La polarité

la polaritéDans mon récent article intitulé « L’erreur n°1 que les gens commettent lorsqu’ils utilisent la loi de l’attraction », je disais que chaque souhait est composé du contenu et de l’énergie qui accompagne ce contenu et que les deux composantes sont importantes lorsqu’il s’agit d’appliquer la loi de l’attraction. À la fin de cet article, j’avais introduit la notion de polarité. Nous allons maintenant explorer ensemble cette notion de polarité, car c’est la clé pour comprendre l’énergie intentionnelle.

Faites de votre mieux pour garder l’esprit ouvert en lisant cet article. Ce qui importe ici, ce sont les concepts, alors essayez de ne pas vous attarder sur les mots que j’utilise pour les décrire.

Qu’est-ce que la polarité ?

Pour définir ce que c’est que la polarité, nous devons d’abord construire un échafaudage conceptuel. Nous allons donc explorer la nature de la pensée.

En tant qu’être conscient, vous avez la capacité de créer des pensées. Si vous décidez de penser à une pomme, vous pouvez évidemment le faire.

Chaque pensée se compose de deux éléments principaux : (1) le contenu et (2) l’énergie. Je vais d’abord les définir, puis nous passerons à ce que c’est que la polarité.

Le contenu de la pensée

Le contenu d’une pensée, c’est l’information brute qu’elle contient. Si vous pensez à une pomme, le contenu est la représentation interne que vous vous faites de cette pomme. Si vous souhaitez avoir un million de dollars, le contenu est la requête concernant le million de dollars.

Le contenu d’une pensée ne transporte aucune émotion en elle-même. Le contenu, c’est ce que vous obtenez lorsque vous réduisez une pensée à quelque chose qui pourrait être stocké dans une base de données informatiques ou saisi sous forme de courrier électronique. Même si la pensée initiale a plus à voir avec les émotions, le contenu est la représentation sans émotion de cette pensée.

Cette définition du contenu est simplement une abstraction pour nous aider à mieux comprendre la notion de l’énergie. Je ne dis pas que vos pensées se séparent en éléments distincts. Ce que je veux dire, c’est que ce modèle vous sera utile pour créer des pensées qui ont plus d’énergie pour manifester ce que vous désirez.

L’énergie de la pensée

Définissons maintenant ce que c’est que l’énergie. L’énergie est la partie sans contenu d’une pensée. Ce concept est très difficile à expliquer avec des mots, parce que dès qu’on le réduit à des mots, on se retrouve avec le contenu, et non de l’énergie. Ainsi, mes paroles ne peuvent jamais rendre justice au concept. Tout comme le mot « joie » ne peut jamais transmettre ce qu’on éprouve réellement lorsqu’on est en joie.

Instinctivement, vous avez déjà une idée par rapport à l’énergie de vos pensées. Je pense donc que la meilleure manière de définir l’énergie, c’est de vous permettre de l’expérimenter de manière subjective en ce moment. Voici un exercice simple que vous pouvez faire en à peu près une minute pour expérimenter l’énergie de la pensée. Les personnes qui ont étudié le Traitement automatique du Langage Naturel devraient trouver cela familier.

Essayez de garder dans votre esprit la pensée « Je suis heureux » en ce moment même. Faites-moi plaisir et retenez cette pensée pendant quelques secondes. Remarquez ce que vous ressentez lorsque vous gardez à l’esprit cette pensée.

Maintenant, gardez cette même pensée à l’esprit (contenu identique), mais en y mettant plus d’énergie cette fois-ci. Faites tout ce que vous pensez nécessaire pour rendre la pensée « Je suis heureux » plus intense dans votre esprit — souriez, changez de position, respirez plus profondément, levez-vous, bombez le torse, levez les yeux, bougez, etc. Maintenez la pensée à ce nouveau niveau d’énergie pendant quelques secondes de plus. Remarquez la différence entre ce que vous ressentez avec la pensée actuelle rapport à la première pensée. Pouvez-vous percevoir l’augmentation d’énergie quand bien même le véritable contenu de la pensée ne change pas ?

Maintenant, baissez l’intensité et faites redescendre l’énergie de la pensée « Je suis heureux ». Dépouillez la pensée de toute son énergie et réduisez-la dans votre esprit, ramenez-la au statut de simple contenu. Ce n’est rien d’autre qu’une phrase ennuyeuse. Maintenez la pensée comme un simple contenu pendant quelques secondes de plus. Remarquez ce que vous ressentez par rapport aux deux premières pensées. Pouvez-vous sentir la différence énergétique ?

la polarité et la loi de l’attraction

Même si le contenu est le même dans les trois situations, votre expérience subjective de ces pensées sera totalement différente. Objectivement parlant, votre respiration, votre physiologie et vos mouvements changeront pour refléter l’énergie de la pensée que vous avez. Si quelqu’un d’autre faisait cet exercice devant vous, vous seriez capable de percevoir les différences. Il n’est pas difficile de mesurer l’intensité de l’énergie mentale d’une personne en observant sa physiologie. Ceci est particulièrement facile à faire avec les enfants qui sont moins susceptibles de dissimuler leur état émotionnel.

L’énergie et l’émotion

Maintenant, vous pensez peut-être que l’énergie et l’émotion sont pareilles. Elles sont liées, mais elles ne sont certainement pas identiques. L’émotion est pour l’énergie ce qu’est la chaleur pour le feu. Le flux d’énergie de la pensée crée l’émotion, tout comme le feu produit de la chaleur. Si vous avez une pensée avec une forte énergie, vous ressentirez une forte émotion. Si vous avez une pensée avec une faible énergie, vous ressentirez peu ou pas d’émotion.

L’énergie n’est pas quelque chose que vous pouvez créer ou détruire. Elle existe tout simplement. Elle est toujours présente et disponible. Ce qui vous fait ressentir de fortes émotions, ce n’est pas l’énergie elle-même (qui est toujours présente), mais plutôt le flux d’énergie qui coule à travers vous.

Certains gourous de l’autoassistance affirment que vous pouvez augmenter votre capacité à manifester vos désirs (ou à atteindre vos objectifs) en injectant plus d’émotion dans vos pensées. Ce conseil est erroné. C’est comme si vous disiez que vous pouvez rendre un feu plus ardent en augmentant la chaleur dans la pièce. Techniquement, c’est vrai, mais c’est une stratégie très inefficace, et vous finirez par investir plus d’énergie que vous n’en gagnerez en retour. Si vous voulez que votre feu (souhait) brule plus ardemment, vous devriez ajouter plus de combustible (énergie), et vous produirez ainsi plus de chaleur (émotion) comme un effet naturel.

Une fois que vous comprenez le principe de l’énergie et commencez à le prendre en compte (surtout après avoir compris la polarité), il vous sera beaucoup plus facile de créer des états émotionnels intenses, simplement en visualisant le flux d’énergie. Il n’est pas nécessaire de vous agiter comme un abruti pour vous plonger dans une hystérie émotionnelle.

Contrairement à ce que l’on croit généralement, une émotion intense comme la passion, n’alimente ni ne motive l’activité. La passion n’est pas la véritable source d’impulsion et de motivation. La passion elle-même est un produit dérivé de l’énergie d’une forte pensée. La raison pour laquelle vous associez la passion et l’action motivée, c’est qu’elles résultent toutes deux du flux d’énergie de la pensée. Sans l’énergie de la pensée, il n’y a pas de passion, pas d’activité et pas de manifestation.

Ainsi, le processus de génération de résultats fonctionne comme suit :

Intention (Contenu + Énergie de la pensée) -> Passion + Action directe + Manifestation passive -> Résultats

Dans chaque situation, le mélange particulier de passion, d’action et de manifestation sera différent, mais la première source de toute cette chaine d’évènements est l’intention originale. Je considère essentiellement l’action directe et la manifestation passive comme la même chose. Parce que lorsque la passion est forte, l’action devient de toute façon amusante et naturelle.

Rappelez-vous que nous parlons ici d’énergie et non de contenu. Vous pouvez passer des heures à avoir des pensées faibles en énergie avec un excellent contenu (par exemple, en récitant des affirmations quotidiennement), mais vous ne manifesterez pratiquement aucune passion, aucune activité, et n’enregistrerez aucun résultat. De même, vous pouvez avoir des pensées avec un contenu vraiment mauvais et dégager toutefois une forte énergie. Vous aurez alors de la motivation pour les poursuivre avec passion et générer des résultats. Je suis certain que vous avez déjà expérimenté ces deux réalités.

Ce qui me fascine vraiment, c’est que lorsque je formule un souhait qui est puissant, que j’ai chargé de pensée énergétique, d’autres personnes (particulièrement celles qui sont sensibles au point de vue énergétique) peuvent commencer à le cerner bien avant que ce souhait ne se manifeste physiquement. Par exemple, certaines personnes ont raconté à Erin qu’elles avaient rêvé que je faisais certaines choses, notamment des expériences inhabituelles. Les détails de ces rêves faisaient partie de mes intentions cachées, dont je n’avais parlé à personne, pas même à Erin (à l’époque). Je pense qu’à un certain niveau, cette énergie de pensée commence à résonner chez ceux qui seront éventuellement impliqués dans sa manifestation. Même si ces souhaits peuvent prendre une décennie ou plus pour se manifester pleinement sous forme physique, sur le plan énergétique, la création a déjà été mise en branle.

L’énergie comme outil pratique

En fonction de votre système de croyances, voici d’autres termes que vous pouvez utiliser à la place d’énergie : chi, qi, le Saint-Esprit, prana, mana, force vitale, Tao, champs morphogéniques, énergie psychique, etc. Peu importe le terme que vous utilisez, le concept est tout ce qui compte.

Je ne présente pas une philosophie spirituelle, mais plutôt un outil que vous pouvez utiliser. Je considère le concept de l’énergie de la pensée comme une construction mathématique. Par exemple, considérons le concept mathématique des nombres imaginaires, basé sur la racine carrée de -1. L’espace numérique imaginaire n’existe pas dans un sens physique réel, mais le concept peut toujours être utilisé pour résoudre d’intéressants problèmes et générer des résultats avec des applications extrêmement pratiques.

Le flux d’énergie et les compétences

En tant qu’être conscient, vous avez la capacité de diriger le flux de l’énergie universelle. En fait, la capacité de le faire est l’une des compétences les plus fondamentales de la conscience. J’affirme que c’est une compétence parce qu’il y a divers degrés d’aptitude. Comme toute autre compétence, vous avez un certain niveau de compétence innée dans ce domaine, mais vous pouvez également vous améliorer avec de la pratique. Cependant, s’attendre à maitriser cette compétence du jour au lendemain est extrêmement ridicule. Si vous souhaitez que tous vos problèmes disparaissent instantanément la première fois que vous essayez ceci, je vous suggère de lire l’article intitulé « Quelles sont les chances de devenir ceinture noire ? »

Devenir compétent pour diriger le flux d’énergie nécessite dévouement, pratique et persévérance. Si vous pensez que la loi de l’attraction est un moyen d’obtenir quelque chose sans rien faire en retour, vous devrez d’abord grandir un peu.

Votre capacité d’utiliser avec succès la loi de l’attraction dépend de votre capacité à générer un flux d’énergie. Si vous ne parvenez pas à obtenir un flux fort (comme en témoigne votre expérience directe d’états émotionnels intenses), vous échouerez lamentablement et n’obtiendrez aucun résultat. Ce n’est pas la fin du monde, mais cela signifie que vous passerez beaucoup plus de temps à répondre aux souhaits des autres au lieu de profiter de la réalisation de vos propres souhaits.

Vous constaterez souvent que les nouveaux initiés à la loi de l’attraction formulent des souhaits qui sont uniquement basés sur le contenu et qui ne font aucune place à l’énergie. Ils modifient le contenu encore et encore, pensant à tort qu’un meilleur contenu est la solution, mais ils ne parviennent jamais à générer suffisamment d’intensité en ce qui concerne l’énergie. Lorsque ces gens parlent de leurs souhaits, on croirait entendre un volcan. Il n’y a pas de passion, pas de feu, pas d’énergie derrière leurs mots. S’ils accompagnaient leurs souhaits d’énergie, ils parleraient comme un volcan qui passe par Pon Farr.

la polarité et les flux d'énergie

Beaucoup de ceux qui obtiennent de mauvais résultats en essayant d’appliquer la loi de l’attraction manquent simplement de compétences dans la création et le maintien du flux d’énergie. Essayez de résister à la tentation de conclure que la loi de l’attraction ne fonctionne pas. C’est comme si un artiste se plaint que les ondes sonores ne fonctionnent pas parce qu’il n’a pas réussi son audition. Le problème, c’est peut-être qu’il est tout simplement nul.

Cependant, ce n’est pas un problème d’être nul. Rappelez-vous cette réplique de La Matrice : « Tout le monde tombe la première fois ». Vous avez juste besoin d’améliorer votre niveau de compétence. Si vous ne pouvez vraiment pas réprimer l’envie, allez-y et piquez une crise de colère dans le couloir en sortant. Toutefois, vous ne ferez que paraitre stupide aux yeux de ceux qui savent ce qu’ils font, et cela n’amènera pas vos souhaits à se réaliser. D’un autre côté, votre flèche du Parthe pourrait être une source de divertissement pour les autres, alors faites comme si nous rions tous avec vous.

En toute honnêteté, pour ceux qui ont du mal avec la loi de l’attraction et qui commettent ces erreurs de débutants, ce n’est pas vraiment votre faute. De nos jours, la loi de l’attraction fait l’objet d’un grand battage publicitaire qui simplifie considérablement sa véritable complexité et amène les gens à penser qu’ils peuvent s’attendre à des résultats instantanés. Comme toujours, les gens qui s’attendent à enregistrer des résultats sans rien faire sont déçus, mais ceux qui cherchent plus loin et sondent les profondeurs trouvent quelque chose de merveilleux. Faites simplement de votre mieux pour ignorer le battage publicitaire sans ressentir le besoin de l’attaquer ou de le défendre. Vous pouvez continuer d’appliquer la loi de l’attraction sans dépenser un centime si le battage publicitaire vous donne la nausée.

La polarité

Nous sommes enfin prêts à explorer le concept de polarité. C’est un concept très important pour comprendre comment former des souhaits accompagnés d’une grande énergie.

Les pensées ont un contenu et une énergie, et la polarité est une propriété de la composante énergétique. Lorsque nous considérons l’énergie d’une pensée, nous parlons effectivement du flux d’énergie. Cependant, pour avoir un flux, nous avons besoin d’une direction.

Quelles sont les directions possibles du flux d’énergie ? S’agissant de votre conscience, il n’y a que deux directions qui ont un sens : dans votre conscience ou hors de votre conscience. L’énergie peut couler vers vous, ou elle peut couler hors de vous. C’est comme si vous étiez un aspirateur avec deux réglages de débit d’air : aspirer et souffler.

La polarité du flux d’énergie est simplement sa direction. L’énergie qui entre a une polarité et l’énergie qui sort a la polarité opposée.

Voici donc les deux principales manières par lesquelles l’énergie peut circuler dans votre conscience :

  1. Vous -> l’Univers (vous dirigez l’énergie de votre conscience vers l’univers)
  2. L’Univers -> Vous (vous puisez l’énergie de l’univers vers votre conscience)

Le sens numéro 1 revient un peu à expirer, et le sens numéro 2 revient un peu à inspirer, sauf que nous parlons d’énergie plutôt que d’air.

Je ne dis pas qu’il s’agit d’une sorte d’énergie physique qui circule dans votre corps physique. Il est préférable de considérer ceci comme un outil conceptuel. Si vous voulez prétendre que cette forme d’énergie n’existe pas, je suis tout simplement d’accord avec vous, tout comme je suis d’accord que les chiffres imaginaires n’existent pas. Néanmoins, je continuerai d’utiliser les deux comme outils.

Choisir la polarité

La polarité de chaque pensée est soit externe, soit interne, mais jamais les deux. En fait, une pensée pourrait aussi être totalement neutre, ce qui signifierait qu’elle a du contenu, mais pas d’énergie. Et étant donné qu’elle n’a pas d’énergie, la polarité ne s’y applique pas. Par exemple, imaginez un crayon ou gardez à l’esprit une autre idée sans émotion que vous ne connectez pas à un flux d’énergie.

Maintenant, voici le problème. Ces deux différentes polarités énergétiques sont incompatibles. Lorsque les deux polarités sont présentes en même temps et ont la même intensité, elles s’annulent. Le processus fonctionne comme une addition de vecteur. Si vous ajoutez deux vecteurs opposés de même magnitude, vous vous retrouverez avec un vecteur nul. Si un vecteur est légèrement plus long que l’autre, il vous restera de l’énergie. Mais, celle-ci sera nettement inférieure à l’énergie totale investie. Imaginez que vous ajoutez 10 unités d’énergie entrante contre 8 unités d’énergie sortante. Vous avez investi 18 unités au total, mais vous n’obtiendrez qu’un total net de 2 unités d’énergie entrante, parce que 8 unités d’énergie de chaque côté seront tout simplement annulées. En fait, vous travaillez contre vous-même.

Ne pas comprendre la polarité est une source de frustration énorme lorsque vous utilisez la loi de l’attraction, car il est tout à fait possible d’injecter beaucoup d’énergie dans vos souhaits, mais d’obtenir peu ou pas de résultats si vous mélangez les deux polarités. Malheureusement, il est très facile de le faire par défaut. Si vous voulez qu’un désir particulier s’accomplisse, vous obtiendrez de meilleurs résultats en choisissant une seule polarité et en l’utilisant de manière cohérente.

Appliquer le principe de la polarité à vos souhaits

Sur la base du concept de polarité, il y a deux ou trois choses que nous pouvons dire au sujet des souhaits :

  • Un souhait sans une forte polarité est très faible et a peu de chance de se réaliser.
  • Un souhait avec une forte polarité est très fort et a une chance considérable de se réaliser.

Pour appliquer le principe de la polarité à une intention, vous devez l’activer avec de l’énergie directionnelle. L’énergie doit circuler vers l’extérieur ou vers l’intérieur, mais pas dans les deux sens.

Comprenez qu’à ce stade, tout est énergie, donc bien que le contenu de vos souhaits puisse sembler n’avoir aucun rapport avec l’énergie, en fin de compte vous pouvez penser à vos souhaits en termes de flux, et ce flux entre en vous ou sort de vous. Un souhait qui ne s’aligne pas avec l’un de ces flux naturels n’aura pratiquement aucune chance de se réaliser.

Voici quelques exemples d’intentions qui s’alignent bien avec le flux sortant (de votre conscience vers l’univers) :

  • Écrire un livre
  • Créer une entreprise
  • Composer une chanson
  • Faire du dessin
  • Organiser une fête
  • Prononcer un discours
  • Créer un blog

Et voici quelques exemples d’intentions qui s’alignent bien avec le flux entrant (de l’univers vers votre conscience) :

  • Acheter une nouvelle voiture
  • Attirer une nouvelle relation
  • Recevoir une certaine somme d’argent
  • Trouver un nouvel emploi
  • Acquérir une certaine réputation
  • Gagner un concours

Techniquement, ces choses n’ont pas d’énergie (ni de polarité), car en clair, elles réduisent les souhaits à un simple contenu, mais je pense que vous verrez qu’il y a un choix directionnel logique pour le flux d’énergie de chaque exemple.

L’énergie qui coule vers l’extérieur implique la création et le don. L’énergie qui coule vers l’intérieur implique l’acquisition et la réception. Bien que ces deux énergies puissent sembler similaires, elles sont en réalité très distinctes.

Il est tout à fait possible de prendre le même contenu et d’y appliquer l’une ou l’autre polarité énergétique. Par exemple, disons que vous souhaitez manger un bon repas. Vous pouvez imprégner ce souhait d’une énergie débordante en l’imaginant comme un travail créatif, en mettant l’accent sur l’expérience de la préparation d’un repas intéressant, en concoctant une recette originale, en dressant la table, et en partageant peut-être le repas avec d’autres personnes.

D’un autre côté, vous pouvez également remplir ce souhait d’énergie en vous concentrant sur l’apaisement de votre appétit, en appréciant le gout et la texture de la nourriture, en vous faisant servir, et en remarquant le sentiment de satiété à la fin du repas. Dans ce cas, vous recevez de l’univers. Votre repas sera meilleur si vous choisissez l’une ou l’autre polarité et que vous vous y tenez. Si vous n’avez jamais essayé de le faire sciemment, je vous encourage vivement à le faire.

Pour former un souhait puissant, considérez-le comme une entrée ou une sortie d’énergie. En premier lieu, demandez-vous si vous créez ou si vous acquérez. Il est important de savoir parfaitement quelle polarité vous allez utiliser.

Si vous ne pouvez pas clarifier votre souhait en termes d’entrée ou de sortie d’énergie, vous vous retrouverez avec un souhait très faible qui risque de ne pas se réaliser. Lorsque vous formez un véritable souhait, soit vous donnez quelque chose à l’univers, soit vous recevez quelque chose de la part de l’univers. Bien que vous puissiez expérimenter les deux résultats au fur et à mesure que votre souhait se réalise, il est important que vous focalisiez votre énergie intentionnelle dans un sens ou dans l’autre, mais pas dans les deux. Votre attention doit être concentrée soit sur l’envoi d’énergie, soit sur la réception d’énergie.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix de polarité, à part le fait d’éviter d’en choisir une. Lorsque vous imprégnez vos souhaits d’une énergie de polarité mixte, vous ne faites que gaspiller vos efforts. En effet, les deux énergies vont simplement se neutraliser.

la polarité et la loi de l’attraction

Rétroaction émotionnelle polarisée

Ces concepts pourraient être plus faciles à comprendre si vous les regardez sous un autre angle. Le rendement émotionnel de l’énergie polarisée. Si vous appliquez une énergie fortement polarisée à vos souhaits, vous ressentirez un puissant flux d’émotion. Cependant, ce flux émotionnel sera totalement différent en fonction de votre choix de polarité.

Si vous utilisez la polarité de la création et du don (flux sortant), vous expérimenterez un flux d’émotions tels que l’amour, la joie et l’inspiration.

Si vous utilisez la polarité de l’acquisition et de la réception (flux entrant), vous expérimenterez un flux d’émotions tels que l’avidité, la luxure et le pouvoir.

Ces états émotionnels polarisés sont incompatibles les uns avec les autres, ce à quoi on pourrait s’attendre si les énergies sous-jacentes étaient incompatibles. Cependant, un état émotionnel maximal de chaque côté peut être considéré comme une forme de passion. De chaque côté, vous vivrez des états émotionnels intenses et très motivants.

En fonction des conséquences émotionnelles, de votre conditionnement social et de votre personnalité, vous pouvez avoir une préférence pour l’une ou l’autre polarité. Cependant, en ce qui concerne l’univers, ces polarités sont également acceptables. Dire que l’une est meilleure que l’autre, c’est dire qu’il vaut mieux inspirer au lieu d’expirer.

Si vous n’expérimentez aucun flux d’émotion lorsque vous vous concentrez sur vos souhaits, dites-vous simplement que soit vous n’y mettez pas assez d’énergie, soit vous injectez de l’énergie de polarité mixte.

Par exemple, pour écrire cet article, j’utilise la polarité des flux sortants. Mon énergie intentionnelle est centrée sur l’écriture comme acte d’amour, de connexion, de création, de don et de contribution. Je ne pense pas à ce que cet article va m’apporter personnellement, à quels genres de commentaires il va susciter, à son classement dans les moteurs de recherche, ou à combien d’argent il pourra me faire gagner, étant donné que ce sont toutes des signatures énergétiques de la polarité des flux entrants. Par conséquent, cet acte d’écriture est une expérience extrêmement agréable pour moi. Les idées créatives coulent facilement et sans effort ; et émotionnellement je me sens heureux et très épanoui.

Les mots exacts que vous utilisez pour exprimer un souhait ne sont pas très importants à moins qu’ils ne vous aident à le polariser d’une manière ou d’une autre. Vous n’avez même pas besoin de mettre vos intentions par écrit. Vous pouvez les conserver sous forme de simples pensées, images ou sons si vous préférez. Imaginez que vous envoyez un email à quelqu’un. Les mots exacts que vous utilisez ne sont pas si importants tant que vous faites passer votre principal message. Par contre, le message n’ira nulle part tant que vous n’aurez pas cliqué sur Envoyer.

Votre expérience de vie vous a probablement montré que lorsque vous avez un souhait accompagné de fortes émotions, il est très probable qu’il se réalise. D’une part, vous serez extrêmement motivé à passer à l’action, mais vous aurez aussi l’impression que l’univers se met en quatre pour vous aider à y parvenir. Dans ces situations, vous utilisiez une énergie polarisée, en vous concentrant intensément sur le flux sortant de l’expression créative (donner) ou le flux entrant de l’acquisition (recevoir). Au lieu de mélanger ces deux polarités, vous feriez mieux de vous concentrer sur l’une ou l’autre. C’est soit « Je veux donner » soit « Je veux recevoir ». Et vous ressentirez un flux émotionnel intense comme une conséquence naturelle de l’utilisation correcte de l’énergie polarisée.

J’ai encore beaucoup de choses à écrire sur le sujet de la polarisation, alors restez à l’écoute. En attendant, j’aimerais vous mettre au défi d’observer simplement les polarités énergétiques qui circulent dans votre vie quotidienne. La seule manière de vraiment comprendre l’importance de la polarité consiste à en faire l’expérience vous-même. Chaque fois que vous vous observez ou observez quelqu’un d’autre dans un état émotionnel, arrêtez-vous et observez le flux énergétique qui est présent. Quelle est sa polarité ? L’accent est-il mis sur les flux entrants ou sortants ?

Article original écrit par Steve Pavlina.

Puisqu’il a beaucoup été question de flux d’énergie plus haut, la vidéo du jour va continuer dans ce sens. Vous y découvrirez en effet comment se protéger du flux d’énergie négatif (ou encore des personnes négatives).

3 Trackbacks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *