30 jours à Disneyland — Jour 2

DisneylandLe jour 2 à Disneyland était plus facile et plus léger que le jour 1. J’ai eu plus de facilité à me soumettre à cette expérience de 30 jours, et j’ai ressenti beaucoup moins de résistance.

Cette journée a aussi été plus courte et il y avait moins de personnes au parc, surtout le matin. Rachelle et moi n’y avons passé que 9 heures environ. Nous sommes partis peu après 18 heures et nous avons diné à Vegan Pizza qui se situe non loin. Il y avait une fête d’Halloween à guichets fermés à Disneyland le soir, et nous avons vu beaucoup de gens en costumes au moment de notre départ. Cette fête se répétera le samedi et le lundi (Halloween).

Étant donné que j’ai changé d’iPhone avant ce voyage, je profite de quelques nouvelles fonctionnalités pendant ce voyage, en particulier la fonctionnalité de photos en direct. J’aime le fait que mon nouvel iPhone capture aussi les bruits de fond et la musique. Au début, je pensais que c’était une fonctionnalité inutile qui ne m’intéresserait pas, mais cela apporte un véritable plus au souvenir d’une expérience. Maintenant, je regrette que mes photos plus anciennes n’aient pas aussi cette fonction.

Manger végétalien à Disneyland

Même si Disneyland est beaucoup plus accueillant pour les végétaliens par rapport à la plupart des parcs d’attractions, dans ce domaine particulier, il semble être encore en retard sur son temps, et il pourrait certainement s’améliorer. Disneyland propose volontiers des plats sans allergène et sans gluten dans les restaurants lorsque vous en demandez un, et j’en ai commandé deux ou trois jusqu’ici, mais les menus sont mal conçus et prêtent à confusion parce que les aliments sont classés dans des listes distinctes pour chaque allergène comme les noix, les produits laitiers, les œufs, etc. Même après avoir commandé et essayé l’un des plats, nous avons quand même dû demander précision au chef pour obtenir satisfaction. Par exemple, un hamburger végétarien n’était pas classé comme étant un aliment sans œuf ou sans produits laitiers, mais le chef nous a confirmé qu’il s’agissait effectivement d’un aliment végétalien, y compris le pain. Il a aussi dit qu’ils doivent parfois utiliser des hamburgers végétariens « de secours » qui ne sont pas végétaliens lorsqu’ils sont en rupture de stock. Par conséquent, pour être certains par rapport à ce que nous mangeons, il nous faut demander au chef des précisions sur ce qu’il sert au moment de la commande.

Voici ce que je peux dire à Disney : si vous voulez proposer un tel menu, veuillez le concevoir de façon à ce qu’il ne prête pas à confusion et soit plus facile à lire en un coup d’œil. Pour les options végétaliennes et sans gluten, il est plus simple de les marquer sur le menu principal avec des symboles standards comme V pour végétalien et SG pour sans gluten. Je pense que quelques-uns des employés de première ligne du service de restauration auraient besoin de plus de formation et d’entrainement dans ce domaine également, d’après mon expérience récente.

Stimulation mentale

Hier, j’avais envie d’une stimulation mentale supplémentaire, alors ce matin, j’ai téléchargé sur mon téléphone des fichiers PDF d’un cours de formation en ligne que je suis en train de suivre. Je les lis quand j’ai des temps d’arrêt, par exemple lorsque je fais la queue. C’est une belle pause qui a permis à mon esprit de passer rapidement à autre chose. Cette petite lecture (environ 50 pages) a rendu la journée plus équilibrée et satisfaisante.

Il reste quatre semaines pour la fin de notre expérience, mais j’ai l’impression de devoir encore faire une éternité. Nous commençons à réaliser que nous sommes partis pour vivre à Disneyland pendant un mois. Je ne sais toujours pas comment cela va nous affecter.

Note : Cet article est une traduction de l’article 30 Days of Disneyland – Day 2 de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *