Manifester ses intentions sans résistance

Note : cet article est une traduction de l’article Manifesting Intentions Without Resistance de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Dégager la voieSupposez que vous définissiez une intention positive, que vous concentriez votre énergie sur sa manifestation pour le plus grand bien de tous, et que vous voyiez alors vos résultats stagner totalement. Pourquoi est-ce que votre intention ne s’est pas manifestée aussi rapidement que vous le désiriez ?

Chaque fois que cela arrive, la cause fondamentale est que vous n’avez pas réussi à vous accorder à vos intentions en termes de vibrations. Sans même le réaliser probablement, vous restez coincé dans un schéma où vous exprimez l’intention que vos désirs ne se réalisent PAS, ce qui fait que vous vous sabotez et vous empêchez de faire des progrès.

Qu’est-ce qui crée cette résistance ? C’est vos peurs. La plupart du temps, vos peurs sont subconscientes. Vous n’en avez même pas conscience, donc elles vous sabotent dans l’ombre. Vos peurs agissent comme des intentions qui empêchent vos désirs de se manifester. Plus votre peur résonne en vous, pire seront vos résultats quand vous essayerez d’appliquer consciemment la Loi de l’attraction. La Loi de l’attraction fonctionne toujours bien, mais vous aurez tendance à penser qu’elle ne fonctionne pas parce que vos peurs feront que vous manifesterez davantage de ce que vous avez déjà. Et plus vous insistez, plus vos peurs vous retiendront.

Dans cet article je vais vous proposer un processus pour amener vos peurs à la surface et à les dégager de la route, pour que vous les empêchiez d’interférer avec vos intentions positives. Cela vous permettra de manifester vos désirs plus rapidement et plus facilement.

Les intentions fonctionnent comme un ensemble

Quand vous fixez un objectif ou une intention et que vous commencez à progresser bien plus lentement que vous ne l’aimeriez, la résistance que vous connaissez vient de vos peurs, pas du monde extérieur. Si vous mettez toute votre énergie dans le fait de changer vos conditions extérieures sans vous occuper de vos peurs, vos progrès seront extrêmement lents, si tant est que vous progressiez.

Comment pouvez-vous identifier les peurs qui interfèrent avec vos intentions positives ? Voici un moyen relativement direct de le faire :

D’abord, imaginez que vous ayez déjà exprimé votre intention dans sa totalité. Asseyez-vous dans le calme et imaginez-la simplement comme étant réelle à ce moment précis. Ne l’imaginez pas arriver dans le futur ; imaginez-la maintenant. Vous y êtes déjà. C’est devenu réel. Prenez quelques minutes pour la rendre aussi réelle que possible.

Maintenant faites un petit jeu de rôles dans votre imagination. Jouez mentalement différents scénarios pour avoir la sensation de ce que sera réellement votre vie une fois que cette intention sera devenue votre réalité. Pensez aux principaux effets secondaires. Comment est-ce que le fait d’avoir réalisé cet objectif affecte votre santé, vos finances, vos relations, votre carrière, votre spiritualité, etc. ? De quelles autres manières cela va-t-il vous changer ? Essayez d’avoir une sensation claire de l’ensemble des changements, et voyez si vous pouvez découvrir où votre vie pourrait se restabiliser après le changement initial.

Par exemple, si votre intention est de manifester un million de dollars, imaginez comment cet argent supplémentaire affectera les autres aspects de votre vie. Comment cela affectera-t-il votre famille, vos amitiés, votre situation de vie, votre carrière, vos impôts, vos habitudes alimentaires, vos habitudes de dépenses, votre spiritualité ? Comment est-ce que ce seul changement créera un raz-de-marée d’autres changements ? Où en serez-vous quand le calme sera revenu ?

N’idéalisez pas et ne diabolisez pas ces effets secondaires. Faites de votre mieux pour imaginer les résultats les plus réalistes possible.

Manifester un million de dollars, perdre 23 kilos, se marier, déménager dans une nouvelle ville, ou changer de carrière sont des changements significatifs. Une erreur habituelle que nous faisons quand nous exprimons de nouvelles intentions est que nous envisageons ces intentions de manière isolée, sans tenir compte de l’ensemble des effets secondaires.

Si vous passez ne serait-ce que 10 minutes à faire cet exercice (plus longtemps c’est bien aussi), vous remarquerez que vos intentions ont bien plus d’impact que vous ne le réalisiez à l’origine. Mais si vous ne tenez pas compte de ces effets secondaires en vous concentrant sur vos intentions, alors vos intentions auront peu de pouvoir de manifestation parce qu’au fond, vous saurez qu’elles ne représentent pas une situation stable, réaliste.

Si vous voulez que vos intentions se manifestent, alors vous avez besoin de comprendre qu’elles font partie d’un ensemble. Vous devez accepter et exprimer l’intention de tout cet ensemble, pas seulement des aspects commodes.

Découvrir les peurs cachées qui sabotent vos intentions

Quand vous prenez en compte l’ensemble de vos intentions, vous remarquerez une certaine résistance intérieure. Certains aspects de votre visualisation seront merveilleux, tandis que d’autres sembleront indésirables. Par exemple, si votre intention est de manifester un million de dollars, et que vous savez au fond qu’un de vos proches amis ne pourra simplement pas le supporter parce qu’il/elle répond négativement à quiconque ayant ce genre de richesse, alors vous pourriez ressentir une certaine résistance quant à la manifestation de cet argent. Vous avez bien cette intention, mais vous êtes malheureux des effets secondaires.

Tout élément indésirable qui apparaît pendant cet exercice sera un indicateur de vos peurs.

Ce qui vous empêche d’être totalement cohérent avec vos intentions n’est pas cet ensemble en lui-même, car cet ensemble est issu (jusqu’ici) uniquement de votre imagination. Ce qui vous retient est la peur qui émerge quand vous envisagez cet ensemble. Pour revenir à l’exemple de votre ami qui répond négativement à la richesse, votre ami ne vous retient absolument pas. Le véritable coupable, c’est la peur de la réaction de votre ami. Même si vous n’avez jamais parlé à votre ami de votre intention de manifester un million de dollars, vous souffririez quand même des effets bloquants que votre peur a sur vos intentions. Vos peurs et vos désirs n’existent que dans votre conscience à ce point du processus, pas dans le monde physique, donc tout ce conflit est interne. Mais un manque de cohérence intérieure suffit pour tuer vos meilleures intentions.

En explorant votre visualisation de l’ensemble, prenez en note les aspects auxquels vous résistez, et essayez de les exprimer avec des mots. Par exemple, voici certaines peurs que vous pourriez lister en pensant à la manifestation d’un million de dollars :

  • Peur de perdre l’argent bêtement après avoir mis tant d’énergie pour le manifester
  • Peur que votre vie devienne trop compliquée en essayant de gérer cet argent
  • Peur d’agir en radin avec l’argent, et donc de devoir admettre que vous êtes quelqu’un de radin
  • Peur que votre situation se complique en termes de comptabilité et d’impôts
  • Peur que l’argent pèse sur vos relations
  • Peur que l’argent vous distraie de ce qui est important pour vous
  • Peur que la gestion de l’argent soit stressante
  • Peur que le fait d’avoir plus d’argent amène plus de responsabilités
  • Peur que l’argent vous isole, vous éloigne des autres
  • Et ainsi de suite

Faites une liste comme celle-ci-dessus pour vos propres intentions. Quelles peurs apparaissent quand vous imaginez l’ensemble ? Où rencontrez-vous de la résistance ?

Une forte peur suffit pour empêcher vos intentions positives de se manifester. La peur vous empêche de vous accorder à vos désirs en termes de vibrations.

La peur d’accepter

Si vous voulez que vos intentions se manifestent, vous devez éliminer les peurs qui entrent en conflit avec vos intentions. Une fois que toute peur a disparu, vos intentions se manifesteront relativement rapidement. Mais tant que vous n’arrivez pas à vous attaquer à vos peurs, aucune dose de force ne permettra à vos intentions de se manifester.

Un des moyens les plus simples pour éliminer vos peurs est de les accepter. Cessez de nourrir vos peurs avec l’énergie de vos intentions, et autorisez-les simplement à exister. Par exemple, si vous acceptez simplement le fait que, si vous manifestiez 1 million de dollars, alors oui, votre situation se compliquera niveau impôts, vous ne transformerez plus cet inconvénient en peur. Vous avez fait reculer la peur et en avez fait une simple conséquence.

La différence entre une peur et une conséquence est l’acceptation. Une peur est un résultat auquel vous résistez. Une conséquence est un résultat que vous acceptez. Quand vous avez peur d’une partie de l’ensemble qui englobe votre désir, vous résistez en fait à votre désir, ce qui signifie que vous avez l’intention de ne PAS le manifester. Mais quand vous acceptez l’ensemble, vous permettez à votre désir de se manifester sans résistance. C’est ce que cela signifie d’entrer en résonance avec vos intentions en termes de vibrations.

Si vous n’êtes pas prêt à accepter l’ensemble qui englobe vos désirs, alors vous n’êtes pas prêt pour manifester vos désirs.

Cela a été une leçon particulièrement difficile à apprendre pour moi. Une fois que j’ai eu compris que si je voulais manifester un nouveau désir, je devais accepter le pack complet d’effets secondaires sans résistance, j’ai commencé à obtenir des résultats notablement meilleurs avec la Loi de l’attraction.

Dernièrement j’ai testé la Loi de l’attraction dans le domaine financier de ma vie parce qu’il est facile de mesurer les résultats pour évaluer à quel point cela fonctionne. Quand j’ai commencé à émettre l’intention d’une plus grande abondance financière avec le lancement de l’expérience du million de dollars en novembre 2005, j’ai fait des progrès au début, mais je me suis demandé pourquoi l’argent ne se manifestait pas instantanément si la Loi de l’attraction fonctionnait vraiment. Pourquoi est-ce que la Loi de l’attraction nécessiterait le passage du temps pour manifester quoi que ce soit ? Finalement quand j’ai essayé l’exercice ci-dessus de visualisation de l’ensemble, il est devenu évident que je résistais (autrement dit, que j’avais peur) des effets secondaires du fait d’avoir un million de dollars. Même si mes intentions étaient positives, ma peur créait quand même une forte résistance.

J’ai travaillé sur ces peurs, une par une, en les reconnaissant et en les acceptant comme des conséquences. Une fois que je relâche ma résistance, je crée une croyance capacitante qui remplace la peur. Cela signifie simplement que je prends la même conséquence et que je trouve un moyen de l’interpréter comme positive et non comme négative (via l’observation créative). Par exemple, si j’ai peur d’avoir un million de dollars parce que cela va compliquer mes impôts, je l’accepte tout d’abord comme une conséquence en me débarrassant de ma résistance. J’admets « Ok, donc plus d’argent signifiera que ma situation vis-à-vis des impôts sera plus compliquée. C’est simplement un fait à accepter, pas une chose terrifiante à redouter. Je peux gérer ça. » Puis je le transforme en croyance capacitante en disant « Si j’ai plus d’argent, je peux engager un bon comptable pour gérer mes impôts, donc même si ma situation peut être plus compliquée, je serai capable de m’offrir toute l’aide dont j’ai besoin. »

Un autre exemple ; j’étais inquiet que certaines personnes puissent réagir négativement à mes tentatives d’attirer une plus grande abondance financière, n’interprètent mal mes intentions et pensent que je fais ça « juste pour l’argent », en particulier si je dépasse le palier des revenus « de survie » et que j’entre dans le palier des revenus abondants. Mais j’ai réalisé que c’est intégralement mon problème, pas celui de quelqu’un d’autre. Si mes intentions sont honorables et véritablement concentrées sur le fait de servir le plus grand bien de tous, alors je n’ai pas besoin de m’inquiéter de l’opinion de quiconque envers moi. Le simple fait que je suis si préoccupé par ce problème indique que je me soucie bien plus du service que de l’argent de toute façon. Ma réputation est hors de mon contrôle parce qu’elle existe purement dans l’esprit des autres, donc je ne peux pas me permettre de m’y attacher. Je ne peux que faire de mon mieux et accepter les conséquences. Je choisis de me concentrer sur le plus grand bien que je puisse faire avec mon argent, y compris trouver de nouvelles façons d’explorer et d’exprimer mon but.

Est-ce que ce processus de travail sur mes peurs a été efficace ? Je n’ai aucun doute là-dessus. Je peux sentir à quel point mon énergie s’est transformée cette année. Pensez simplement qu’aujourd’hui ce site web génère plus de 10 fois le revenu qu’il générait il y a un an, et je m’attends à ce qu’il génère au moins 500 000 $ l’an prochain si je continue simplement à faire ce que je fais déjà. De plus, je peux visualiser un chemin clair et dégagé vers un revenu de 100 000 $ par mois. Cet argent n’arrive pas parce que je force la chose ; je lui permets simplement d’arriver. Le vrai travail n’est pas ce que je fais avec mon entreprise, c’est ce que je fais avec ma conscience.

Je dois absolument, positivement, accorder le crédit de cette augmentation de mes finances au travail sur mes peurs, en les acceptant comme des conséquences, et en les remplaçant par des croyances capacitantes. Ces derniers mois, l’argent est arrivé en telles avalanches que cela a presque été ridiculement facile… facile d’un point de vue professionnel, mais toujours un défi de travailler sur ces peurs.

Ce processus nécessite de profondes introspection et évaluation personnelles, donc ce n’est certainement pas un remède miracle qui marche en une nuit. Personnellement, cela m’a énormément ouvert les yeux cependant. J’ai été abasourdi du nombre de peurs qui émergeaient et que je devais gérer. J’ai réalisé qu’afin de surmonter une peur, je devais d’abord l’identifier. Il est devenu incroyablement clair que plus je travaillais sur mes peurs, plus vite mes résultats s’amélioreraient.

Il me reste encore de la résistance intérieure sur laquelle travailler, donc je n’ai certainement pas fini. Mais je sais que ce processus fonctionne.

L’aspect vraiment insidieux – un aspect qui me tient éveillé la nuit à y réfléchir – est de savoir si c’est l’intention de l’expérience du million de dollars elle-même qui est responsable de ma découverte ; le fait que j’avais besoin de travailler sur mes peurs pour permettre à l’intention originelle de se manifester. Est-ce qu’une intention puissante va manifester les outils même qui sont nécessaires pour l’aider à se manifester ? Voyez ce site web comme le centre de l’expérience du million de dollars. Si je peux réussir à manifester 1 million de dollars via l’intention de cette expérience, alors je vais sûrement expliquer tous les détails ici et offrir les aperçus que je peux quand à la façon d’accélérer le processus, permettant ainsi potentiellement à des milliers d’autres participants d’utiliser le même processus pour générer également leur million de dollars. Se pourrait-il que la simple intention soit suffisante pour faire tourner la roue – et faire en sorte qu’elle continue à tourner – même en présence d’une résistance profondément ancrée ?

Crédits photo : © freshidea – Fotolia.com

2 commentaires

  • Alexandre dit :

    La technique qui est employée ici pour défaire les croyances et peurs est intéressante. Elle demande de la concentration qui peut peut-être rebuter quelques personnes.
    De mon côté, j’utilise une technique appelée EFT (Emotional Freedom Technique, tapping ou technique de libération émotionnelle) que j’ai découvert récemment. C’est une technique vraiment efficace qui permet de désamorcer les émotions négatives. Le but étant de supprimer le stress, les barrières mentales et d’être plus sûr de soi dans ses propres intentions. Elle réveille des peurs sous-jacentes que l’on règle par le tapping. C’est un processus libérateur et soulageant. La façon la plus simplifiée est seulement de se tapoter le tranchant d’une des mains avec les doigts de l’autre main. Facile et efficace. Essayez-la et vous verrez.
    Dans tous les cas, merci Olivier pour les traductions des textes de Steve Pavlina. Les articles datent un peu, mais sont toujours d’actualité.

  • maï dit :

    merci pour toutes ces techniques qui m’aident à comprendre pas mal de situations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *