TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Pourquoi certains objectifs vous font tourner en rond ?

Note : cet article est une traduction de l’article Why Some Goals Make You Run in Circles de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

EchecsPourquoi est-ce que parfois vous pouvez être très clair vis-à-vis d’un objectif, mettre en place un plan pour l’atteindre, et passer à l’action, mais que même après des années d’efforts, vous n’avez toujours pas grand-chose à montrer comme résultats ?

Peut-être que vous avez fait des progrès, mais que ce n’était pas suffisant pour justifier vos efforts. Pendant ce temps il semble que beaucoup d’autres gens sont capables d’atteindre des objectifs similaires bien plus rapidement. Cela peut être frustrant.

Qu’est-ce qui fait que vous tournez en rond ?

Une stratégie habituelle pour atteindre ses objectifs ressemble à quelque chose comme ça :

  1. Définir votre résultat
  2. Faire un plan pour y parvenir
  3. Passer à l’action
  4. Retravailler votre approche si besoin est
  5. Persister jusqu’à réussir

Cette méthode va bel et bien fonctionner pour certains types d’objectifs. Mais pour d’autres objectifs, cela va en fait vous faire tourner en rond. Vous allez consumer beaucoup de temps et d’énergie, mais vous n’atteindrez pas votre objectif en une période de temps raisonnable.

La méthode ci-dessous a tendance à bien fonctionner pour les objectifs qui ne nécessitent pas beaucoup de changement intérieur. Vos pensées, croyances, sentiments et comportements actuels sont bien alignés avec vos résultats. Vous n’avez pas à changer intérieurement. Vous devez simplement entreprendre certaines actions basiques auxquelles vous êtes déjà habitué, et vous allez y arriver.

Par exemple, si vous fixez comme objectif de ranger votre bureau, que vous êtes déjà quelqu’un d’assez soigné, que vous savez comment vous organiser, et que vous aimez la sensation que tout est à sa place, alors vous pouvez utiliser ce processus pour atteindre votre objectif. Vous pouvez imaginer la pièce qui vous sert de bureau comme vous aimeriez qu’elle soit. Puis faire une liste des étapes d’action pour y parvenir. Puis mettre de côté un week-end pour y parvenir, et traverser les étapes une par une jusqu’à avoir terminé. Si quelque chose d’inattendu arrive, vous pouvez ajuster votre plan au fur et à mesure. C’est un objectif atteignable pour vous, et si vous êtes motivé pour que cela arrive, il est clairement en votre pouvoir d’y arriver en une période de temps raisonnable.

D’un autre côté, supposez que vous fixiez le même objectif d’organiser votre bureau, mais que vos pensées, vos croyances et vos sentiments ne soient pas très bien alignés. Peut-être que vous n’êtes pas particulièrement heureux du travail que vous faites, et qu’avoir un bureau en désordre vous permet d’être davantage distrait vis-à-vis des pensées et sentiments déprimants. Peut-être que vous êtes inquiet d’avoir plus de responsabilité. Peut-être que vous avez peur que votre vie manque de variété. Peut-être que vous avez une alimentation exécrable, et que cela fait baisser votre niveau d’énergie, ce qui fait qu’il est plus difficile de vous sentir motivé à ranger votre bureau. Peut-être que vous avez empilé tellement de désordre que vous le voyez maintenant comme une tâche monumentale. Peut-être que vous êtes un écureuil et que vous avez du mal à jeter des choses, même si vous ne vous en êtes pas servi depuis des années.

Pour cette seconde personne, le processus de réussite personnelle précédemment décrit ne fonctionne généralement pas. Cela pourrait sembler bien sur le papier, mais cela a en fait un effet négatif, qui vous fait tourner en rond. Vous pourriez avoir comme objectif d’avoir un bureau net et faire une liste d’étapes tout comme le ferait la première personne, mais cela ne génèrera pas les mêmes résultats pour vous. Même si vous désencombrez un peu, vous allez ré-encombrer en l’espace de quelques semaines. Puis vous allez vous en vouloir, décider « d’arrêter de procrastiner » et « d’enfin être organisé », et réessayer. Avance rapide de cinq ans, et votre bureau encombré a globalement la même allure, malgré que vous ayez investi beaucoup d’énergie mentale et émotionnelle pour essayer de vous améliorer.

Cela ne signifie pas que vous êtes nul, paresseux, ou impuissant. Cela signifie que vous utilisez le mauvais processus pour votre objectif particulier. Si ce processus ne fonctionne pas pour vous, arrêtez de l’utiliser. Un bon processus produit de bons résultats.

Le conte des deux vibrations

Albert Einstein est célèbre pour avoir dit que nous ne pouvons pas résoudre les problèmes au même niveau de pensée que nous avions quand nous les avons créés.

Dans le cas de notre première personne qui organise son bureau, elle se voit déjà comme étant une personne ordonnée et organisée. Elle aime être organisée et se sent bien intérieurement. Quand elle voit du désordre dans son environnement, elle le reconnaît immédiatement : « Ce n’est pas moi. » Cela ne lui semble pas bien. C’est en-dessous de ses normes de tolérer cela trop longtemps. Peut-être qu’elle était occupée, et que les choses se sont empilées temporairement, mais elle sait qu’être ordonnée est cohérent avec qui elle est. Elle pourrait avoir été à un bas niveau de pensée quand elle a créé ce problème de désordre (stressée, surchargée, fatiguée, etc.), mais ce n’est pas son état normal. Une fois que sa vie est « revenue à la normale », elle ressent un fort désir de résoudre le problème du désordre. Le désordre n’est pas cohérent avec qui elle est.

Nous pouvons dire que cela fait partie de sa vibration – son ensemble de pensées, de sentiments, et de croyances – d’être organisée et ordonnée. Même si le désordre peut réapparaître de temps en temps, c’est dans sa nature de revenir à un état ordonné encore et encore. Quelque chose doit la faire chuter à un niveau de pensée inférieur, comme le stress ou la maladie, pour qu’elle procède à des actions qui génèrent du désordre. Et même alors, elle sait qu’elle finira par le ranger quand elle sera revenue à son état normal.

Avec notre deuxième personne, cependant, être ordonné et organisé ne fait pas partie de sa vibration. Son expérience normale, par défaut, est de créer et de tolérer le désordre, même s’il n’aime pas ça. Il correspond bien au désordre. Ses pensées, sentiments et croyances soutiennent tous la création et le maintien d’un environnement en désordre. Quand il se sent d’humeur à ranger et qu’il est capable de passer à l’action, c’est un état de pic, et cela ne dure généralement pas plus de quelques jours. Même s’il peut arriver à faire durer cet état suffisamment longtemps pour ranger son bureau, il va simplement le ré-encombrer dans les semaines qui suivent quand il va revenir à son état normal.

Pouvez-vous pensez à des objectifs de votre propre vie où votre expérience est similaire à celle de la première personne ? Et d’autres expériences qui ressemblent plus à ce que fait la deuxième personne ?

Est-ce que vos objectifs sont cohérents avec votre vibration ?

Vous pouvez utiliser le processus précédemment mentionné pour atteindre vos objectifs (ou quelque chose d’apparenté) quand votre situation est comme celle de la première personne. Mais cela ne fonctionne pas bien dans la deuxième situation.

Pensez à certains des objectifs et projets que vous aimeriez accomplir. Lesquels correspondent déjà bien à votre état actuel ? Lesquels ne correspondent pas à votre vibration actuelle ?

Par exemple, si vous fixez comme objectif de gagner 1 million d’euros cette année, mais vous n’avez jamais gagné plus de 50 000 € par an avant cela, on peut dire sans risque que le premier processus permettant d’atteindre ses objectifs peut vous faire tourner en rond. C’est parce que votre vibration est déjà incohérente avec cet objectif.

Cependant, si vous avez gagné 400 000, 600 000 et 800 000 € au cours des 3 dernières années, et que cela semble normal de voir votre revenu augmenter chaque année, alors le premier processus peut bien fonctionner pour vous. Votre vibration actuelle est déjà cohérente avec cet objectif.

Des plans idiots

Quand votre niveau de pensée et d’émotion par défaut (autrement dit votre vibration actuelle) ne correspond pas à un de vos objectifs ou plus, n’essayez pas d’utiliser le premier processus pour atteindre vos objectifs. Cela va vous faire tourner en rond quasiment à coup sûr. La raison est que vous essayez d’atteindre un objectif à un niveau de pensée qui ne permet pas de l’atteindre. Vous pourriez trouver une jolie liste d’étapes d’action, mais ce ne seront pas les bonnes actions. Quand vous essayez de travailler sur cette liste, quelque chose semblera déconnecté. Vous allez vous retrouver à procrastiner massivement, par exemple. Cela ne signifie pas que vous ne voulez pas de cet objectif. Cela signifie que vous essayez d’utiliser le mauvais processus pour y arriver. Vous allez probablement connaître beaucoup de démarrages et de redémarrages poussifs pour essayer de vous faire passer à l’action, mais vous ne bougerez pas beaucoup.

Par exemple, si vous n’avez jamais gagné plus de 50 000 € par an, et que vous décidez de gagner 1 million d’euros cette année, mais votre vibration est coincée sous le niveau des 50 000 €, alors quand vous faites une liste d’étapes quant à la façon d’atteindre votre objectif du million de dollars, cela ne sera pas un plan réaliste. Cela sera un fantasme. Votre plan sera comme le plan d’un enfant pour construire un vaisseau spatial. Cela ne sera pas quelque chose que vous pouvez mettre en place de façon réaliste, et cela ne ressemblera pas au plan qu’utiliserait un vrai millionnaire en devenir.

Votre plan va probablement être encombré d’actions qui n’ont même pas besoin d’être faites, du moins pas par vous personnellement. Cela inclura beaucoup de tâches subalternes inutiles. Le millionnaire se concentrerait sur des actions qui produiront des résultats forts dans les conditions du monde réel.

Si quelqu’un qui gagnait déjà 1 million d’euros par an regardait votre plan, il aurait des chances de le voir manquant d’équilibre et de fondations. Même s’ils ont commencé de zéro, leur plan pour gagner ce premier million ne ressemblerait pas beaucoup au vôtre.

Ne vous embêtez pas à créer des plans pour des objectifs auxquels vous ne correspondez pas encore. Ces plans ne fonctionneront pas dans le monde réel. D’abord vous devez passer au niveau de pensée rendant possible la réalisation de votre objectif. Après avoir atteint ce niveau de pensée, vous pouvez commencer à identifier les étapes d’action, et ces actions auront du sens.

Atteindre un objectif vibrationnel

Alors que faites-vous si vous avez un objectif qui ne s’acclimate pas bien avec votre niveau de pensée et de sentiment actuels ? Comment dresser un pont sur ce fossé vibrationnel séparant qui vous êtes et qui vous voudriez être ?

Vous avez besoin d’utiliser un processus différent pour atteindre vos objectifs. Je vais partager ce genre de processus dans mon prochain article. 🙂

Crédits photo : © Rob hyrons – Fotolia

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *