TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Comment prioriser

Note : cet article est une traduction de l’article How to Prioritize de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

PrioriserPresque tous les systèmes de gestion du temps vous apprennent que vous devez prioriser vos projets pour vous assurer de travailler sur ce qui est vraiment important au lieu de rester coincé dans des tâches mineures. Cependant, peu de systèmes expliquent précisément comment faire. Comment décider quelle tâche est vraiment la plus importante à un moment donné ? Est-ce celle qui est la plus urgente, celle qui vous rapportera le plus d’argent, celle qui produira le plus de bonheur à long-terme, celle qui fera le plus plaisir à votre patron ? Si vous n’utilisez pas une méthode de priorisation intelligente, vous manquerez de cohérence et sauterez d’une tâche à l’autre à tort et à travers.

Dans cet article je vais partager avec vous une méthode de priorisation simple et efficace issue des militaires.

D’un point de vue purement militaire (autrement dit, non-politique), l’objectif de tout engagement est d’atteindre la victoire en infligeant le plus de dégâts à votre ennemi en utilisant la plus petite quantité de ressources possible. Ne diriez-vous pas que c’est également l’essence de la gestion du temps personnel ? Vous voulez faire le plus de progrès possible vers vos objectifs en faisant le moins d’efforts possible.

Objectif

Pour qu’une priorisation ait une signification, il est impératif que vous ayez un objectif clair. Militairement, votre objectif global pourrait être de remporter une victoire décisive. Votre objectif personnel pourrait être un ensemble d’objectifs, votre objectif de mission ou votre but, ou même un état d’esprit. Le rôle de la priorisation est donc de vous aider à atteindre ce résultat avec aussi peu d’efforts que possible.

Ressources

La deuxième préoccupation est l’ensemble des ressources que vous avez à votre disposition. Les ressources militaires incluent les troupes, les fusils, les tanks, les bombes, les avions, l’essence, les vivres, etc. Vos ressources personnelles incluent le temps, l’argent, votre réseau social, votre énergie physique, et ainsi de suite. Le temps est généralement votre ressource la plus rare parce qu’elle ne peut pas être réapprovisionnée.

Priorisation

Pour prioriser intelligemment, nous avons besoin d’une méthode qui nous dit comment évaluer les projets en fonction de leur importance globale. Quels projets nous aideront à atteindre nos objectifs de la façon la plus efficace ?

CARVER

Un élément-clé de la stratégie militaire est de sélectionner les cibles de plus importantes à attaquer. Mais comment savez-vous quelles cibles sont les plus importantes ? Des siècles de guerre nous ont fourni une réponse raisonnable intelligente.

CARVER est un acronyme d’une méthode militaire de sélection de cible. CARVER veut dire Criticité, Accès, Retour (ou Récupérabilité), Vulnérabilité, Effet et Reconnaissance. Je vais expliquer cela dans un moment.

Pour toute cible potentielle, nous assignons une valeur de 1 (plus faible) à 5 (plus fort) pour chaque facteur CARVER, obtenant ainsi une matrice CARVER. Puis en rassemblant les six valeurs CARVER, nous pouvons calculer un score total pour chaque cible, et ces scores représentent la priorisation relative des cibles. Plus le score CARVER est haut, plus la cible devient « importante ».

Maintenant explorons les six facteurs CARVER, et envisageons la façon dont nous pouvons les appliquer à nos projets personnels.

Criticité. À quel point la cible est-elle critique vis-à-vis de l’objectif principal ? Cela vous rapprochera-t-il de votre objectif de façon significative, ou est-ce un élément relativement dérisoire et insignifiant ? Un projet peu critique pourrait être de ranger votre garage. Ce serait bien de le faire, mais cela ne fera probablement pas une grande différence dans votre vie.

Accès. Pouvez-vous réellement atteindre la cible, ou est-elle si bien défendue que l’attaquer directement est impossible ? Avez-vous les moyens de vous attaquer à ce projet immédiatement, ou y a-t-il des prérequis ? Lancer une nouvelle entreprise pourrait ne pas être très accessible si vous travaillez de longues heures et vivez de chèque de paye en chèque de paye, mais demander une promotion pourrait être très accessible.

Retour. Dans les opérations militaires, c’est le terme Récupérabilité qui est utilisé, faisant référence à la rapidité à laquelle l’ennemi peut se remettre de la destruction de cette cible. Il y a peu d’intérêt à attaquer une cible qui peut être reconstruite ou remplacée avec peu d’efforts. Pour l’efficacité personnelle, nous allons plutôt utiliser Retour. À quoi pouvez-vous vous attendre en retour des ressources que vous engagez ? Développer un nouveau flux de revenus passif pourrait amener un retour significatif, tandis que regarder les infos pourrait n’en amener quasiment aucun.

Vulnérabilité. Quel est le niveau de vulnérabilité de la cible ? Quelle quantité de ressources sera nécessaire pour s’y attaquer ? Quelle est la vulnérabilité des projets que vous envisagez ? Un projet d’un jour aura une haute note de vulnérabilité, tandis qu’un projet de six mois aura un score beaucoup moins élevé. De la même manière, un projet qui ne coûte rien est moins vulnérable qu’un projet qui coûte cher.

Effet. Si vous arrivez à détruire la cible, quelle sera la puissance de l’impact ? Si vous arrivez à terminer votre projet, quel effet cela aura-t-il sur votre vie aussi bien que sur la vie des autres ? Écrire un best-seller pourrait avoir un effet significatif, tandis que remplir votre déclaration d’impôts n’aura que très peu d’effet.

Reconnaissance. Pouvons-nous voir la cible suffisamment bien pour l’attaquer, ou est-elle fortement camouflée ou mobile ? Est-ce que votre projet est clair comme du cristal ou totalement flou ? Est-ce facile de reconnaître les étapes nécessaires pour compléter ce projet ? Avez-vous déjà complété ce genre de projet, ou devrez-vous en découvrir les étapes au fur et à mesure ? Les objectifs clairs avec des étapes claires rapporteront de meilleures notes de reconnaissance que les objectifs flous avec des étapes peu claires.

Maintenant voyons comment nous pouvons créer une matrice CARVER pour prioriser certains projets. Les notes de 1 à 5 pour chacun des facteurs sont simplement là pour l’exemple, donc vos propres notes pourraient varier. Gardez à l’esprit que ces notes dépendent toutes de votre objectif, de votre mission ou de votre but principal.

Critique

AccèsRetourVulnérabilitéEffetReconnaissance

Total

Écrire un livre

5

3315320
Lancer un blog

2

5254

4

22

Courir un marathon

2

4314

5

19

Se faire de nouveaux amis

425331

18

Les chiffres racontent l’histoire. D’après la matrice CARVER, le projet le plus important auquel s’attaquer ensuite est de lancer un blog. Même si cela fait partie des éléments les moins critiques et que cela ne produira pas nécessairement un grand retour pour le temps investi, c’est relativement facile et direct à faire. Ensuite vient le fait d’écrire un livre, ce qui est un projet plus critique à long terme (du moins, pour notre personne arbitraire qui fait ces évaluations), mais cela demandera aussi beaucoup plus d’efforts pour y arriver. Le pire projet est de se faire de nouveaux amis, les principaux inconvénients étant que c’est trop flou et mal défini, donc il pourrait être sage de le remplacer par un projet plus précis.

Même si nous utilisons une addition simple au lieu d’une pondération plus complexe de ces facteurs, le CARVER fait plutôt du bon boulot pour produire une priorisation intelligente de ces projets. C’est vraiment bon pour dépeindre quels projets valent la peine de faire l’effort et lesquels ne le valent pas. Cela montre aussi les moments où vous devriez vous attaquer à un fruit facile à cueillir et ceux où vous devriez lancer un projet vraiment important.

J’ai utilisé le CARVER quand je gérais mon entreprise de jeux vidéo. Par exemple, ma matrice CARVER suggérait qu’il serait sage de lancer un add-on pour ma meilleure vente au lieu de créer un jeu totalement nouveau en partant de zéro. Même si l’add-on n’allait pas se vendre aussi bien qu’un nouveau jeu, c’était un projet relativement simple de deux semaines qui produirait des résultats solides.

Libre à vous d’adapter le concept de base du CARVER à vos besoins spécifiques. Vous pouvez accorder plus de poids à certains facteurs tout comme vous pouvez introduire d’autres facteurs comme la joie ou le retour financier. Faites simplement attention à ne pas vous laisser emporter. Le but de CARVER est de sélectionner un projet raisonnablement intelligent et de passer à l’action. Ne vous perdez pas pendant des heures dans la paralysie analytique.

Pour les décisions de groupe vous pouvez même faire en sorte que chaque membre crée sa propre matrice CARVER puis fasse la moyenne de ses résultats.

En utilisant un système simple comme CARVER, vous saurez quels projets sont suffisamment importants pour mériter votre attention et lesquels sont, relativement parlant, une perte de temps et d’énergie. Vous profiterez d’une plus grande cohérence dans votre prise de décision et de meilleurs résultats pour vos efforts.

Crédits photo : © nuiiun – Fotolia

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

note priorisation projetsaider à priorisercomment prioriser des actionscomment prioriser les projetsgestion de projets priorisermatrice de priorisation des projetsoutil de priorisation des actionsprioriser les actions

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *