TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Travaillez avec vos forces. Entraînez vos faiblesses.

Note : cet article est une traduction de l’article Work From Your Strengths. Train Up Your Weaknesses. de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Forces et faiblessesUn des principes de développement personnel les plus importants est que votre domaine le plus faible va limiter votre capacité à tirer avantage de votre domaine le plus fort. Les différents aspects de votre vie – physique, mental, social, spirituel – sont profondément entrelacés, et nous ne pouvons pas envisager chaque aspect de façon isolée.

Les gens s’identifient souvent à leur domaine le plus fort : Je suis un athlète (physique). Je suis un geek (mental). Je suis un fêtard (social). Je suis chrétien (spirituel). Mais alors ils peuvent tomber dans le piège de laisser les autres domaines être à la traîne.

Même si capitaliser sur vos forces est un bon conseil, votre capacité à le faire sera largement déterminée par la façon dont vous gérez vos faiblesses. Un athlète idiot et qui manque de concentration aura peu de chances de faire aussi bien qu’un athlète intelligent. Un athlète antisocial passera à côté de l’opportunité de faire partie de l’équipe. Et un athlète qui vit un chaos spirituel pourrait tomber dans la drogue, l’utilisation de stéroïdes, ou un comportement immoral qui finira par endommager son corps.

Envisagez chaque possibilité d’appairage du physique, du mental, du social, et du spirituel, et notez la façon dont chaque élément peut aider ou altérer chacun des autres.

Il est tentant de continuer à travailler sur nos forces et d’ignorer nos faiblesses. Nos résultats les plus importants vont souvent découler de nos forces – c’est vrai. Cependant, la meilleure façon d’améliorer ces résultats est souvent de travailler sur nos domaines les plus faibles. Cela nous aide de deux façons : déjà, en consolidant nos domaines faibles, nous les empêchons de se mettre en travers de nos forces. Ensuite, en allant suffisamment loin, nous pouvons transformer ces domaines faibles en forces secondaires qui augmentent notre force principale .

Par exemple, imaginons que ma principale force est le domaine mental et que je gagne ma vie avec mon écriture. C’est ultra simplifié, mais cela conviendra pour le moment. Si je concentre toute mon énergie sur l’écriture et que je m’identifie comme principalement mental, je pourrais bien m’en sortir pendant un temps. Certains bons écrivains traitent leur corps physique comme si c’était un tas de déchets inutile. Pourtant, le corps et l’esprit sont très connectés, et négliger le corps empêchera l’esprit d’atteindre son plein potentiel. Un bon écrivain pourrait en devenir un super en prenant mieux soin de son équipement physique. Je me souviens qu’en passant à une alimentation végétalienne il y a plusieurs années et en commençant à faire du sport régulièrement, les bienfaits les plus notables que j’ai connus ont été mentaux, pas physiques. Ma concentration s’est considérablement améliorée, j’ai senti que j’avais les idées plus claires, et j’ai aussi ressenti une augmentation de ma capacité à penser plus profondément sur des sujets complexes. C’était comme connaître une mise à niveau mentale. Beaucoup de gens m’ont dit que mon écriture était très profonde, et j’en accorde largement le crédit à cette alimentation et à l’exercice. Je peux rester assis des heures d’affilée totalement absorbé par un seul sujet sans être distrait et sans me sentir mal à l’aise physiquement. En plus, mes activités physiques me fournissent aussi de la matière pour mon écriture, comme les arts martiaux, la course, le yoga, différentes alimentations, la musculation, etc. De la même manière, plus d’activités physiques font aussi travailler l’esprit, aident les pensées à être plus concentrées et moins chaotiques. Donc il y a une interaction synergique entre le mental et le physique.

Et le social ? Si je suis écrivain, est-ce que cela ne signifie pas que mon développement social doit rester à la traîne ? Pas du tout. Si je vis en reclus, je n’aurais vraiment pas autant de choses à écrire. Je suis très actif chez Toastmasters, je donne souvent des conférences, et j’ai récemment commencé à faire de l’impro comique. Et avec une femme et deux enfants en bas-âge, je suis rarement seul à la maison. Mes activités sociales riches me mettent au défi mentalement, m’empêchent de broyer du noir ou d’être soucieux, et me donnent beaucoup d’idées d’écriture. Et grâce à mon écriture, je trouve qu’il est plus facile de socialiser avec les gens parce qu’il y a toujours quelque chose d’intéressant dont je peux parler. Les aspects sociaux et mentaux de ma vie profitent d’un flux mutuel d’énergie et d’idées. Si l’un ou l’autre de ces aspects était à la traîne, l’autre côté serait aussi handicapé.

Et enfin il y a le spirituel. Cela signifie différentes choses pour des personnes différentes. Je considère que ce domaine est tout aussi important pour les athées, les chrétiens, ou les bouddhistes. Quel est votre but dans la vie ? Quelle est votre perception de la façon dont fonctionne l’univers ? Vos croyances sont-elles exactes ? En vous efforçant de développer un système de croyances exact et capacitant, je génère beaucoup d’idées intéressantes sur lesquelles écrire. En fait, c’est la source de beaucoup de mes articles les plus populaires, comme la série sur le sens de la vie. De même, en écrivant sur ces sujets publiquement, je reçois beaucoup de retours qui m’aident grandement dans ma propre évolution spirituelle. Je ne prétends pas avoir toutes les réponses, mais je fais de mon mieux pour continuer à me poser les questions.

Et bien sûr nous pourrions continuer encore et faire tous les autres appairages, mais je pense que vous avez saisi l’idée. Chaque domaine de votre vie a un puissant effet sur tous les autres domaines. Si vous laissez un de ces domaines trop à la traîne, c’est comme attacher un poids à tous les autres. Vous prendrez du retard. Peu importe à quel point vous pouvez travailler dur sur vos forces, vous aurez la sensation d’obtenir moins que ce que vous y mettez.

Il est rare que tous ces domaines soient en équilibre parfait. Ce n’est certainement pas le cas pour moi, malgré que j’y travaille consciemment. À différents moments de ma vie, au moins un de ces domaines a toujours eu du retard. Il y a deux ans, quand j’ai déménagé pour Las Vegas, mon domaine social a chuté parce que je ne connaissais personne là-bas. Donc pendant cette première année, j’ai fait beaucoup d’efforts pour bâtir un réseau social local. Maintenant c’est un de mes domaines les plus forts. Mais dans ce processus, écrire beaucoup et développer mes activités sociales, je n’ai pas fait autant de sport que j’en ai l’habitude, donc je me suis récemment réengagé côté physique et je vais à la salle de sport chaque matin. Mais en mettant plus d’énergie dans ce domaine, certains autres pourraient déraper un peu. C’est un processus continu de consolidation du domaine le plus faible, de sorte que je puisse extraire le maximum de valeur du plus fort.

Ce n’est pas grave que cela dérape un peu, tant que le choix est fait consciemment. Je suis d’accord pour laisser mon domaine spirituel glisser un peu pendant que je travaille sur l’amélioration de ma condition physique. Je ne vais certainement pas méditer aussi souvent que j’en ai l’habitude, mais je peux toujours y revenir plus tard. Chaque fois qu’un domaine faible a trop de retard et nécessite plusieurs mois (ou années) de concentration pour le rééquilibrer, vous pourriez devoir réaffecter les ressources des domaines forts. Mais c’est temporaire.

Une technique simple que j’utilise est de noter chacun de ces domaines sur une échelle de 1 à 10. Regardez ensuite votre domaine le plus fort et votre domaine le plus faible et comprenez la connexion qui existe entre les deux. Comment s’améliorerait votre domaine fort si votre domaine faible passait de 2 à 8 ? Oui, cela pourrait prendre un peu de temps d’atteindre ce 8, peut-être même quelques années, mais ce temps passera de toute façon, donc pourquoi ne pas en sortir avec un 8 au lieu d’un 2 ?

Si votre domaine physique est à la traîne, vous pouvez améliorer votre alimentation et vos habitudes sportives. Si c’est votre domaine mental qui est le pire, commencez à lire un livre par semaine, et à écouter des programmes audio ou des podcasts qui vous font réfléchir. Si c’est votre domaine social, rejoignez un club (continuez à chercher jusqu’à ce que vous en trouviez un qui vous plaît vraiment). Et si c’est votre domaine spirituel qui a été négligé, lisez quelques livres dans ce domaine, commencez à tenir un journal, et essayez la méditation.

Et si tous vos domaines sont aux fraises ? Dans ce cas je vous recommande de commencer par le physique. Réparer les autres domaines va demander beaucoup d’énergie. Si vous vous mettez en bonne condition physique, cela vous aidera à vous sentir également mieux émotionnellement. Et cette énergie physique et émotionnelle vous servira bien pour faire des changements généralisés. Si vous êtes vraiment gros et hors de forme, c’est particulièrement crucial. Votre corps est avec vous tout le temps, et transporter partout tout ce poids en trop vous ralentira et vous fatiguera fortement. Et puis vous n’avez pas autant de chances de vous sentir bien dans votre peau quand vous vous regardez dans le miroir. Il est inutile de s’inquiéter du fait de devenir ou non un top model, mais faites de votre forme physique de base une priorité dans votre vie. Éteignez la télé, et allez plutôt à la salle de sport.

Si vous voulez approfondir le sujet, vous pouvez étendre ce modèle de 4 domaines et faire un modèle de 12 domaines :

1. Travail
2. Finances
3. Couple
4. Maison & Famille
5. Santé & Physique
6. Mental
7. Social
8. Émotionnel
9. Spirituel
10. Personnalité
11. Contribution au monde
12. Amusement & Aventure

Vous ne pouvez pas faire des 12 ou même des 4 domaines vos priorités en même temps. Vous devez choisir votre domaine d’entraînement principal et laisser les autres glisser un peu. Ne négligez pas l’importance de l’entraînement cependant. Il est évident qu’un bon entraînement peut transformer le corps physique d’une personne, mais il peut également générer des bienfaits tout aussi puissants dans tous les autres domaines de votre vie.

Je pense que vous trouverez comme moi qu’en entraînant votre domaine le plus faible pour l’amener à un niveau acceptable, vous obtiendrez de meilleurs résultats que si vous aviez continué à vous concentrer uniquement sur vos forces.

Travaillez avec vos forces. Entraînez vos faiblesses. Et soyez toujours à l’entraînement.

Crédits photo : © danimarco – Fotolia.com

Recherches utilisées pour trouver cet article :

develoopement personnels les forces et les faiblesses dun travailleurs

2 Trackbacks

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *