TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Passé ÉGAL futur

Note : cet article est une traduction de l’article The Past DOES Equal the Future de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Décisions durablesLe passé n’équivaut pas au futur est une des phrases préférées de Tony Robbins, figure du développement personnel.

Malheureusement il a faux sur toute la ligne.

Je peux comprendre pourquoi Tony insiste là-dessus. Évidemment, cela fait partie de son argumentaire de ventes global, mais il dit principalement aux gens qu’ils ont le pouvoir de se libérer de leur passé et d’utiliser leur pouvoir pour créer un nouveau futur. Globalement, c’est un message positif à transmettre. Malheureusement cela semble faire plus de mal que de bien. Très souvent, cela rend les gens naïvement enthousiastes à propos de changements qui ne se matérialisent jamais. L’idée sous-jacente que nous pouvons échapper au passé est en fait une perte de temps pour beaucoup de gens.

Je sais qu’il est agréable de penser que nous pouvons quelque part nous défaire du passé et nous créer un tout nouveau futur, mais les gens réussissent-ils vraiment à mettre cela en œuvre quand ils essayent ? Combien de fois avez-vous tenté ça ?

Alors où est la vérité ?

La vérité est que les performances passées sont en fait la meilleure indication des performances futures, pas seulement pour les individus mais aussi pour les équipes, les entreprises, la technologie, les partis politiques, et autres entités limitées dans le temps.

Même en termes de développement personnel et de vie consciente, pour tous les objectifs et toutes les intentions, le passé ÉGAL le futur.

Regarder le passé

Si vous voulez savoir où vous mène votre chemin actuel, regardez votre passé. C’est la meilleure façon de prédire votre direction future.

Regarder votre passé est plus fiable que de regarder vos objectifs et vos intentions.

Si je veux savoir vers quoi se dirige quelqu’un, je vais regarder son passé, en particulier son passé récent, et me baser dessus pour faire une prédiction. Je n’ai pas besoin d’entendre parler de ses objectifs et de ses intentions ; cette information n’est pas pertinente. (Je vais expliquer pourquoi je dis ça un peu plus tard dans cet article.) Laissez-moi simplement voir ce qu’ils ont fait lors des derniers mois, et cela me donnera une assez bonne idée de sa situation dans un an environ.

Évidemment, il y a des aspects aléatoires dans la vie. Il y a des évènements chaotiques que nous ne pouvons pas très bien prédire. Parfois l’inattendu se produit, et cela propulse notre vie dans une toute nouvelle direction.

Mais la plupart du temps, notre vie succombe à des schémas prévisibles, en particulier sur le long terme. Nous pourrions ne pas être capables de prédire ce qui arrivera demain ou la semaine prochaine avec beaucoup de précision, mais à moins qu’il se produise un changement aux conséquences inhabituellement chaotiques, notre vie a tendance à être bien plus prévisible sur de longues périodes de temps que nous ne voulons bien l’admettre.

Mangez un peu plus que ce que vous dépensez physiquement en moyenne chaque jour, et vous aurez pris du poids dans un an. Le résultat est assez prévisible, étant donné les schémas observés par le passé.

Le futur auquel vous pouvez vous attendre est-il si difficile à prévoir, au moins en général ?

Si vous allez à l’université et que vous prenez comme unité d’enseignement principale une matière qui est peu ou pas demandée sur le marché de l’emploi, ne peut-on pas globalement prédire que vous risquez de lutter pour trouver un travail qui paye en sortant de l’université, et que si vous trouvez bel et bien un travail, il y a des chances que ce soit dans un domaine autre que cette matière ?

Si vous stagnez dans une relation qui ne mériterait pas 9 ou 10 sur une échelle de 1 à 10, ne peut-on pas prédire qu’avec le temps se développeront insatisfaction, ressentiment ou apathie, et non amour et gratitude ?

Si vous mangez mal et connaissez de hauts niveaux de stress, ne pouvez-vous pas prédire certains des problèmes que vous pourriez connaître à l’avenir  avec un style de vie pareil ?

Regarder les autres

Pensez à certaines personnes de votre vie, des personnes que vous connaissez plutôt bien.

Pouvez-vous raisonnablement prédire où ils en seront dans un an ? Pouvez-vous deviner de façon acceptable où ils en seront en termes de carrière, de finances, de relations, de santé, d’habitudes quotidiennes, etc. ?

Je ne vous demande pas de prédire ces choses avec exactitude.

Je vous demande simplement de peindre un tableau général de ce à quoi pourrait ressembler la vie de cette personne selon vous dans un an environ.

Choisissez quelqu’un de précis pour débuter, quelqu’un que vous connaissez bien mais pas quelqu’un dont vous êtes amoureux. (Choisissez une personne pour laquelle vous n’avez pas d’intérêt personnel quant à ce qui lui arrivera.)

Dans quel genre de carrière ou de situation professionnelle cette personne sera-t-elle engagée dans un an ? Col bleu ou col blanc ? Un travail qui paye les factures ou un chemin de carrière engagé ? Quelle est l’attitude de cette personne vis-à-vis de son travail ? À quel point sera-t-elle investie dans son travail ? Combien d’heures y passera-t-elle chaque semaine ? Où en sera-t-elle dans un an ?

Quel genre de revenus touche cette personne ? Faites une prédiction approximative. Gagne-t-elle 20 000 € par an ? 200 000 ? Des millions ? Combien d’argent a cette personne ? Quels capitaux possède-t-elle ?

Dans quel genre de relation est cette personne ? Est-elle mariée ? Y a-t-il quelqu’un dans sa vie ? Vivent-ils ensemble ? Vit-elle seule ? Si cette personne change souvent de partenaire, ne vous souciez pas de prédire le type de relation exacte qu’elle vivra à la fin de l’année car cela serait du hasard. Prédisez simplement le genre de schémas relationnels que vous vous attendez à voir en cours d’année. Combien de nouveaux partenaires aura cette personne pendant cette année, et quels types de partenaires est-ce que cela sera ?

Quelle sera la situation de cette personne du point de vue de la santé l’an prochain ? Quel genre d’alimentation a-t-elle ? Quel genre d’exercice fait-elle, si elle en fait ? Est-ce qu’elle va prendre du poids, en perdre, ou rester au même poids cette année ? Va-t-elle faire un régime ou connaître un effet yo-yo ?

Quels genres d’habitudes quotidiennes a cette personne ? À quelle heure se lève-t-elle ? À quelle heure se couche-t-elle ? Est-elle paresseuse ? Super productive ? Hyper efficace ou très peu efficace pour parvenir à ce qu’elle veut ?

Voyez si vous pouvez dresser un tableau d’ensemble de la situation de quelques personnes de votre vie dans un an.

D’où viennent les prédictions

Notez la façon dont vous faites vos prédictions.

Si vous êtes comme la plupart des gens, vous avez basé vos prédictions sur la façon dont cette personne s’est comportée par le passé, en particulier dans son passé récent.

Pour prédire l’avenir, vous avez simplement projeté le passé dans le futur. Vous avez regardé l’élan que connaît cette personne. Vous avez également regardé les domaines dans lesquels elle stagnait.

Par exemple, si vous savez que quelqu’un a eu une augmentation de 10% l’an dernier, vous pourriez prédire une autre augmentation de 10% cette année. Vous pourriez également prédire que cette personne aura gardé le même emploi.

Si quelqu’un est dans sa relation depuis plus de 10 ans, vous pourriez prédire qu’elle sera toujours dans cette relation l’an prochain.

Si l’entreprise de quelqu’un a beaucoup perdu en taille, vous pourriez prédire qu’elle n’aura plus d’emploi dans un an et sera soit au chomâge soit dans un autre emploi similaire.

Si quelqu’un est en retard dans le paiement de son prêt immobilier et qu’elle reçoit des préavis de saisie, vous pourriez prédire qu’elle sera expulsée de sa maison au cours de l’année et qu’elle vivra peut-être dans une maison plus petite, dans un appartement, ou dans un condo quelque part.

Maintenant, vous pourriez dire que nous devons également inclure le présent tout autant que le passé dans nos prises de décision, mais comme le présent est juste un moment instantané, ce n’est pas nécessaire. Le passé inclut tout ce qui va de la dernière microseconde au début des temps, donc c’est toutes les données dont vous pourriez avoir besoin. Si vous pensez que vous devez inclure quelque chose qui arrive vraiment dans le présent, attendez une seconde de plus. Maintenant c’est du passé.

Si vous pouvez prétendre savoir quoi que ce soit à propos d’une personne, cela vient du passé.

Notez vos prédictions

Je vous suggère d’écrire certaines de vos prédictions à propos des gens de votre vie. Notez-les dans votre journal.

Puis mettez une note sur votre calendrier qui indique quelque chose comme « Revoir entrée de journal : prédictions de l’an dernier. » Si vous utilisez un calendrier en ligne, cela ne prend que quelques secondes.

Puis quand votre rappel apparaît un an plus tard, relisez vos prédictions. Comment cela s’est-il passé ?

Si vous aviez fondamentalement raison à propos de certaines choses, comment le saviez-vous ? Pourquoi votre précision était-elle aussi exacte ?

Si vous aviez tort à propos d’une chose, pourquoi vous êtes-vous trompé ? Est-il arrivé quelque chose d’imprévisible que vous ne pouviez pas anticiper ? Est-ce que vous aviez assez d’informations pour faire une prédiction précise ? Avez-vous sur-estimé ou sous-estimé l’importance de certains facteurs ?

Que pouvez-vous apprendre de cet exercice pour faire de meilleures prédictions ?

Vous êtes plus prévisible que vous ne le réalisez

Parfois il est plus facile de faire des prédictions à propos des autres qu’à propos de nous-mêmes. Quand nous regardons la vie de quelqu’un, notre ego n’entre pas tellement en ligne de compte.

Cela peut être assez difficile de nous voir aussi objectivement, en particulier quand nous n’aimons pas ce que nous voyons.

Personne ne veut prédire que dans un an, il aura perdu sa maison suite à une saisie, pris 9 kilos, et connu une série de mauvaises relations.

Si vous avez la chance d’avoir des amis intelligents qui veulent bien faire des prédictions honnêtes à propos de la direction que vous prenez, et qu’ils veulent bien les partager avec vous, vous trouverez que cela ouvre vraiment les yeux d’avoir une discussion sincère avec eux sur ce sujet. Cependant, cela nécessitera de déconnecter votre ego autant que possible et de vraiment écouter, ce qui n’est pas facile à faire pour beaucoup de gens.

Essayez ceci : faites quelques prédictions concernant votre situation dans un an, mais ne basez vos prédictions que sur les preuves factuelles des 30 derniers jours de votre vie.

Prenez note de la façon dont vous avez mangé, dormi, fait de l’exercice, travaillé, communiqué, dont vous avez géré vos relations, dont vous avez créé, etc., simplement au cours des 30 derniers jours. Partez du fait que ces mêmes schémas vont continuer dans chacun de ces domaines pendant 12 autres mois.

Si vous sentez que les 30 derniers jours étaient très atypiques pour vous, si vous étiez par exemple en vacances ou en voyage pendant cette période, alors utilisez plutôt les 90 derniers jours.

Utilisez cette fenêtre temporelle pour prédire où vous serez dans un an. Projetez ces mêmes schémas dans le temps. Où vont-ils vous mener si vous répétez globalement les schémas des 30 ou 90 derniers jours pendant 12 mois complets ?

S’aligner avec la vérité

Vous alignez avec la Vérité, c’est en grande partie être capable de faire des prédictions honnêtes et objectives quant à votre direction. Comment ces différents aspects de votre vie vont évoluer au cours de l’année à venir, ou de plus longtemps encore ?

Pour faire des prédictions exactes, vous ne pouvez pas vous appuyer sur vos objectifs ou vos intentions. Pour tous vos souhaits et vos buts, vous pouvez considérer que vos objectifs et vos intentions ne sont pas pertinents.

Imaginez que vous êtes dans une cour de justice qui essaye de rendre une décision en s’appuyant sur les faits de cette affaire. Les objectifs et les intentions pour l’avenir ne sont pas admissibles comme preuves parce que ce ne sont pas des faits concrets. Ce sont simplement des opinions ou des spéculations quant à ce qui pourrait être.

Pour faire des prédictions précises de la direction que vous empruntez, vous devez regarder votre passé et rien que votre passé.

Cela pourrait être une chose que vous ne vouliez pas entendre, mais je joue franc-jeu avec vous.

Si vous commencez à impliquer vos émotions dans vos prédictions (que ces émotions soient positives ou négatives), arrêtez-vous et faites une pause. C’est un exercice qui demande de la réflexion logique, votre cerveau gauche. Ce n’est pas le moment ou l’endroit pour une réflexion émotionnelle ou illogique. Faite comme si vous étiez un Vulcain ou un droïde, et lancez-vous.

Relisez les questions que je vous ai posées plus tôt à propos de votre ami-e (au sous-titre « Regarder les autres »). Maintenant posez-vous ces mêmes questions. Ne regardez que votre passé récent pour prédire l’avenir, autrement dit les 30 ou 90 derniers jours.

Faites semblant pendant un moment que vous êtes M. Spock ou M. Date, et déterminez au mieux où en sera la personne dont vous habitez le corps d’ici un an – en termes de carrière, de finances, de relations, de santé, d’habitudes quotidiennes, etc.

Quels que soient les aspects de votre vie que vous considérez comme importants pour vous, faites des prédictions dans ces domaines.

Puis notez également ces prédictions dans votre journal, et mettez un rappel sur votre calendrier dans un an pour relire cette entrée.

Et ne levez pas les yeux au ciel avec cet air pathétique. En quoi est-ce important que cela prenne un an de terminer cet exercice ? Ce temps va passer de toute façon, et dans un an vous trouverez ces données très utiles. Préfèreriez-vous vous sentir intrigué en lisant cette note sur votre calendrier dans un an et en ouvrant ce merveilleux cadeau de développement, ou préfèreriez-vous vivre plutôt une journée « normale » ?

Le crétin ébahi

Quand vous étudiez et apprenez de votre passé, vous remarquez que certains schémas se répètent  dans votre vie. Beaucoup de ces schémas sont inefficaces pour vous. En vous basant sur votre propre histoire, de manière prévisible, les résultats sont mauvais. Mais nous oublions et répétons ces mêmes erreurs tellement facilement…

Un de ces schémas que j’ai pu voir dans mon propre passé – et que vous pourriez reconnaître également dans le vôtre – est ce que j’appelle l’approche de développement personnel du crétin ébahi.

C’est le moment où quelqu’un est surmotivé par un changement qu’il s’apprête à faire. Il sent une montée de quelque chose – d’adrénaline peut-être… ou de caféine – et décide que finalement les choses vont être différentes. Et généralement il y croit.

Il prend de nouvelles décisions et commence à procéder à quelques actions, mais ses actions sont incohérentes et chaotiques. La plupart de ses actions sont isolées, ce qui signifie qu’elles ne sont jamais intégrées en tant qu’habitudes permanentes. Par exemple, il va parler à tout un tas de personnes de son envie de changement, et peut-être leur demander conseil pour se lancer, mais cela n’ira souvent pas plus loin.

Finalement, l’excitation de cette nouvelle direction s’évanouit, et la personne est aspirée dans ses schémas de comportement habituels passés. Il ne se produit aucun changement durable réel.

Si vous regardez votre passé, en particulier si vous avez tenu un journal, vous pourriez voir les cycles que vous faites dans ce schéma, ainsi que dans d’autres schémas dont vous pouvez voir qu’ils n’ont jamais fonctionné pour vous. Armé de ce savoir, vous pouvez rejeter intelligemment ces stratégies. Vous pouvez voir les preuves qu’ils ne créent pas de changement durable dans votre futur. Ces approches n’ont jamais fonctionné par le passé, donc il n’y a aucune raison de penser qu’elles vont soudainement fonctionner à l’avenir. Si vous les répétez, vous allez obtenir un résultat qui ressemble à s’y méprendre à ce que vous avez vu par le passé. Tenir un journal est un super moyen de prendre conscience de certains de ces schémas et d’éviter de les répéter ; sinon il est trop facile d’oublier et de rester coincé à crétin-land.

Quels autres schémas observez-vous dans votre passé qui n’ont pas fonctionné ?

Quels schémas ont bien fonctionné ? Quand vous avez vécu vos plus grandes évolutions, comment sont-elles arrivées ? Pouvez-vous analyser à posteriori et réappliquer ces mêmes stratégies générales aujourd’hui ?

Changez le passé, changez les prédictions

Ma suggestion suivante pourrait sembler un peu étrange, mais je pense que cela vous donnera un point de vue nouveau sur la façon de créer un changement durable.

Au lieu d’esayer de changer votre présent ou votre futur, concentrez-vous sur le fait de changer votre passé.

En d’autres termes, si vous voulez améliorer un aspect de votre vie, vous devez injecter des preuves de changement dans votre passé.

Évidemment vous ne pouvez le faire qu’en passant à l’action dans le présent, mais pas n’importe quelle action.

Si vous agissez au hasard, comme mentionné dans l’approche du crétin ébahi, alors qu’injectez-vous dans votre passé ? Aucun succès. Nous pourrions dire que vous injectez des échecs et même de la stupidité dans votre passé parce que vous répétez simplement une stratégie qui a prouvé qu’elle menait à l’échec. Et cela mène à une perpétuation du passé dans votre futur.

À la place, ce que vous devez faire est d’injecter une forme de cohérence dans votre passé. Vous avez besoin de mettre en place un nouveau schéma de comportement. Ce nouveau passé récent, s’il a l’air assez cohérent, va altérer vos prédictions à propos de l’avenir.

Comme je l’ai dit, cela pourrait sembler une étrange façon de voir les choses, mais cela vous fait réfléchir de façon différente, et c’est ce que nous voulons.

Quels genres d’action aurez-vous besoin d’entreprendre pour injecter une nouvelle chaîne de cohérence dans votre passé, vous fournissant ainsi assez de certitude pour changer vos prédictions pour l’avenir ?

Comme vous pouvez le deviner, les meilleures d’actions – en termes de valeur de prédiction – sont celles qui sont faites régulièrement et qui peuvent être maintenues pendant au moins un an.

C’est le genre d’actions sur lesquelles nous basons nos prédictions quand nous faisons des prédictions à propos des autres.

Quel genre de plats avons-nous vu cette personne manger ? Avec quelle sorte de partenaires cette personne sort-elle régulièrement ? Où va travailler cette personne chaque jour de la semaine ? Quel genre de chèque de paye cette personne ramène-t-elle à la maison chaque mois ? Comment cette personne utilise-t-elle ses dimanches matins ?

Ces genres d’actions ont un nom évidemment.

Cela s’appelle des habitudes.

Des preuves, pas des souhaits

Vous allez franchir un seuil et être capable de prédire des succès et non des échecs une fois que vous mettrez en place certaines habitudes. Mais tant que cela ne sera pas le cas, la perpétuation de ce statu quo (autrement dit de l’incapacité à changer) restera la prédiction dominante.

Si vous ne mettez pas en place de nouvelles habitudes, vos objectifs et vos intentions sont grillées. Elles ne se concrétiseront pas.

Ces habitudes pourraient être une nouvelle façon de penser, mais même si elles sont basées sur une façon de penser, elles vont également faire surface sous forme de nouveaux comportements.

Aucun comportement nouveau signifie aucune prédiction nouvelle.

Si vous voulez changer, vous devez créer des preuves de changement. Preuves de changement égal nouvelles habitudes. Pas de nouvelles habitudes égal pas de changement à prévoir.

Changement prévisible vs Changement de prédictions

Maintenant, il est possible que vos habitudes actuelles vous servent bien. Peut-être que vos prédictions pour l’avenir sont déjà très positives, et que vous vous attendez à ce qu’elles restent bonnes pendant un moment.

C’est super comme sensation. Je profite de cette situation dans de nombreux aspects de ma vie. Il est agréable de voir que si je continue simplement à faire ce que je fais déjà, certains aspects de ma vie vont probablement continuer à s’améliorer encore et encore.

C’est un changement prévisible – le bon type de prévisibilité. C’est une situation facile à gérer parce que si vous maintenez simplement le statu quo dans vos habitudes, vous allez réussir.

Le sujet de cet article, cependant, est la situation où vous n’aimez pas une partie ou la totalité de vos prédictions. Vous ne vous sentez pas bien quant à ce que vous voyez arriver. Peut-être que vos prédictions sont négatives ou neutres. Ou peut-être qu’elles ne sont simplement pas assez positives pour vous. Dans ce cas vous voulez changer vos prédictions.

Vous ne pouvez pas simplement truquer les données parce que cela signifierait que vous n’êtes plus en alignement avec la Vérité, ce qui est la meilleure façon de mettre un coup d’arrêt à votre développement personnel. Ne vous mentez pas ou n’exagérez pas les conséquences de vos habitudes actuelles pour votre avenir. Souvenez-vous : c’est pour la postérité, donc soyez honnête !

Là encore, oubliez vos intentions, et concentrez-vous sur le fait de prédire le futur en vous basant sur des données passées fiables. Ne prédisez pas que vous allez doubler vos revenus cette année si l’an dernier vous n’avez pas dépassé 10% d’augmentation – à moins que certains indicateurs fiables aient changé et aient rendu cette prédiction possible d’un point de vue objectif, et que vous puissiez nommer d’autres personnes qui seraient d’accord avec vos prédictions.

Comme vous ne pouvez pas truquer les données, la seule façon dont vous pouvez changer vos prédictions sans perdre en exactitude est de changer le passé. L’ironie est que cela va prendre du temps, mais que cela peut être fait.

Vous pouvez changer le passé en installant une nouvelle habitude ou en mettant fin à une habitude existante. C’est vraiment la même chose, car vous ne pouvez pas mettre fin à une ancienne habitude sans en installer une nouvelle pour la remplacer.

Donc c’est là-dessus qu’il faut concentrer vos efforts de développement personnel. Concentrez-vous sur le fait de changer les schémas réguliers de votre vie, et commencez à injecter de nouveaux schémas réguliers dans votre passé agissant dans le présent (qui devient instantanément le passé). Si vous ne pouvez pas faire cela, vos prédictions honnêtes ne changeront pas. Vous allez simplement continuer à suivre la même direction qu’avant.

Mettre fin au passé

Regardez les éléments de votre passé qui contribuent à vos prédictions. Quelles habitudes vous font faire de mauvaises prédictions quant à votre avenir ?

Êtes-vous vexé par vos schémas d’alimentation ou de sommeil ? Est-ce que vos habitudes sociales vous trahissent ? Quels résultats obtenez-vous avec votre routine de travail et vos habitudes de productivité ? Est-ce que vos habitudes en termes de dépenses vous détournent du droit chemin ?

Un changement d’habitude peut être difficile, mais une super façon de commencer est d’utiliser la méthode de l’essai de 30 jours.

Si vous voulez vraiment provoquer des changements sérieux, une autre perspective que je peux partager est que vous pouvez penser à mettre fin à votre passé. Détruisez ces schémas passés, pour qu’ils ne continuent en aucun cas à être actifs sous leur forme actuelle. Provoquez délibérément une connexion avec votre passé pour – à tout le moins – rendre vos anciennes prédictions impossibles, même si cela implique d’échanger le confort de la certitude contre l’inconfort de l’imprévisibilité.

Par exemple, mettez fin à une relation bancale qui contribue à trop de prédictions négatives. Sortez les amis paresseux de votre vie, et commencez à être ami avec les gens les plus productifs et organisés que vous connaissez. Déménagez dans une ville où vous pouvez vous attendre à connaître plus d’opportunités professionnelles et financières. Sortez de votre vie les aliments les plus destructeurs pour votre santé, et offrez 100€ cash à quiconque vous attrappe à les manger au cours de l’année. Faites qu’il soit impossible de donner suite aux mêmes schémas pendant 30 autres jours.

Si vous n’arrivez pas à mettre fin au passé en y injectant une discontinuité, alors votre passé sera globalement votre futur.

Pour changer le futur, changez le passé

Envisagez les deux scénarios.

Pierre et Jacques veulent avoir écrit un livre avant la fin de l’an prochain. Aucun des deux n’a jamais écrit de livre avant.

Pierre n’a aucune habitude d’écriture quotidienne. Mais il a un objectif/une intention clairement écrits pour ce livre. Il sait quel genre de livre il veut écrire. Quand les gens lui demandent sur quoi il travaille, il leur dit qu’il écrit un livre. Dans les 30 derniers jours, il a passé beaucoup de temps à penser à son livre. Il a mettre noté quelques idées, mais principalement à intervalles irréguliers.

Jacques n’a pas écrit d’objectif, d’intentions ou de plan pour son livre. Il n’a dit à personne qu’il l’écrivait. Il n’est même pas sûr de ce à quoi ressembleront les chapitres. Mais ces 30 derniers jours, il est sorti du lit à 5 heures tous les matins et il a travaillé sur son livre jusqu’à 7 heures, avant le petit-déjeuner. Il écrit en moyenne 2 pages de contenu potentiellement utilisable chaque jour. Il travaille sur son livre seulement pendant ces heures et jamais en dehors. Il a fait cela tous les jours sans faillir. Rien n’est arrivé dans sa vie pendant cette période pour mettre à mal cette habitude ou indiquer qu’il aurait des chances d’arrêter.

Si je vous dis qu’un seul de ces deux messieurs a fini son livre en un an, sur lequel des deux pariez-vous ? Quelle approche a le plus de chances selon vous de mener à un livre terminé en un an ?

Sur quelle approche misez-vous actuellement dans votre vie ?

Comment fonctionne cette approche pour vous ?

Votre succès est-il prévisible ? Votre absence de succès est-elle prévisible ?

Objectifs et prédictions

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit cependant. Les objectifs et les intentions sont vraiment super. Avoir de la clarté quant à ce que vous allez faire ensuite est clairement important. Mais décider de ce que vous voulez n’est que la première étape. Et si c’est tout ce que vous faites, alors je prédis quelques succès occasionnels et inégaux sur une toile de fond bien plus constante de médiocrité à long terme. J’ai vu ce schéma se jouer assez de fois chez suffisamment de personnes pour considérer que ces résultats sont facilement prévisibles.

Finalement, vous devez injecter vos objectifs et vos intentions dans votre passé pour créer les preuves qui vont altérer vos prédictions pour votre direction future. C’est comme ça que vous changerez votre trajectoire.

Fixer un nouvel objectif est comme entrer une nouvelle trajectoire à la barre de l’Enterprise.

Créer une nouvelle habitude est comme dire « Allumez les moteurs ! »

Le vaisseau ne bougera pas tant que vous ne le direz pas. Wesley Crusher vous jettera simplement un regard vide, et personne ne veut connaître ça.

Désolé, Tony.

…et Wesley. 🙁

Pour en savoir plus sur ce sujet, en particulier sur la façon de vous y prendre, lisez Transformer ses objectifs en habitudes.

Crédits photo : © alphaspirit – Fotolia

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

Partagez
Tweetez