Transformer ses objectifs en habitudes

Note : cet article est une traduction de l’article Goals Into Habits de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

HabitudesChaque fois que vous définissez un nouvel objectif, vous avez peu de chances de l’atteindre si vos habitudes ne sont pas déjà un soutien pour lui. Si votre objectif va à l’encontre de vos habitudes actuelles, vous aurez besoin de changer vos habitudes pour atteindre votre objectif.

Supposez que vous ayez pour objectif d’écrire un livre, mais que vous n’avez pas encore l’habitude d’écrire de façon régulière (quotidienne, dans l’idéal). Il y a de fortes chances que vous ne terminiez jamais ce livre. Cet objectif va simplement rester dans votre liste de choses à faire pendant des années.

Supposez que vous ayez pour objectif de quitter votre travail et de lancer votre propre entreprise sur internet, mais que vous n’avez pas l’habitude de développer des sites web. Cet objectif a également peu de chances d’être atteint. Cela va simplement rester un fantasme, supplanté par l’habitude de vous pointer au travail tous les jours.

Identifiez les habitudes qui soutiennent vos objectifs

Quand vous fixez un nouvel objectif, pensez aux habitudes qui vous permettraient de mettre cet objectif sur pilote automatique, et donc d’en faire un fait accompli.

Il est généralement mieux de penser en termes d’habitudes quotidiennes, en particulier pour les gros objectifs. Les habitudes quotidiennes sont plus faciles à mettre en place que les habitudes moins fréquentes. (Pour des détails sur la façon de mettre en place avec succès des habitudes irrégulières, voyez l’article Comment tenir des habitudes qui ne sont pas quotidiennes.)

Il est également plus sage de penser en termes d’habitudes simples plutôt qu’en termes d’habitudes compliquées. Les habitudes simples sont plus faciles à mettre en place et à faire durer. Vous pourrez toujours ajouter de la complexité plus tard, mais concentrez-vous d’abord sur le fait de mettre en place avec succès une habitude basique.

Si un de vos objectifs est d’écrire un livre, une habitude quotidienne simple serait de travailler sur votre livre au moins une heure par jour. Si vous pouvez mettre en place cette habitude et la faire durer, terminer votre livre est pratiquement un fait accompli. Même si vous n’écrivez que les jours de semaine et prenez deux jours de repos, cela fait quand même 250 heures par an investies dans votre livre. Cette discipline simple suffit pour entamer une carrière d’écrivain professionnel.

Demandez-vous : Quelle discipline quotidienne ferait de cet objectif un fait accompli ? La réponse à cette question vous dira quelles habitudes installer. Si vous pouvez conditionner et faire durer ces habitudes, vous aurez de grandes chances d’atteindre votre objectif. Ce n’est qu’une question de temps.

Soyez précis

Ayez des habitudes précises. Identifiez le moment, le lieu et la façon de les mettre en place. Ne laissez rien au hasard.

Si vous allez faire du sport tous les jours pour soutenir votre objectif de perte de poids, précisez le moment où vous allez faire du sport, l’endroit où vous allez le faire, et le type d’exercice que vous allez faire. Faire du yoga dans votre salon entre 16h et 16h45 tous les jours est une habitude claire. Ajouter « aller à la salle de sport » sur la liste des choses à faire demain n’est pas une habitude claire.

Une des propriétés les plus basiques en termes d’habitude est le temps. Pour mettre en place une nouvelle habitude, vous devez prendre le temps. Dédiez un bloc de temps spécifique à votre nouvelle habitude. Et même si l’habitude ne demande pas de temps en plus pour la faire durer, comme l’habitude de ne pas vous ronger les ongles, vous aurez quand même besoin de prendre le temps de conditionner cette habitude.

Commencez avec un essai de 30 jours

Utilisez la méthode de l’essai de 30 jours pour lancer votre nouvelle habitude. Cette méthode a un fort taux de succès et peut être adaptée à quasiment n’importe quelle habitude que vous aimeriez mettre en place. (Pour plus de détails sur la façon de vous y prendre, lisez l’article 30 jours pour réussir.)

Concentrez-vous sur la réalisation de votre habitude pendant 30 jours d’affilée. Ne vous souciez pas du jour 31. Si vous arrivez à tenir 30 jours, vous pouvez généralement avancer en roue libre après cela parce que l’habitude sera en pilote automatique.

Même si vous sortez de piste plus tard, cela sera également plus simple de remettre en place cette habitude quand vous l’aurez déjà faite pendant 30 jours d’affilée. À tout le moins, vous saurez que vous êtes capable de le faire pendant 30 jours et plus quand vous recommencerez parce que vous l’avez déjà fait.

Éliminez les interférences

Détruisez tous les obstacles qui pourraient interférer avec votre nouvelle habitude. Enlevez de votre emploi du temps des engagements qui prendraient du temps nécessaire pour faire votre habitude.

Prévenez les gens que ce temps est sacré et qu’ils n’ont PAS la permission de vous déranger pendant cette période.

Assurez-vous d’avoir tout l’équipement et toutes les fournitures nécessaires pour mettre en place votre habitude. Vous ne voulez pas commencer le premier jour avec enthousiasme et vous rendre compte qu’il vous manque une chose importante et que vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez.

Mettez toutes les chances de votre côté avant de commencer. Relisez l’article Changer ses habitudes, c’est comme jouer aux échecs pour vous assurer que vous avec une bonne estimation du début de partie, du milieu de partie et de la fin de partie de ce changement d’habitude. Ne tombez pas dans le piège qui consiste à vous précipiter sur le coup du berger et à vous mettre dans une situation défavorable dès le premier jour.

Identifiez des habitudes de soutien

Prenez le temps d’identifier toute habitude qui pourrait soutenir votre habitude principale, et donc soutenir également votre objectif principal.

Par exemple, si vous voulez changer vos habitudes alimentaires quotidiennes, vous aurez également besoin de changer votre habitude de courses pour vous assurer que vous achetez toujours les bonnes choses à manger. C’est particulièrement important si votre nouvelle alimentation compte beaucoup de produits frais.

Autre exemple : si vous voulez développer un blog à succès, écrire est une habitude quotidienne importante, mais pour des résultats optimaux, vous pourriez vouloir passer du temps chaque jour à promouvoir également votre travail. C’est particulièrement important si vous venez de démarrer et que presque personne ne connaît votre blog.

Travaillez sur la mise en place de votre habitude principale et de toutes les habitudes de soutien importantes en même temps si possible. Si cela fait trop de choses à gérer, alors mettez d’abord en place vos habitudes de soutien. Vous pouvez vous y attaquer une par une avec des essais de 30 jours consécutifs si vous voulez. Une fois que les habitudes de soutien sont en place, vous pouvez vous attaquer à votre habitude principale.

Par exemple, vous pourriez commencer par mettre en place l’habitude de remplir votre cuisine d’aliments sains tous les jeudi soirs. Puis vous pourriez mettre en place l’habitude de préparer des plats tous les jours (pour diminuer l’envie d’aller manger à l’extérieur). Et enfin vous pourriez mettre en place l’habitude de changer votre alimentation pour en faire que ce que vous voulez qu’elle soit. Cette progression simple peut s’appuyer sur tout un ensemble d’habitudes de soutien pour vous aider à atteindre vos objectifs de perte de poids et de meilleur état de santé général.

Engagez-vous publiquement

Si vous avez besoin de motivation supplémentaire pour tenir votre essai de 30 jours, impliquez d’autres gens pour qu’ils vous aident. Engagez-vous publiquement à faire cette nouvelle habitude. Rendez des comptes, ainsi il sera plus difficile de vous dégonfler.

Si cela ne suffit pas, alors faites une promesse ou un pari avec quelqu’un – avec un gage important si vous échouez. Ajoutez des conséquences fâcheuses pour vous assurer que vous ferez de votre mieux pour tenir le coup. Ce genre de stress positif peut être très motivant, en particulier si vous trouvez que vous êtes un peu paresseux.

Des objectifs aux habitudes – un exemple personnel

Un de mes principaux objectifs professionnels pour cette année est de développer et d’éditer un ensemble de produits d’information téléchargeables à propos de divers sujets de développement personnel.

C’est un gros objectif qui va demander un investissement de temps conséquent. Malheureusement, ma routine de travail actuelle ne soutient pas du tout cet objectif.

J’ai beaucoup d’expérience dans la vente de produits d’information en ligne. J’ai vendu des jeux PC téléchargeables pendant des années, dont j’ai déjà le savoir-faire pour créer et publier des produits d’information téléchargeables. Je me souviens du rythme quotidien que j’avais quand je développais et éditais de nouveaux jeux, et c’est très différent de ma routine de travail actuelle, qui est centrée sur la publication instantanée de contenu bien plus court.

Atteindre cet objectif nécessite que j’investisse une grande quantité de temps et d’énergie dans le développement de produits. Mais jusqu’à présent, je n’ai pas été en bonne position pour mettre en place les habitudes nécessaires à la transformation de cet objectif en réalité. J’ai réussi à écrire un livre, évidemment, mais c’était un évènement unique, pas une ligne de produits complète.

À partir de cette semaine, je vais dédier plusieurs heures chaque jour de semaine au développement de nouveaux produits d’information. Au début je prévois de créer un programme audio téléchargeable. J’aimerais également écrire plus de livres, mais j’ai l’intention de sortir au moins un programme audio avant.

Pour atteindre cet objectif, je dois radicalement changer mes habitudes quotidiennes. Voici certains des changements que je fais :

  1. Je continue à me lever à 5 heures du matin, mais au lieu de commencer par faire du sport, je vais droit dans mon bureau pour commencer ma journée de travail. Je revois mes objectifs et mes plans, et je commence à travailler sur mes tâches de développement de produit dès 5h30 chaque jour de semaine.
  2. Je dédie chaque matin de semaine au développement de produit, en travaillant sans m’arrêter jusqu’au repas du midi. Je mange généralement vers 13h, donc en comptant les quelques pauses, cela me donne 6 à 7 solides heures chaque jour à travailler sur le développement de produits. Si je commence à sentir que j’en fais trop, je peux toujours diminuer les heures ou prendre quelques jours de repos au besoin.
  3. Je dédie une heure par jour à l’écriture et à l’édition de nouveaux articles pour le blog. Je peux écrire des articles courts plus souvent ou de longs articles moins souvent. M’adapter à des séances d’écriture plus courtes serait un changement majeur dans mon rythme de blogging.
  4. Je limite le temps que je passe sur la routine communicationnelle à 60 minutes maximum par jour, en incluant les mails, les forums, les appels, etc. Je m’occupe de cela l’après-midi.
  5. Je fais du sport en début de soirée après ma journée de travail et avant le dîner. Je me concentre sur des exercices que je peux faire à la maison au lieu d’aller à la salle de sport. Cela me fait gagner du temps de déplacement.
  6. Je vais faire les courses les soirs de semaine vers 20h (le jeudi en particulier). Les magasins sont moins pleins parce que les gens sont chez eux à regarder la télé. Cette habitude me fait gagner environ 30 minutes par rapport à l’habitude de faire mes courses le week-end.

Cela pourrait me prendre un moment de réussir à mettre en place ces nouvelles habitudes pour soutenir le fait d’atteindre mon objectif, mais une fois qu’elles seront en place et qu’elles fonctionneront, je pourrai développer de nouveaux produits à un rythme constant, similaire au rythme de blogging qui m’a permis d’écrire des centaines d’articles année après année.

En puisant plus de temps dans ma routine quotidienne, j’aurai plus de temps et surtout plus d’énergie créative à investir dans le développement de produits d’information. Je peux continuer à sortir du contenu gratuit en abondance, comme des articles, des podcasts et des newsletters, mais je vais garder les messages les plus complexes pour mes produits plus structurés.

Le blogging est un super média pour exprimer certaines idées, mais c’est un média faible pour couvrir des sujets qui sont trop gros ou trop complexes. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai décidé d’écrire mon livre. Écrire un livre me permettait d’expliquer les bases fondamentales du développement personnel de façon bien plus approfondie que j’aurais pu le faire en une poignée d’articles ou de podcasts. J’ai finalement pu partager le tableau d’ensemble au lieu de toujours en tailler les branches. J’étais ravi du résultat final, tout comme l’ont été la majorité des critiques de mon livre, donc cela m’a encouragé à développer plus de produits.

Et vous, quels nouveaux objectifs pouvez-vous atteindre en installant quelques habitudes quotidiennes simples ?

Crédits photo : © Elnur – Fotolia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *