TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Comment tenir des habitudes qui ne sont pas quotidiennes

Note : cet article est une traduction de l’article How to Maintain Not-Quite-Daily Habits de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

PlanificationAvez-vous déjà dérapé en essayant de mettre en place ou de tenir une habitude qui n’est pas quotidienne, comme faire de l’exercice 3-4 jours par semaine ou se lever à 5 heures le week-end ? Je vais partager dans cet article quelques idées simples pour vous aider à tenir plus simplement ce genre d’habitudes.

Si vous faites une certaine tâche tous les jours pendant des semaines d’affilée, c’est généralement plutôt facile à tenir. Cependant, une fois que vous prenez un jour ou deux jours de repos, cela peut être plus difficile de recommencer le jour d’après. Par exemple, si vous vous levez tôt chaque jour et que vous dormez tard le samedi et le dimanche, vous lever tôt le lundi matin semble souvent plus dur, et vous avez plus de chances de dormir tard. Avant de vous en rendre compte, vous avez totalement saboté votre habitude positive, et d’une façon ou d’une autre chaque jour devient un jour de repos.

  1. Faites en sorte que cela devienne quand même quotidien

La première solution est de transformer des habitudes non-quotidiennes en habitudes quotidiennes. Parfois ce n’est pas très compliqué de continuer l’habitude même quand ce n’est pas nécessaire, et le bon côté est que vous aurez une habitude plus forte avec moins de risques de perdre pied.

Par exemple, j’aime me lever tôt 7 jours par semaine. Je trouve que c’est beaucoup plus simple à tenir que de se lever tôt 5-6 jours par semaine. Si je me lève à 5 heures tous les matins, ce n’est vraiment pas compliqué. Mais si je me couche tard un soir et que je dors jusqu’à 7 heures, c’est toujours plus dur de me lever à 5 heures le matin suivant. Une fois de temps en temps, je me couche à minuit passé et je dors tard, mais mon fonctionnement par défaut est de me lever avec le réveil à la même heure tous les matins.

Même si je n’ai pas besoin de me lever tôt tous les matins, l’habitude est bénéfique pour moi tous les jours, donc il n’y a pas de raison de la limiter aux jours de semaine. Même si cela pourrait paraître plus dur de le faire 7 jours au lieu de 5-6 jours, c’est en fait plus facile d’être constant.

Avec une constance quotidienne proche de 100%, une habitude tient toute seule en pilote automatique, donc vous n’avez même plus à y penser. Mais avec une constance de 80-90%, le contraste entre vos jours d’habitude et vos jours de repos vous reste toujours en tête. Est-ce que je dois me lever tôt demain, ou est-ce que je peux dormir plus ? Est-ce que je dois faire du sport demain, ou est-ce que je peux le sauter ? Si vous avez beaucoup d’habitudes presque quotidiennes, cela peut être un gros fardeau cognitif, voire une distraction. Tenir de bonnes habitudes devient bien plus difficile que nécessaire.

  1. Avoir une habitude de remplacement

Une autre option est de créer une habitude de remplacement pour vos jours de repos.

Supposez que vous voulez faire du sport 5 jours par semaine, et que vous voulez vraiment garder ces jours de repos. Au lieu de faire votre exercice habituel, vous pourriez prévoir une activité alternative à la même heure.

Au lieu de faire votre exercice habituel, vous pourriez utiliser vos jours de repos pour aller vous promener, lire, méditer, écrire dans votre journal, etc.

Je vous recommande d’utiliser des habitudes de remplacement qui sont similaires d’une certaine manière à l’habitude d’origine. Par exemple, pendant vos jours sans exercice, vous pourriez quand même faire quelque chose de physique comme aller marcher, faire des étirements ou du yoga. Cela transforme votre développement physique en une pratique quotidienne, même si vous faites des activités différentes chaque jour.

  1. Les chaînes d’habitudes

Quand vous faites une chaîne d’habitudes, elles deviennent plus faciles à tenir. Dès que vous commencez la première habitude de la chaîne, le reste de la série aura tendance à se faire tout seul.

Ma routine matinale habituelle inclut le fait de me lever, d’aller faire du sport, de prendre ma douche, de m’habiller, de prendre mon petit-déjeuner, etc. C’est un schéma plutôt stable. Mais parfois quand je sens que je risque de trop m’entraîner, je vais sauter ma séance d’exercice sans la remplacer par rien. Quand cela arrive je peux simplement passer à l’étape suivante dans ma chaîne d’habitudes matinales, ce qui signifie que je vais me lever et aller prendre ma douche.

Je trouve que quand je saute occasionnellement des habitudes qui font partie d’une chaîne d’habitudes plus longue, il est relativement facile de les réintégrer tant que je continue à faire la première et la dernière étape de la chaîne. Tant que je me lève tôt et que je vais faire du sport ou que je me lève et que je vais me doucher, mes habitudes d’exercice non-quotidiennes restent assez solides. Mais si je me plante avec la première étape de la chaîne et que je ne me lève pas à l’heure habituelle, toute la série a plus de chances de s’effondrer.

Donc l’idée est de mettre vos habitudes non-quotidiennes au milieu d’une chaîne d’habitudes quotidiennes. Si vous faites la chaîne générale, vous trouverez probablement qu’il est plus facile de faire également les étapes intermédiaires, même si vous les sautez de temps en temps.

  1. Prendre des engagements spécifiques

S’il y a certaines habitudes que vous ne faites pas tous les jours, décidez exactement du moment où vous allez les faire.

« Je vais faire du sport 3-4 jours par semaine » est trop vague et tiède. « Je vais faire 30 minutes de sport tous les lundis, mercredis, vendredis et samedis à 6h30, en alternant entre la musculation et l’aérobic » est bien mieux. Plus votre engagement est précis, mieux c’est.

Bloquez du temps sur votre emploi du temps, et ajoutez ces engagements à votre calendrier. Assurez-vous de ne pas prévoir quoi que ce soit d’autre pendant ces moments.

C’est assez facile d’échouer quand vous vous accordez trop de repos et que vous ne vous engagez pas réellement. Quel que soit le jour, vous ne devriez pas vous demander si vous allez ou non faire votre activité quotidienne. Laissez tomber les « devrais », les « pourrais » et les « peut-être ». Soit vous allez le faire, soit vous n’allez pas le faire. Décidez à l’avance de ce que cela sera.

  1. Transformez les habitudes en rendez-vous

Si vous avez du mal à tenir des habitudes irrégulières, trouvez un moyen de les transformer en rendez-vous qui impliquent quelqu’un d’autre. C’est plus facile de laisser tomber une habitude si vous êtes la seule personne impliquée, mais la plupart des gens ont moins envie de sauter un rendez-vous qui laissera quelqu’un dans l’embarras.

Trouvez un partenaire d’exercice. Prévoyez des appels tôt le matin avec un autre lève-tôt. Planifiez du temps pour vous occuper de votre maison/appartement avec vos colocataires à la même heure chaque semaine. Planifiez du baby-sitting régulier pour les soirs où vous sortez avec la personne que vous aimez.

Votre responsabilité sera plus grande quand vous impliquez les autres dans vos habitudes non-quotidiennes.

Ce ne sont que quelques tactiques que vous pouvez utiliser pour améliorer votre capacité à tenir des habitudes irrégulières. Pour une liste d’habitudes spécifiques qui vous donneront quelques idées, voyez l’article 10 façons d’optimiser vos journées normales.

Crédits photo : © chuhail – Fotolia

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

Partagez
Tweetez