7 questions qui peuvent changer votre vie

Note: Cet article invité a été écrit par Aurore Marguin du blog MarguinDesign

Savez-vous pourquoi vous vous sentez perdu ? Peut-être que vous ne prenez pas le temps de répondre sérieusement aux questions importantes. Mais encore faut-il se poser les bonnes questions, celles qui pourront déclencher une réponse appropriée à votre sentiment. C’est pourquoi je vous partage aujourd’hui 7 questions à se poser qui peuvent déclencher des prises de conscience et changer votre vie.

S’interroger, se questionner… il semblerait que le bien-fondé de cette pratique soit une évidence. Elle est essentielle pour faire le point sur sa vie. C’est là le piège : quand quelque chose devient trop évident, on a tendance à le prendre pour acquis et donc à le négliger. Le pouvoir des questions est connu depuis, au moins, l’antiquité. Socrate l’avait compris lorsqu’il inventa la « maïeutique », procédé d’accouchement des esprits par le questionnement. Aujourd’hui, les entretiens d’embauche menés par de grandes entreprises telles que Google sont célèbres pour la profondeur et l’originalité de leurs questions. Je peux, moi aussi, en témoigner : si je n’avais pas eu le courage de répondre à des questions majeures sur moi-même, je n’aurais jamais fait le grand saut de l’entrepreneur passionné.

Avec cet article, je vous invite à aller chercher au fond de vous des réponses clés, des vérités enfouies. Sans pression ni jugement, autorisez-vous le temps nécessaire pour répondre à au moins l’une des questions suivantes.

Qui sait ?

La réponse pourrait changer votre vie.

7 questions qui peuvent changer votre vie questions pour changer de vie

1. Si je vous dis que dans 5 ans, votre vie sera exactement la même en tous points, que ressentez-vous ?

Certains vous diront : «Quelle horreur ! Ça serait une immense déception». D’autres répondront «Je serai très heureuse si dans cinq ans, ma vie de couple est toujours aussi épanouie, par contre j’espère que j’aurais évolué professionnellement». Certains pourront aussi vous dire «Ma vie est formidable en ce moment, si cela pouvait durer encore plusieurs années, ce serait merveilleux». En vous projetant dans le futur, cette question incite à faire le point sur votre vie au moment présent, car si vous ne vouliez pas de cette vie-là dans cinq ans, pourquoi la tolérez-vous aujourd’hui ? Si vous aimez votre vie à ce jour, que pouvez-vous faire pour que cela dure ?

2. Que feriez-vous si vous n’aviez pas peur ?

La force de cette question réside dans son caractère généraliste. Et si vous n’aviez plus peur en général, dans tous les domaines ? Si cette émotion même n’existait plus en vous ? Cette question nous met face au fait que la peur dirige une partie de nos actes.

3. Que feriez-vous si vous aviez de l’argent en illimité ?

Avoir de l’argent en illimité, c’est comme acquérir de nouveaux pouvoirs tout en se libérant des contraintes liées au travail. C’est ne plus avoir besoin de travailler, avoir le pouvoir de faire don de son argent, le pouvoir de le dépenser, le pouvoir d’acquérir. Comme si d’un seul coup, on avait comblé tous vos désirs et besoins financiers. Que reste-t-il quand la question de l’argent ne se pose plus ? Qu’est ce que l’on s’autorise à désirer, à faire, quand nos besoins matériels et ceux de notre famille sont comblés à vie ? N’est-ce pas justement là que se trouve tout ce qui compte vraiment ?

4. Qu’avez-vous envie de vivre ?

Cette question semble si simple, et pourtant, prenons-nous la peine d’y répondre au quotidien ? Qu’avez-vous envie de vivre, dans tous les domaines de votre vie ? Quelles sont les expériences que vous avez envie de faire ? Quelles sont les choses auxquelles vous avez envie d’assister ? En présence de qui avez-vous envie d’être ? Qui souhaitez-vous rencontrer ? Quels sont les sentiments que vous avez envie de ressentir ? Derrière une question si simple se trouve une multitude de réponses.

5. Si vous pouviez ressentir un seul sentiment pour le reste de votre vie, lequel choisiriez-vous?

Cette question nous donne la sensation de devoir faire un choix crucial. Choisir un seul sentiment, pour le reste de votre vie, permet de définir quelle est votre priorité. Quel est le sentiment qui compte le plus pour vous ? Est-ce celui qui vous fait vous sentir le plus proche du bonheur ? Celui qui est le plus cohérent avec vos valeurs ? Celui qui vous permettra d’aider les autres, ou de progresser chaque jour ?

6. Quel conseil donneriez-vous à un nouveau-né ?

Cette question fait appel à notre instinct protecteur. On voudrait dire au nouveau-né ce que l’on aurait aimé que l’on nous dise à notre venu monde. Si l’on avait pu être prévenue sur ce que cela représente que de grandir dans ce monde, d’y devenir adulte, qu’aurait-on aimé savoir ? Le nouveau-né représente l’être innocent que nous avons tous été un jour, qui se retrouve dans un monde inconnu dont il ne comprend ni les règles ni les dangers. Cette question pousse à faire un bilan de sa vie et de ses expériences. Qu’avons-nous appris de plus important ? Qu’avons-nous retenu de ces nombreuses années sur terre ?

7. Que feriez-vous de différent dans votre vie si vous saviez que personne ne vous juge ?

Une bonne partie de nos actes sont conditionnés par le regard des autres, par le besoin de plaire. Nos actions sont conditionnées par le simple sentiment d’être observé. Cette question nous projette dans un monde où les gens ne portent aucun jugement, ni sur ce que nous sommes ni sur ce que nous faisons. Un monde de neutralité où l’on ne peut ni décevoir, ni déplaire, ni plaire, ni impressionner. Une société où le regard des autres n’existe pas, où porter un masque social n’aurait absolument aucun sens.

Ces questions ont toutes en commun le fait qu’y répondre demande une introspection importante. C’est là, l’étape cruciale, qui fait la différence : prendrez-vous le temps d’y répondre ? Aurez-vous le courage de laisser ces questions révéler des choses sur vous ?

Et si vous répondiez, dès à présent, à au moins l’une de ces questions dans les commentaires ?

Créativement

Aurore du blog Marguin Design

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *