Vos objectifs sont-ils en conflit avec votre personnalité ?

Note : cet article est une traduction de l’article Do Your Goals Conflict with Your Personality? de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Productivité coeurNous sommes entrés depuis quelques jours dans la deuxième moitié de l’année, et c’est un bon moment pour mettre à jour vos objectifs. Comment vous en sortez-vous jusqu’à présent avec les objectifs que vous avez fixés (ou rafraîchis) au début de l’année ? Est-ce que vous faites de bons progrès ? Est-ce que vous dérivez ou restez coincé ? Est-ce que dès le début vous n’avez pas réussi à fixer des objectifs intelligents ?

D’après mon expérience, choisir les bons objectifs dès le début est incroyablement important si vous voulez faire de vrais progrès et profiter de cette merveilleuse sensation de fluidité. Donc laissez-moi partager certaines de mes récentes découvertes sur la façon de fixer des objectifs plus consciemment.

L’approche classique

Par le passé j’avais pour habitude de fixer des objectifs couvrant différents domaines de ma vie. Je fixais des objectifs pour ma santé, mon travail/ma carrière, ma contribution, mes finances, ma vie sociale, mes relations, mon développement personnel, mon chemin spirituel, etc. Cela a bien fonctionné globalement, et j’ai gardé cette approche pendant des années. J’ai même écrit des articles pour recommander cette approche.

Je n’avais pas inventé cette approche. C’était fondamentalement une chose que j’avais héritée des divers livres de développement personnel que j’avais lus. Cette approche semblait saine, donc je m’en suis servi par défaut. À la base je n’y voyais rien de mal.

Mais en continuant à utiliser cette approche je me suis souvent senti coincé ou distrait. Parfois je regardais mes objectifs, et même s’ils paraissaient assez intelligents en surface, j’avais la sensation que quelque chose manquait. Je ne me sentais pas aussi motivé que je m’y attendais.

Je ne cessais d’ajuster mes catégories, mais quelque chose n’allait définitivement pas.

J’ai essayé de me débarrasser des objectifs pendant un moment et simplement suivre le courant, mais cela a produit des résultats pires encore. Je sais que certaines personnes sont fans de cette façon de faire, mais cela n’a pas bien fonctionné pour moi. Je fais bien plus de progrès – et je suis généralement plus heureux et plus épanoui – quand j’exerce un contrôle bien plus conscient sur la direction de ma vie.

Récemment j’ai trouvé une approche qui fonctionne bien mieux, donc laissez-moi partager cela avec vous maintenant.

Des objectifs venant de l’identité

Au lieu de voir les objectifs comme des accomplissements spécifiques que je veux accumuler dans chaque aspect de ma vie, j’ai commencé à voir les objectifs comme des moyens d’expression personnelle. Certains aspects de ma personnalité veulent s’exprimer, et un objectif fort peut m’aider à concentrer ce désir d’expression personnelle. Quand cette expression se manifeste dans la réalité, le résultat est un sentiment de satisfaction ou d’accomplissement.

Par exemple, certains aspects de ma personnalité aiment apprendre, évoluer, et explorer. J’aime voyager, en particulier dans de nouveaux endroits. J’aime rencontrer de nouvelles personnes et vivre de nouvelles expériences. Ce désir est profondément ancré en moi, mais ce n’est pas limité à une catégorie en particulier comme la santé ou le développement de carrière.

Un autre aspect de ma personnalité aime enseigner. Je trouve gratifiant d’écrire, de parler, et de communiquer de façons qui aident les gens à évoluer. Ce désir n’est pas limité à un domaine particulier quant à ce que j’aime enseigner, donc je pourrai aider les gens à améliorer leur santé, leurs relations, leur chemin de carrière, etc. C’est une raison pour laquelle j’écris et je fais des conférences sur tant de sujets différents et je refuse de me limiter à une niche en particulier. En plus, je ne me restreins pas à cette forme d’expression personnelle comme chemin de carrière. Je partage librement mon guidage avec mes amis dans ma vie personnelle tout comme je fais ce travail professionnellement. Je ne déconnecte pas cet aspect de ma personnalité à la fin de la journée de travail.

J’ai commencé à penser à des étiquettes simples que je pourrais utiliser pour ces différents aspects de ma personnalité où je semble avoir un fort besoin d’expression personnelle. Finalement j’ai trouvé la liste suivante :

  1. L’Explorateur – La part de moi qui aime apprendre, évoluer, et explorer. Cet aspect aime voyager, se faire de nouveaux amis, et vivre de nouvelles expériences.
  2. Le Guide – La part de moi qui aime enseigner et aider les gens à évoluer. Cet aspect aime particulièrement s’exprimer par l’écriture et les conférences.
  3. L’Acteur-clé – La part de moi qui aime être efficace, efficient, et qui a du succès. Cet aspect est compétent et confiant. Il n’a pas besoin de louanges ou de reconnaissance pour bien fonctionner, et les critiques négatives rebondissent sur lui. Il a confiance en lui. Il aime particulièrement se connecter et travailler avec d’autres acteurs-clés.
  4. Le Membre – La part de moi qui aime se connecter avec des gens intéressants, faire du bénévolat, être social, et appartenir à quelque chose. Cet aspect de moi a servi comme président d’une association à but non-lucratif, a été un membre actif de Toastmasters, d’un conseil de leadership transformationnel, a géré de multiples forums de discussion à succès, et a animé des rencontres publiques dans différentes villes.
  5. Le Champion – La part de moi qui aime manger sainement, faire du sport régulièrement, et bondir du lit bien avant l’aube. Cet aspect aime s’entraîner sans cesse à devenir plus fort, plus rapide, plus intelligent. Il s’assure que j’ai une énergie physique et mentale abondante.
  6. Le Maître – La part de moi qui aime être aux commandes. Cet aspect a un grand besoin d’ordre, de structure, et de netteté. Il reste calme sous la pression et est très bon pour gérer ses émotions. Il aime les responsabilités et prendre en charge ce qu’il faut faire.

C’est un travail en cours, donc la liste n’est pas complète, mais j’aime ce que j’ai pour le moment. Par souci de simplicité, je pense que je vais limiter cette liste à un maximum de sept éléments.

Maintenant, au lieu de fixer des objectifs avec l’approche classique, j’utilise cette approche basée sur l’identité. Je commence en approfondissant ma compréhension des aspects de ma personnalité qui ont besoin de s’exprimer. Puis je fixe des objectifs pour donner une voix à ces désirs.

Par exemple, l’Explorateur va aller à New York ce mois-ci. Le Guide va faire une conférence dans beaucoup d’événements cette année (et il écrit cet article de blog). Le Champion commence actuellement sa cinquième semaine d’un programme d’exercice incroyablement exigeant, et il est très heureux dernièrement parce que je rebondis partout avec beaucoup d’énergie et un métabolisme plus haut que d’habitude.

Le Membre se sent insatisfait dernièrement. J’ai vécu beaucoup d’expériences sociales en voyageant en Europe pendant un mois, mais après être revenu chez moi à Vegas, je me suis relâché et j’ai laissé ma vie sociale péricliter un peu. Ce sentiment d’insatisfaction me dit qu’il est temps que des objectifs et des recherches frais expriment cet aspect de ma personnalité. Il serait également bien d’exprimer cet aspect plus régulièrement au lieu de faire autant le yo-yo entre des périodes super sociales et des périodes plus lentes.

Certains objectifs sont inspirés par un seul aspect de ma personnalité, tandis que d’autres objectifs sont suggérés par de multiples aspects. La clé ici est que chaque aspect a besoin d’au moins un objectif en cours pour s’exprimer.

Parfois ces aspects de ma personnalité s’alignent d’une façon ou d’une autre avec les catégories appartenant à l’approche dispersée classique, mais elles ne sont pas aussi limitées. Par exemple, le Champion est souvent aligné avec les objectifs de santé, mais ce même aspect de ma personnalité peut me pousser à élever également mes normes dans ma vie sociale. Et l’Explorateur peut aussi être impliqué dans la fixation d’objectifs de santé, comme en suggérant de nouveaux essais de 30 jours.

Je pense que la principale chose qui manque dans ma liste ci-dessus serait la part de moi qui aime s’occuper des autres, les moments d’intimité, les câlins, ne pas faire de mal aux animaux, etc. Je n’ai pas encore trouvé de bonne catégorie pour cet aspect, mais quand ce sera fait je l’inclurai également, et je m’assurerai d’avoir assez d’objectifs pour exprimer plus pleinement cet aspect de ma personnalité. Ce que j’ai ci-dessus est simplement un brouillon, donc je vais probablement le remanier fortement dans les semaines à venir. Mais même si c’est un peu brut de décoffrage, je voulais le partager maintenant au lieu d’attendre que ce soit parfait. Une idée imparfaite partagée immédiatement est généralement supérieure à une idée parfaite retardée indéfiniment.

L’idéal serait que les aspects de ma personnalité affichent un jumelage lâche et une cohérence forte. Un jumelage lâche signifie qu’il y a peu de chevauchement entre chaque aspect. Une forte cohérence signifie qu’ils sont définis de façon très nette sans trop de flou sur les bords. Nous pourrions ne pas être capables d’atteindre une telle rigidité avec des aspects de personnalité qui sont intégrés à nos réseaux neuronaux, mais si nous pouvons trouver des idées abstraites qui répondent autant que possible à ces normes, cela peut fortement nous aider à comprendre comment fixer des objectifs plus cohérents.

Souvent le simple fait de décider de faire plus attention à un aspect particulier de son expression personnelle suffit pour lui mettre un coup de starter et déclencher un afflux d’énergie toute fraîche. Par exemple, quand j’ai décidé qu’il était temps de m’ouvrir et de commencer à être plus social pendant que je suis à Vegas, un ami m’a envoyé un message pour me dire que lui et d’autres personnes que je connais sont en ville pendant une semaine. Nous allons dîner ensemble demain. Cela pourrait sembler un peu gnangnan dit comme ça, mais je crois bel et bien qu’il y a des aspects de nous qui sont connectés de façon super-consciente, d’une façon ou d’une autre. Quand nous nous ouvrons énergiquement à de nouvelles expériences, nous pouvons recevoir des invitations et des opportunités compatibles même quand il semble que nous ne sommes pas encore passés à l’action. Je pense que le fait de décider d’aller de l’avant est une forme d’action valable en soi, ce qui fait que l’univers semble le reconnaître avec un retour positif par moments.

Un autre bienfait quand on utilise cette approche est que vous pouvez faire en sorte que plus d’aspects de votre personnalité soutiennent vos objectifs et vos activités existantes. Je joue normalement au disc-golf avec des amis chaque weekend quand je suis en ville. Le disc-golf est un des hobbys qui m’amusent depuis des années. Pour moi c’est un moment d’amusement et de blagues, mais je ne prends généralement pas le jeu en lui-même trop au sérieux. Dans le contexte de l’expression de ma personnalité cependant, j’ai réalisé que je pourrais jouer mieux si j’essayais réellement de jouer le mieux possible, car certains aspects de ma personnalité aimeraient vraiment voir ça (l’Acteur-clé, le Champion, le Maître). Donc je suis sorti samedi dernier et j’ai essayé de faire participer mon aspect Acteur-clé à cette expérience, tout en m’amusant et en blaguant autant que d’habitude. J’ai fini par viser mon meilleur score pendant cette partie, un score que j’avais fait il y a plusieurs années et que je n’avais jamais réédité jusqu’à présent. Je sens en fait que j’ai de bonnes chances de le battre, peut-être même cet été. Il est intéressant de noter que mes amis ont semblé élever également leur niveau de jeu et de compétences. Ils ont joué extrêmement bien et ont obtenu eux aussi de meilleurs scores que d’habitude. À nous trois nous avons marqué cinq 2 (mettre le frisbee dans le panier en seulement 2 lancers), ce qui est assez incroyable pour notre groupe. Normalement nous pouvons jouer toute une partie sans marquer un seul 2. Le meilleur dans tout ça est que nous avons tous semblé passer un très bon moment. Pour moi l’expérience a été plus riche et plus excitante que d’habitude.

Avant je me disais que le disc-golf était une simple activité de loisirs, une chose que je fais en à-côté pour m’amuser. Cela ne m’intéressait pas de me pousser à jouer du mieux possible. Un mauvais lancer ici ou là ne me posait pas tellement problème. Mais ma personnalité aime apparemment quand j’essaye de faire de mon mieux quand même. Même une activité purement amusante et faite pour les loisirs peut être rendue plus riche et plus satisfaisante en invitant plus de parts de moi-même dans cette expérience.

Pensez à la façon dont vous pouvez appliquer cette idée à une activité de votre propre vie. Comment pouvez-vous injecter plus de votre personnalité dans votre travail, vos jeux, vos relations, etc. ?

Enlever la cage

Un avantage de cette approche est que vous n’allez pas ignorer des aspects significatifs de votre personnalité, ce qui arrive souvent avec l’approche dispersée classique.

J’avais comme problème par le passé de ne pas faire assez attention à mon besoin d’exploration et d’expériences nouvelles. Cette part de moi était particulièrement écrasée quand j’étais fauché, et elle se sentais en cage quand j’étais marié. Il y a encore quatre ans je n’avais jamais quitté les États-Unis. Maintenant mon passeport est à moitié rempli de tampons de visa. Ce type de changement est très épanouissant.

Par le passé je me fixais quand même des objectifs de voyage, mais c’étaient généralement des objectifs de faible priorité. Ma carrière, ma contribution et mes relations étaient toujours plus importants, et le voyage n’était qu’une catégorie de loisirs optionnelle, souvent listée sous « Voyages/Amusement ».

Quand j’ai commencé à me pousser à faire plus de voyages, j’ai réalisé que ce n’était pas un divertissement ou une échappatoire pour moi. C’était une expérience de développement immersive, et j’ai trouvé cela profondément satisfaisant la plupart du temps. Cela m’a aidé à arrêter de traiter cette catégorie d’objectifs comme quelque chose d’optionnel et de récréatif. J’ai réalisé que c’est un aspect important de ma personnalité qui doit être exprimé. Autrement je n’ai pas la sensation d’être vraiment moi-même. Maintenant je vais enfin traiter cet aspect de ma personnalité avec un grand respect, au moins sur le même pied que n’importe quel autre type d’objectifs.

Je pense que vous trouverez immensément satisfaisant quand vous commencerez enfin à exprimer des aspects de votre personnalité qui étaient précédemment en cage ou écrasés. C’est clairement le cas pour moi.

Il est facile de reconnaître verbalement un aspect de votre personnalité. Cela demande peu d’efforts de dire « J’aime aussi voyager. » Mais c’est autre chose de fixer des objectifs spécifiques dans ce domaine (voyager où ? partir quand ?) et de commencer à travailler sérieusement sur ces objectifs, comme si votre vie en dépendait. Je dirais que vous n’êtes pas réellement sérieux tant que vous n’avez pas acheté votre billet d’avion.

Notez également que vos objectifs les plus forts vont répondre à de multiples aspects de votre personnalité. L’an dernier j’ai décidé de faire plus de conférences, et c’était un objectif facile à atteindre parce que cela s’aligne vraiment bien avec les aspects de ma personnalité qui recherchent plus d’expression. L’Explorateur peut voyager. Le Guide peut enseigner. Le Membre peut se connecter à de nouvelles personnes. L’Acteur-clé peut se préparer minutieusement. Le Champion apprécie le défi. Et le Maître aime montrer au public comment se pousser à en faire plus (avec leur permission évidemment).

Possédez vos objectifs

Si vous deviez trouver une liste similaire d’aspects de votre personnalité, qu’est-ce que vous y mettriez ? Je vous encourage à réfléchir à une première mouture de cette liste dès maintenant. À quel point vous connaissez-vous ?

Notez que vous n’avez pas besoin de lister chaque petit aspect de votre personnalité. Essayez de ne lister que les aspects les plus forts et les plus généraux, ceux qui continuent à essayer de s’exprimer encore et encore – et quand ils ne sont pas exprimés, vous vous sentez piégé, coincé, ou déprimé.

Faites de votre mieux pour généraliser ces aspects autant que possible. Par exemple, si vous aimez le café et que vous avez besoin d’en boire tous les jours, est-ce que c’est parce que vous aimez céder à cette expérience sensuelle ? Le faites-vous pour des raisons sociales ? Est-ce que vous avez besoin de la stimulation de la caféine ? Toutes ces choses peuvent être des aspects de votre personnalité qui cherchent un moyen de s’exprimer.

Remarquez ce que vous faites dans vos moments libres. Quels aspects de votre personnalité pouvez-vous être en train d’essayer d’exprimer ?

Quand vous vous appropriez réellement votre personnalité, quand vous pouvez regarder votre liste et dire « Ouaip, c’est moi ça ! », alors je pense que vous trouverez bien plus facile de vous approprier totalement les objectifs qui naissent via cette approche. Vous fixerez enfin des objectifs qui vous ressemblent vraiment ; ce ne seront pas les objectifs de vos parents pour vous, les objectifs de la société, ou de simples désirs implantés par le marketing pour leur dernier iTruc.

Intégration

Un bienfait majeur de cette approche est que cela vous aidera à fixer des objectifs plus holistiques et intelligemment intégrés. Vous allez développer une meilleure compréhension des objectifs qui sont des choix sages pour vous, et de ceux qui ne le sont pas.

Le Guide est maintenant satisfait.

Crédits photo : © robodread – Fotolia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *