TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Ajoutez ce qu’il y a de mieux, supprimez ce qu’il y a de pire

Note : cet article est une traduction de l’article Add the Best; Drop the Worst de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Chemin de vieQuand vous réalisez que vous avez plusieurs habitudes qui sont mauvaises ou médiocres et qui vous ralentissent dans la vie, vous pourriez commencer à vous sentir accablé. Où est-ce que vous devriez commencer ? Est-ce que vous devriez remettre à niveau vos habitudes de santé ? Tenter un test de 30 jours ? Vous engager à travailler une heure par jour sur votre entreprise en ligne ?

Voici une simple règle générale qui vous aidera à identifier les habitudes à changer en premier :

Ajoutez ce qu’il y a de mieux, supprimez ce qu’il y a de pire.

Commençons avec la première partie. (suite…)

Ne privilégiez jamais les profits

Note : cet article est une traduction de l’article Never Put Profits First de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Argent et coeurLa plupart des idées que j’ai apprises dans les livres de conseils professionnels étaient inutiles. Et le reste était carrément dangereux. L’intuition et l’expérimentation sont de bien meilleurs guides.

Le préjugé n°1 de ces livres est que le but de la création d’entreprises est de faire du profit, de plus en plus de profit. Certains livres martèlent vraiment ce point, comme si ne pas être d’accord faisait de vous le dernier des idiots. Mes décisions et mes résultats n’ont jamais été plus idiots qu’en suivant ce modèle de gestion.

J’ai survolé un livre de ce genre hier, quelqu’un me l’avait envoyé par la poste. Ce livre est maintenant dans la poubelle verte. Il sera beaucoup plus utile quand il sera recyclé en carton, ce qui est bien plus sain pour nous tous que de laisser quelqu’un d’autre le lire.

Dès que vous entrez dans le bureau d’une entreprise qui fait passer les profits avant tout, vous pouvez sentir l’oppression. Il est presque impensable que des êtres humains acceptent un tel manque de liberté. Je redoute d’entrer dans des endroits où tout le monde se comporte comme des zombies. La vibration y est terriblement effrayante. Pas étonnant que les cartels s’enrichissent autant. Je me droguerais probablement aussi si je devais passer des dizaines d’années de ma vie dans un cubicule. (suite…)

Surmonter les problèmes de confiance

Note : cet article est une traduction de l’article Overcoming Trust Issues de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Coeur moteurEst-ce que vous faites facilement confiance aux autres gens ? Ou est-ce que vous doutez des motivations des autres ?

Avez-vous assez confiance dans la vie pour pouvoir quitter un travail qui ne vous inspire pas dès que vous le reconnaissez comme tel, en sachant que la vie vous amènera quelque chose de mieux ? Ou est-ce que vous avez besoin de ralentir et de contrôler le processus, comme en essayant de mettre de l’argent de côté en faisant encore davantage ce travail que vous n’aimez pas ? Est-ce que vous payez le prix de votre manque de confiance dans la vie par la frustration ?

Est-ce que vous avez confiance dans le fait que si vous mettez fin à une relation qui ne vous convient pas, la vie vous amènera une relation meilleure et plus épanouissante ?

Si vous suivez votre cœur et sautez le pas, est-ce que vous avez confiance dans le fait que la vie vous soutiendra ?

Des leçons de confiance difficiles (suite…)

Aimez la nouveauté

Note : cet article est une traduction de l’article Embrace the New de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Choix de cheminQuand je n’ai pas les idées très claires quant à ce que je veux expérimenter dans ma vie, j’aime explorer quelque chose de nouveau. Je sais que je veux continuer à évoluer, donc je cherche de nouvelles expériences d’évolution, de nouveaux endroits, de nouvelles personnes. De la nouveauté.

Cette décision par défaut d’aimer la nouveauté est une heuristique puissante pour guider mon chemin de vie. Je trouve que je suis attiré par de nombreuses expériences pour la simple raison qu’elles sont nouvelles. Si je reçois une invitation à tester quelque chose que je n’ai jamais testé avant, j’ai tendance à dire oui relativement souvent. Si je ne suis pas sûr, je me pousse à dire oui. Je trouve qu’explorer quelque chose de nouveau est généralement mieux que de ne rien faire. La nouveauté est source d’apprentissage, et j’adore apprendre.

Parfois j’ai besoin de revenir dans ma zone de confort pour reprendre ma respiration. Trop de nouveauté peut être un peu écrasant par moments, donc quand j’ai ce genre de sensation, je prends du temps au calme pour me renouveler personnellement. Une longue méditation, une balade en solo la nuit, une séance de tenue de mon journal, ou l’écriture d’un nouvel article sont des expériences revigorantes pour moi.

Puis, quand je me sens prêt à diversifier à nouveau mes expériences, je me penche sur de nouvelles invitations et/ou je dis oui à plus de propositions de sortie pour sortir explorer de nouvelles choses. Je me penche sur la nouveauté. Plus je le fais, plus ma zone de confort s’étend, et plus je me sens capable de dire oui aux expériences auxquelles je résistais avant. (suite…)

Comment vous libérer de la frustration

Note : cet article est une traduction de l’article How to Be Free of Frustration de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Ouverture et acceptationSi vous vous sentez frustré, cela signifie que vous avez une vibration qui s’aligne avec une réalité dont vous ne voulez pas.

Comment créer cette vibration de frustration ? C’est assez simple. Observez simplement votre réalité, puis résistez ou rejetez-en certains aspects. Regardez votre situation financière, et résistez-y. Regardez votre travail, et résistez-y. Regardez votre relation (ou votre absence de relation), et résistez-y.

Une fois que vous avez cette vibration de frustration, vous êtes coincé dans votre résistance. Donc la réalité répond en accord avec ça. « Oh… Tu as une vibration qui s’aligne avec ce dont tu ne veux pas. Voilà donc plus de ce que tu ne veux pas. Tu es bienvenu pour vivre cela aussi longtemps que tu le désires ! »

Vous pouvez penser que la solution est que la réalité s’ajuste toute seule d’elle-même – ou que vous changiez le monde extérieur – et qu’alors vous serez capable de vous débarrasser de cette frustration. Mais est-ce que cela fonctionne vraiment ? Pas du tout.

Plus vous essayez de travailler sur le monde qui vous entoure, tout en résistant à certains de ses aspects, plus longtemps vous perpétuez cette frustration. Même si vous arrivez à réparer apparemment certains aspects de la réalité qui vous entoure, un autre aspect va rapidement lâcher. Ou alors vous allez forcer et retomber, encore et encore. Vous avez déjà vécu ça ? (suite…)

Ne payez pas vos factures

Note : cet article est une traduction de l’article Don’t Pay Your Bills de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Abondance financièreQue faire si vous voulez vraiment quitter votre travail et devenir indépendant, mais que vous êtes inquiet de la façon de payer vos factures ?

Aujourd’hui je peux profiter du meilleur des deux mondes. Je paye facilement mes factures avec mes sources de revenus passifs, et je fais un travail que j’aime et qui me permet de profiter d’une immense liberté. Mais quand j’ai démarré, c’était souvent une situation de soit-soit. Parfois je devais m’abstenir de payer mes factures de carte de crédit, mes frais juridiques, des dépenses courantes, mon loyer, etc. Bien souvent je n’avais simplement pas l’argent nécessaire.

Évidemment, ne pas payer ses factures a des conséquences. Ma cote de solvabilité a été réduite à néant depuis des années. J’ai dû vendre une partie de mes possessions pour m’acheter à manger. J’ai perdu mon bureau. Je me suis fait virer de mon appartement. J’ai dû déclarer faillite. Mais je n’avais pas l’intention de trouver un emploi pour remédier à cela. Il vaut mieux perdre un appartement qu’entrer dans une cage. (suite…)

Le bonheur d’abord, tout le reste ensuite

Note : cet article est une traduction de l’article Happiness First, Then Everything Else de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Chemin de carrièreSi vous acceptez un travail, une relation ou un style de vie que vous tolérez tout juste – mais n’appréciez pas – vous faites passer d’autres considérations avant votre propre bonheur.

Le conditionnement social pourrait vous avoir convaincu que sacrifier votre bonheur pour maintenir un certain équilibre bancaire, payer vos factures en temps et en heures, ou payer pour les besoins et les dépenses de quelqu’un d’autre, est la bonne façon de vivre. Peut-être que vos parents ont également joué un rôle dans ce conditionnement et vous ont appris l’importance qu’il y a à être responsable et à garder un emploi stable.

Si vous faites bien ces choses, alors d’après ce conditionnement, vous avez du succès. Vous faites ce qu’on attend de vous, et personne ne peut vous en vouloir pour ça.

Mais tôt ou tard vous allez réaliser que payer vos factures avec succès et satisfaire les besoins des autres, tout en vous privant d’une vie heureuse qui vous passionnerait, n’est pas du tout un succès. En fait, c’est un échec pur et simple. (suite…)

Faire le marketing de votre produit

Note : cet article est une traduction de l’article Marketing Your Product de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

MarketingQuand vous sortez un nouveau produit, prévoyez de passer au moins autant de temps à le promouvoir que vous avez passé à le créer.

Une erreur commune est de passer 500 heures à créer un produit puis seulement 20 heures à le promouvoir. Et de se demander ensuite pourquoi personne ne l’achète. Généralement personne ne l’achète parce que quasiment personne ne sait que le produit existe.

Une autre erreur est de continuer à le promouvoir encore et encore auprès des mêmes personnes, comme vos followers sur les réseaux sociaux, et rarement ailleurs. Une exposition répétée c’est bien, mais diversifiez également vos activités. Trouvez des moyens d’atteindre des gens qui n’auraient autrement jamais pu entendre parler de votre produit. (suite…)

Peut-on vendre son expertise … en étant un débutant ?

Ressources :

Cliquez ici sur le bouton « Youtube » rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée 🙂 :

 

Comment s’endormir en moins de 30 secondes

Note : cet article est une traduction de l’article How to Fall Asleep in Less Than 30 Seconds de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

30 secondesEst-ce que cela vous prend du temps de vous endormir le soir ? Est-ce que votre esprit vagabonde dans diverses pensées avant que vous arriviez enfin à vous relaxer et à vous laisser gagner par le sommeil ? Est-ce que vous trouvez que vous n’avez simplement pas assez sommeil quand il est temps d’aller vous coucher ?

Réalisez que si cela vous prend 15 minutes en moyenne de vous endormir chaque soir, cela fait plus de 91 heures de perdues par an. Cela revient à passer plus de deux semaines de travail de 40 heures à simplement rester allongé dans votre lit à attendre de dormir.

Et si vous avez des tendances insomniaques et que cela vous prend plus d’une heure de vous endormir chaque soir, vous passez plus de neuf semaines de travail de 40 heures sur cette activité inutile, et ce chaque année. C’est une incroyable quantité de temps perdu.

Si vous avez envie de changer cette situation, continuez à lire. Je vais expliquer les détails et partager un processus permettant d’entraîner votre cerveau à s’endormir quasi instantanément quand vous êtes prêt à aller au lit. (suite…)