5 leçons de richesse d’un millionnaire à 20%

devenir millionnaireAu début de l’an dernier, je me suis sérieusement engagé dans mon objectif de devenir millionnaire, et dans cet article je vais partager avec vous cinq leçons clés que j’ai apprises et qui pourraient vous aider à augmenter votre abondance financière.

Même si j’ai longtemps rêvé de devenir millionnaire (qui n’en rêve pas ?), ce n’est que l’an dernier que j’ai commencé à sérieusement l’envisager. Ce qui m’a motivé n’a pas été la pensée d’acheter tout un tas de trucs ou de quitter mon job (quel job ?!?) et de partir en retraite. À la place, j’ai été inspiré par l’idée que si je pouvais découvrir comment gagner un million de dollars, je pourrais partager ce que j’ai appris et espérer aider un grand nombre de gens.

Après une année pleine à y travailler, je ne sais pas encore clairement si je suis millionnaire ou non. Si j’additionne mes espèces et valeurs disponibles et mes capitaux réels, ma valeur nette avoisine les 200 000 $, donc j’ai fait au moins 20% du chemin. Cependant, Erin et moi possédons divers capitaux en ligne qui valent certainement bien plus que cela.

Il est totalement possible que mon site puisse être évalué à plus d’un million de dollars en raison des revenus qu’ils génère (environ 40 000 $ par mois), de son potentiel de croissance continu, et de ses coûts de gestion extrêmement faibles. Un outil d’évaluation de blog estime que ce site vaut plus de 1,6 million de dollars.

Mais je n’ai aucune intention de vendre cette entreprise, donc je n’accorde pas une grande valeur à ce chiffre. Par conséquent, je vais me tenir à cette étiquette de millionnaire à 20% pour le moment.

Je suggère que nous laissions ces problèmes d’étiquette à ceux qui aiment être obsédés par de tels sujets, et je vais commencer à partager les leçons de développement de richesse que j’ai trouvé avoir le plus de valeur. Alors vous pourrez vous faire votre propre idée quant à leur possible utilité :

1) C’est vachement difficile de gagner un million de dollars en partant de zéro.

C’est simplement du bon sens, mais je dois le dire pour tordre le coup aux escrocs qui prêchent que vous pouvez gagner un million de dollars grâce à des méthodes rapides, faciles et qui ont fait leurs preuves, le tout avec seulement 3 paiements de 19,95 $.

Peut-être que vous pouvez gagner un million de dollars en utilisant la manipulation émotionnelle pour vendre aux gens des produits d’information inutiles et surcotés, mais en admettant que vous ne soyez pas un artiste en escroquerie, vous allez devoir gagner cet argent en apportant une contribution réelle d’une valeur d’un million de dollars. Pour la plupart des gens, y compris moi, c’est un énorme défi.

Mais respecter l’ampleur de ce défi aide en réalité. Si vous prenez cet objectif au sérieux, vous réaliserez que vous devez prendre un immense engagement pour avoir une véritable chance d’y parvenir.

Les gens qui disent qu’ils veulent devenir millionnaires mais n’ont pas la volonté de soutenir cela avec un dur labeur ne font que se leurrer. Cela n’arrivera pas tout seul. Si dur labeur est un gros mot pour vous, ne perdez pas votre temps avec tout ça.

Cependant, ce qu’il y a de super à propos de cet objectif est qu’on peut l’atteindre. Les gens dans de bien pires postures que vous l’ont déjà réussi. C’est difficile mais clairement pas impossible. Si vous l’acceptez, cela devient une sorte de jeu. Vous ne devez pas avoir peur de l’échec parce que vous vous attendez à échouer, et que c’est ce qui rend le succès encore plus excitant.

2) L’intérêt personnel n’est pas une motivation suffisante.

Étant donné l’ampleur de ce défi, une formidable motivation est nécessaire pour rester dans la course et persévérer malgré les obstacles inévitables.

J’ai découvert que vouloir devenir millionnaire pour mon propre bien et celui de ma famille ne convenait simplement pas. Je n’ai pas un besoin de plus d’argent ou de plus de possessions suffisant pour justifier cet effort. Sur une échelle de 1 à 10, mon niveau de matérialisme est de 3 environ.

Donnez-moi un PC rapide et une connexion internet haut-débit, et je suis paré. Je suis sûr que certaines personnes peuvent être excitées par le fait de gagner un million de dollars en pensant à toutes les choses cool qu’elles pourraient acheter, ou peut-être pour le statut et la reconnaissance, mais tous ces aspects ne m’intéressent pas. Je préfère encore jouer au disc-golf.

Malheureusement, cet objectif nécessite bien plus qu’une motivation médiocre. Vous avez besoin d’être sérieusement engagé. Quiconque vous dirait le contraire est probablement sur le point de vous proposer 3 paiements faciles de 19,95 $. Mais d’où va venir cette motivation ?

Après un examen de conscience approfondi, j’ai abandonné l’idée de devenir millionnaire à mes seules fins. Je n’en avais simplement pas suffisamment besoin. Si cela avait été le cas, je l’aurais fait il y a des années avec mon entreprise de jeux informatiques, qui je pense aurait totalement pu me permettre d’y parvenir. Je me sentais idiot d’abandonner cet objectif, mais j’avais aussi un sentiment de soulagement à propos de tout ça. Cela m’a libéré et m’a permis de me concentrer sur de plus grandes priorités comme le service et la contribution.

Ironiquement, cela a été la décision de faire passer la contribution avant la richesse qui m’a permis de boucler la boucle. Finalement j’ai réalisé que devenir millionnaire pourrait considérablement développer ma capacité à aider les autres.

En partageant ce que j’apprends en chemin (comme je le fais en ce moment même), je peux potentiellement en inspirer d’autres à générer du revenu en apportant de la valeur au lieu de penser qu’ils auront besoin d’arnaquer ou de piéger les gens pour avancer. Si même une petite fraction du million et demi de visiteurs mensuels de ce site web augmentaient la valeur qu’ils apportent aux autres en résultat aux informations que je partage, quelque chose de réellement merveilleux arriverait.

J’ai aussi commencé à penser à ce que je pourrais faire avec un million de dollars. Une idée que je trouve très inspirante est de trouver une organisation de développement personnel à but non lucratif, qui pourrait finalement avoir des milliers de groupes individuels autour du monde.

Structurellement parlant, je l’imagine similaire à Toasmasters International, qui compte 200 000 membres et 10 000 clubs dans le monde. Vous pourriez trouver un groupe local pas loin de chez vous, plein de gens dédiés à aider et à soutenir les autres à évoluer, comme un groupe de pensée.

Envisager ces aspects de contribution m’a aidé à faire passer cet objectif d’être millionnaire de ma tête à mon cœur. J’ai finalement un effet de levier suffisant sur moi-même pour sérieusement m’engager dans ce sens. J’ai réalisé que cet objectif était potentiellement quelque chose de plus grand que simplement moi et ma famille, et sous cette lumière, j’ai eu la sensation que je devrais être un vrai boulet pour ne pas m’y investir totalement.

Même s’il peut sembler que gagner un million de dollars soit un objectif totalement égoïste, j’ai découvert que c’était en fait tout le contraire. La contribution est une motivation bien plus puissante que l’intérêt personnel éclairé.

3) Concentrez-vous sur le fait d’apporter de la valeur aux autres, et l’argent suivra.

Je me suis dit que gagner un million de dollars devrait être relativement facile si je pouvais découvrir comment fournir au moins un million de dollars de valeur aux autres. Malheureusement je ne sais pas comment fournir un million de dollars de valeur à une seule personne (et être payé pour ça), donc je me suis dit que je devrais me rattraper sur le volume… peut-être en fournissant 1$ de valeur à un million de gens.

Je sais que je peux créer quelque chose qui vaut au moins 1$ pour quelqu’un – un bon article devrait faire l’affaire – donc la clé est de découvrir comment mettre cette valeur dans les mains du plus de gens possible.

Je pense que la meilleure façon de fournir 1$ de valeur (ou pas loin) à autant de gens que possible est de le distribuer gratuitement. Qui n’accepterait pas un dollar gratuit ? Même si vous feriez faillite en faisant cela avec un produit réel, cela peut être fait sans risque avec du contenu digital. Et grâce à internet, il est possible d’atteindre un large public pour un coût extrêmement bas. Quant aux détails sur la façon de créer un contenu en ligne qui a de la valeur, allez voir Comment bâtir un site web à fort trafic.

Une fois que vous pouvez générer de la valeur et la mettre entre les mains des gens, l’aspect « revenus » est relativement simple en comparaison. Ce n’est pas automatique, bien entendu. Vous devez encore mettre en place des systèmes pour le faire bien, mais on peut y parvenir à force de tâtonnements si nécessaire.

Pensez à cette analogie : supposez que vous possédez un entrepôt vide, et que des milliers de gens le traversent chaque jour. Pouvez-vous générer du revenu grâce à ces visites ? Bien sûr que vous le pouvez. Vous pourriez vendre de la limonade, vendre des espaces pour panneaux de publicité sur les murs, vendre des assurances-voiture, solliciter des dons, etc. Certaines méthodes vont faire long feu, mais d’autres vont s’avérer vraiment efficaces.

Avec suffisamment de tâtonnements, de tests, et de retouches, vous finirez par mettre en place un flux de revenus raisonnable. Générer cet achalandage est la partie difficile, mais le monde en ligne est bien plus simple parce que vous pouvez proposer gratuitement une chose de valeur sans que cela ne vous coûte rien de le céder.

Ok, cela vous coûte quand même un peu parce que vous devez payer pour l’hébergement en ligne et la bande passante, mais pour moi cette dépense est d’environ 1/100ème de centime par visiteur mensuel. Pour en revenir à l’analogie de l’entrepôt vide, vous pourriez faire à peu près n’importe quoi et gagner plus d’un centime tous les 100 visiteurs.

Ce site ne rapporte que 3 centimes par visiteur par mois en moyenne, donc je peux dire sans vanité qu’il donne plus qu’il ne reçoit. Je dois croire que les 500 et quelques articles postés ici valent plus de 3 centimes pour à peu près n’importe qui les lisant. Ce site vous a-t-il déjà apporté vos 3 centimes de valeur pour le moment ? Quelle serait votre estimation de ce qu’il vous apporte ?

Le bon côté est que ce déséquilibre de valeur génère un fort référencement. C’est la principale raison pour laquelle ce site a largement dépassé les niveaux de trafic web de tous les orateurs ou auteurs professionnels dans le domaine du développement personnel, même si je n’ai jamais dépensé un seul centime en marketing. Même si d’autres protègent leur valeur derrière ces 3 paiements faciles, le contenu de ce site est gratuit. C’est difficile de faire concurrence à ce qui est gratuit.

Pour générer un million de dollars dans cette situation, je peux soit trouver un moyen de fournir encore plus de valeur, soit améliorer ma monétisation de la valeur existante. Mon plan est en fait de faire un peu des deux en faisant quelques changements à mon statut d’entreprise cette année. Mais soyez assurés que les articles resteront gratuits.

Je partage cette info avec vous pour que vous puissiez comprendre la stratégie sous-jacente au fait de générer du revenu en fournissant une véritable valeur. Oubliez le fait d’essayer de gagner un million de dollars, et concentrez vos énergies sur le fait de fournir un million de dollars de valeur. Si vous pouvez faire cela, l’argent viendra.

Pour en savoir plus sur la façon de générer du revenu en fournissant de la valeur, lisez Gagner de l’argent consciemment.

comment devenir millionnaire

4) Devenir millionnaire nécessite un changement d’identité significatif.

Pour devenir millionnaire, vous devez être à l’aise avec le fait de penser et d’agir comme un millionnaire. Si vous n’y arrivez pas d’abord dans votre tête, vous n’y arriverez pas dans les faits.

J’ai réalisé que si je devenais millionnaire, je devrais être à l’aise avec le fait de gérer de grosses sommes d’argent. Au moment où je me suis lancé sur ce chemin, 10 000 $ représentaient beaucoup d’argent pour moi. Mais pour un millionnaire, c’est une somme relativement dérisoire, seulement 1% ou même moins de leur valeur nette. Donc j’ai commencé à imaginer que 10 000 $ n’était qu’une petite somme d’argent, et à penser à l’impression que cela pourrait faire. Finalement j’ai commencé à vraiment le croire.

Ensuite, j’ai réalisé que si j’étais millionnaire, je transporterais plus d’argent dans mon portefeuille. À l’époque j’étais à l’aise en ayant 50 à 70 $ dans mon portefeuille. 100 $ me paraissaient beaucoup. Donc je suis allé à la banque, j’ai retiré 200 $ et je les ai mis dans mon portefeuille. Je n’étais pas à l’aise de transporter autant d’argent, mais je m’y suis habitué au bout de quelques semaines.

Avec le temps, j’ai augmenté petit à petit mon niveau de référence jusqu’à ce qu’il me semble normal d’avoir entre 300 et 500 $ dans mon portefeuille. Maintenant, quand je n’ai que 200 $ dans mon portefeuille, j’ai envie d’aller à la banque.

Enfin, j’ai réalisé que pour un millionnaire, toute somme en dessous de 100 $ environ est fondamentalement hors de propos. Si vous êtes déjà millionnaire, quelques dollars ici ou là n’ont aucune importance. Se soucier de ce genre de sommes est comme se tracasser pour quelques centimes. J’ai commencé à me dire qu’il n’y a pas vraiment de différence financière entre un dîner à 20 $ et un dîner à 50 $. Aller voir un film pour 9 $ est presque pareil qu’aller voir un spectacle à 90 $ sur le Las Vegas Strip. Ces sommes ne sont que des centimes de toute façon.

Intégrant petit à petit ces changements intérieurs, mon revenu a commencé à monter en flèche et en l’espace de 12 mois, les revenus mensuels de mon site sont passés de 2 000 à 40 000 $. En faisant ces petits changements pour faire comme si j’étais déjà millionnaire (d’une façon sûre et sans risque), j’ai commencé à attirer des opportunités de gagner plus d’argent.

Soyons clair, je n’ai pas soudainement adopté des habitudes dépensières téméraires, même pour de petites sommes, parce qu’un millionnaire ne dépenserait pas son argent de façon inconsidérée. J’ai gardé des dépenses raisonnables, mais j’ai appris à ne plus chipoter pour des sommes qui ne comptaient pas réellement, comme commander ou non une boisson (non alcoolisée bien évidemment) avec mon dîner. Ces 2 $ ne risquent pas de me manquer, que je devienne millionnaire ou non.

Aujourd’hui, n’importe quelle dépense inférieure à 100 $ est effectivement sans importance pour moi. 100 $ ne représentant même pas 10% de mes revenus quotidiens. Cela facilite beaucoup de décisions d’achat, étant donné que la différence de prix entre deux objets est de moins de 100 $ (tout comme la différence entre deux modèles d’iPod), je ne m’en soucie même pas ; j’achète simplement le meilleur modèle. La différence de prix n’est que centimes de toute façon.

Cela me fascine d’avoir d’abord adopté cet état d’esprit, puis de manifester le revenu qui correspond à cet état d’esprit. Je suppose que l’étape suivante est de commencer à voir des sommes encore plus grandes comme étant fondamentalement hors de propos. Cela pourrait sembler contre-intuitif de voir fonctionner cette méthode, mais il se trouve que cela fonctionne. Si vous voulez être plus riche, commencez à penser comme si vous l’étiez déjà.

5) Il ne faut avoir aucune pitié envers les trolls financiers.

Dans la terminologie des forums en ligne, un troll est quelqu’un qui « essaye intentionnellement de provoquer une perturbation, souvent sous la forme de messages postés qui sont incendiaires, insultants, ou hors-sujet, avec comme intention de provoquer une réaction des autres. »

Après avoir ajouté des forums sur mon site depuis deux mois, les modérateurs et moi-même avons graduellement développé des chaussures écraseuses de trolls. Au début nous avons choisi d’être assez indulgents, de donner des avertissements polis et de rappeler aux trolls de suivre les règles de l’étiquette que nous avions postées. Cela n’a jamais fonctionné. Tout ce que cela a fait a été de renforcer la volonté des trolls de continuer à troller.

Chaque troll a fini par se faire bannir, mais seulement après avoir fait perdre le temps de beaucoup de gens. Au final, nous avons appris que la meilleure approche était de bannir les trolls immédiatement dès qu’on les voyait. Cela semble évident rétrospectivement, étant donné que le genre de personne qui était résolue à troller dès le début n’est pas une personne qui se soucie fondamentalement du développement personnel, mais c’était malgré tout une leçon importante.

Un troll financier est un proche cousin du troll de forum, sauf que les trolls financiers s’efforcent de saboter vos objectifs financiers. Ces trolls peuvent être internes ou externes. Ce sont les gens qui font des commentaires comme « Les riches sont tellement avides. Ils ne s’intéressent qu’à eux et se serviront de vous pour gagner de l’argent. » Les trolls financiers sont également des voix intérieures qui disent « Si tu gagnes trop d’argent, les gens vont durement te juger pour ça. Ils vont penser que c’est tout ce qui t’intéresse. »

C’est tentant d’écouter les trolls financiers parce que leurs points de vue sont destinés à provoquer chez vous des débats inutiles. Chaque fois que vous sautez dans cette provocation, vous perdez quoi que vous fassiez parce que les trolls ne se soucient pas des débats logiques.

Si vous êtes d’accord avec un troll, vous perdez. Si vous n’êtes pas d’accord avec un troll, vous perdez. Vous ne convaincrez jamais un troll de quoi que ce soit, quels que soient vos efforts. L’agenda d’un troll est de booster son propre ego en vous donnant tort et en vous faisant perdre votre temps. Plus vous investissez de temps dans la gestion de ce troll, plus vous perdez.

La seule façon efficace de gérer les trolls est de les supprimer de votre vie, sans poser de questions. Atomisez simplement cet abruti et passez à autre chose. Dans les face-à-face avec des trolls, quittez simplement la pièce. Si vous avez vraiment besoin d’une revanche, pensez à la façon dont Debra regarde fixement Ray dans la série Tout le monde aime Raymond avant de lui lancer « Idiot ! » Si ce n’est pas votre style, rouler simplement des yeux fonctionne également assez bien.

De temps en temps, quelqu’un m’envoie un message du genre « Oh, allez. C’est évident que tu ne fais ça que pour l’argent. N’essaye même pas de nous faire croire que tu te soucies vraiment d’aider les autres. C’est juste un tas de conneries. Tu es un tel escroc. » Ma réponse extérieure est de simplement citer une réplique du film Y a-t-il quelqu’un pour tuer ma femme ? : « Cela pourrait très bien être la personne la plus stupide sur la surface de la Terre. »

Il y a une énorme différence entre les critiques constructives et les trolls. Le premier peut être véritablement utile. Le second ne l’est jamais. Écoutez les critiques constructive autant que faire se peut, mais quand vous savez que l’autre personne n’a pas à cœur de servir vos intérêts, raccrochez-leur au nez et retournez travailler.

N’ayez aucune pitié pour les trolls financiers, qu’ils soient intérieurs ou extérieurs. Une fois que vous reconnaissez que vous avez un troll entre les mains, appuyez sur le bouton supprimer et passez à autre chose. Investissez votre temps dans le fait d’apporter une contribution au lieu de vous empêtrer dans le piège d’un troll. En ce qui concerne la gestion des trolls, même quand vous pensez que vous avez gagné, vous avez perdu.

Il y a plus de leçons encore, que je partagerai probablement dans un futur article, mais les cinq ci-dessus devraient vous faire prendre un bon départ pour générer une plus grande abondance financière. Pour la plupart, ces éléments sont du simple bon sens, mais dans la pratique ils sont assez rares.

Ignorez-vous souvent votre bon sens pour succomber à des pièges, comme le fait de vous bercer d’illusions avec la promesse de résultats rapides et faciles ; comme les trolls, avec leurs leurres de débats intelligents ; et comme le pinaillage pour des centimes, avec la certitude orgueilleuse qu’économiser cinq dollars est mieux qu’en gagner cinq cent ? Si les conseils financiers que vous recevez ne se sont pas avérés efficaces, alors balancez-les et reconstruisez vos croyances financières de zéro.

Si vous voulez devenir millionnaire en 10 ans ou moins, vous ne pouvez pas adhérer à une approche « lésiner et économiser » sur 40 ans. Bien sûr que vous pouvez tracer votre route en économisant un million en 40 ans, mais vous pouvez tracer votre route bien plus rapidement en le gagnant.

Article original écrit par steve pavlina
Avant de prendre congé de nous, nous vous proposons une vidéo complémentaire sur  “Le meilleur livre pour apprendre à devenir riche 💰 (348/365)”

 

2 commentaires

  • Merci de nous rappeler ces principes essentiels… Comme vous je m’y suis mise aussi, à réussir l’objectif de gagner 1 million d’euros ! C’est symbolique cette idée de “million” !
    Je m’applique donc effectivement à dépasser mon cercle de besoins familiaux pour apporter aux autres une plus value.
    Me considérer comme déjà millionnaire c’est plus facile… je travaille avec des personnes qui considèrent le Meuro (Million d’euros) comme l’unité de base !!
    Affaire à suivre… 🙂

  • Emilie dit :

    Wahou quel article passionnant. Une petite piqûre de rappel ça fait du bien… Un coup de boost. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *