Recul vers la vérité

aller vers la véritéLes gens me demandent souvent de les aider à prendre des décisions. Il s’agit parfois de situations dans lesquelles il peut être prudent de peser consciemment les avantages et les inconvénients. Mais le plus souvent, lorsque toutes les options sont présentées, on sait assez clairement ce que la personne voudrait faire. Elle a déjà pris sa décision. Ce qu’elle demande vraiment, c’est : comment s’aligner sur la décision qu’elle a déjà prise ?

Quand quelqu’un me demande s’il devrait prendre la décision de quitter son emploi, il a généralement déjà décidé de le faire ; même s’il continue de se présenter au travail.

Lorsqu’une personne me demande s’il faut qu’elle quitte son partenaire, sa décision est généralement prise, même si elle continue de vivre avec lui.

Est-ce toujours le cas ? Non, pas toujours, mais c’est assez fréquent.

Comment pouvez-vous savoir si vous avez déjà pris votre décision, mais que vous ne parvenez pas à la suivre ? Une façon d’y parvenir, c’est de vous poser cette question : « si je pouvais claquer des doigts et me retrouver dans la position que je désire, me sentirais-je soulagé ? ».

Votre option préférée serait-elle alors relativement claire ? Si oui, alors cela indique que vous avez déjà pris votre décision et que vous vous efforcez de l’accepter.

Lorsque les gens ne comprennent pas comment faire la transition vers le résultat qu’ils souhaitent obtenir, ils formulent cette indécision comme s’ils ne savaient pas encore quelle décision prendre. (suite…)

J’ai réalisé un rêve : j’ai volé en jet privé – mini reportage

Ressources:

Cliquez ici sur le bouton “Youtube” rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne. Et lorsque une vidéo géniale est publié, on va vous informé.

 

 

Prendre conscience de vos réflexions

Prendre conscience de vos réflexionsUne fois, alors que je passais la douane à l’aéroport de Winnipeg, au Canada, pour rendre visite à Rachelle, j’ai été pris à part pour un interrogatoire supplémentaire. Le suspicieux jeune agent auquel j’avais affaire s’est en quelque sorte convaincu que je suis venu faire une affaire louche et m’a interrogé sur les raisons de ma visite.

Il a parcouru les fichiers de mon ordinateur portable, à la recherche de preuves d’activités illégales. Il a lu les récents messages texte sur mon téléphone portable. À son grand désespoir, je ne traversais pas la frontière pour détruire la société canadienne. Alors, il est revenu bredouille et m’a fait signe de passer à contrecœur, même si, pour faire bonne mesure, il m’a offert une conférence bonus sur les risques de faire quoi que ce soit d’illégal lors d’une visite au Canada.

Je me suis senti surtout effrayé après, comme si quelqu’un venait d’inoculer la peur dans ma matrice énergétique personnelle. Il m’a fallu plusieurs heures pour me débarrasser de ce sentiment. Heureusement, il a suffi de passer du temps avec Rachelle et les autres gens sympathiques de Winnipeg pour que tout redevienne normal.

À l’époque, j’ai blâmé cet agent trop zélé, mais quand j’y repense maintenant, je peux interpréter toute l’expérience comme étant une réflexion — et peut-être même une amplification — de mes propres pensées et croyances de l’époque. (suite…)

Elon Musk, l’entrepreneur le plus ambitieux de la Terre ! Son histoire

Ressources:

Cliquez ici sur le bouton “Youtube” rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne. Et lorsque une vidéo géniale est publié, on va vous informé.

 

 

Réduire l’effort mental — Partie 2

utiliser un outil de productivitéLe présent article est le deuxième de la série intitulée « réduire l’effort mental ». Les pensées distrayantes sont une source majeure de gaspillage d’énergie mentale. Dans cette partie, nous allons donc aborder quelques moyens de réduire les distractions internes avec un  outil de productivité.

Videz-vous la tête

L’une des raisons pour lesquelles nous nous attardons sur certaines pensées, c’est que nous essayons de nous souvenir de certaines tâches, idées et questions qui nécessitent une réflexion approfondie.

Penser à ces choses absorbe de l’énergie neuronale supplémentaire et cela ne permet pas nécessairement d’avancer vers une solution.

Si votre cerveau utilise sa mémoire de travail pour traiter continuellement des pensées distrayantes, vous pouvez libérer une puissance de traitement supplémentaire en autorisant votre cerveau à oublier. Cela vous aide à vous sentir moins fatigué mentalement et émotionnellement.

Toutes les fois que vous sentez que votre cerveau est débordé, pensez simplement à vous vider la tête. Notez toutes les pensées distrayantes qui vous viennent à l’esprit sur papier ou sur un de vos appareils. Faites sortir les informations de votre tête ; extériorisez-les.

Notez les projets incomplets et les tâches inachevées. Notez les idées qui vous viennent sans cesse à l’esprit, vos préoccupations et vos inquiétudes. (suite…)

Comment travailler 6 mois par an en inspirant des centaines de milliers de personnes

Ressources:

Cliquez ici sur le bouton “Youtube” rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne. Et lorsque une vidéo géniale est publié, on va vous informé.

 

 

Réduire l’effort mental — Partie 1

charge cognitiveLa charge cognitive est l’effort mental nécessaire pour mener à bien une tâche ou un projet.

Si vous pouvez réduire la charge cognitive moyenne de vos journées, elles seront plus faciles et moins stressantes, vous pourrez accomplir beaucoup plus de choses et finir en étant moins fatigué. Vous disposerez également de ressources mentales supplémentaires que vous pourrez utiliser pour vos travaux les plus difficiles.

Par ailleurs, la charge cognitive de vos tâches quotidiennes étant moins importante, vous libérez plus de capacités mentales pour vous fixer et poursuivre des objectifs plus ambitieux ou pour aborder des transitions importantes.

Lorsque votre charge cognitive est élevée, il est difficile d’ajouter plus de tâches à votre liste de chose à faire sans vous sentir débordé. Vous pouvez vous sentir plus stressé, frustré ou accablé lorsque votre charge cognitive devient trop élevée.

Et lorsque vous subissez trop de pression, cela peut aggraver le problème en vous faisant perdre le fil de vos meilleures habitudes.

Même les travaux que vous aviez l’habitude de traiter rapidement commenceront à s’accumuler ; résultat des courses, vous aurez encore plus de problèmes à gérer et une capacité réduite pour ce faire.

Un bon moyen de vous libérer des problèmes et des tâches qui s’accumulent, c’est de réduire l’effort mental. Tâchez de revenir à une position où vous avez une capacité excédentaire de sorte à avoir la certitude que vous pouvez gérer intelligemment et raisonnablement tout ce que vous entreprenez.

Étant donné qu’il s’agit d’une question très importante, je vais l’explorer à travers une série d’articles qui va s’étendre sur plusieurs jours, afin de pouvoir mieux couvrir le sujet (c’est justement un moyen de réduire l’effort mental).

Commençons par l’élément le plus important :

Les exercices de cardio

(suite…)

Parler anglais facilement, une astuce simple

Ressources:

Cliquez ici sur le bouton “Youtube” rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne. Et lorsque une vidéo géniale est publié, on va vous informé.

 

 

Modèles mentaux pour plus de bonheur et de résultats

La modélisationLa modélisation des modèles de réussite est un concept relativement courant dans le domaine du développement personnel : trouvez quelqu’un qui a obtenu les résultats que vous cherchez à avoir, apprenez la méthode qu’il a appliquée et imitez essentiellement son approche.

D’un point de vue objectif, cela a du sens. Si le monde est de nature objective, ce type de modélisation devrait bien fonctionner. Cependant, est-ce que cela fonctionne vraiment pour vous ?

Principes fondamentaux vs Modélisation

Je pense qu’il serait préférable de comprendre les principes fondamentaux qui sous-tendent les résultats positifs plutôt que de faire recours à la modélisation. Vous pourrez alors appliquer ces principes à vos propres réalités avec plus de flexibilité. J’ai entendu dire que c’est ce que fait Elon Musk. Au lieu de raisonner par analogie en se basant sur ce qui fonctionne pour les autres, il préfère apparemment créer ses propres modèles en partant de zéro, en se basant sur la physique.

J’aime utiliser une approche similaire pour relever les défis liés au développement personnel. Même si je pense qu’il est utile d’apprendre des autres, je n’obtiens pas de bons résultats en copiant leurs approches, et même si j’essaie de le faire, mes instincts créatifs et mon intuition ont tendance à me guider de toutes les manières sur une voie différente.

J’aime cependant travailler à partir des principes de base tels que la vérité, l’amour et le pouvoir. Chaque défi de croissance a une part de vérité (ce qui est), une part d’amour (ce que je veux) et une part de pouvoir (ce que je peux créer). Ces aspects me servent de base pour résoudre un problème, atteindre un objectif ou maintenir une certaine cohérence lorsque tout va bien.

Problèmes liés à la modélisation objective

(suite…)

De 0.5 à 4 millions d’euros : Comment David Laroche a x8 son business en 6 ans

Cette vidéo nous montre comment David Laroche a x8 son business en 6 ans.

Ressources:

Cliquez ici sur le bouton “Youtube” rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne. Et lorsque une vidéo géniale est publié, on va vous informé.