TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Vos objectifs sont-ils en conflit avec votre personnalité ?

Hand writing inscription "Who Are You ?" with marker, conceptNote : cet article est une traduction de l’article Do Your Goals Conflict with Your Personality? de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Puisqu’on approche de la deuxième moitié de l’année, c’est le bon moment pour mettre à jour vos objectifs. Comment faites-vous jusqu’ici avec les objectifs que vous avez définis (ou rafraîchis) au début de l’année ? Faites-vous de bons progrès ? Êtes-vous à la dérive ou coincé ? Avez-vous omis de définir des objectifs intelligents pour commencer ?

D’après mon expérience, choisir les bons objectifs pour commencer est incroyablement important si vous voulez faire des progrès réels et profiter de ce merveilleux sentiment de fluidité. Permettez-moi de partager certaines de mes découvertes récentes sur la façon de définir les objectifs de manière plus consciente.

L’approche classique

Dans le passé, j’avais l’habitude de fixer des objectifs en prenant bien soin de couvrir les différents domaines de ma vie. J’ai fixé des objectifs pour ma santé, pour mon travail / mes affaires, ma contribution, mes finances, ma vie sociale, mes relations, mon épanouissement personnel, mon chemin spirituel, etc. Cela a marché pour la plupart, et j’ai maintenu cette approche pendant de nombreuses années. J’ai même écrit des articles pour la recommander.

Ce n’était pas une approche que j’ai moi-même conçue. C’était essentiellement quelque chose que j’ai hérité de divers livres de développement personnel que j’ai lus. L’approche semblait bonne, je l’ai donc adoptée par défaut. Au début, je n’y voyais aucun problème.

Cependant, alors que je continuais à utiliser cette approche, je me sentais souvent bloqué ou égaré. Parfois, je regardais mes objectifs, et bien qu’ils semblent en apparence assez intelligents, j’avais l’impression que quelque chose manquait. Je ne me sentais pas aussi motivé que prévu.

Je continuais à peaufiner les catégories, mais quelque chose n’allait vraiment pas.

J’ai essayé d’abandonner les objectifs pendant un certain temps en me contentant du flux, mais cela a produit des résultats encore pires. Je sais que certaines personnes sont fans de ce style, mais cela n’a pas fonctionné pour moi. Je fais de meilleurs progrès – et je suis généralement plus heureux et plus satisfait – lorsque je maîtrise bien plus consciencieusement la direction de ma vie.

Récemment, j’ai trouvé une approche qui fonctionnait beaucoup mieux, alors permettez-moi de la partager maintenant avec vous.

Objectifs à partir de l’identité

Au lieu de penser aux objectifs comme des réalisations spécifiques que je voudrais accumuler dans chaque partie de ma vie, j’ai commencé à penser aux objectifs comme un moyen d’expression personnelle. Une partie de ma personnalité voudrait s’exprimer, et un objectif fort pourrait m’aider à concentrer ce désir d’expression personnelle. Comme cette expression sera traduite en réalité, le résultat est un sentiment de satisfaction ou d’accomplissement.

Par exemple, une partie de moi aime évidemment apprendre, évoluer et explorer. J’aime voyager, surtout à de nouveaux endroits. J’adore rencontrer de nouvelles personnes et vivre de nouvelles expériences. Ce désir est profondément enraciné en moi, mais il n’est pas limité à une catégorie particulière, comme la santé ou le développement de carrière.

Une autre partie de moi aime apprendre des choses aux autres. Je trouve gratifiant d’écrire, de parler et autrement de communiquer de manière à aider les gens à évoluer. Ce désir ne se limite pas à un domaine particulier en ce qui concerne ce que j’aime enseigner, je peux donc aider les gens à s’améliorer par rapport à leur santé, leurs relations, leur carrière, etc. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’écris et je parle de tant de sujets différents et que je refuse de me limiter à un créneau spécifique. De plus, je ne limite pas cette forme d’expression personnelle à ma carrière. Je partage librement des conseils avec des amis dans ma vie personnelle, tout comme je le fais professionnellement. Je n’arrête pas cet aspect de ma personnalité à la fin de ma journée de travail.

J’ai commencé à penser à de simples étiquettes que je pourrais utiliser pour ces différents aspects de ma personnalité où j’ai l’air d’avoir un fort besoin d’expression personnelle. Finalement, j’ai dressé la liste suivante :

  1. L’explorateur – La partie de moi qui aime apprendre, évoluer, et explorer. Cette partie aime voyager, faire de nouveaux amis, et de nouvelles expériences.
  2. Le Guide – La partie de moi qui aime apprendre des choses aux autres et les aider à évoluer. Cette partie aime particulièrement s’exprimer à travers l’écriture et la parole.
  3. Le Joueur-A – La partie de moi qui jouit d’être efficace, performante et qui réussit. Elle est compétente et confiante. Elle n’a jamais besoin d’éloges ou de reconnaissance pour bien fonctionner, et la critique négative ne fait que la faire rebondir. Elle a confiance en elle-même. Et elle aime particulièrement communiquer avec d’autres joueurs-A et travailler avec eux.
  4. Le Membre – La partie de moi qui aime communiquer avec des personnes intéressantes, pour faire du bénévolat, être social, et trouver sa place. Cette partie de moi m’a servi lorsque j’étais Président d’une association à but non-lucratif, lorsque j’étais actif chez Toastmasters, lorsque j’étais membre du conseil Transformationnel du Leadership, lorsque j’ai dirigé plusieurs forums de discussions réussis, et lorsque j’ai organisé des rencontres publiques dans différentes villes.
  5. Le Champion – La partie de moi qui aime manger sainement, faire régulièrement des exercices, et quitter le lit bien avant l’aube. Cette partie aime garder la forme pour devenir plus fort, plus rapide, plus intelligent. Elle veille à ce que j’aie une énergie physique et mentale abondante.
  6. Le Maître – La partie de moi qui aime avoir le contrôle. Elle possède un grand besoin pour l’ordre, la structure, et la propreté. Elle reste calme même sous la pression et réussit à gérer ses émotions. Cette partie aime particulièrement le jeu de la domination et de la soumission. Elle accueille la responsabilité et aime être chargée de quelque chose.

Il s’agit d’un travail en cours, donc la liste n’est pas complète, mais j’aime ce que j’ai jusqu’ici. Par souci de simplicité, je pense que je vais limiter cette liste à un maximum de sept éléments.

Maintenant, au lieu de définir des objectifs avec l’approche classique, j’utilise cette approche basée sur l’identité. Je commence par approfondir ma compréhension des parties de moi qui ont grand besoin d’expression. Ensuite, j’ai fixé des objectifs pour donner une voix à ces désirs.

Par exemple, l’Explorateur se rendra à New York ce mois-ci. Le Guide interviendra à plusieurs événements cette année (et écrit cette publication sur le blog). Le Champion commence actuellement la semaine 5 du programme d’entraînement Insanity (qui est incroyablement difficile) – il a été assez heureux ces derniers temps, car il rebondit avec plus d’énergie et un métabolisme plus élevé que d’habitude.

Le Membre se sentait mécontent ces derniers temps. J’ai passé un moment très social à voyager à travers l’Europe depuis un mois, mais après être rentré à Las Vegas, j’ai ralenti le rythme et laissé ma vie sociale devenir un peu calme. Ce sentiment d’insatisfaction me dit qu’il est temps que de nouveaux objectifs et de nouvelles activités expriment cet aspect de ma personnalité. Il serait également agréable d’exprimer cet aspect de manière plus uniforme au lieu d’osciller tellement entre les temps super sociaux et les temps plus calmes.

Certains objectifs sont inspirés par un seul aspect de ma personnalité, tandis que d’autres objectifs sont suggérés par de multiples aspects. La clé ici est que chaque aspect nécessite au moins un objectif actuel de s’exprimer.

Parfois, ces aspects de la personnalité s’harmonisent quelque peu avec les catégories de l’approche de couverture classique, mais elles ne sont pas si limitées. Par exemple, le Champion s’harmonise souvent avec les objectifs de santé, mais ce même aspect de la personnalité peut me pousser à élever mes normes dans ma vie sociale aussi. Et l’Explorateur peut également s’impliquer dans la définition des objectifs de santé, par exemple en suggérant de nouveaux essais de 30 jours.

Je pense que la principale chose qui manque à la liste ci-dessus serait la partie de moi qui aime les petites attentions, l’intimité, les câlins, ne pas faire de mal aux animaux, etc. Je n’ai pas encore trouvé une bonne étiquette pour cette partie, mais lorsque je le ferai, je l’inclurai également, et je veillerai à avoir certains objectifs pour exprimer cette partie de ma personnalité de manière plus complète. Ce que j’ai mentionné ci-dessus n’est qu’un premier brouillon, alors je vais probablement le restructurer de manière significative dans les semaines à venir. Mais même si c’est une sorte d’esquisse, je voulais la partager maintenant au lieu d’attendre que ce soit parfait. Une idée imparfaite partagée immédiatement est généralement meilleure qu’une idée parfaite indéfiniment retardée.

Il serait idéal pour les aspects de la personnalité de présenter un couplage relâché et une cohérence solide. Un couplage relâché signifie qu’il y a peu de chevauchement entre chaque aspect. Une cohérence solide signifie qu’ils sont très définis sans trop de flou sur les bords. Nous ne pourrons peut-être pas atteindre une telle rigidité avec des aspects de personnalité qui sont intégrés dans nos réseaux de neurones, mais si nous pouvons proposer des abstractions qui respectent autant que possible ces normes, cela pourrait nous aider grandement à comprendre comment définir plus d’objectifs convergents.

Souvent, le simple fait de décider d’accorder plus d’attention à un aspect particulier de l’expression de soi suffit à le lancer et à faire circuler de l’énergie renouvelée. Par exemple, lorsque j’ai décidé qu’il était temps de s’ouvrir et de commencer à être plus social alors que j’étais à Las Vegas, un ami m’a envoyé un message textuel et m’a dit qu’il était avec d’autres personnes que je connais dans la ville pour une semaine. Nous avons alors dîné ensemble le lendemain. Cela pourrait sembler un peu bébête de le dire, mais je crois que nous avons des aspects qui sont superconsciemment connectés en quelque sorte. Lorsque nous nous ouvrons avec énergie à de nouvelles expériences, nous pouvons recevoir des invitations et des opportunités compatibles, même s’il semble que nous n’avons pas encore pris de mesures. Je pense que décider d’aller de l’avant est une forme d’action valide, bien que l’univers semble se passionner pour les commentaires positifs parfois.

Un autre avantage de l’utilisation de cette approche est que vous pouvez apporter plus d’aspects de votre personnalité à vos objectifs et activités existants. J’ai l’habitude de jouer au Disc golf avec mes amis chaque week-end lorsque que je suis en ville. Le Disc golf est depuis des années une distraction amusante. Pour moi, c’est un moment pour s’amuser et plaisanter, mais je ne prends pas le jeu en lui-même trop au sérieux. Dans le contexte de l’expression de la personnalité, cependant, je me suis rendu compte que je pourrais probablement mieux jouer si j’essayais vraiment de faire de mon mieux, ce que certains aspects de ma personnalité aimeraient vraiment voir (le Joueur-A, le Champion, le Maître). Alors en y allant samedi dernier, j’ai essayé d’amener mon Joueur-A à l’expérience, tout en m’amusant et en plaisantant comme d’habitude. J’ai fini par marquer mon meilleur score personnel sur ce parcours, un score que j’ai fait il y a quelques années et que je n’ai plus atteint jusqu’à maintenant. Je ressens vraiment que j’ai de bonnes chances de le battre, peut-être même cet été. Il est intéressant de constater que mes amis semblaient élever leur niveau de compétence. Ils ont très bien joué et ont nettement amélioré leurs scores habituels. Entre nous trois, nous avons marqué cinq 2s (obtenant le disque dans le panier en seulement 2 lancers), ce qui est assez impressionnant pour notre groupe. Normalement, nous pouvons jouer toute une partie sans que personne ne marque un 2. Le plus beau c’est que nous avons tous passé un très bon moment. Pour moi, l’expérience était plus riche et plus passionnante que d’habitude.

Avant, je me disais que le Disc golf n’était qu’une activité récréative, quelque chose que je faisais pour me divertir. Je ne cherchais nullement à essayer de jouer de mon mieux. Un lancer bâclé ici et là n’était pas grave pour moi. Mais ma personnalité semble en profiter lorsque j’ai essayé de faire de mon mieux. Même une activité strictement récréative / amusante pourrait devenir plus riche et plus satisfaisante en m’impliquant davantage dans l’expérience.

Considérez comment vous pouvez appliquer cette idée à une activité dans votre propre vie. Comment pouvez-vous injecter plus de votre personnalité dans votre travail, votre jeu, vos relations, etc.?

Perdre la cage

L’un des avantages de cette approche est que vous n’ignorez pas les aspects importants de votre personnalité, ce qui est facile à faire avec l’approche classique basée sur la couverture.

Un problème que j’ai eu dans le passé était que je ne faisais pas suffisamment attention à mon besoin d’exploration et de nouvelles expériences. Cette partie a été particulièrement rejetée lorsque j’étais fauché, et elle a également été mise en cage lorsque j’étais marié. Il y a quatre ans, je n’ai jamais quitté les États-Unis. Maintenant, mon passeport est presque rempli de timbres. Ce type de changement est très satisfaisant.

Dans le passé, je fixais encore certains objectifs de voyage, mais ils étaient généralement mes objectifs de plus faible priorité. La carrière, la contribution et les relations étaient toujours plus importantes, alors que le voyage n’était qu’une catégorie facultative de divertissement, souvent répertoriée comme « Voyage / Distraction ».

Comme je me suis empressé de faire plus de voyages, je me suis rendu compte que ce n’était pas une distraction ni une évasion pour moi. C’était une expérience de croissance immersive, et la plupart du temps je l’ai trouvée profondément satisfaisante. Cela m’a aidé à arrêter de traiter cette catégorie d’objectifs comme quelque chose de facultatif et de récréatif. Je me suis rendu compte que cet aspect important de ma personnalité doit être exprimé. Sinon, je ne me sentirais pas comme si j’étais vraiment moi-même. Maintenant, je traite enfin cet aspect de ma personnalité avec un haut degré de respect, au moins sur le même pied que tout autre type d’objectifs.

Je pense que vous le trouverez énormément satisfaisant lorsque vous commencez à exprimer une partie de votre personnalité qui a déjà été mise en cage ou écrasée. C’est vraiment le cas pour moi.

Il est facile de reconnaître verbalement un aspect de votre personnalité que vous reconnaissez. Il faut trop d’efforts pour dire : « J’aime aussi voyager ». Mais c’est une autre chose de fixer des objectifs spécifiques dans ce domaine (voyager vers quelle destination ? Quand partiriez-vous ?) et de commencer à travailler sérieusement sur ces objectifs, comme si votre vie en dépendait. Je dirais que vous n’êtes pas sérieux jusqu’à ce que votre vol soit réservé.

Notez également que vos objectifs les plus solides satisferont de multiples aspects de votre personnalité. L’année dernière, j’ai décidé de faire plus de discours publics, et c’était un objectif facile à accomplir car il s’aligne si bien avec des aspects de ma personnalité qui désirent l’expression. L’Explorateur arrive à voyager. Le Guide pourrait enseigner. Le Membre communique avec de nouvelles personnes. Le joueur A se prépare minutieusement. Le Champion jouit du défi. Et le Maître aime diriger le public pour se dépasser (avec sa permission, bien entendu).

Posséder vos objectifs

Si vous aviez une liste similaire d’aspects de personnalité pour vous-même, qu’incluriez-vous ? Je vous encourage à lancer des idées en une première approche dans une liste similaire dès maintenant. A quel point vous connaissez-vous ?

Notez que vous n’avez pas besoin d’énumérer chaque petite partie de votre personnalité. Essayez d’énumérer les aspects les plus forts et les plus omniprésents, ceux qui continuent d’essayer de s’exprimer encore et encore – et lorsqu’ils ne s’expriment pas, vous vous sentez pris au piège, bloqué ou déprimé.

Faites de votre mieux pour généraliser ces aspects autant que possible. Par exemple, si vous aimez le café et que vous devez en boire tous les jours, est-ce parce que vous aimez vous en faire une expérience sensuelle ? Est-ce que vous le faites pour des raisons sociales ? Ou avez-vous envie de stimuler la caféine ? Tout ou une partie de ces éléments pourraient être des aspects de votre personnalité à la recherche d’une expression.

Notez ce que vous faites dans vos moments libres. Quels aspects de votre personnalité essaieriez-vous d’exprimer ?

Lorsque vous prenez vraiment en main votre personnalité … lorsque vous pouvez regarder votre liste et dire : « Oui, c’est moi ! », je pense qu’il vous sera beaucoup plus facile de revendiquer la pleine propriété des objectifs découlant de cette approche. Vous définirez finalement des objectifs qui sont vraiment vous – pas les objectifs de vos parents pour vous, ni ceux de la société pour vous, et pas seulement un désir commercialisé pour le dernier iStuff.

Intégration

L’un des principaux avantages de cette approche est qu’elle vous aidera à définir des objectifs plus holistiques et intelligemment intégrés. Vous développerez alors une meilleure compréhension des objectifs qui sont des choix judicieux pour vous et ceux qui ne le sont pas.

Le Guide est maintenant satisfait.

Crédit Photo : Michail Petrov

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *