TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Pourquoi un manager ne doit rien faire ?

Note : cet article invité a été écrit par Julien Godefroy du blog Réussir son management

Le premier travail d’un leader et d’un manager est de maitriser son égo. En effet, il nous ferait passer avant les autres. Nous aurions tendance à intervenir dans toutes les affaires et à nous mêler de ce qui ne nous concerne pas. Nos équipes ne pourraient pas travailler dans ces conditions.

À l’inverse, lorsque nous arrivons à maitriser notre égo, nous pouvons avoir des équipes plus heureuses, motivées et efficaces. Nous pourrions donc limiter les départs, conserver les talents et les compétences de notre entreprise, le tout dans un esprit collaboratif efficace. L’entreprise poursuivrait sa croissance et développerait son chiffre d’affaires.

Pour maitriser son égo, il faudrait ne plus intervenir dans les affaires des autres. Voyons pourquoi un manager ne doit rien faire.manager ne doit rien faire

En ne faisant rien, on donne sa confiance à ses équipes

(suite…)

Votre régime alimentaire atypique est un avantage social

DietNote : cet article est une traduction de l’article Your Uncommon Diet Is a Social Advantage de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Je trouve ironique (et légèrement stupide) lorsque les gens se sentent désavantagés sur le plan social s’ils mangent différemment de toutes les autres personnes dans une situation sociale, comme s’ils devaient se conformer.

(suite…)

Comment vous enlever une ÉNORME pression pour réussir dans votre projet

Ressources :

Cliquez ici sur le bouton “Youtube” rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée 🙂 :

 

Trello

TrelloNote : cet article est une traduction de l’article Trello de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Je me suis lancé dans Trello cette semaine. Trello est un service en ligne gratuit pour la gestion des tâches et des projets. J’ai maintenant 17 tableaux différents de Trello pour gérer divers projets. Vous me connaissez – quand je me lance dans quelque chose de nouveau, j’aime y plonger complètement : la meilleure façon d’apprendre rapidement.

Dans cette publication, je vais parler un peu plus de la façon d’utiliser Trello. Je ne suis pas payé pour les références puisque c’est un service gratuit. J’ai reçu une année gratuite de Trello Gold à partir de références précédentes, principalement à des amis, mais qui atteint le plafond après vos 12 premières références, et la version Gold n’ajoute pas encore beaucoup de valeur. IMO la version gratuite a tout ce dont vous avez besoin.

J’aime particulièrement utiliser Trello pour gérer les différentes étapes dans les prochaines conférences et les accords de coentreprise. Trello rend facile de voir en un coup d’œil quelles sont les prochaines étapes.

Trello est bien pour masquer la complexité et simplifier les projets à étapes multiples. Il est étonnamment rapide et facile à utiliser. Je peux remplir et organiser les détails d’un nouveau projet en quelques minutes.

J’aime aussi la fonction Archives. Si je veux réutiliser une liste que j’ai déjà utilisée dans le passé, je peux la récupérer de mes archives sauvegardées et la modifier au besoin. Les étapes sont en grande partie les mêmes pour chaque conférence : confirmation des dates, réservation de voyage, etc. Donc, une fois que je liste les étapes pour un engagement, je peux les reproduire pour un autre engagement en quelques clics.

Gérer la liste de tâches quotidiennes

(suite…)

Ne jamais privilégier les bénéfices

Office StressNote : cet article est une traduction de l’article Never Put Profits First de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

La plupart des idées que j’ai apprises des livres d’affaires étaient inutiles. Les autres étaient carrément nuisibles. L’intuition et l’expérimentation ont été les meilleurs guides.

L’hypothèse n° 1 que les livres d’affaires ont tendance à établir est que le but de lancer une entreprise est de gagner et de faire plus de bénéfices. Certains livres s’acharnent vraiment sur ce point, comme si vous étiez un idiot pour être du même avis. J’ai trouvé que mes décisions et mes résultats sont des plus idiots lorsque j’ai cru à ce modèle.

Je viens juste de feuilleter un livre de ce genre hier que quelqu’un m’avait envoyé par la poste. Ce livre est maintenant dans la corbeille. Il servira une plus grande cause en devenant une boîte en carton, ce qui est de loin beaucoup plus sain pour nous que de laisser quelqu’un d’autre le lire.

Dès que vous entrez dans le bureau d’une entreprise qui privilégie les bénéfices, vous pouvez sentir l’oppression. C’est presque insondable que les êtres humains acceptent un tel manque de liberté. Je crains de marcher dans des endroits où tout le monde se comporte comme des zombies. L’ambiance est tellement dégoûtante. Pas étonnant que les cartels aient une entreprise aussi prospère. Je devrais probablement me droguer tous les jours aussi si je devais passer des années de vie dans une cabine.

(suite…)

Relations 4D

4D relationshipsNote : cet article est une traduction de l’article 4D Relationships de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Au cours des derniers mois, j’ai activement exploré les relations 3D avec les hommes et les femmes ainsi que les relations 4D avec les femmes, comme expliqué dans l’article Profiter de relations riches et abondantes.

Pour un résumé rapide … dans nos relations humaines, nous avons 4 façons pour communiquer les uns avec les autres :

  • physiquement (corps)
  • mentalement (mental)
  • émotionnellement (cœur)
  • délibérément (esprit)

Une relation 3D signifie que nous communiquons fortement avec 3 de ces zones. Une relation 4D signifie que nous communiquons avec les 4 aspects.

Relations holistiques

Une relation 4D est plus que la somme de ses parties parce qu’il y a un effet synergique lorsque vous communiquez avec quelqu’un à travers plusieurs zones. Par exemple, une forte relation émotionnelle (cœur) peut grandement améliorer la communication (mental) ainsi que l’intimité physique (corps).

J’ai été impressionné par la profondeur de la relation qui devient possible avec les rapports 3D et 4D. La communication est fluide et authentique. Les gens baissent leurs boucliers et partagent leurs vrais êtres. La confiance est élevée. Les idées sont ouvertement partagées et amplifiées. Les actions découlent avec moins d’effort. Le sexe est mieux aussi.

Une raison pour laquelle certains amis et moi-même avons pu créer un nouveau programme audio en seulement 3 jours la semaine dernière (9 à 10 heures de contenu très riche), c’est que nous entretenons des amitiés 3D (mental, cœur, esprit). Nous partageons des idées les uns avec les autres, y compris l’organisation de toute une journée au début de cette année à Oslo. Nous partageons nos préoccupations, nos espoirs, nos échecs et nos réussites. Nous nous soutenons et nous nous encourageons à mener des vies épanouies, à évoluer, à nous inspirer les uns les autres et à servir le bien commun.

(suite…)

Quelles sont les meilleures études à suivre pour être entrepreneur ?

Ressources :

Cliquez ici sur le bouton “Youtube” rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée 🙂 :

 

Comment toujours avoir de bonnes notes

A+ grade Note : cet article est une traduction de l’article How to Earn Straight A’s de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Lorsque je suis entré au lycée, j’ai décidé que je devais devenir un élève brillant, même si je ne l’avais jamais été auparavant. Cet objectif semblait être intéressant à poursuivre à l’âge de 14 ans. Puisque l’école était le centre de ma vie à l’époque, j’ai pensé que je pourrais réussir à l’atteindre.

Pour mon premier essai en anglais de première année, j’ai eu un C +. J’étais un peu contrarié, car je croyais avoir fait de mon mieux.

Au lieu d’interpréter ce C + comme étant un échec de mon objectif, je me suis demandé : « Pourquoi n’ai-je pas obtenu un A ? À quoi ressemblerait un essai méritant un A ? »

Chaque fois que je recevais moins qu’un A dans un devoir, je me demandais : « Qu’est-ce que je dois faire différemment pour obtenir un A ? »

Si je n’étais pas sûr d’une chose, je demandais au professeur et j’écoutais attentivement. J’ai dit à mes professeurs que je ne voulais avoir que des A sur mon bulletin scolaire et j’ai demandé ce que je devais faire pour y arriver. Ils m’ont répondu avec plaisir. J’ai écouté leurs conseils et j’ai suivi leurs suggestions.

Je me suis vite enfermé dans l’état d’esprit et les habitudes nécessaires pour gagner et conserver les bonnes notes, et j’y suis parvenu pendant 4 ans. J’ai été diplômé de l’école secondaire avec les meilleurs honneurs, des lettres de recommandation élogieuses et des lettres d’acceptation aux plus grandes universités des sciences informatiques comme UC Berkeley, UCLA, Caltech, Carnegie Mellon et autres.

La surprise est qu’il a probablement fallu moins de travail pour avoir des A que je ne l’avait fait pour avoir des notes inférieures. Lorsque vous obtenez des A, vous apprenez la matière au moment où elle est présentée. Vous ne prenez pas du retard. Vous êtes à jour avec les devoirs. Vous ne succombez ni à la confusion ni à l’ignorance. Si vous ne comprenez pas quelque chose, vous le découvrez le plus tôt possible. Si vous avez besoin d’aide, vous en demandez tout de suite. Vous NE prenez PAS du retard.

Les étudiants qui obtiennent des notes inférieures travaillent souvent plus dur parce qu’ils utilisent une approche bâclée. Ils succombent à de mauvaises habitudes comme les tâches de dernière minute sous pression. Ils viennent aux devoirs fatigués et stressés au lieu de se détendre et de se préparer. Ils n’apprennent pas les informations telles qu’elles sont présentées ; ils essaient de les entasser plus tard, lorsqu’ils ont moins de temps, plus de pression et moins de familiarité avec les idées. Ils obtiennent un B ou un C et pensent que c’est correct au lieu de revenir pour apprendre ce qui aurait été nécessaire pour obtenir un A.

Pour un élève brillant, un B est une erreur. Ainsi qu’un B +, et un A-.

Lorsque j’obtenais un A- dans n’importe quelle matière, je considérais que c’était une erreur, que je ne m’étais pas battu, et je ne cessais de demander : « Pourquoi pas un A ? Que je dois faire différemment ? »

(suite…)

Avez-vous déjà réussi à éradiquer une MAUVAISE habitude ?

Ressources :

Cliquez ici sur le bouton “Youtube” rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée 🙂 :

 

Comment devenir discipliné et ENFIN arrêter de procrastiner tout le temps

Ressources :

Cliquez ici sur le bouton “Youtube” rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée 🙂 :