TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Réaction vs Réponse

Note : cet article est une traduction de l’article Reaction vs. Response de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Action-réactionLe sensei de mon cours d’arts martiaux nous rappelle souvent pendant l’entraînement de ne pas réagir mais de répondre.

Quand vous réagissez, vous n’êtes pas authentique. Vous vous battez selon les conditions de votre adversaire. Vous réfléchissez trop à ce que votre adversaire fera ensuite. Vous pensez « Si il fait A, je ferai B. Mais si il fait C, alors je ferai– » Bam ! Vous en prenez une. Alors vous sentez que vous devez frapper en retour. Vous êtes en dette de coups, à la traîne dans le match. Et votre combat semble chaotique, vous frappez et cognez en même temps que votre adversaire frappe et cogne. Mon sensei appelle cela « jouer au tigre », car le tigre avance toujours et ne recule jamais.

Quand vous répondez, cependant, vous vous battez à votre manière. Vous gardez l’esprit ouvert et vous vous faites confiance pour reconnaître ce qui se passe, à la fois offensivement et défensivement. Vous ressentez le flow du combat. Vous ne pensez pas à ce que votre adversaire pourrait faire ou ne pas faire. Vous êtes simplement centré sur le présent, vous avez confiance dans le fait que votre corps va répondre de façon appropriée. Quand vous voyez une ouverture, vos bras et vos jambes bougent naturellement pour frapper. Quand votre adversaire réagit, vous glissez hors de la trajectoire. Vos mouvements sont plus fluides et plus efficaces.

Un combat basé sur la réaction est une compétition. C’est un match avec un gagnant et un perdant. Cela a aussi tendance à être tendu et fatigant.

Un combat basé sur la réponse est comme une danse. Il n’y a pas de gagnant ni de perdant, c’est simplement une expérience intéressante. C’est souvent revigorant.

La préparation et la pratique vous aideront à aiguiser votre capacité de réponse, mais quand vous êtes en mode performance, il est mieux de se laisser aller et d’avoir confiance dans le fait que vous répondrez du mieux que vous le pourrez. Si votre réponse est mauvaise, vous pouvez toujours vous entraîner et pratiquer un peu plus.

Évidemment, c’est une analogie de la vie. Quand vous êtes obsédé avec ce qui va arriver ensuite, vous êtes coincé en mode réaction. Les conditions de votre expérience vous sont dictées. Vous essayez de contrôler le futur en vous crispant dans le présent, et cela entrave votre authenticité.

Quand vous restez centré sur le présent, vous avez confiance dans le fait que votre réponse naturelle sera juste ce dont vous aurez besoin. Vous restez authentique, vous permettez à votre expression créative personnelle d’émerger sans la forcer.

Crédits photo : © cupoftea – Fotolia

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

Partagez
Tweetez