30 jours à Disneyland : L’expérience commence

30 joursHier, Rachelle et moi sommes allés en voiture à Anaheim, en Californie, pour commencer notre nouvelle expérience qui consiste à aller à Disneyland tous les jours pendant 30 jours d’affilée. Nous résidons dans un local AirBnb situé à quelques kilomètres du parc, et nous y roulerons bientôt pour entamer la première journée de notre expérience.

Si vous voulez en savoir plus sur cette expérience, vous pouvez lire l’article d’introduction que j’ai écrit à ce sujet et qui est intitulé : Une expérience inhabituelle de 30 jours. J’ai l’intention d’écrire des articles tout au long de l’expérience.

Disneyland est une marque de commerce privée, alors j’ai fait mes recherches sur l’utilisation que j’en ferai sur mon blog pendant toute la période que je passerai là-bas. Je crois que la façon dont je l’utilise relève de l’usage loyal de la marque parce que je l’utilise simplement pour décrire l’emplacement et l’endroit où nous allons. De plus, utiliser un terme comme « ce grand parc à thème à Anaheim » serait un peu ridicule. Il en va de même pour toutes les autres marques de commerce appartenant à Disney. Cependant, pour être très clair, je tiens à préciser qu’il n’y a aucun accord de parrainage entre Disney et moi-même ou ma société. Il s’agit simplement d’une expérience de mode de vie.

Nous n’allons pas non plus faire quoi que ce soit de délirant ou de fou qui outrepasserait ce que nous permettent nos laissez-passer annuels. J’aimerais terminer les 30 jours sans le moindre incident. J’aimerais aussi que cette expérience soit agréable pour toutes les personnes concernées, y compris toutes les familles qui seront présentes dans le parc.

Après avoir organisé et animé quatre ateliers en quatre mois, j’ai vraiment envie de faire une pause. Chaque atelier que j’organise a un effet transformationnel sur moi aussi, et j’ai l’impression d’avoir absorbé beaucoup d’énergie transformationnelle sans avoir suffisamment de temps pour la traiter.

Mon attitude à l’égard de cette expérience en ce moment s’apparente à celle décrite dans « Traité du zen et de l’entretien des motocyclettes ». Il s’agit d’un temps d’arrêt prolongé, bien que stimulant et plein d’activités, pour traiter certains pensées et sentiments qui ont tourbillonné dans mon esprit.

Cela peut paraitre étrange, mais pour moi cela ressemble à une retraite de méditation. Je m’épanouis souvent grâce à de hauts niveaux de stimulation et d’informations, surtout lorsque je regarde le monde à travers des lentilles subjectives. Je vois cela comme un moyen de donner à la réalité plus de moyens de communiquer avec moi. L’immobilité peut faire des merveilles, mais il m’est parfois plus facile de découvrir l’immobilité par le mouvement.

Même si je vais raconter cette expérience sur mon blog, je ne vais pas mentionner ce que nous faisons chaque jour. Cela impliquerait trop de choses à écrire tôt le matin et tard le soir, et je ne pense pas que ce serait particulièrement intéressant ou unique. J’ai l’intention de me concentrer davantage sur le voyage intérieur et sur la façon dont le fait de passer 30 jours à Disneyland m’affecte personnellement.

Je ne sais pas combien de personnes voudront nous rencontrer à Disneyland pendant que nous y sommes, mais jusqu’ici, nous avons deux invitations pour la première semaine. Comme je l’ai dit dans mon précédent article, toute personne qui le souhaite est la bienvenue pour nous rencontrer en personne et passer du temps à partager cette expérience avec nous. Pendant les 30 prochains jours, vous savez donc où nous trouver.

Note : Cet article est une traduction de l’article 30 Days of Disneyland Begins de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *