Le développement personnel pour les gens intelligents

Gagner en clarté en agissant

Gagner en clarté en agissantQuel est le lien entre la clarté et l’action ?

Pouvez-vous faire preuve de plus de clarté en vous plongeant dans l’action ?

Pour faire court, la réponse est oui.

Cette approche est généralement plus efficace que celle qui consiste à faire des plans à l’avance, du moins en ce qui concerne le niveau de clarté que vous pouvez expérimenter.

L’une des principales raisons pour lesquelles l’action directe peut vous aider à gagner en clarté, c’est que lorsque vous agissez, vous délimitez davantage l’espace des possibilités qui s’offrent à vous.

Le fait d’agir implique généralement le besoin d’explorer. Plus vous agissez, plus vous explorez.

Même quand vos actions ne sont pas concluantes, elles vous permettent d’avoir un certain aperçu des possibilités qui s’offrent à vous. Et cela peut facilement vous aider à gagner en clarté par rapport à ces possibilités.

Supposons que vous vous rendiez à Disneyland pour la première fois de votre vie et que vous ne savez pas comment le parc est organisé.

Il vous sera difficile de profiter de votre séjour, du moins sans aide, car vous n’avez pas un bon inventaire des possibilités qui s’offrent à vous.

Vous ne saurez pas comment vous y prendre pour vous déplacer aisément dans le parc.

Vous n’aurez pas d’informations sur les heures d’accès à certains manèges si vous souhaitez éviter les temps d’attente prolongés. Finalement, vous passerez beaucoup plus de temps dans les files d’attente et vous ne pourrez pas profiter d’autant de manèges et d’attractions qu’une personne avec plus d’expérience.

comment éviter les temps d'attente disneyland

Il y a quelques années, Rachelle et moi avons fait une expérience qui consistait à nous rendre à Disneyland tous les jours pendant 30 jours d’affilée.

Nous y avons donc passé beaucoup de temps, et par conséquent, nous avons désormais des cartes mentales détaillées du parc.

Chaque fois que je le veux, je peux m’imaginer en train de m’y promener dans mon esprit.

Si vous étiez en face de moi en ce moment et que vous nommiez deux attractions quelconques, je suis capable d’établir mentalement un parcours approprié de l’une à l’autre de ces attractions, comme si je voyais tous les décors sur un écran de cinéma.

Cela est possible parce que j’ai multiplié les actions en ce sens à raison de 12 à 16 heures par jour pendant un mois.

Grâce à cet effort, je peux désormais parcourir cet espace avec plus de facilité que jamais auparavant.

J’aurais pu effectuer des recherches en ligne au préalable, et élaborer un programme détaillé de ce que j’allais faire.

Cependant, je ne pense pas que ces méthodes m’auraient apporté autant de clarté que le simple fait de me plonger dans l’expérience jour après jour.

Les cartes mentales que j’ai acquises par l’action et l’expérience sont plus pratiques et plus précises que celles que j’ai acquises en apprenant d’autres façons.

J’ai vécu une expérience similaire quand j’ai fait mes débuts en tant que conférencier.

J’ai lu de nombreux livres sur l’art oratoire, assisté à des ateliers et rencontré des conférenciers professionnels.

Tous ces exercices m’ont plus ou moins aidé. Cependant, aucune de ces pratiques ne m’a permis de m’améliorer autant que le fait de me lancer et de donner des conférences.

Temps de scène, temps de scène, temps de scène

Mon ami Darren LaCroix, champion du monde de l’art oratoire en 2001, aime dire qu’il y a trois étapes pour devenir un bon orateur : le temps de scène, le temps de scène et le temps de scène.

Il a acquis ses compétences grâce à l’action directe, et il avait un mentor qui l’encourageait à ne jamais refuser un temps de scène.

Darren a appris à toujours accepter les invitations à prendre la parole, même si cela impliquait qu’il devait conduire pendant plusieurs heures pour participer à une soirée au cours de laquelle il devait prendre la parole pour seulement quelques minutes.

C’est cela le dévouement !

Quand Darren a commencé à développer ses talents de comédien et d’orateur, de son propre aveu, il était médiocre.

Moins d’une décennie plus tard, il était champion du monde.

C’est une belle histoire, mais c’est également une histoire de clarté.

Darren a créé des modèles mentaux affinés dans son domaine d’expertise grâce à ses nombreux discours, à ses monologues comiques et à ses voyages dans le monde entier à la recherche de temps de scène, de temps de scène et encore de temps de scène.

Darren est aussi l’une des personnes les plus déterminées que je connaisse en termes d’objectifs, de projets et d’actions.

La clarté qu’il expérimente provient en grande partie de son expérience directe.

Si vous essayez de minimiser vos actions, en vous disant que vous essayez d’être plus efficace, cela se comprend et peut sembler logique au début.

Cependant, il s’agit généralement d’une erreur, car vous ne cartographierez pas aussi bien le champ de vos possibilités si vous refusez d’agir.

L’une des raisons pour lesquelles les gens évitent d’agir, c’est qu’ils entretiennent des croyances limitatives sur la phase d’exploration.

Ils estiment que celle-ci est risquée. Ils ne veulent pas échouer.

De plus, ils ne veulent pas perdre leur temps à s’engager dans des actions qui ne produisent aucun résultat immédiat. Et encore une fois, c’est très compréhensible.

Par contre, si vous recherchez un résultat immédiat, vous aurez sûrement des difficultés à faire preuve de clarté, car vous ne développerez pas une compréhension approfondie de l’espace de possibilités qui s’offrent à vous.

Vous n’aurez pas une bonne carte du terrain dans lequel vous vous trouvez.

Lors de son discours prononcé à l’occasion du championnat, intitulé « Ouch », Darren s’est volontairement écroulé sur scène pour démontrer la valeur de l’échec et expliquer en quoi cela fait partie du processus d’apprentissage.

Cela fait également partie du processus de cartographie.

Ceci étant, si vous êtes dans une situation qui ne favorise pas cet exercice de cartographie, par exemple si vous n’avez la possibilité d’aller à Disneyland qu’une seule fois dans votre vie, quelle serait la meilleure façon pour vous de profiter efficacement de votre visite ?

Vous pouvez vous débrouiller tout seul, mais le mieux serait peut-être de demander à quelqu’un de plus expérimenté de vous faire visiter le parc et d’être votre guide pour la journée.

Vous tirerez probablement au moins 50% de valeur supplémentaire de cette expérience si vous pouvez vous assurer l’aide de quelqu’un qui possède une carte mentale bien développée.

Il en va de même quand vous payez pour une expertise.

payer pour une expertise cartes mentales

Vous payez pour avoir accès aux cartes mentales d’un médecin, d’un dentiste, d’un avocat, d’un comptable expérimenté, etc.

Sachez qu’en agissant ainsi, vous payez généralement pour de la clarté, et cette clarté, vous l’achetez en payant l’accès à des cartes mentales supérieures.

Dites-vous que l’expérience acquise par l’action directe peut être un moyen tout aussi efficace de gagner vous-même en clarté.

Dans certains domaines, vous pouvez faire les deux. Quand j’ai commencé à m’adonner à l’art oratoire, j’ai donné plusieurs conférences pour cartographier l’espace des possibilités par l’action.

J’ai aussi appris de mentors, comme Darren, qui étaient bien plus expérimentés que moi.

Cela constitue un moyen rapide d’acquérir de nouvelles compétences et de gagner en clarté.

Cependant, entre ces deux choix, je continue de penser que la meilleure chose que vous avez à faire, c’est de privilégier l’apprentissage par l’action directe quand vous le pouvez.

Prenez le temps de cartographier l’espace. Au fur et à mesure que vous construisez un modèle mental plus solide pour l’espace dans lequel vous vous trouvez, vous expérimenterez naturellement une plus grande clarté.

Quand une opportunité de passer plus de temps sur scène se présente, j’entends toujours le mantra de Darren « temps de scène, temps de scène, temps de scène » qui résonne au fond de moi et qui m’incite à dire « Oui » plus souvent.

Je sais que si je passe plus de temps sur scène, cela affinera mes cartes mentales.

Dans cette période, j’ai même accepté une invitation à jouer le rôle de maître de cérémonie lors d’un événement organisé au Panama.

Certes, je participais déjà à l’événement, mais être maître de cérémonie n’est pas un rôle que je tiens habituellement, et cela signifiait que j’allais apprendre quelque chose.

Cette expérience a été formidable et m’a permis de mieux appréhender la prise de parole en public, ce qui n’aurait pas été le cas si je m’en étais tenu à mes habitudes.

Gagner en clarté en agissant

Quand vous vous fixez un objectif dans un domaine que vous avez bien cartographié, vous êtes en mesure de le parcourir plus efficacement, car vous maîtrisez le terrain.

Vous saurez comment vous rendre d’un point A à un point B, tout comme si vous vous promeniez à pied entre deux endroits de Disneyland après y avoir passé un mois.

Par contre, si vous refusez obstinément de cartographier l’espace dans lequel vous vous trouvez, eh bien, bonne chance avec votre approche.

À mon avis, vous souffrirez toujours du manque de clarté et d’une plus grande confusion en agissant de la sorte.

En définitive, cela se résume à quelques leçons assez simples :

  • Explorez le monde qui vous entoure
  • Explorez le domaine dans lequel vous évoluez
  • Parcourez les possibilités qui s’offrent à vous

Et si vous ne savez pas quoi explorer, choisissez de façon aléatoire, car l’exploration améliorera vos modèles mentaux.

Soyez également prêt à vous casser la figure de temps en temps ; cela fait également partie du processus d’exploration.

Article original écrit par Steve Pavlina.

En guise de complément à tout ce qui précède, je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous dans laquelle, il est question d’un outil qui peut vous aider à gagner en clarté.

Laisser un commentaire

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels