TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Posez vos questions – Où commencer votre chemin de développement personnel

Note : cet article est une traduction de l’article Ask Steve – Where to Begin Your Path of Personal Growth de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Chemin de développementIl y a tellement de domaines sur lesquels je sens devoir travailler en termes de développement personnel que je ne sais pas par où commencer. Quand je regarde tous les articles que vous avez écrit ainsi que les livres, les cd, et les séminaires qui existent, c’est écrasant. Par où est-ce que je peux bien commencer ?

Si vous m’aviez posé cette question il y a 2 ans, je vous aurais conseillé de commencer avec la fixation d’objectifs, l’organisation, et la gestion du temps.

Si vous m’aviez posé cette question l’an dernier, je vous aurais recommandé de commencer avec la découverte de votre but.

Si vous me posez cette question aujourd’hui, je vous recommande de me poser la question l’an prochain. 😉

Sérieusement, voici quelques suggestions. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse établies à cette question, mais il y a quelques règles que vous pourriez trouver utiles. Je les ai toutes utilisées à un moment ou à un autre.

La méthode n°1 fonctionne bien pour tous niveaux d’expérience. La n°2 est super pour les débutants. Et les n°3 et 4 sont mieux pour ceux qui se considèrent comme plutôt expérimentés dans la poursuite consciente du développement personnel.

Méthode n°1 : Commencer par votre domaine le plus faible

Comme règle générale, je vous recommande de commencer avec le domaine que vous pensez être le plus faible, quel qu’il soit. Lisez cet article sur le sujet. Vers la fin de l’article vous trouverez une liste de 12 domaines de votre vie à prendre en considération. Ce n’est qu’un guide, donc si vous avez une façon préférée de réfléchir aux différents aspects de votre vie, libre à vous de vous en servir à la place. Un modèle simplifié en 4 parties que vous pourriez utiliser serait : corps, cerveau, cœur, et esprit (autrement dit physique, mental, socio-émotionnel, et spirituel).

Comme le suggère cet article, donnez à chaque aspect de votre vie une note entre 1 et 10 pour évaluer là où vous en êtes actuellement (1 = le pire, 10 = le meilleur imaginable). Peut-être que vous donneriez à votre santé physique la note de 5, à vos finances un 3, à vos relations un 9, etc. Maintenant commencez vos efforts de développement personnel en vous attaquant à votre domaine le plus faible. Pour cet exemple-ci, vous commenceriez par travailler sur vos finances.

En faisant passer votre concentration sur votre domaine le plus faible, il se peut que vos domaines les plus forts patinent un peu, mais ce n’est pas grave. Ils peuvent probablement se le permettre de toute façon. Vous pourriez devoir voler du temps dans les autres domaines pour booster cette faiblesse. C’est très bien comme ça. Continuez à concentrer vos plus grands efforts sur votre domaine le plus faible jusqu’à ce que ce ne soit plus votre domaine le plus faible, même si vous devez maintenir cette concentration pendant des années. Cela en vaudra la peine.

Cette méthode fournit des résultats fantastiques si vous vous y tenez. Cela a été ma méthode de concentration principale pendant 10 ans environ. Cela m’a aidé à générer des améliorations globales sur ma santé, mon mariage, mes émotions, mes amitiés, mes croyances, etc. La clé est la patience, en particulier si vous commencez avec une situation où un domaine de votre vie est totalement à la traîne par rapport aux autres et que vous devez en faire votre objectif principal pendant les prochaines années (si vous êtes horriblement en surpoids par exemple, ou profondément endetté).

Méthode n°2 : Commencer par votre physique

Si tous les domaines de votre vie semblent égaux (en particulier si vous êtes mécontent de tous ces domaines), alors je vous recommande de commencer par le physique. Améliorer votre santé et votre forme physique va vous être globalement bénéfique, et la forme physique est une habitude incroyable à développer tôt dans la vie. Cela vous fournira une meilleure endurance, une meilleure force physique, et une meilleure clarté mentale. Cela aura des chances d’allonger votre durée de vie. Cela vous aidera à éloigner les maladies, du rhume habituel au cancer et aux problèmes cardiaques. Cela vous aidera à développer votre autodiscipline et vos compétences de fixation d’objectifs. Cela améliorera l’image que vous avez de vous. Cela peut vous aider à avoir plus de succès social. Et en fonction de la nature de votre travail, cela pourrait même améliorer vos perspectives de carrière, ce qui à son tour pourrait booster vos revenus. C’est un package de bénéfices qui est difficile à battre ! Ces bénéfices sont également reconnus par tous. Presque tout le monde serait d’accord sur le fait qu’une bonne santé est plus enviable qu’une mauvaise.

Un avantage-clé du fait de travailler sur votre santé physique est qu’il est facile d’en mesurer les résultats (poids, force, vitesse, temps, etc.). Vous pouvez aussi faire un check-up médical pour vérifier divers points de votre santé, comme votre pression sanguine et votre cholestérol.

Méthode n°3 : Utiliser votre intuition

Les deux premières méthodes sont relativement logiques, mais si vous êtes une personne plus intuitive, vous pouvez suivre votre instinct.

Pour la majeure partie de ma vie d’adulte, je me suis fié à la méthode n°1, mais aujourd’hui je favorise l’approche intuitive. Je ne vous recommande cependant pas de commencer avec cette approche si vous êtes une personne très sceptique – cela ne va simplement pas fonctionner. Les réponses intuitives vont rarement satisfaire les nécessités des sceptiques purs et durs. Votre intuition vous donnera une indication mais pas le chemin dans son ensemble. Si, cependant, vous y croyez réellement et que vous vous résolvez à poursuivre votre sagesse intuitive, votre développement va se déployer de façons synchronistiques incroyables qui vous font faire des bonds en avant au-delà de ce que le pourrait pour vous la logique pure. Mais si vous commencez à douter de votre guidage intuitif, vous allez simplement saboter vos résultats.

L’intuition est une compétence qui demande de la pratique pour la développer. Cela m’a pris plusieurs années de me sentir assez à l’aise pour lui faire confiance. L’intuition fonctionne comme un raccourci intellectuel. Voyez cela comme un moyen d’entraîner votre subconscient à traiter les données stockées dans votre esprit et à calculer la réponse correcte logique, comme un ordinateur quantique. Cela prend du temps d’entraîner votre intuition à être exacte tout autant qu’à vous permettre d’avoir confiance en son avis. Un programme informatique de jeu d’échecs de classe mondiale pourrait produire certains coups qui semblent illogiques aux joueurs humains, mais il y a une logique indéniable derrière ses décisions qui devient claire dans la suite du déroulement du jeu. Votre intuition fonctionne de manière très similaire. Entraînez-le par la pratique avec de petites décisions présentant peu de risques, afin de gagner petit à petit en exactitude et en confiance.

Une fois que vous avez développé votre intuition, vous gagnez la capacité de prendre des décisions très exactes très rapidement. Je n’en suis pas au point d’avoir suffisamment confiance en son exactitude pour que cela gère toute ma vie, mais je m’en approche. Parfois, quand je pense que mon intuition m’a laissé tomber, plus loin sur mon chemin les circonstances révèlent que c’était en fait mort dans l’œuf. La confiance vient avec le temps et l’expérience.

Méthode n°4 : Faire face à vos peurs

Donnez le nom de votre plus grande peur. Cela vous dira où concentrer vos efforts de développement.

Affronter et surmonter sa plus grande peur n’est pas pour les timides, mais si vous souhaitez faire un véritable bond en avant en une période de temps relativement courte, c’est la façon de s’y prendre. Même une petite quantité de progrès sur cette voie peut faire une énorme différence.

Comme la plupart des gens il fut un temps où j’avais peur de parler en public. C’est peut-être la peur n°1 des gens, plus encore même que la peur de la mort elle-même. Je savais que si j’affrontais cette peur, je serais un homme changé. Je me suis dit « Si je peux vaincre cette peur, tout le reste paraîtra plus facile. » Donc c’est ce que j’ai entrepris. Comment ? En faisant des discours.

Je me suis porté volontaire pour parler lors de conférences technologiques dans lesquelles je me sentais le plus mal à l’aise. J’ai été nerveux les premières fois, mais je l’ai fait quand même. Par la suite j’ai rejoint Toastmasters et j’ai commencé à parler régulièrement aux réunions du club. Je me suis entraîné à faire des discours impromptus. J’ai fait des concours d’orateurs. J’ai parlé dans un groupe professionnel local. J’ai testé différents styles de déclamation. J’ai fait plusieurs discours humoristiques. J’ai présenté un atelier de 90 minutes. J’ai même rejoint une troupe local d’improvisation comique et participé à deux spectacles. C’est arrivé sur plusieurs années, mais j’en suis sorti totalement différent. Maintenant au lieu d’être nerveux, j’ai en fait hâte de trouver des opportunités de conférences et de discours. Je suis passé de la peur à l’amusement. Je n’ai pas seulement surmonté ma plus grande peur, j’ai aussi ajouté une bonne compétence dont je peux profiter pour le reste de ma vie. Suis-je content de l’avoir fait ? Tu m’étonnes !

Vous pouvez même utiliser cette technique pour surmonter la peur de la mort, aussi étrange que cela puisse paraître. Avoir peur de mourir va étouffer beaucoup d’opportunités dans votre vie, et c’est totalement inutile. Vous pouvez trouver un article à propos du processus que j’ai utilisé pour surmonter ma peur de la mort ici : la vie après la mort. C’est incroyable à quel point une vie peut être bien plus épanouie et abondante une fois que la peur de la mort a disparu pour de bon. Quand vous n’avez plus peur de mourir, alors vous êtes enfin prêt à jouer entièrement au jeu de la vie. Cela ne signifie pas que vous devez prendre des risques stupides ; ne pas avoir peur de la mort ne vous transforme pas en abruti téméraire. Mais quand vous n’avez plus peur de la mort, vous libérez les ressources intérieures qui étaient auparavant préoccupées par cette peur, des ressources que vous pouvez alors appliquer à vivre. Le résultat est que vous vous sentez significativement plus léger, plus heureux, et plus énergique. C’est vrai pour surmonter n’importe quelle peur, mais la peur de la mort est spéciale parce que nous finissons tous par mourir. Vous pourriez être capable d’éviter la scène, mais vous ne pouvez pas éviter la tombe.

Patience, petit scarabée

Je vous conseille de penser à votre développement personnel en termes d’années, pas de jours ou de semaines. Même si vous passez beaucoup de caps en cours de route, il y a extrêmement peu de chances que vous transformiez chaque domaine de votre vie en une nuit. Soyez patient avec vous-même.

Si vous êtes découragé par le temps que cela va vous prendre, vous le regardez sous le mauvais angle. Le temps passera de toute façon, que vous travailliez sur votre développement ou non. Donc vous pourriez tout aussi bien devenir dans quelques années une personne plus mince, plus heureux, plus riche, et plus accomplie. Ce n’est pas comme si vous aviez quoi que ce soit de mieux à faire. 🙂

À un certain point sur ce chemin, vous passerez un cap invisible dans lequel tous ces domaines commencent à se réunir. Vous atteignez un point de synergie. Vos précédentes luttes finissent par payer, et vos progrès accélèrent considérablement. Vous connaissez autant de progression en un an que vous ne l’avez fait en 5-10 ans. Ces deux dernières années ont clairement ressemblé à ça pour moi. Les choses changent tellement vite que je dois réévaluer ma situation quasi hebdomadairement. Il y a cinq ans je n’aurais pas pensé qu’il était possible de tenir un tel rythme de changement, mais il semble que je l’aie plutôt bien géré.

Voici un exemple de la façon dont fonctionne la synergie. Supposez que vous commenciez avec la méthode n°2 et que vous décidiez de commencer avec le physique. Au fur et à mesure que votre forme physique s’améliore, vous pouvez canaliser un peu de cette énergie supplémentaire et de cette clarté mentale dans votre carrière. Cela aura à son tour des chances de booster votre revenu. Ce revenu supplémentaire pourrait vous enlever un peu de pression financière, ce qui vous aidera à vous sentir mieux émotionnellement. À partir de cet état de bien-être, vous pourriez choisir d’allouer plus de temps à votre développement spirituel. Cela peut amener davantage de clarté dans votre travail et vous aider à procéder à une transition vers une carrière dans laquelle vous aurez la sensation d’apporter une plus grande contribution. Faire un travail que vous aimez vraiment aura des chances de booster encore plus votre revenu. Et vous pourriez alors utiliser une partie de ces revenus pour vous abonner à une salle de sport, engager un coach personnel, ou suivre des cours de sport pour améliorer encore davantage votre santé. Et le cycle continue…

C’est la spirale positive du développement personnel, et c’est une chose merveilleuse à vivre.

 Crédits photo : © learchitecto – Fotolia.com

Recherches utilisées pour trouver cet article :

liste de questions développement personnel

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

6 Partages
Partagez6
Tweetez