La gratitude

Note : cet article est une traduction de l’article Gratitude de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

GratitudeGratitude égal richesse. Richesse égal gratitude. Vous avez probablement entendu une de ces expressions avant… ou du moins quelque chose de similaire. La connexion semble certainement vraie à un niveau intérieur, émotionnel. Il est difficile d’imaginer le fait de se sentir riche sans se sentir également reconnaissant. Et si vous êtes vraiment reconnaissant, vous vous sentez probablement également riche, quelle que soit votre situation actuelle.

En raison de cette connexion apparente entre richesse et gratitude, beaucoup de soi-disant experts en richesse suggèrent que si vous voulez augmenter votre richesse, vous devriez vous concentrer sur le fait d’être plus reconnaissant. Cela semble plutôt pas mal en surface et cela s’accorde avec la Loi de l’Attraction. L’idée est qu’en vous sentant plus reconnaissant, vous vous sentirez plus riche, et qu’ainsi vous attirerez plus d’abondance dans votre vie.

Ayant testé cela personnellement dans les grandes largeurs, j’ai trouvé qu’il y avait une façon efficace de pratiquer la gratitude, et une façon inefficace de le faire. Malheureusement, la façon inefficace est bien plus évidente, et je suis resté coincé dans cette forme de gratitude pendant plusieurs années. Mais au final, j’ai progressé vers une plus grande compréhension de la gratitude et j’ai trouvé une façon plus efficace de la pratiquer, une façon qui fournissait également une plus grande abondance extérieure.

D’abord, je vais aborder la forme de gratitude inefficace. Appelons cela le niveau 1 de gratitude. C’est la gratitude pour vos possessions et votre situation immédiate. C’est le genre de gratitude que nous apprenons enfant : merci pour le cadeau, pour le bonbon, pour la ballade dans le parc, etc. Quand vous pratiquez cela en tant qu’adulte, cela engendre des pensées de gratitude pour des choses comme :

  • Un toit au-dessus de votre tête
  • Vos possessions matérielles
  • Une voiture en état de marche
  • Votre santé
  • Vos relations
  • Votre famille
  • Votre travail
  • Vos compétences
  • Les vacances

Notez que le niveau 1 de gratitude va au-delà des possessions matérielles. C’est la forme de gratitude par défaut que vous aurez des chances de trouver quand vous essayerez de faire une liste de choses dont vous pouvez être reconnaissant.

Je ne suggère pas qu’il y ait quoi que ce soit de mal ou de mauvais avec cette forme de gratitude. C’est certainement mieux que d’avoir des pensées de manque. Cependant, en termes d’activation de la Loi de l’Attraction, son efficacité est relativement faible.

Souvent quand les gens essayent d’utiliser le niveau 1 de gratitude, c’est parce qu’ils se sentent en fait complaisants ou négatifs vis-à-vis de leur situation, mais ils essayent de chercher le côté lumineux et de créer un élan positif. Si vous avez déjà éprouvé de la gratitude en commençant par les mots « au moins », vous savez ce que je veux dire. Au moins j’ai la santé. Au moins j’ai un toit au-dessus de la tête. Au moins j’ai les vacances qui arrivent.

Le message sous-jacent est : ce que j’ai me va, et je peux temporairement éprouver de la gratitude pour ça si je me pousse à le faire, mais la véritable gratitude n’est pas mon sentiment par défaut parce qu’au final ma situation n’est pas très excitante. Le plus souvent, cela me laisse vide ou complaisant, pas tellement reconnaissant.

Quand je choisis de le faire, je peux voir ma situation de vie et me sentir reconnaissant pour ça. Je peux me sentir reconnaissant pour mon mariage, mes enfants, ma maison, ma carrière, mes amis et ainsi de suite. L’essence-même de l’expérience n’est pas différente des moments où je me suis senti dans une situation d’abondance bien moins grande.

Même quand votre situation globale semble négative, vous pouvez quand même temporairement entrer dans un état de gratitude niveau 1 simplement en changeant de point de vue. Pour certaines personnes, cela peut être le catalyseur d’un changement majeur d’attitude, mais dans la plupart des situations cela ne fournit qu’un sursis temporaire sans bienfait majeur durable.

La raison pour laquelle la gratitude de niveau 1 ne déclenche pas la Loi de l’Attraction est que le niveau 1 est trop faible. Vous pouvez apprécier cet état de gratitude temporairement, mais globalement vous resterez coincé dans vos vieux schémas. La gratitude niveau 1 est fragile étant donné que tout ce dont vous avez besoin pour sortir de cet état est un changement dans votre situation ou dans votre concentration. Même recevoir un mail peut tout foutre par terre.

Passons au niveau 2 de gratitude. Je vois cela comme de la « gratitude intégrée » parce qu’elle est indépendante de la situation et des circonstances. C’est un sentiment de gratitude pour la vie elle-même, pour l’existence, pour tout et n’importe quoi dans votre vie. Mais au lieu d’être une émotion temporaire qui nécessite une concentration constante, la gratitude niveau 2 est plus une attitude sous-jacente. Avec de la pratique cela fait partie de votre identité.

Le niveau 2 de gratitude comprend tout ce qui est au niveau 1, mais le niveau 2 va bien au-delà de cela et inclut le fait d’être reconnaissant pour :

  • Votre vie
  • L’univers
  • Le temps et l’espace
  • Vos problèmes, vos défis, et vos épreuves
  • Vos travers et vos erreurs
  • Votre conscience
  • Votre ego
  • Les gens qui vous traitent de façon méchante ou injuste
  • Vos pensées et vos émotions
  • Votre liberté de choix
  • Vos idées et vos concepts

La gratitude niveau 2 dit « Comme c’est merveilleux d’exister ! » Les circonstances sont hors-sujet parce que cette forme de gratitude est un choix qui n’a besoin d’aucune justification. C’est un sentiment de fascination totale avec la notion même d’existence.

Vous éprouvez de la gratitude pour l’aventure qu’est la vie, y compris tous ses tours et détours. Cette forme de gratitude est synonyme d’amour inconditionnel parce qu’il n’y a aucun attachement aux circonstances extérieures ou aux résultats. Par conséquent, il n’y a pas de peur de la perte ou du changement.

La gratitude niveau 2 est comme avoir un écho constant à l’arrière de votre conscience qui dit « Ouaouh ! » Tout le reste est vécu en partant de ce Ouaouh. La gratitude devient le canevas sur lequel votre vie est peinte.

Peut-être que l’analogie la plus proche que je peux proposer est d’imaginer jouer à un jeu vidéo. Le jeu est totalement dernier cri. Vous êtes abasourdi par les graphiques, la musique, le gameplay, les personnages, etc. Il n’est pas très important que vous gagniez ou que vous perdiez parce que l’expérience en soi est ce qui vous entraîne. Vous êtes tellement fasciné par la nature de l’expérience que les détails sont secondaires.

Si vous restez dans cet état d’émerveillement, vous aurez des chances de bien vous en sortir dans le jeu et d’apprécier l’expérience. Vous finirez même par y devenir bon. Vos brillantes accumulations pourraient inclure un avatar de haut niveau, des tonnes d’or, et des alliances avec d’autres personnages. Mais ces trucs ne sont que le résultat de votre engouement, ils n’en sont pas la cause. Le jeu peut quand même être bien même si vous venez juste de démarrer et que vous n’avez pas de possessions significatives. Dans certains jeux vous pouvez même vous endetter, et pourtant l’expérience est quand même amusante.

Pour en savoir plus sur tout ce concept de « la vie est un jeu », assurez-vous de lire La vie – le jeu ultime. Beaucoup de gens trouvent cette analogie utile pour dépasser la peur et relâcher leur terrible attachement aux circonstances. Se débarrasser de cet attachement conditionnel est la clé pour connaître cette gratitude niveau 2.

Quand vous ressentez de la gratitude pour l’existence elle-même, vous passez du fait d’exprimer de la reconnaissance au fait d’être reconnaissant. À ce niveau vous activez finalement la Loi de l’Attraction parce que vous exprimez de la gratitude en continu. Cela fait maintenant partie de votre identité. Au final vous attirez les circonstances qui résonnent avec qui vous êtes.

Quand vos sentiments de gratitude ne dépendent pas de circonstances temporaires comme vos possessions, votre travail, et vos relations, votre identité de base ne change pas. Mais quand vous ancrez votre gratitude dans quelque chose de permanent, cela devient une partie de vous tout aussi permanente. Au lieu de dire « Je suis reconnaissant pour… », vous dites simplement « Je suis reconnaissant. »

Je dois avoir passé au moins 10 ans à maîtriser le niveau 1 de gratitude (en vain, globalement) avant de commencer à évoluer vers le niveau 2. Cela a été un processus très graduel pendant lequel mes sentiments de gratitude sont devenus de plus en plus inconditionnels. Cela a commencé quand j’ai essayé d’éprouver de la gratitude pour des choses dont je n’étais normalement pas reconnaissant, comme ma respiration, les buissons dans la rue, la musique, mes plus grands échecs, etc. Cela m’a aidé à voir que, même si quelque chose semblait négatif, insignifiant ou routinier, cela méritait quand même de la gratitude. La gratitude est une lentille pour découvrir la beauté.

Donc si je peux suggérer un processus de fonctionnement, je recommanderais de pratiquer la gratitude là où vous vous attendez le moins à ce qu’elle fonctionne. Choisissez une cible X invraisemblable, puis exprimez la pensée « Je suis reconnaissant pour X. » Vous finirez par vous approcher d’un sentiment de gratitude plus inconditionnel, et vous serez capable de vous débarrasser de ce « pour X. »

En termes pratiques, j’ai trouvé qu’au fur et à mesure que ma gratitude est devenue plus inconditionnelle, ma situation de vie s’est améliorée pour suivre le rythme. Ces changements sont très notables, comme l’augmentation de mon revenu ou le fait de voir ma relation s’améliorer avec mes enfants. En respectant la Loi de l’Attraction, c’est ce à quoi je peux m’attendre, parce que si je suis reconnaissant à l’avance de tout ce qu’il y a dans ma vie, je devrais attirer les circonstances qui sont cohérentes avec ces pensées et ces sentiments.

La gratitude niveau 1 a sa place, mais si vous voulez que l’univers soutienne vos sentiments de gratitude avec des résultats tangibles, vous aurez finalement besoin de progresser au niveau 2. Quand vous vivrez la vie de vos rêves, c’est la façon dont vous allez vous sentir de toute façon, alors pourquoi attendre ? Mettez-vous au défi de créer ces sentiments maintenant, même dans les circonstances les moins favorables, et remarquez la façon dont vous commencez à attirer les relations, les opportunités, et les ressources qui entrent en résonance avec ces sentiments.

Crédits photo : © carlosmpxl – Fotolia

3 commentaires

  • Je trouve cette réflexion extrêmement intéressante.

    Cependant, cet état de gratitude me semble indissociable d’une croyance religieuse ou ésotérique. Comment concilier cette croyance avec de l’athéisme ?

    Une épreuve ou une difficulté n’est ni agréable ni bienfaisante si l’on considère que notre existence s’arrête à notre corps.

    Ensuite, est-ce qu’être dans un état de reconnaissance constant ne nous poussera pas à l’inaction ? Si l’on est reconnaissant de tout, alors on se contente aussi de tout ? Est-ce que ma déduction est trop primitive ? Peut-on être poussé par un élan d’amélioration dans ce cas là ?

    Merci encore pour cette traduction !

    • Mah dit :

      L’athéisme est aussi une forme de croyance religieuse puisque c’est croire en autre chose que Dieu. Partant de ce principe toute la réflexion de l’auteur se vérifie également. Cela pousse à l’action car l’état de reconnaissance n’est pas un état statique mais plutôt un état dynamique dans le temps et dans l’espace puisqu’il évolue avec ces deux paramètres.
      Cordialement

  • Stephanie dit :

    Bonjour,

    Selon moi, la gratitude de niveau 2 est tout à fait dissociable de la religion ou d’une croyance esotérique et peut convenir à un athée. En effet, la gratitude est un sentiment où l’on prend conscience de la vie autour de nous. Nous prenons conscience de notre respiration, de la beauté de l’Univers, de la beauté de la vie avec ses difficultés et ses joies. C’est juste être reconnaissant d’être impressionné par la vie. La religion va jusqu’à s’inventer un Dieu derrière tout cela, alors que la gratitude s’arrête à prendre conscience du “Ouaah” sans chercher à rationnaliser plus que ça les raisons pourquoi c’est si “Ouaah” la vie… Pas de règles, pas d’obligation de prier, on exprime notre gratitude comme nous le sentons, cela peut aller de prendre nos enfants dans les bras pour remercier la vie de nous les avoir donner ou cela peut être une envie de peindre un tableau ou danser … peu importe…

    Concernant le fait que cette reconnaissance nous pousserait à l’inaction, je pense plutôt que la gratitude est un sentiment de remerciement par rapport à ce qui nous est arrivé dans le passé ou ce que nous avons ressentis durant une journée par exemple, du style “Je remercie l’Univers d’avoir été virée de mon travail”. Cela ne veut pas du tout dire qu’on va se complaire d’avoir perdu son emploi, ça veut dire que nous prenons conscience que nous sommes face à une difficulté et qu’il est temps de se ressaisir… Et par exemple, dans 1 mois, la parole de gratitude peut ressembler à cela “Je remercie l’Univers d’avoir été virée de mon travail depuis, j’ai fait une thérapie et j’ai suivi une formation et je m’apprête à ouvrir ma propre boite”. Preuve que la gratitude est une sorte de prise de conscience de notre état de vie comme un arrêt sur image que nous faisons et qui nous permet d’évoluer.

    Je remarque souvent que les gens qui éprouvent de grosses difficultés pour la première fois ne vous écoutent pas quand vous leur donnez des conseils… Ils vous écoutent uniquement à partir du moment où ils deviennent conscient que leurs difficultés n’est qu’un passage à vide. Ils me disent souvent, “Maintenant, j’ai fait mon deuil, je suis prèt à avancer dans ma vie, merci la vie de m’avoir permis de traverser cette difficulté et de m’avoir permis de m’orienter autrement dans ma vie”. D’ailleurs, je remarque que les personnes qui ont eu de difficultés une première fois, qui se sont relevés et qui ont éprouvé de la gratitude par rapport à ces difficultés, se relèvent bcp plus vite lorsqu’ils reconnaissent d’autres problèmes, car ils savent que ce n’est qu’un passage et qu’ils trouveront les outils pour s’en sortir tout en restant gratifiant par rapport à ce qu’ils leurs arrivent.

    Etes vous d’accord, Christopher ?
    Bonne journée
    Stéphanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *