appliquent pour faire du bon travail. C’est le point auquel votre conscience devient plus organisée et disciplinée.

L’acceptation ─ Là, un changement important s’opère, et vous vous éveillez aux possibilités d’une vie proactive. Au niveau de la volonté, vous êtes devenu compétent, et maintenant vous voulez faire un bon usage de vos capacités.

C’est à ce niveau de conscience que l’on juge utile de se fixer des objectifs et de se donner les moyens de les réaliser. Je n’aime pas le mot « acceptation » que Hawkins utilise ici, mais cela signifie au fond que vous commencez à accepter la responsabilité qui vous incombe dans le monde.

Si quelque chose ne va pas dans votre vie (votre carrière, votre santé, votre couple), vous définissez avec précision le but que vous voulez atteindre dans ce sens puis vous travaillez à le réaliser.

Vous commencez à avoir une vue d’ensemble de votre vie et à expérimenter une réelle clarté. À ce niveau, beaucoup de gens changent de carrière, lancent une nouvelle entreprise ou changent de régime alimentaire.

La raison ─ À ce niveau vous transcendez les aspects émotionnels des niveaux inférieurs, et commencez à penser clairement et de façon rationnelle.

Hawkins en parle comme étant le niveau de la médecine et de la science. Pour ma part, je considère que quand vous parvenez à ce niveau de conscience, vous êtes capable d’utiliser vos capacités de raisonnement à leur maximum.

Vous avez maintenant la discipline et la proactivité nécessaires pour exploiter entièrement vos compétences naturelles.

Vous avez atteint le point où vous vous dites « Ouah. J’ai telle et telle capacité et je sais que je dois m’en servir de la meilleure façon possible. Alors quelle est la meilleure utilisation possible de mes talents ? »

Vous jetez un œil sur le monde et commencez à contribuer significativement à le changer positivement. Ceux qui évoluent le plus à ce niveau peuvent toucher le niveau d’Einstein et de Freud.

Mais comme vous vous en doutez bien, il est presque évident que la plupart des gens n’atteignent jamais ce niveau au cours de leur vie.

L’amour ─ Je n’aime pas l’étiquette « amour » d’Hawkins parce qu’il ne fait pas référence à l’amour en tant qu’émotion. Il est plutôt question de l’amour inconditionnel, une compréhension permanente de votre connexion avec tout ce qui existe.

Tel qu’Hawkins le décrit, cela fait beaucoup référence au sentiment de compassion. Au niveau de la raison, vous rationalisez presque tout. Mais cela peut finir en impasse si vous tombez dans le piège de l’intellectualisation à outrance.

Vous constatez que vous avez besoin d’un contexte plus grand que la simple réflexion pour son bien personnel. Au niveau de l’amour, vous mettez maintenant votre tête et tous vos autres talents au service de votre cœur (pas de vos émotions, mais d’un sens plus grand du bien et du mal ─ votre conscience).

Pour moi, c’est à ce niveau que votre vrai but se révèle. Vos motivations à ce niveau sont pures et ne sont pas corrompues par les désirs de votre ego. C’est le niveau auquel vous mettez votre vie au service de l’humanité. C’est ce niveau que Gandhi, Mère Teresa ou encore le Dr Albert Schweitzer ont atteint.

À ce niveau vous commencez également à être guidé par une force plus grande que vous-même. Votre intuition devient extrêmement forte. Hawkins prétend que ce niveau n’est atteint que par 1 personne sur 250 en l’espace d’une vie entière.

La joie ─ Un état de bonheur généralisé et inébranlable. C’est le niveau de conscience des saints et des maîtres spirituels avancés. Le simple fait de vous approcher des gens qui sont à ce stade vous fait vous sentir incroyablement bien.

À ce niveau, la vie est entièrement guidée par la synchronicité et l’intuition. Il n’y a plus aucun besoin de fixer des objectifs et de faire des plans détaillés. Le développement de votre conscience vous permet d’opérer à un niveau bien plus élevé.

Paix, niveau de conscience le plus élevé

La paix ─ La transcendance totale. Hawkins prétend que ce niveau n’est atteint que par une personne sur 10 millions.

L’illumination ─ Le plus haut niveau de la conscience humaine, où l’humanité effleure la divinité. Autant dire que c’est extrêmement rare d’y accéder. Le simple fait de penser à ce niveau peut élever votre conscience.

Je pense que vous trouverez ce modèle digne d’intérêt.

Non seulement les gens, mais aussi les objets, les évènements, et des sociétés complètes peuvent être classés selon ces niveaux de conscience.

Même dans votre propre vie, vous pouvez constater que certaines parties sont à différents niveaux de conscience, mais vous devriez être capable d’identifier votre niveau actuel général.

Vous pourriez être à un niveau général de neutralité, mais être quand même accro à la cigarette (niveau du désir).

Les niveaux inférieurs que vous trouvez en vous vont créer une résistance retenant tout le reste de votre personne.

Mais vous trouverez aussi des domaines de votre vie dans lesquels vous êtes à des niveaux de conscience plus élevés.

Pensez aux influences les plus fortes dans votre vie actuelle. Lesquelles élèvent-elles votre conscience ? Lesquelles la diminuent ?

Regardez cette hiérarchie avec un esprit ouvert et voyez si cela vous mène à de nouvelles perspectives qui pourraient vous aider à passer à l’étape suivante dans votre propre vie.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Pour finir, j’aimerais revenir avec vous sur la question du courage. Vous le savez, je suis très attaché à la liberté, mais il est important de savoir que pour vivre une vie de liberté, il vous faut parfois faire certains sacrifices et cela demande bien évidemment du courage. C’est un peu de cela que traite la vidéo complémentaire que je vous invite à regarder à la suite de cet article.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

Differents niveaux de conscience
2 commentaires

Laisser un commentaire

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels