TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Se redresser financièrement

Note : cet article est une traduction de l’article Making a Financial Turnaround de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Redressement financierVous êtes-vous déjà retrouvé dans une mauvaise situation financière, sans le sou ou profondément endetté ? Peut-être que vous êtes au milieu d’une telle situation en ce moment. Dans cet article je vais partager avec vous quelques aperçus de la façon de réussir à vous remettre d’une situation financière négative.

L’acceptation

La première étape pour se rétablir d’une situation financière négative est d’accepter totalement là où vous êtes. Vous ne résoudrez jamais vos problèmes en restant dans un état de déni. Ce processus d’acceptation vient en trois parties :

Premièrement, acceptez que vous n’allez pas transformer comme par magie votre mauvaise situation financière en abondance en une nuit. Si vous voulez résoudre ce problème, la première chose que vous devez faire est de respecter l’amplitude du défi, qui est de surmonter une addiction majeure. Peut-être que cela va en fait vous prendre des années de vous en remettre, donc vous pourriez aussi bien vous faire à l’idée dès maintenant.

Deuxièmement, acceptez la réalité de votre situation financière actuelle. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de calculer ce que vous devez au dollar près, mais procédez au moins à une estimation raisonnable de votre situation en termes de revenu, de dépenses, de capitaux, et de responsabilités (dettes). Envisagez ce qui arriverait si votre situation perdurait. Est-ce tenable, ou allez-vous droit dans le mur ? Si c’est la deuxième solution, alors acceptez et reconnaissez que d’une façon ou d’une autre, quelque chose doit changer, soit par choix, soit de force.

Troisièmement, acceptez et reconnaissez honnêtement la façon dont vous vous sentez  à propos de votre situation financière. Si vous êtes ruiné ou endetté, vous savez que quelque chose ne va pas. Ce serrement de cœur que vous avez chaque fois qu’une facture arrive par la poste n’est pas sain.  Quand vos finances sont fortes, une facture n’est rien d’autre qu’un bout de papier qui demande deux minutes pour être réglé. Mais quand vos finances sont faibles, une facture peut être un fardeau stressant. Il est facile de tomber dans le piège qui consiste à nier ces sentiments négatifs et à fuir la réalité. Ces sentiments de stress et d’inquiétude sont là pour vous dire qu’il est temps de faire un changement. Vous avez besoin de faire quelque chose pour corriger cette situation. La sortie passe par l’action, pas par l’évitement.

L’acceptation vient fondamentalement du fait d’admettre personnellement « C’est une mauvaise situation dans laquelle je me suis mise, et j’accepte que cela me demande de sérieux efforts et un gros engagement de ma part pour renverser les choses. Cela ne sera pas facile, mais cela en vaudra la peine. »

Les objectifs

La prochaine étape est de fixer des objectifs et des intentions quant à la façon dont vous aimeriez améliorer votre situation financière. Ne vous souciez pas du comment à ce point, concentrez-vous simplement sur le quoi et le pourquoi.

Je ne pense pas qu’il soit réaliste pour la plupart des gens de fixer comme objectif de passer du manque total à l’abondance totale. C’est trop difficile à croire, et l’intention sera simplement supplantée par la peur et le doute. Commencez avec un objectif réaliste, comme stabiliser votre situation financière à un certain niveau que vous avez la sensation de pouvoir raisonnablement atteindre. Au fur et à mesure que votre situation financière s’améliore, vous pouvez toujours fixer de nouveaux objectifs progressifs.

Quand j’étais sur la paille et endetté, j’ai couché par écrit toutes sortes d’objectifs d’abondance. Je me suis concentré sur ma situation financière idéale. Très peu de choses ont changé parce que je ne pouvais pas voir comment il était possible d’y arriver, du moins pas à court terme. Donc j’ai pris du recul et j’ai fixé des objectifs plus raisonnables, des objectifs que je croyais être faisables de mon point de départ du moment. Cela a été très efficace. Les grands objectifs sont super, mais si vous ne pouvez pas voir comment les mettre en œuvre, prenez du recul et définissez des étapes un peu plus proches de vous. Cela vous permettra d’utiliser le processus d’observation créative pour commencer à voir votre objectif comme étant réel.

Je vous recommande fortement d’afficher votre objectif de revenu mensuel à un endroit où vous le verrez souvent. Il y a plusieurs années Erin et moi avons écrit nos objectifs de revenus sur des morceaux de papier et nous les avons punaisés sur les murs de notre appartement. En gardant nos objectifs sous les yeux tout le temps, nous restions concentrés sur ce qui devait être fait.

Pour quelques astuces sur la façon de fixer des objectifs réalistes, lisez Les vertus de la clarté.

Les plans

Avant de sauter dans la phase de planification, laissez votre objectif/votre intention incuber pendant quelques jours. C’est particulièrement important si vous n’êtes pas sûr de la façon d’atteindre votre objectif. Les objectifs et les intentions peuvent être très puissants, mais il y a des chances que vous soyez le principal instrument pour les manifester, donc préparez-vous à devoir faire pas mal d’efforts. Laissez vos objectifs se manifestent à travers vous. Souvent quelques jours après avoir fixé un objectif, vous commencerez à avoir des idées de la façon de parvenir à vos fins. Vous pourriez aussi attirer des synchronicités qui vous aideront à aller plus vite sur cette voie.

Une fois que vous avez laissé votre objectif incuber et que vous avez généré des idées, développez un plan d’action. La quantité de planification que vous avez besoin de faire dépend de vous. Certaines personnes ont besoin d’un plan détaillé étape par étape pour avancer. D’autres n’auront besoin que de l’idée générale et ils sont partis. Assurez-vous simplement qu’aucun élément de votre plan ne nécessite une étape mystère du genre « Attendre un miracle. » Les bons plans ont une aura d’inévitabilité : si je suis le plan, je vais finir par atteindre mon objectif.

Et qu’en est-il si vous être bien trop endetté, que les factures s’empilent, que vous n’avez pas les compétences pour générer suffisamment de revenus pour couvrir vos frais vitaux, et que vos créanciers n’ont pas envie d’attendre ? Si vous êtes forcé de conclure que la faillite est inévitable, alors la faillite devra faire partie de votre plan. Si vous ne pouvez pas l’éviter, alors planifiez-le. Malgré les stigmates sociaux, la faillite a pour but d’être un outil de redressement financier. Les lois régissant la faillite aident les gens qui ont fait des erreurs financières à éviter une vie entière de ruine financière et à se remettre sur pieds en prenant un nouveau départ. Faire en sorte que les gens retrouvent une capacité de production est un bienfait pour tout le monde. Plus d’un million d’américains déclarent faillite chaque année. Parmi ceux qui ont déclaré faillite on trouve Donald Trump, Abraham Lincoln, Walt Disney, Francis Ford Coppola, Richard Harris, Larry King, Stan Lee, et Jerry Lewis, entre autres. Bien sûr vous voulez éviter cette situation autant qu’il est possible, mais s’il se trouve que vous devez vraiment déclarer faillite, il y a beaucoup de sites sur internet qui donnent des aiguillages et des conseils sur la question, cela vous permettra de le dédiaboliser. Je sais que beaucoup de pays n’ont pas des lois régissant la faillite aussi libérales que les États-Unis (même après que les lois américaines ont été durcies ces derniers temps), mais faites vos devoirs et voyez s’il y a un processus de récupération en place que vous pouvez utiliser. Cela pourrait être un chemin difficile, mais il y a généralement une lumière au bout du tunnel. Pour certains, la faillite est une étape très positive dans leur processus de redressement.

Parfois quand vous faites des plans, vous devez tenir compte des sacrifices que vous avez envie de faire. Quels coûts allez-vous supprimer pour réduire les dépenses : télé par câble, abonnements à des journaux et des magazines, cafés, sorties au resto, etc. ? Mais réduire les coûts vous aidera seulement dans une certaine limite parce que vous avez une limite minimum de dépenses possibles. Même si réduire les coûts peut faciliter les choses à court terme, il est généralement plus productif de se concentrer sur le fait de booster vos revenus, donc à moins que vos dépenses soient irresponsablement hautes, je vous suggère d’investir la majeure partie de votre attention de planification sur les revenus.

L’engagement

Une fois que vous avez un plan raisonnable, vous devez vous y investir. Si vous ne vous engagez pas à suivre votre plan, vous perdez simplement votre temps.

Vous dire « Ok, je m’engage à faire ceci » c’est l’engagement pour les nuls. C’est comme se contenter de « Ok, nous sommes mariés » comme cérémonie de mariage. Si vous voulez réussir dans vos plans de redressement financier, vous devez faire les choses en grand niveau épousailles.

Tout comme se marier ou emménager avec quelqu’un, s’engager envers un objectif est un processus en lui-même. Il y a deux articles qui peuvent vous aider dans ce processus : Cultiver la flamme du désir et Comment fixer des objectifs que vous allez vraiment atteindre. Lisez ces articles pour apprendre comment vraiment vous engager envers un objectif.

Si vous voulez une évaluation honnête de votre niveau d’engagement – et si vous êtes assez courageux pour entendre la réponse – parlez à un ami ou à un membre de votre famille de votre plan de redressement, et demandez-lui si vous avez l’air 100% engagé. Puis mordez-vous la langue en écoutant la réponse. Il est important que vous découvriez tout ce qui pourrait vous empêcher de vous tenir à votre plan. Si quelque chose survient, modifiez votre plan pour en tenir compte. Par exemple, si votre ami vous dit que vous n’avez pas la discipline nécessaire pour vous tenir à votre plan, et que vous pensez que c’est certainement vrai, alors intégrez à votre plan le fait de faire progresser votre autodiscipline.

Vous savez que vous vous êtes engagé quand vous vous demandez « Est-ce que c’est une affaire réglée ? » et que la réponse est oui sans hésitation. Il y a extrêmement peu de chances que vous soyez capable de faire cela d’emblée. Être certain que votre objectif sera atteint implique que vous ayez une motivation et une autodiscipline durables pour le mener à bien. Le côté durable est le plus difficile. Vous avez besoin d’être capable de vous engager dans une relation avec votre objectif, pour ne pas quitter le bateau quand la mer deviendra légèrement agitée.

Tout comme cela demande du temps de planifier un mariage, cela demande du temps d’établir un véritable engagement envers votre objectif. De bien des manières cela ressemble bel et bien à un mariage. Vous êtes sur le point d’embarquer pour une nouvelle vie, de laisser derrière vous votre période de difficile célibat financier. Respectez le fait que le processus d’engagement puisse prendre des jours, des semaines, ou même plus longtemps – tout cela dépend de la force désespérée avec laquelle vous vous cramponnez à votre situation actuelle et résistez au fait de quitter votre zone de confort. Vous saurez que vous êtes prêt quand vous pourrez finalement dire « Je le veux » et le penser.

L’action

Suivez le plan que vous avez établi, et n’abandonnez jamais.

Faites une étape de votre plan de redressement financier chaque jour, même si cela consiste simplement à vérifier vos comptes pour garder vos finances en ordre. Cela va créer un élan positif. Vous ne pourrez pas toujours penser consciemment à votre plan, donc il est important de créer des habitudes routinières, pour que vous appreniez à les faire automatiquement. Sur le long terme, vos habitudes financières vont grandement influencer vos résultats.

Un des meilleurs moyens de vous lancer dans votre nouveau plan est de démarrer avec un défi de 30 jours. Utilisez les 30 premiers jours pour mettre en place les nouvelles habitudes dont vous aurez besoin, et briser les anciennes habitudes qui ne vous seront plus utiles. Si vous voyez votre plan comme une chose que vous n’aurez besoin de maintenir que pendant 30 jours, vous trouverez bien plus simple de vous y engager. À la fin des 30 jours, vous pourrez voir des résultats apparaître, ce qui facilitera le fait de vous engager à plus long terme.

Une conscience de la richesse

Se remettre d’une situation financière négative est un des défis les plus fascinants du jeu de la vie… et une incroyable expérience de développement. Même si vous pourriez vous sentir mal quand vous êtes coincé dans les dettes et que vous ne pouvez pas payer vos factures, le processus à long terme d’amélioration de votre situation financière peut être très gratifiant. Ce qu’il y a de mieux c’est qu’au moment où vous trouvez comment atteindre l’abondance financière, vous pouvez vous retourner et partager vos leçons avec ceux qui luttent encore. Vous ne résolvez pas simplement ce problème pour vous-même ; vous le résolvez pour tous les gens dont vous toucherez les vies. Si vous n’arrivez pas à surmonter ce défi, vous laisserez tomber beaucoup de gens que vous auriez autrement pu aider.

Passer du manque financier à l’abondance financière est un processus de dépassement des limites de notre ego. Le manque financier est ce que vous faites quand vous vous concentrez sur moi, moi, moi – mes besoins, mes problèmes, mes envies. L’abondance est ce que vous attirez quand vous vous concentrez sur nous, nous, nous – nos besoins, nos défis, notre potentiel. L’ego est trop petit pour contenir de la richesse. Si vous voulez attirer l’abondance financière, vous avez besoin d’un conteneur valable, comme la contribution ou le service.

Je me souviens du moment où ma situation financière a commencé à changer pour le mieux. Je peux me remémorer le déroulement du changement particulier d’état d’esprit qui m’est arrivé fin 1998. Jusqu’à ce moment, je me concentrais globalement sur des objectifs générés par l’ego, et peu importe à quel point je trimais, ma situation financière ne faisait qu’empirer. Au final j’en avais tellement marre que j’ai abandonné cet état d’esprit et que je l’ai remplacé par un nouveau. Je me suis dit « Vivre pour moi seul ne me mène nulle part. Je vais plutôt me concentrer sur le fait d’apporter une contribution. Si je suis fauché, alors au moins je serai fauché en faisant quelque chose qui en vaut la peine. » Sans que je m’en aperçoive, ce changement de conscience allait avoir comme effet à long terme de changer totalement ma situation financière. Les problèmes n’ont pas été corrigés dans la nuit, mais il est devenu clair après un petit moment que c’était la bonne voie. Maintenant Erin et moi gagnons plus chaque mois que nous n’en gagnions en un an. La différence que peut faire un changement d’état d’esprit apparemment subtil…

Surmonter les problèmes principalement pour votre propre satisfaction est une motivation très faible. Faire quelque chose que vous savez être un bénéfice pour beaucoup de gens est bien plus durablement motivant. Plus vous tombez dans votre ego, faisant de vos problèmes personnels votre monde entier, plus vous abaissez votre conscience, restreignez vos options, et attirez le manque. Plus vous vous concentrez sur le fait de servir les autres, même au milieu d’une crise financière, plus vous élevez votre conscience, étendez vos options, et attirez l’abondance.

Ce changement d’état d’esprit est la véritable solution au manque financier. La fixation d’objectifs, la planification, et les étapes d’action sont simplement des facilitateurs. La raison pour laquelle ces étapes aident est qu’elles éloignent votre conscience de la peur. Quand vous fixez des objectifs et faites des plans, vous créez la certitude que vous êtes sur le point d’avancer dans une direction plus positive. Cela vous permet de réduire votre anxiété et de rassembler votre courage. Et à son tour, cela aide à éloigner votre concentration de votre ego (qui est centré sur la peur) et vous rapproche de la contribution (qui est centrée sur l’amour).

Crédits photo : © Kheng Guan Toh – Fotolia

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment se remettre financièrement

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *