Mieux se connaître et améliorer ses relations : 9 profils

profils de ennéagramme battant

« Le seul véritable voyage, ce ne serait pas d’aller vers de nouveaux paysages, mais d’avoir d’autres yeux, de voir l’univers avec les yeux d’un autre, de cent autres, de voir les cent univers que chacun d’eux voit, que chacun d’eux est ». Marcel Proust.

comment apprendre à mieux se connaître

Mieux se connaître et améliorer ses relations avec les autres… tout un programme !

Note : Cet article invité a été écrit par Claire, du blog Heureux Coach

Pour faciliter cette quête permanente, nous pouvons utiliser un modèle très fin d’analyse des comportements. Il se base sur notre peur prédominante, et son corollaire : la motivation pour l’éviter.

Ce modèle, c’est l’Ennéagramme, du grec Ennea (neuf) et gramma (figure), qui a existé comme figure ésotérique dans l’antiquité et a été réintroduit comme modèle d’analyse de types de personnalité dans les années 1970 aux États-Unis.

Il donne neuf tendances de personnalités (appelés profils de l’ennéagramme), et le modèle est utilisé aussi bien dans le recrutement que pour apprendre à manager ou à vendre.

Ce que j’apprécie dans les profils de l’ennéagramme, c’est qu’il nous montre que nous avons chacun une partie de chaque profil, et il indique des tendances générales. Cela limite l’impression d’être « mis dans une case ».

Il n’y a pas de personnalité meilleure qu’une autre, chacune est fondée sur une peur et une motivation principale. L’idéal est de trouver un équilibre, et certains profils seront plus adaptés à certaines situations (par exemple, un battant pour atteindre un objectif donné ou être commercial, un médiateur pour mettre du lien dans une entreprise…). Le modèle peut évoluer dans le temps notamment lorsqu’on s’en sert comme outil de développement personnel.

Voici ces neuf profils de l’ennéagramme, résumés en un schéma :

(suite…)

Les relations à trois

relations à troisDepuis quelques années, je me plais dans une relation ouverte. Cela a été un merveilleux chemin de croissance à explorer. Bien entendu, cela vous expose à beaucoup de critiques, mais la plupart de ces critiques se dissipent au bout des deux premiers jours ; et à long terme, elles deviennent sans importance. Croyez-moi, les avantages de ce type d’exploration sont beaucoup plus importants que les inconvénients.

Je suis reconnaissant d’avoir essayé le mariage monogame pendant plus de dix ans, mais je ne voudrais pas passer le reste de ma vie à vivre de cette manière. Je suis très reconnaissant parce que je suis en harmonie avec cette nouvelle phase de ma vie relationnelle. En effet, je ressens un sentiment de possibilité et d’abondance.

Un domaine que je n’ai pas encore exploré, c’est celui des relations à trois. J’entends par là 3 personnes qui se considèrent en relation les unes avec les autres dans la même dimension que les conjoints d’un couple classique qui déclarent être « en relation ».

Comme dans toutes les relations, ce sont les conjoints impliqués qui définissent la portée, la structure et les limites de cette relation. Ainsi, de même que les relations à deux peuvent avoir toutes sortes de variations, il en va de même pour les relations à trois.

Les deux formes les plus courantes de relations à trois sont les relations en V et les triangles amoureux. Dans une relation en V, une personne a des liens individuels avec les deux autres partenaires, mais ces autres partenaires ne se considèrent pas comme étant dans une relation l’un avec l’autre. La lettre V elle-même est donc une représentation visuelle de ce type de relation, chaque personne se trouvant à l’un des trois points du V. Une situation habituelle où l’on peut retrouver une relation en V est celle d’un couple dont un membre a également un amant à l’extérieur.

Dans un triangle amoureux, les trois personnes se considèrent en relation les unes avec les autres. Vous pourriez voir une telle relation entre un homme et deux femmes bisexuelles, par exemple. Toutes sortes de variations sont possibles, la structure et les paramètres étant déterminés par les partenaires. (suite…)

Comment trouver le juste milieu entre être FOCUS et s’éparpiller ?

Ressources:

Cliquez ici sur le bouton “Youtube” rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne. Et lorsque une vidéo géniale est publié, on va vous informé.

 

 

Inviter à partager des câlins (sans rapports sexuels)

partager des câlinsSuite à mon récent article sur les relations ouvertes, j’ai reçu plusieurs commentaires surprenants, surtout en ce qui concerne les amitiés plus profondes. Une des questions que m’ont posées quelques femmes se résume essentiellement à ceci :

J’adore vraiment les câlins, mais j’ai du mal à inviter des hommes pour en partager, parce qu’ils pourraient penser que je cherche à faire l’amour avec eux. Or parfois, j’ai simplement envie de faire des câlins. Comment puis-je demander des câlins sans qu’un homme pense que je lui propose d’aller au sexe ?

Croyez-le ou non, c’est une situation à laquelle des hommes peuvent aussi être confrontés.

À présent, examinons cette situation sous différents angles, car il peut y avoir plusieurs explications à un seul problème.

Communiquez-vous clairement ?

Lorsqu’il s’agit de discuter de questions affectives, plusieurs personnes communiquent très mal. Elles s’expriment de manière tellement vague et imprécise qu’il n’est pas surprenant que les gens les comprennent mal. Ces personnes laissent échapper des indices qui prêtent à confusion au lieu d’être honnêtes et franches. Elles laissent sous-entendre au lieu de demander.

Si vous voulez obtenir de meilleurs résultats dans ce domaine, vous devez d’abord apprendre à vous exprimer de manière claire et directe. En fait, même si vous ne vous sentez pas vraiment à l’aise ce faisant, faites-le quand même. Vous finirez par vous y habituer et il y aura beaucoup moins de malentendus.

Est-il difficile de formuler clairement une demande ? Si vous êtes certain que vous voulez simplement partager des câlins et que vous ne souhaitez rien offrir de plus, alors qu’est-ce qui vous empêche de formuler clairement cette demande ? (suite…)

Plus de discipline et de motivation en 1 minute par jour

Ressources:

Cliquez ici sur le bouton “Youtube” rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne. Et lorsque une vidéo géniale est publié, on va vous informé.

 

 

Le concept des super essais de 30 jours

réussir un super essai de 30 joursDepuis des années, je recommande les essais de 30 jours comme moyen d’adopter une nouvelle habitude ou d’en remplacer une mauvaise. De nombreuses personnes, y compris moi, ont eu recours à cette pratique pour réussir à changer leur comportement — et à s’y tenir.

Il est temps maintenant de passer à la version avancée : les super essais de 30 jours.

[Roulements de tambours]

Un aperçu

Lorsque vous faites un essai de 30 jours, vous choisissez une habitude ou un comportement que vous aimeriez changer, et vous vous engagez à vous y tenir pendant 30 jours d’affilée. Si vous manquez ne serait-ce qu’un jour, vous reprenez depuis le premier jour.

Il peut être très difficile de changer une habitude pour toujours, mais si vous utilisez l’astuce psychologique qui consiste à vous dire que c’est uniquement pour 30 jours, vos chances de réussir augmentent considérablement. Et bien sûr, une fois que vous arrivez au trentième jour, la nouvelle habitude est déjà adoptée et il est beaucoup plus facile de continuer le trente-et-unième jour et les jours qui suivront.

Voici quelques exemples d’essais de 30 jours : se lever à 5 heures du matin tous les jours ; devenir végétalien ou végétarien ; éviter de regarder la télévision ; dire « Vous êtes aimé » à quelqu’un chaque jour.

Un essai de 30 jours est en partie une expérience et en partie un exercice d’autodiscipline. C’est une expérience en ce sens que vous voyez vous-même à quel point votre vie serait différente si vous y apportiez un certain changement et que vous vous y teniez. Un bon essai de 30 jours vous poussera également à développer votre autodiscipline, en vous aidant à devenir plus fort mentalement et émotionnellement. C’est un véritable exercice pour votre volonté. (suite…)

Comment faire le tri dans ses idées pour choisir la bonne ?

Ressources:

Cliquez ici sur le bouton “Youtube” rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne. Et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée 🙂 :

 

 

Plus c’est dur, plus vous devez aimer cela

atteindre ses objectifs difficilesCertains objectifs sont beaucoup plus difficiles que vous ne l’imaginiez au départ. Vous avez peut-être essayé toutes les approches faciles et évidentes, mais elles ne vous ont pas permis d’atteindre ces objectifs.

Parfois, vous devez échouer des dizaines et des dizaines de fois avant de trouver une approche qui vous convienne parfaitement.

N’abandonnez pas simplement au bout d’une vingtaine de tentatives. Vous avez peut-être déjà fait 10% du chemin vers une brillante solution.

Cela vous semble-t-il prometteur ou ennuyeusement décourageant ?

Si vous recherchez uniquement le résultat final sans travailler pour cela, vous abandonnerez probablement même bien avant d’avoir fait 10% du travail.

Pour atteindre des objectifs plus difficiles, vous feriez mieux de trouver une approche quotidienne dont vous pouvez tomber amoureux.

Vous devrez peut-être faire des centaines de tentatives pour atteindre certains objectifs, pas nécessairement parce qu’il faut cela pour réaliser ces objectifs, mais parce que vous avez besoin de tout cet entraînement pour devenir assez fort et réussir. (suite…)

Devenir plus intelligent et cultivé que les autres, l’astuce bête comme chou

Ressources:

Cliquez ici sur le bouton “Youtube” rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne. Et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée 🙂 :

 

 

Les leçons que j’ai apprises grâce à l’Ayahuasca

tester l’AyahuascaLa semaine dernière, j’étais au Costa Rica, où j’ai participé pendant quatre soirées à des cérémonies Ayahuasca avec un groupe d’amis qui m’a invité à partager cette expérience avec eux. C’était la première fois que je prenais de l’Ayahuasca. C’est illégal aux États-Unis, et dans la plupart des pays d’ailleurs, mais c’est légal au Costa Rica.

Prendre de l’Ayahuasca quatre nuits de suite a été physiquement éprouvant — nausées, vomissements, vertiges et plus encore — mais j’ai appris beaucoup de choses grâce aux perspectives alternatives dans lesquelles cette préparation m’a plongée. Je compte en fait, cette semaine parmi les semaines les plus précieuses de ma vie.

J’aimerais même enregistrer une vidéo (ou quelques vidéos) pour partager les détails de l’expérience afin d’aider ceux qui désirent en savoir plus sur l’Ayahuasca. J’ai pris de nombreuses notes jour après jour pour qu’il soit plus facile de me rappeler de tout, détail par détail. Avant cela, j’aimerais d’abord vous proposer cet article pour résumer les principales leçons et idées que j’ai tirées de cette plongée profonde inhabituelle. Voyez si tout cela vous parle d’une manière ou d’une autre. (suite…)