Questions et réponses sur la réalité subjective

réalité subjecive et univers physiqueDepuis le dernier article que j’ai écrit sur le sujet, j’ai reçu beaucoup de questions sur la notion de réalité subjective et sa relation avec l’univers physique. Je vais donc aborder certaines notions de base sous forme de questions-réponses. La plupart des gens ont posé des questions dans une perspective qui tente de placer la réalité subjective dans un cadre objectif. La confusion est donc le résultat qu’ils obtiennent généralement. La réalité subjective nécessite une tout autre approche.

Les deux premières questions qui suivent sont les plus importantes pour comprendre la réalité subjective. Tout part en effet de là.

Qu’est-ce que la réalité subjective ?

Voici la manière dont je l’explique :

La réalité subjective est un système de croyances intégré où la conscience et la connaissance sont des éléments essentiels. Elles constituent l’univers dans lequel tout le reste existe. Et je dis bien TOUT.

On pourrait voir la réalité subjective comme un holodeck dans Star Trek. Cependant, c’est un exemple sur lequel je ne voudrais pas m’attarder, car je trouve que la plupart des gens s’y réfèrent trop objectivement, comme si le holodeck existait vraiment quelque part dans un univers objectif. Ce serait comme dans les films Matrix, mais ce n’est pas cela la réalité subjective. Dans ce cas, vous ne faites que simuler une expérience subjective dans un cadre objectif plus large. Dans ces films, vous avez toujours un univers extérieur objectif qui est réel. Par conséquent, ce n’est pas l’exemple sur lequel nous allons nous appuyer.

Dans un univers vraiment subjectif, il n’y a rien en dehors de votre propre conscience — pas de monde, pas de corps, pas de cerveau. Supposons que je vous pose la question suivante : « Si un arbre tombe dans la forêt et que personne n’est là pour s’en rendre compte, l’arbre fait-il un bruit en tombant ? » Avec une structure de croyance objective, vous pourriez répondre oui, mais vous pourriez aussi dire non, selon votre point de vue sur la physique quantique. Cependant, si vous croyiez en la réalité subjective, vous devez rejeter entièrement la question. En effet, vous considéreriez qu’il n’existe pas d’arbre en dehors de votre conscience. Cet arbre n’existe même pas. La forêt non plus d’ailleurs. Si vous n’êtes pas là pour l’observer, alors cela n’existe pas du tout. Sans conscience, il n’y a pas d’existence.

Par conséquent, dans ce paradigme, vous n’êtes pas un corps avec un esprit qui se promène dans un univers physique. Vous êtes une pure conscience et l’univers physique « se décline » en vous. Et cela inclut aussi ce que vous pensez être votre corps et votre esprit… ainsi que tous les autres corps que vous percevez.

Un deuxième élément est que dans un univers subjectif, la pensée est le principal élément créatif. Toutes les pensées se manifestent sous une certaine forme, consciente ou inconsciente. L’univers physique est donc comme un ordinateur géant qui donne vie à vos pensées en réalité. Les pensées sont des ondes, et l’univers physique est la somme de toutes ces ondes. Par conséquent, là où il n’y a pas de pensée, il n’y a pas d’existence physique. Si une pensée n’existe pas, sa manifestation physique n’existe pas non plus.

Que représente le « vous » dans la réalité subjective ?

Ce point est crucial pour vraiment saisir la notion de réalité subjective. Dans la réalité subjective, le « vous » a une identité complètement différente. Le « Vous » est la conscience dans laquelle tout existe — le temps, l’espace, les gens, les lieux, les événements… TOUT. Vous n’êtes PAS un être humain doté d’un corps et d’un esprit. Vous êtes la conscience, et il se trouve que vous incarnez un être humain avec un corps et un esprit. Ainsi, tout ce que vous percevez doit être interprété par rapport à la perspective de la conscience, et non par rapport à la perspective d’un corps-esprit particulier, y compris celui que vous identifiez comme le vôtre.

Imaginez un jeu de tir à la première personne avec un avatar à l’écran que vous contrôlez. Vous pouvez le déplacer et interagir avec d’autres personnages du monde du jeu. Dans une réalité objective, vous percevez ce personnage comme étant vous. Vous vous identifiez à lui. Toutes les autres choses se trouvant dans le monde du jeu ne vous représentent donc pas. Et bien entendu, dans la plupart des jeux vidéo de ce genre, les interactions entre votre personnage et le reste du monde du jeu reposent généralement sur des conflits : « vous » contre « tout ce qui n’est pas vous ».

Par contre, dans une réalité subjective, vous ne vous identifieriez pas à ce personnage qui apparait à l’écran. Vous vous identifieriez au cadre dans lequel se déroule toute la simulation, et il n’y aurait vraiment rien à l’extérieur de ce cadre — pas de monde extérieur. Il y a donc ce personnage qui se déplace dans votre conscience, ainsi que beaucoup d’autres personnages. Étant donné que vous ne vous identifiez pas au personnage, son sort ne vous préoccupe guère. Ce qui compte, c’est l’état de l’univers du jeu dans son ensemble.

Votre avatar n’est qu’un moyen d’influencer le monde du jeu et d’aider à y apporter des modifications. Cela dit, de telles interactions ne seraient pas centrées sur le conflit parce qu’il n’y a aucun conflit entre vous et le reste. L’ensemble s’identifie à vous. De plus, rien en dehors de cette simulation n’existe, pas même le temps ou l’espace. La simulation ne se déroule donc pas dans un cadre objectif plus large — la simulation est le cadre.

univers physique

Êtes-vous en train de dire que dans la réalité subjective, tout ce que j’expérimente se passe dans ma tête ?

Non. Tout ce que vous vivez se passe à l’intérieur de votre conscience, et cela inclut votre tête aussi. Donc votre tête est dans votre conscience, et non l’inverse.

Cela revient-il à dire que les autres ne sont qu’une projection de moi-même — mon conjoint, mes enfants, etc.

Oui. Dans un système de croyances subjectives, TOUT est une projection de la conscience.

Dans ce cas, les autres sont-ils juste des ombres du vrai moi ?

Ce ne sont pas des ombres. Ils sont autant VOUS que votre propre corps-esprit, des composantes égales de votre propre conscience.

Ainsi, dans un système de croyances subjectives, d’autres personnes sont-elles conscientes comme moi ?

Les gens ne sont pas conscients. Seule la conscience est consciente. Pour ainsi dire, il n’y a pas d’autres personnes conscientes. Il n’y a qu’une seule conscience, et toutes les personnes que vous percevez existent en elle. Et cette conscience, c’est qui est ce que vous êtes. Il n’y a qu’une seule conscience, donc il n’y a qu’un seul vous.

Dans l’univers physique, vous pouvez compter les corps humains que vous percevez. Et vous en trouverez beaucoup. Néanmoins, combien de consciences pouvez-vous détecter ? Essayez de compter, et vous découvrirez que vous ne pouvez en percevoir qu’une seule.

Suis-je donc le seul à être conscient ?

Oui, vous l’êtes.

Si vous vous identifiez à votre corps physique et à votre esprit, vous penserez probablement que votre conscience est une chose qui se décline dans votre esprit ou votre tête. Vous supposez donc que tous les autres corps que vous percevez « ont » aussi une conscience comme la vôtre, une conscience séparée de la vôtre. Vous pensez que vous ne pouvez pas percevoir l’esprit conscient des autres parce que c’est aussi quelque chose qui se passe dans leur tête.

Cependant, tout cela n’est qu’une illusion. C’est une hypothèse erronée.

La réalité est que vous êtes le seul à être conscient, mais ce VOUS qui est conscient n’est pas votre corps-esprit. Votre corps-esprit ainsi que tous les autres corps que vous percevez existent dans votre conscience. Il n’y a qu’une seule conscience, et c’est votre véritable identité. Tout le reste existe en vous. C’est pourquoi vous ne percevez qu’une seule conscience. C’est la seule conscience qui existe.

Combien de réalités subjectives existe-t-il ?

Il ne peut y en avoir qu’une seule.

La réalité subjective est centrée sur la conscience, et cette conscience est le vrai vous. Il n’y a pas d’autres personnes « dehors » ayant leurs propres expériences subjectives. Il n’y a que vous. Et votre réalité subjective est la seule qui existe.

Pourquoi est-ce que je m’identifie à ce corps particulier et non à celui de quelqu’un d’autre ?

C’est ainsi pour que vous puissiez expérimenter la réalité physique avec la perspective du personnage principal. Cela vous permet d’interagir avec l’univers physique à un tout autre niveau, ce qui n’est pas possible si vous restez en « mode dieu ». Un avatar physique vous offre une expérience plus riche avec plus de possibilités. Toutefois, vous n’êtes pas obligé de travailler uniquement avec cet avatar, sauf dans la mesure où vous pensez l’être. Vous pouvez toujours accéder au vrai « mode dieu ».

Et si je ne crois pas que je suis la conscience ? Et si je crois que je suis un corps physique doté d’un esprit ?

Alors cela deviendra votre réalité. Si vous croyez que vous êtes un corps doté d’un esprit, alors telle est votre réalité.

Vous êtes comme un dieu qui utilise ses pouvoirs pour se rendre impuissant. Par conséquent, vous êtes impuissant, et essayer d’utiliser votre pensée pour vous exprimer ne fonctionnera tout simplement pas tant que vous continuerez à croire que vous êtes impuissant.

Pourtant, j’ai beaucoup de preuves que l’univers existe en dehors de moi, c’est pourquoi je crois en un univers objectif. Suis-je en train de louper quelque chose ?

En fait, c’est le contraire. Vous voyez ces preuves PARCE QUE vous croyez en un univers objectif. Vos croyances au sujet de la réalité prouveront physiquement ce qui est conforme avec elles. Donc, si vous regardez l’univers physique, vous verrez simplement un reflet de vos croyances existantes sur l’univers physique.

Comment puis-je savoir que la réalité subjective est réelle ?

Changez vos croyances, puis regardez l’univers physique lui-même changer pour devenir conforme avec elles.

Donc, si je devais croire en quelque chose qui n’existe pas ou qui n’est pas encore possible, cela commencerait réellement à se manifester dans l’univers physique ?

Oui ! L’univers physique est une somme de pensées. Donc, pour changer cet univers, vous devez tout d’abord adopter la croyance selon laquelle la création par la pensée est possible. Vous ne devez pas seulement le croire. Vous devez le savoir.

Si vous essayez de créer par la pensée, mais qu’au fond de vous vous croyez toujours que c’est impossible ou très peu probable, alors cela ne se manifestera pas physiquement. L’univers physique, y compris le temps et l’espace, ne peut se manifester que d’une manière qui est en accord avec vos croyances.

Pourtant, selon la science, l’histoire, etc. cela ne peut pas être vrai

La science et l’histoire, le passé et l’avenir, et tous vos souvenirs existent dans votre conscience. Vous les avez manifestés. Si vous croyez que cela ne peut pas être vrai, alors cela ne peut pas l’être.

La science est basée sur l’hypothèse que la réalité objective existe. Toute la notion d’observateur objectif provient de cette hypothèse. On ne peut toutefois pas prouver cette hypothèse. Elle peut donc être erronée. D’un point de vue subjectif, la croyance en l’objectivité est ce qui manifeste toutes les lois et découvertes de la science. Abandonner cette croyance, c’est permettre de violer les lois apparemment intouchables de la science.

Est-ce donc à dire que même le passé et le futur n’existent pas vraiment ?

Ils existent dans la mesure où vous croyez qu’ils existent. Tout ce qui est réel, c’est le moment présent, étant donné que la conscience n’est pas liée au temps. Dans la conscience, vous créez l’expérience du temps.

Dès lors, vous ne pouvez pas vous tourner vers le passé ou l’avenir pour trouver des preuves de la réalité subjective. Vos perceptions du passé et de l’avenir et toutes les preuves supposées qu’elles contiennent sont elles-mêmes des créations de la réalité subjective. Vous ne trouverez en elles que ce que vous espérez trouver.

Le seul endroit valable pour chercher la vérité, c’est dans la conscience elle-même.

Pourquoi créer la notion de temps ?

Tout simplement pour faire l’expérience d’une perspective limitée dans le temps, ce qui vous permet d’expérimenter la croissance. La croissance est une expérience que vous ne pouvez pas vivre sans manifestation physique parce que la conscience pure est déjà parfaite ; par conséquent, elle ne grandit pas et ne change pas. Pour faire l’expérience de la croissance, votre seule option est d’adopter une perspective qui vous éloigne de la perspective que vous soyez une pure conscience, afin que vous puissiez profiter du processus qui vous permet de retrouver votre chemin vers la perfection.

Qu’en est-il des lois physiques de la science ? Puis-je les transgresser ?

Pas si vous croyez qu’elles sont réelles. Peu importe la loi que vous croyez être universelle, l’univers physique (y compris votre corps) doit y obéir. Vous ne pouvez pas enfreindre une loi que vous « savez » être vraie. Par contre, vous pouvez changer ce qui est vrai à vos yeux une fois que vous commencez à reconnaitre que vous êtes la conscience elle-même, pas simplement un corps-esprit dans un univers physique.

réalité subjective ou réalité objective ?

Qu’est-ce qu’une croyance ?

Une croyance est une pensée. Toutes les pensées sont créatrices. Une croyance est donc une déclaration sur la nature de la réalité ; une déclaration qui ne manquera pas de se manifester. En fin de compte, une croyance est donc un choix.

Vous êtes totalement libres de croire ce que vous voulez. Cela inclut la possibilité de décider que vous n’avez pas le choix. Si vous croyez que la réalité est quelque chose que vous subissez, quelque chose que vous ne créez pas, alors c’est votre décision.

Pourquoi l’univers physique semble-t-il si stable alors ?

Il semble stable parce que vous croyez qu’il est stable. Vous laissez vos perceptions nourrir vos pensées au lieu de plus contrôler vos pensées.

Il n’y a pas de perception sans création. Lorsque vous percevez quelque chose dans votre réalité et que vous vous forgez une opinion, vous renforcez la continuité de cette réalité. Si vous souhaitez créer une discontinuité dans l’univers physique, vous devez d’abord la créer dans vos pensées. Cela signifie que vous devez commencer à croire en quelque chose que vous ne pouvez pas encore percevoir. Vous le faites par votre imagination, et elle finira par se manifester.

Si je crois en un univers subjectif, comment cela affecterait-il mon comportement dans mes rapports avec les autres ?

Les interactions entre votre corps physique et ceux des autres se dérouleront conformément à vos croyances sur la nature de la réalité, tout comme vous le voyez maintenant. Si vous croyez que l’univers est hostile, vous traiterez les autres avec suspicion. Si vous croyez que l’univers est affectueux, alors vous traiterez les autres avec compassion.

Lorsque vous vous identifiez à la conscience elle-même, vous percevez toute la réalité comme qui se décline en vous. Tout ce qui existe est une manifestation de qui vous êtes. Cette perspective porte la croissance à un tout autre niveau, étant donné que vous êtes maintenant en mesure de décider quel type d’univers vous souhaitez créer.

Ne deviendrais-je pas totalement égocentrique si j’adopte un système de croyances subjectives ?

Vous êtes naturellement égocentrique. Le problème, c’est quand vous choisissez de vous concentrer sur le mauvais. Si vous choisissez de vous concentrer sur votre corps, alors vous manifestez toutes sortes de problèmes lorsque vous êtes en compétition avec d’autres corps. C’est vous contre eux. Vous contre le reste. Et vos interactions avec les autres seront invariablement basées sur la peur, tout comme c’est le cas dans un jeu vidéo compétitif ou violent. Vous pouvez essayer de supprimer la peur et le sentiment de compétition avec les autres, mais vous n’en serez jamais libéré. La peur et la compétition sont des sous-produits naturels de l’identification sur la base de l’ego.

Cela dit, lorsque vous choisissez la conscience pure comme étant le MOI sur lequel vous vous concentrez, vous faites un choix merveilleux parce qu’il n’y a rien en dehors de la conscience. Maintenant, vous vous concentrez autour du vrai vous qui englobe tout ce qui existe. Il n’y a donc pas de « vous contre les autres ». Dans ce cas, vos interactions deviendront plus affectueuses et joyeuses. Vous vous concentrez sur le vrai vous.

Ainsi, un système de croyances subjective fera de vous quelqu’un de centré sur lui-même, mais pas égoïste. C’est un état très agréable à atteindre.

Comment puis-je faire preuve de compassion envers les autres si je ne crois pas qu’ils existent ?

En réalité, vous ne témoignez pas vraiment de la compassion envers les autres. Vous ne pouvez faire preuve de compassion qu’envers vous-même — le VOUS qui représente la conscience. Vous cesserez de percevoir un « vous » et un « eux » comme on le voit dans les interactions humaines. Au contraire, vous avez affaire à un prolongement de vous-même. Votre corps et celui d’un autre sont comme le cœur et les poumons d’un ensemble plus grand. Vous ne voudriez certainement pas voir votre cœur se disputer avec vos poumons. Ainsi, en adoptant cette perspective, vous prendriez la responsabilité de la totalité de l’existence, car c’est en fait votre propre création. Par conséquent, vous voudriez voir la compassion se répandre partout où votre perception s’étend.

C’est ce que Jésus voulait dire en disant : « Aime ton prochain comme toi-même ». Il ne voulait pas dire que vous êtes un corps-esprit physique et que vous devez aimer les autres êtres humains comme vous aimez votre propre personne. Il voulait dire que vous ÊTES la conscience et qu’ainsi votre prochain EST vous. Aimer son prochain COMME soi-même signifie aimer son prochain PARCE QU’IL/elle est VOUS. Il n’y a pas de séparation entre vous ; la séparation n’est qu’une illusion.

Jésus a également dit : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ». Il y a cependant deux sortes de pardon. L’une consiste à pardonner à votre prochain pour les fautes apparentes comme s’il était un être séparé de vous. Pardonner, oublier et passer à autre chose. Cependant, Jésus parle d’un niveau de pardon plus élevé. Lorsque vous vous identifiez à la conscience pure, vous pardonnez aux autres parce qu’ils SONT vous. Ainsi, tout pardon à ce niveau est le véritable pardon de soi-même. Cela signifie que vous acceptez tout dans votre réalité avec compassion parce que VOUS en êtes le créateur.

Du point de vue de la réalité subjective, la meilleure manière d’interagir avec le monde est de centrer chaque relation sur la paix, l’amour et la joie. Agir autrement ne ferait que créer de la douleur ; et aucun être pleinement conscient ne choisirait volontiers de le faire. Si l’amour, la paix et la joie sont les choses qui vous caractérisent, alors c’est ce que vous manifesterez.

une simulation

Si je concentre continuellement ma conscience sur des pensées affectueuses, paisibles et joyeuses, alors quel effet cela aura-t-il sur la vie de ce corps que je considère comme mien ?

Primo, votre corps-esprit interagira avec le monde d’une manière affectueuse, paisible et joyeuse. Vous aurez beaucoup de plaisir à servir les autres. Vous pardonnerez facilement. Votre corps deviendra un véhicule pour manifester l’amour, la paix et la joie dans l’univers physique. C’est en fait le rôle principal de votre corps dans l’univers physique, mais ce n’est pas le seul véhicule dont vous disposez.

Secundo, votre corps-esprit cesserait de ressentir de la peur parce que vous cesseriez de créer de la peur dans votre conscience. Vous n’aurez même pas peur de la mort. La conscience est primaire et invulnérable. Ainsi, vous prendriez soin de votre corps avec amour, mais vous ne craindriez pas sa disparition. Ce n’est pas vraiment vous de toutes les manières. C’est cette absence de peur qui permet de voir à travers l’illusion de l’univers physique. Quand vous ne craignez rien, vous êtes libre, quelles que soient les circonstances.

Tertio, votre vie deviendra de plus en plus facile. Vous deviendrez de plus en plus enthousiaste et excité par rapport à la vie. Chaque jour apportera de nouvelles expériences merveilleuses. Votre expérience du temps changera et les notions de passé et de futur deviendront moins importantes. Votre conscience se concentrera de plus en plus sur le moment présent et y restera.

Et finalement, vos émotions s’aligneront sur la joie. Vous serez tout le temps en joie. Et cette joie ne s’éteindra jamais.

Le fait d’aligner vos pensées sur la paix, l’amour et la joie vous habilite. Ce sont des éléments clés de la meilleure expérience que vous puissiez manifester dans l’univers physique.

Dans un système de croyances subjectives, comment peut-on instaurer la paix dans le monde ?

Tout d’abord, considérons l’approche de la réalité objective. Cette approche suppose qu’il y a un manque de paix dans le monde, « quelque part » dans le monde, à un endroit séparé et distinct de vous. Vous devez donc utiliser votre corps pour vous confronter ces entités distinctes et les amener à coopérer. Malheureusement, tous les milliards de personnes dans le monde ne sont pas sous votre contrôle, donc peu importe combien vous travaillez dur, il y aura toujours des gens qui ne coopéreront pas. Par conséquent, cette approche n’a jamais fonctionné et ne fonctionnera jamais. En fait, elle ne fera que perpétuer encore plus le manque de paix dans le monde. Vous ne pouvez pas éliminer les conflits par les conflits.

Considérons maintenant l’approche subjective. Dans ce contexte, il y a un manque de paix dans le monde parce qu’il y a un manque de paix dans votre conscience. Ainsi, au lieu de combattre le monde, vous devriez vous concentrer intensément pour amener votre propre conscience à s’aligner sur la paix. Vous devriez centrer votre vie sur la paix, vivre et respirer la paix. Votre mantra devrait être paix, paix et paix. Ainsi, vous orienterez votre énergie pour éliminer toutes vos pensées qui ne sont pas compatibles avec la paix. Jésus, Prince de la Paix, serait un modèle pour le type d’être que vous souhaiteriez devenir.

Alors que vous vous efforcez d’élever votre conscience pour parvenir à une parfaite résonance avec l’état de paix, vous verrez que votre corps physique humain commence à se comporter conformément à cet état. Au début, cela se produira à un petit niveau. Vous cesserez de vous disputer avec les gens autour de vous. Vous commencerez à pardonner plus facilement. Plus votre conscience acceptera la paix, plus vos actions refléteront la paix dans l’univers physique. Vous commencerez progressivement à centrer votre travail, vos relations, votre environnement et toute votre vie sur la paix.

En effet, vous deviendrez très semblable à Jésus en pensée et en action. Votre être physique se consacrerait à une vie de service pour le plus grand bien de tous, et vous enseigneriez l’amour inconditionnel, la compassion et le pardon. Par le véhicule de votre être physique et par la puissance créatrice de votre conscience dans son ensemble, vous verrez ainsi progressivement l’univers physique tout entier se transformer pour résonner avec votre état intérieur de paix. À l’intérieur, comme à l’extérieur.

Si vous souhaitez créer la paix dans le monde, vous devez d’abord parvenir à la paix intérieure.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Choisir ou non de vivre selon la perspective de la réalité subjective est une décision très importante qui peut influencer le reste de votre vie. La vidéo du jour illustre également parfaitement la puissance du choix et ses conséquences sur la vie. Elle présente en effet 7 piliers qui peuvent vous aider à choisir la vie que vous voulez vivre. Découvrez !

Recherches utilisées pour trouver cet article :

existence objective et subjective questions à repondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *