Cinq clés pour définitivement tuer la procrastination !

tuer la procrastination faire les choses tout de suiteParmi tous nos défauts, il y en a qui nous pénalisent d’abord nous-même car ils nous empêchent de réaliser nos objectifs…… En pôle position de ceux-là, on trouve sans conteste la procrastination

Cette attitude qui nous permet de nous maintenir dans notre zone de confort… au prix d’un sentiment de culpabilité dont il sera difficile de se débarrasser. Vous avez – vous aussi – cette manie de tout remettre à plus tard ? Vous voudriez être comme ceux pour qui « avaler le crapaud »[1] ne présente aucune difficulté ? Alors voici cinq clés pour définitivement tuer le procrastinateur qui est en vous ! De quoi changer votre vie pour de bon…

Note : cet article invité a été écrit par David Laroche. Entrepreneur, Chercheur, Conférencier international, il partage également ses facteurs clés de réussite, de performance et de bien être dans son blog davidlaroche.fr

1) Arrêtez de faire les choses qui ne vous correspondent pas

La procrastination comme exercice d’introspection

Pourquoi existe-t-il des choses que vous n’arrivez pas à faire ? Pourquoi ces tâches qui vous semblent importantes et urgentes, vous n’arrivez pas à faire autrement que de les remettre au lendemain ? Arrêtez de culpabiliser inutilement. Pour vous questionner. Et si ces choses, vous n’aviez tout simplement PAS à les faire ?

Faites de la procrastination l’opportunité d’une introspection. Qu’est-ce qui vous inspire ? Qu’est-ce que vous désirez réellement ? Qu’est-ce qui vous importe vraiment ? Vous verrez peut-être qu’il existe des choses que vous n’arrivez définitivement pas à faire… tout simplement parce qu’elles ne vous correspondent pas !

Il nous arrive parfois de penser que nous devons faire certaines choses. De nous persuader qu’elles sont nécessaires. De penser qu’il « faut » les faire. Mais ces choses ne nous « ressemblent pas ». Au contraire, nous devons connecter nos actes à ce qui nous inspire vraiment, à ce qui nous permet de nous accomplir, à ce qui est véritablement important POUR NOUS !

Soyez-vous même et vivez la vie qui vous inspire vraiment ! soyez vous même, vaincre la procrastination atteindre vos objectifs

N’essayez pas de vivre la vie d’un autre, la vie que l’on vous présente en modèle. Car en réalité, vous n’en voulez pas. C’est sans doute même pour cette raison que vous procrastinez : parce que vous avez le sentiment de devoir « vous forcer ». Au contraire, si vous trouvez le moteur de vos actions en vous-même, dans ce qui vous inspire, vous serez spontanément porté à agir…

Plus notre vie nous inspire, plus nous agissons. Et moins nous procrastinons. Alors soyez-vous même et posez-vous la question de savoir ce que vous voulez vraiment. Votre motivation sera toute trouvée…

2) Clarifiez vos objectifs dans le temps

Donnez-vous des priorités

Vous vous êtes certainement déjà levé le matin avec la ferme volonté d’accomplir toutes ces tâches que vous vous étiez promis de réaliser… Mais malheureusement, vous constatez rapidement que votre motivation « se fane »… Vous perdez votre énergie, vous vous laissez distraire… Et vous finissez donc par remettre à plus tard ces actions que vous aviez décidé de réaliser dans la journée…

Parfois, la procrastination n’est donc pas qu’une question de « flemme »… Elle est aussi la conséquence d’un manque d’organisation. Il arrive que nous ne parvenions pas à passer à l’action tout simplement parce que nous ne savons pas par où commencer ! Face à une multitude de choses à faire, le procrastinateur qui est en nous pointe à nouveau le bout de son nez… nous recommandant de n’entamer aucune tâche.

Sortez de la spirale de l’inaction

Comment sortir de cette spirale ? Tout simplement en vous donnant des priorités. Posez-vous cette question : Quel est mon objectif le plus important à réaliser pour cette année ? En clarifiant votre objectif, vous saurez quelles actions vous devrez prioriser.

Et bien sûr, en vue de cet objectif, vous pourrez aussi vous donner une liste de tâches prioritaires à effectuer chaque mois, chaque semaine, chaque jour… En déterminant précisément votre objectif, vous savez ce que vous avez à faire. Et vous savez aussi pourquoi vous le faites. C’est aussi simple que cela…

Un dernier conseil : chaque soir, dressez une « to do list » des choses que vous aurez à faire pour le lendemain. Ainsi, dès le réveil, vous pourrez immédiatement passer à l’action. Sans perdre de temps à organiser votre journée, le meilleur moyen, vous l’avez compris, de finir par procrastiner

3) Reliez ce que vous avez à faire à des valeurs hautes

manque d'organisation procrastination flemmeDonnez du sens à vos actions

Qu’est-ce qui nous pousse à agir ? La façon dont nous connectons ce que nous avons à faire à des valeurs hautes… Si une action est en lien avec votre référentiel de valeurs, vous serez plus naturellement enclin à la réaliser… Être en forme physiquement et avoir de l’énergie est selon vous une bonne chose ? Alors vous aurez sans doute moins de difficulté à pratiquer une activité sportive… Vous avez besoin de comprendre le monde dans lequel vous vivez ? Vous prendrez alors le temps de vous informer, d’étudier, de lire… Et cela ne vous apparaîtra pas comme contraignant !

N’hésitez pas à « tricher » en liant une activité qui nous répugne à quelque chose qui a réellement du sens pour vous. Tondre la pelouse est pour vous une vraie corvée ? Et si vous en profitiez pour écouter un podcast qui traite d’un sujet qui vous passionne ? Vous arriverez à faire de cette « sale besogne» une opportunité pour accomplir une action qui vous importe vraiment…

Utilisez vos triggers comme leviers de motivation

Vous pouvez également très bien vous projeter sur les conséquences de votre inaction… Vous ne voulez pas accomplir une tâche ? Posez-vous la question de savoir ce que tout cela impliquera pour vous… Essayez de ressentir à l’avance dans quel état vous serez faute de ne pas avoir agi… Vous trouverez ainsi de nouveaux leviers pour votre motivation. Et vous finirez sans doute par passer à l’action ! Vous êtes entrepreneur ? Pensez à ce moment où vous devrez débourser plus d’argent à l’État pour ne pas vous être occupé de votre paperasse… Étonnement, vous n’allez pas remettre au lendemain ce courrier que vous devez faire à l’URSSAF.

4) Découpez votre objectif principal en sous-objectifs

prioriser les actions pour lutter contre la procrastination et atteindre vos objectifsNourrissez-vous de petites victoires…

S’il est important de vous donner une vision pour unifier et prioriser vos actions, il est également important de ne pas trop se projeter à long-terme sur l’atteinte d’un objectif… Pourquoi ? Parce que votre projet pourrait vous paraître irréalisable à l’échelle du moment présent. Avec un risque certain de procrastination à la clé !

Raphaël Nadal ou Roger Federer entament toujours un tournoi de tennis avec la ferme intention de le gagner… Mais ils ne s’imaginent pour autant jamais en finale au soir du premier match gagné… Ils vous diront toujours qu’ils préfèrent prendre « les matchs les uns après les autres ». Sans brûler les étapes. Et éviter ainsi toute pression supplémentaire inutile…

… pour développer votre confiance et votre motivation

Vous aussi, découpez votre objectif principal en objectifs intermédiaires. Organisez votre projet en sous-projets. L’intérêt ? Vous permettre d’avancer pas à pas, de nourrir votre énergie et votre motivation de petites victoires qui vous feront aussi gagner en confiance ! Plus vous avancerez, plus vous arriverez à mesurer le chemin parcouru, et plus votre motivation grandira.

Au contraire, lorsqu’un projet nous semble trop important, nous avons le sentiment d’avoir du mal à avancer, nous naviguons à vue, avec le risque majeur de… procrastiner. Et même d’abandonner ! Alors n’oubliez pas : allez-y pas à pas…

5) Se mettre en mouvement même si ce n’est pas parfait

Utilisez le pouvoir d’inertie de l’action

Le meilleur moyen pour commencer à agir… c’est d’agir ! Vous est-il déjà arrivé de connaître l’angoisse de la page blanche ? Vous avez un travail de plusieurs pages à rendre et vous bloquez au premier mot… Comment sortir de cette situation? En commençant à coucher sur le papier, tout de suite, les premières idées qui vous passent par la tête…

Il en est de même pour toutes nos actions. À trop vouloir bien faire immédiatement, nous risquons de ne rien faire… Alors commencez à agir le plus vite possible, sans tergiverser, sans vous plonger dans une réflexion qui pourrait devenir une fuite en avant infinie. Le plus important ? « Mettre la machine en route ». Alors oui, tout ne sera peut-être pas parfait dès le début, vous devez vous y attendre. Mais au moins, vous serez lancé. Pour de bon ! Et vous aurez déjà tué ce « procrastinateur » qui est en vous, cette petite voix qui vous encourageait à remettre à plus tard la tâche que vous avez à effectuer…

On récapitule les 5 clés pour tuer la procrastination ? 

5 clés pour tuer la procrastination

  1. Arrêtez de faire les choses qui ne vous correspondent pas ! Vivez la vie qui vous inspire ! Le moteur de vos actions ne doit être guidé que par votre propre motivation !
  2. Clarifiez vos objectifs dans le temps ! Vous pourrez ainsi faire le tri entre les actions prioritaires et celles qui le sont moins. Et être immédiatement “focus” sur ce qui importe vraiment pour vous.
  3. Reliez ce que vous avez à faire à des valeurs hautes ! Donnez du sens à vos actions ! En agissant selon ce qui vous paraît estimable et important pour vous, vous dépassez efficacement la procrastination.
  4. Découpez vos objectifs en objectifs intermédiaires… C’est la meilleure façon de nourrir votre confiance et votre motivation, d’avancer par des petites victoires… et de refouler la procrastination !
  5. Agissez, tout simplement… Sans plus vous poser de questions… Vous ne savez pas encore si vous allez dans la bonne direction ? Peu importe, le plus important est de quitter le plus rapidement possible cet état d’inaction qui pourrait entretenir votre procrastination !

Une autre manière de vaincre la procrastination, c’est aussi de comprendre comment nos actes engagent d’autres que nous, comment notre action impacte le monde… Si nous ne sommes pas toujours disposés à agir pour nous-même, nous le sommes parfois davantage pour les autres… Alors songez à la façon dont vos actes inspirent les vôtres, famille, amis… Vous pourriez trouver là votre meilleur levier de motivation.

Courage ! La procrastination n’est pas une fatalité ! Surtout, ne pensez jamais que procrastiner fait partie de votre identité… Vous pouvez la surmonter, par des moyens simples. Ces cinq clés vous aideront à trouver les bons leviers de motivation ! Des rechutes sont possibles, mais n’abandonnez jamais ! Et un jour vous ne comprendrez même plus comment il vous arrivait de remettre au lendemain ce que vous aviez à faire…

David Laroche du blog davidlaroche.fr

[1] Expression reprise du titre du livre de Brian Tracy : « Avalez le crapaud ! »

1 Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *