TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

30 jours pour réussir

Note : cet article est une traduction de l’article 30 Days to Success de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

CalendrierUn super outil de développement personnel est l’essai de 30 jours. C’est un concept que j’ai emprunté à l’industrie du logiciel, permettant de télécharger une version d’essai d’un logiciel et de l’essayer sans risque pendant 30 jours avant d’avoir besoin d’acheter la version complète. C’est également un super moyen de développer de nouvelles habitudes, et mieux encore, c’est simple comme bonjour.

Disons que vous voulez commencer une nouvelle habitude comme un programme d’exercice ou vous débarrasser d’une mauvaise habitude comme tirer sur les bâtons à cancer. Nous savons tous que commencer et se tenir à une nouvelle habitude pendant quelques semaines est la partie difficile. Une fois que vous avez surmonté l’inertie, il est beaucoup plus facile de continuer.

Pourtant nous nous tracassons souvent sur la façon de nous lancer en pensant mentalement au changement comme à quelque chose de permanent ─ avant même d’avoir commencé. Cela apparaît comme trop pesant de penser à faire un grand changement et de s’y tenir chaque jour pour le reste de votre vie quand vous êtes habitué à faire le contraire. Plus vous pensez à ce changement comme à quelque chose de permanent, plus vous restez immobile.

Mais et si vous pensiez à ne faire ce changement que temporairement ─ disons pendant 30 jours ─ et qu’ensuite vous puissiez librement revenir à vos anciennes habitudes ? Ca ne semble plus aussi difficile. Faites du sport tous les jours pendant 30 jours, puis arrêtez. Gardez votre bureau propre et net pendant 30 jours, puis relâchez-vous. Lisez une heure par jour pendant 30 jours, puis retournez regarder la télé.

Pourriez-vous le faire ? Cela nécessite un peu de discipline et d’engagement, mais certainement pas autant que pour faire un changement permanent. Tout privation que l’on perçoit ne sera que temporaire. Vous pouvez compter les jours avant la liberté. Et pendant au moins 30 jours, vous en tirerez profit. Ce n’est pas si terrible. Vous pouvez vous en sortir. Ce n’est qu’un mois dans votre vie.

Maintenant si vous arrivez au bout de cet essai de 30 jours, qu’arrivera-t-il ? Premièrement, vous irez assez loin pour en faire une habitude, et ce sera bien plus simple de la conserver que ça ne l’a été de commencer. Deuxièmement, pendant cette période vous briserez l’addiction à votre ancienne habitude. Troisièmement, vous aurez 30 jours de réussite derrière vous, ce qui vous donnera bien plus de confiance pour continuer. Et quatrièmement, vous bénéficierez de 30 jours de résultats valables, ce qui vous donne une idée pratique de ce à quoi vous pouvez vous attendre si vous continuez, ce qui vous met en bien meilleure position pour prendre des décisions éclairées à long terme.

Par conséquent, une fois que vous atteignez la fin de cet essai de 30 jours, votre capacité à en faire une habitude permanente est globalement accrue. Mais même si vous n’êtes pas prêt à le rendre permanent, vous pouvez opter pour le fait d’étendre votre période d’essai à 60 ou 90 jours. Plus longtemps vous continuerez cette période d’essai, plus il sera facile d’en faire une nouvelle habitude de vie.

Un autre bénéfice de cette approche est que vous pouvez l’utiliser pour tester de nouvelles habitudes que vous n’êtes pas vraiment sûr de vouloir continuer à vie. Peut-être que vous aimeriez essayer un nouveau régime alimentaire, mais que vous ne savez pas si vous risqueriez de le trouver trop restrictif. Dans ce cas, faites un essai de 30 jours puis réévaluez-le. Il n’y a aucune honte à vous arrêter si vous savez que cette nouvelle habitude ne vous convient pas. C’est comme essayer un logiciel pendant 30 jours puis le désinstaller s’il ne répond pas à vos besoins. Pas de préjudice, pas de faute.

Voici quelques exemples tirés de ma propre vie et pour lesquels j’ai utilisé des essais de 30 jours pour établir de nouvelles habitudes :

1) Au cours de l’été 1993, je voulais essayer d’être végétarien. Je n’avais aucun intérêt à en faire un changement à vie, mais j’ai beaucoup lu quant aux bienfaits du végétarisme pour la santé, donc je m’y suis engagé pendant 30 jours juste pour en faire l’expérience. Je faisais déjà du sport régulièrement, je semblais en bonne santé, et je n’étais pas en surpoids (1m83, 70 kg), mais mon régime alimentaire typique d’étudiant incluait beaucoup de burgers. Devenir un lacto-ovo-végétarien pendant 30 jours a été beaucoup plus facile que ce à quoi je m’attendais ─ je ne peux vraiment pas dire que c’était difficile, et je ne me suis jamais senti privé de quoi que ce soit. En l’espace d’une semaine j’ai noté une augmentation de mon énergie et de ma concentration, et j’ai senti que j’avais l’esprit plus clair. A la fin de ces 30 jours, je n’avais même pas besoin de décider de continuer. Ce changement paraissait bien plus difficile qu’il ne l’était réellement.

2) En janvier 1997, j’ai décidé d’essayer de passer de végétarien à végétalien. Alors que les lacto-ovo-végétariens peuvent manger des œufs et des laitages, les végétaliens ne mangent rien qui provient d’un animal. Je commençais à m’intéresser au fait de devenir végétalien à vie, mais je ne pensais pas pouvoir y arriver. Comment pourrais-je abandonner les omelettes légumes-fromage ? Cette alimentation me semblait trop restrictive ─ voire fanatique. Mais j’étais intensément curieux de savoir à quoi cela ressemblait réellement. Donc j’ai à nouveau fait un essai de 30 jours. À l’époque je pensais y arriver le temps de cet essai, mais je ne m’attendais certainement pas à continuer après ça. Eh bien, j’ai perdu 3,5 kilos dans la première semaine, principalement en allant aux toilettes pour me débarrasser du mucus laitier accumulé dans mes intestins et dont je me débarrassais (maintenant je sais pourquoi les vaches ont besoin de quatre estomacs pour digérer correctement ce truc). Je me suis senti un peu mal fichu les premiers jours mais ensuite mon énergie est montée en flèche. Je me suis également senti plus éveillé que jamais, comme si le brouillard que j’avais dans la tête avait été levé ; c’était comme si mon cerveau était un ordinateur et qu’on avait augmenté ma RAM disponible. Cependant, le plus grand changement que j’ai noté a été mon endurance. J’avais l’habitude à l’époque de courir le long de la plage et j’ai noté que je n’étais pas aussi fatigué après ma course habituelle de 5 km, donc j’ai commencé à passer à 7 km, puis 12, et j’ai fini par faire un marathon quelques années plus tard. En Taekwondo, cette endurance supplémentaire a également bien amélioré mes qualités d’entraînement. Les bénéfices cumulés étaient si importants que les aliments que j’avais abandonnés ne me paraissaient plus aussi attirants. Donc encore une fois cela ne m’a demandé aucune réflexion de continuer après les 30 premiers jours, et je suis toujours végétalien aujourd’hui. Ce à quoi je ne m’attendais pas était qu’après autant de temps avec cette alimentation, les aliments d’origine animale que j’avais l’habitude de manger à l’époque ne m’apparaissaient plus comme de la nourriture, et que je n’avais donc aucun sentiment de privation.

3) Encore en 1997, j’ai décidé que je voulais faire du sport chaque jour de l’année. Cela a été ma bonne résolution de 1997. Mon critère était que je ferais des exercices d’aérobic au moins 25 minutes par jour, et que je ne compterais pas là dedans les cours de Taekwondo que je prenais 2-3 fois par semaine. Couplé à mes changements d’alimentation, je voulais pousser mes exercices à un nouveau niveau. Je ne voulais pas manquer une seule journée, pas même les jours où j’étais malade. Mais penser à faire du sport 365 jours d’affilée était intimidant, donc j’ai commencé mentalement par un essai de 30 jours. Ce n’était pas aussi difficile. Au bout d’un moment, chaque jour qui passait établissait un nouveau record : 8 jours d’affilée… 10 jours… 15 jours… C’est devenu pus difficile d’arrêter. Après 30 jours d’affilée, comment pourrais-je ne pas en faire un 31ème et établir un nouveau record personnel ? Et pouvez-vous imaginer abandonner après 250 jours ? Impossible. Après le mois initial passé à établir cette habitude, le reste de l’année s’est géré tout seul. Je me souviens être allé à un séminaire cette année-là et être rentré chez moi bien après minuit. J’avais froid et j’étais très fatigué, pourtant je suis quand même sorti courir à 2h du matin sous la pluie. Certaines personnes peuvent trouver cela idiot, mais j’étais tellement déterminé à atteindre cet objectif que je n’allais pas laisser la fatigue ou la maladie m’arrêter. J’ai réussi et j’ai continué toute l’année sans manquer un seul jour. En fait, j’ai même continué quelques semaines de plus en 1998 avant de finalement choisir d’arrêter, ce qui s’est avéré une décision difficile. Je voulais faire cela pendant un an, en sachant que cela deviendrait une puissante expérience référentielle, et ça l’est très certainement devenu.

4) Encore des trucs alimentaires… Après avoir été végétalien pendant pas mal d’années, j’ai opté pour une tentative de variation autour du régime végétalien. J’ai fait des essais de 30 jours à la fois avec le régime macrobiotique et le régime en aliments crus. C’était intéressant et cela m’a donné de nouvelles perspectives, mais j’ai décidé de ne pas continuer l’un ou l’autre. Je ne me suis pas senti différent en mangeant macrobiotique que je ne l’étais avant. Et dans le cas du régime cru, même si j’ai noté un important gain d’énergie, j’ai trouvé le régime trop exigeant ─ je passais beaucoup de temps à préparer mes repas et à faire les courses. Évidemment vous pouvez simplement manger les fruits et légumes crus, mais pour faire des plats crus intéressants, cela peut demander beaucoup de travail. Si j’avais mon propre chef, j’aurais probablement continué le régime cru parce que je pense que ses bénéfices vaudraient le coup. J’ai fait un second essai pour ce régime pendant 45 jours, mais ma conclusion a encore une fois été la même. Si on me diagnostiquait un jour une maladie grave comme un cancer, je passerais immédiatement à un régime fait uniquement d’aliments crus et vivants, étant donné que je crois que c’est absolument le meilleur régime existant pour une santé optimale. Je ne me suis jamais senti aussi énergique dans ma vie que quand je mangeais des aliments crus. Mais j’ai eu du mal à rendre cela pratique pour moi. Et même alors, je me suis arrangé pour intégrer quelques nouveaux aliments macrobiotiques et crus dans mon alimentation après quelques essais. Il y a deux restaurants d’alimentation crue ici à Vegas, et ça m’a plu d’y manger parce qu’alors quelqu’un d’autre faisait le boulot. Donc ces essais de 30 jours ont quand même été une réussite en cela qu’ils ont généré de nouvelles perspectives, bien que dans les deux cas j’ai volontairement refusé de continuer cette nouvelle habitude. Une des raisons pour lesquelles un essai de 30 jours est si important avec ces nouveaux régimes est que les deux premières semaines sont passées à se désintoxiquer et à surmonter les envies, donc vous n’avez pas d’image claire avant la troisième ou quatrième semaine. Je pense que si vous n’avez pas essayé un régime pendant au moins 30 jours, vous ne pouvez simplement pas le comprendre. Chaque alimentation est différente dans les faits de ce dont elle a l’air sur le papier.

Cette méthode de 30 jours semble fonctionner mieux pour les habitudes quotidiennes. Je n’ai aucune chance de l’utiliser pour commencer une habitude qui n’intervient que 3 ou 4 fois par semaine. Cependant, cela peut bien fonctionner si vous l’appliquez quotidiennement pendant les 30 premiers jours puis revenez dessus par la suite. C’est ce que je fais quand je commence un nouveau programme d’exercices, par exemple. Les habitudes quotidiennes sont bien plus simples à mettre en place.

Voici quelques autres idées pour mettre en place ces essais de 30 jours :

  • Abandonnez la télé. Enregistrez toutes vos émissions favorites et gardez-les de côté jusqu’à la fin de votre essai. Toute ma famille a fait ça une fois, et cela a été très instructif.
  • Quittez les forums en ligne, en particulier si vous sentez que vous devenez accro aux forums. Cela vous aidera à briser l’addiction et vous donnera une idée plus claire de la façon dont cette participation vous bénéficie réellement (si c’est le cas). Vous pourrez toujours vous y remettre à la fin des 30 jours.
  • Se laver/laver les dents/raser tous les jours. Je sais que VOUS n’avez pas besoin de ce conseil, donc faites passer à quelqu’un qui en a besoin.
  • Rencontrer quelqu’un de nouveau chaque jour. Commencez une conversation avec un inconnu.
  • Sortez tous les après-midi ou tous les soirs. Allez à un endroit différent à chaque fois, et faites un truc amusant ─ ce sera un mois mémorable.
  • Passez 30 minutes pour ranger et organiser votre maison ou votre bureau tous les jours. Ça ne fait que 15 heures au total.
  • Ajoutez une nouvelle chose à vendre sur eBay tous les jours. Purgez un peu ce bazar.
  • Donnez rendez-vous à quelqu’un de nouveau tous les jours. À moins que votre taux de réussite ne soit inférieur à 3%, vous aurez au moins un nouveau rendez-vous, vous rencontrerez peut-être même votre future épouse.
  • Si vous êtes déjà en couple, faites un massage à votre moitié chaque jour. Ou proposez d’alterner et de masser chacun votre jour, ce qui fait 15 massages chacun.
  • Abandonnez les cigarettes, le soda, la malbouffe, le café, ou toute autre addiction malsaine.
  • Devenez un lève-tôt.
  • Écrivez dans votre journal tous les jours.
  • Appelez un membre différent de votre famille, un ami ou un contact professionnel tous les jours.
  • Passez 25 appels commerciaux par jour en démarchage. L’orateur professionnel Mike Ferry a fait ça 5 jours par semaine pendant deux ans, même les jours où il donnait des séminaires. Il a bénéficié de cette habitude en aidant à développer son entreprise pour dépasser les 10 millions de dollars de ventes annuelles. Si vous passez 1300 appels commerciaux par an, vous allez faire des affaires, peu importe le niveau de vos compétences commerciales. Vous pouvez étendre cette habitude à toute sorte de travail commercial, comme établir de nouveaux liens pour votre site web.
  • Écrivez un nouvel article de blog chaque jour.
  • Lisez pendant une heure par jour sur un sujet qui vous intéresse.
  • Méditez tous les jours.
  • Apprenez un nouveau mot de vocabulaire chaque jour.
  • Allez vous promener longuement tous les jours.

Là encore, ne pensez pas que vous devez de continuer une de ces habitudes plus de 30 jours. Pensez aux bénéfices que vous tirerez de ces seuls 30 jours. Vous pouvez réévaluer la situation après cette période d’essai. Vous êtes certain d’évoluer simplement grâce à cette expérience, même si c’est temporaire.

La puissance de cette approche repose dans sa simplicité. Même si faire une certaine activité tous les jours peut être moins efficace d’un jour sur l’autre que de suivre un emploi du temps plus compliqué ─ la musculation en est un bon exemple parce que le temps de repos est un élément-clé ─ vous aurez souvent plus de chances de vous tenir à votre habitude quotidienne. Quand vous vous engagez à faire quelque chose chaque jour sans exception, vous ne pouvez pas rationaliser ou justifier le fait de manquer un jour, pas plus que vous ne pouvez promettre de le rattraper par la suite en remaniant votre emploi du temps.

 

Crédits photo : M.studio

Recherches utilisées pour trouver cet article :

réussir dans 30 jours

4 Trackbacks

  • By Pourquoi être trop curieux est inefficace on 1 août 2013 at 23 h 09 min

    […] ← 30 jours pour réussir Travailler dans des endroits inhabituels […]

  • […] vous voulez apprendre comment appliquer cette stratégie dans la pratique, lisez 30 jours pour réussir. Cet article explique le processus de l’utilisation du conditionnement quotidien pour transformer […]

  • […] une nouvelle bonne habitude en vous fixant une période d’essai sur 30 jours (A lire : 30 jours pour réussir). Par exemple : faire du jogging tous les matins, diviser par 2/3/4 sa consommation de cigarette, […]

  • By Varier votre routine d’exercice on 5 juillet 2014 at 17 h 02 min

    […] l’exercice physique fait partie des pires choses que vous puissiez faire à votre corps. Utilisez une approche de 30 jours pour lancer rapidement un nouveau programme d’exercice, puis utilisez l’entrainement progressif […]

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

156 Partages
Partagez156
Tweetez