30 jours à Disneyland — Jour 3

L’expérienceNotre troisième jour à Disneyland est de loin le plus amusant jusqu’ici. La matinée a démarré un peu lentement, mais plus tard dans la journée, nous avons commencé à nous amuser. Nous sommes restés jusqu’à la fermeture du parc à 21 h, puis nous nous sommes promenés et avons parcouru les magasins pendant encore 80 minutes avant de finalement partir.

Être entouré de tant de gens qui s’amusent devient un peu contagieux après un certain temps. Nous n’en sommes qu’à 10% du chemin pour ce qui est de cette expérience, et j’ai hâte de voir ce que les 90% restants nous réservent.

La petite lecture professionnelle que j’ai faite hier, combinée à la stimulation de Disneyland, a beaucoup favorisé ma pensée créative et m’a amené à réfléchir sur les prochaines étapes pour les projets à venir. Alors que je faisais la queue pour accéder à un manège, j’ai lancé l’application Numbers sur mon téléphone et je l’ai utilisée pour créer une matrice de décision afin d’évaluer certaines options. J’ai eu la réponse que je cherchais au bout du fil.

Il est vraiment utile de prendre ces pauses mentales loin de toute stimulation ludique. Le simple fait de lire quelques pages de texte de temps en temps donne à mon subconscient quelque chose à traiter en arrière-plan. J’ai eu de merveilleuses idées au cours des deux derniers jours et j’utilise mon smartphone pour les noter au fur et à mesure qu’elles surgissent. Je ne le fais que par intermittence, et je n’ai certainement pas l’impression que cela m’enlève le sentiment d’être présent pour le reste de l’expérience. Dans une journée de 11 heures passées au parc, c’est agréable de changer de cap pendant peut-être une heure au total. Cela m’aide à me sentir plus enracinée, et je pense que je profite davantage de l’expérience grâce à ces retraites mentales.

Certaines personnes ont suggéré de faire des vidéos de croissance personnelle dans le parc, mais je ne pense pas que cela soit une très bonne idée. Il y a des foules de gens presque partout, et même dans les endroits peu fréquentés, il y a généralement de la musique. Je ne me suis pas senti inspiré par l’environnement pour créer des vidéos à part pour des souvenirs personnels.

Comme nous passons de nombreuses heures chaque jour à Disneyland, je n’ai pas le temps pour faire grand-chose d’autre. C’est comme un travail à plein temps et même plus encore. Il faudra attendre la fin de cette expérience de 30 jours pour me lancer dans d’autres projets. Au début, je résistais à cet aspect de la chose, mais maintenant je sens que la résistance s’estompe, et je suis prêt à suivre le flux. Je m’habitue à faire ce que je peux dans le peu de temps dont je dispose à l’extérieur du parc.

Hier, Rachelle et moi avons décidé d’essayer le jeûne intermittent 16/8, alors nous avons sauté le petit déjeuner et avons mangé seulement entre midi et 20 h. Pour moi, c’était assez facile, mais Rachelle trouvait qu’elle n’a pas assez mangé pendant ces heures. Nous avons l’intention de continuer le jeûne intermittent aujourd’hui et peut-être pour le reste de l’expérience si tout va bien. Cela nous fait gagner du temps, car en supprimant le petit déjeuner, nous pouvons commencer chaque journée plus tôt. C’est aussi assez facile de ne pas manger le matin.

Étant donné que nous passons tant d’heures ensemble chaque jour, à part pour les pauses toilettes, ce genre d’expérience pourrait aussi être assez intense pour notre relation. Cela signifie beaucoup pour un couple de faire des expériences ensemble. Je suis curieux de savoir comment cela va nous affecter en tant que couple et quels changements ou révélations pourraient survenir.

Le premier jour, je craignais d’en avoir assez d’être entouré de tant de gens jour après jour, mais je m’y habitue et j’apprécie même la stimulation sociale supplémentaire. Hier, c’était même réconfortant, peut-être parce que beaucoup de ces gens souriaient. Il n’y a pas non plus de sentiment de manque ici, et même si les foules ralentissent nos déplacements dans certains espaces, nous ne sommes aucunement pressés de tirer le meilleur parti de la journée. En fait, nous ne voulons pas forcément nous précipiter tous les jours, car nous avons besoin de ralentir physiquement.

La semaine dernière, en prévision de cette aventure, j’ai acheté de nouvelles chaussures Skechers avec de la mousse à mémoire à l’intérieur. Elles sont très douces et confortables. Elles me donnent l’impression de marcher sur les nuages et gardent mes pieds au frais. Même après une longue journée de marche, mes pieds gardent toujours leur fraicheur. Avoir les bonnes chaussures aide vraiment.

La plupart des manèges à Disneyland ne sont pas physiquement éprouvants, mais je me demande à quel point tous les mouvements de rebondissement et de secousses peuvent secouer mon corps à la fin des 30 jours. Je vais peut-être commencer à faire des étirements supplémentaires ici et là dès que je le peux.

Nous sommes sur le point d’entamer le quatrième jour. C’est vendredi et les heures d’ouverture du parc sont de 8 h à minuit ; il y aura donc probablement beaucoup de monde. J’ai hâte d’y être.

Note : Cet article est une traduction de l’article 30 Days of Disneyland – Day 3 de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *