TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Le journaling

Note : cet article est une traduction de l’article Journaling de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Penser par l'écritTenir un journal est une des façons les plus simples et les plus puissantes d’accélérer votre développement personnel. En sortant vos pensées de votre tête et en les couchant sur le papier, vous profitez de perspectives que vous n’auriez jamais eues autrement.

Dépasser la réflexion séquentielle

Alors que votre cerveau est techniquement capable de traiter beaucoup de données simultanément, vos pensées conscientes se déroulent dans un certain ordre. Une pensée en déclenche une autre, qui déclenche la suivante, et ainsi de suite. Parfois ces séquences ont quelques ramifications, mais elles restent sujettes à la linéarité du temps, et quel que soit le moment, vous êtes train de suivre une de ces ramifications. Ces séquences de pensée ont un début, un milieu, et une fin, et il est quasiment impossible de voir le tableau d’ensemble de cette séquence à l’avance tant que vous êtes coincé en mode lecture.

C’est là où le fait de tenir un journal peut fournir de gros avantages. Tenir un journal vous permet de vous libérer de la réflexion séquentielle et d’examiner vos pensées de plus haut. Quand vous enregistrez vos pensées séquentielles sur un medium tangible, vous pouvez alors rembobiner et revoir ces pensées avec une perspective à la troisième personne. Pendant que vous enregistrez vos pensées, vous fonctionnez à la première personne. Mais quand vous les lisez, vous pouvez rester dissocié au lieu de vous y associer. Cette vision dissociative, quand elle est combinée avec ce que vous avez déjà appris de la vision associative, vous permettra d’avoir une perspective bien plus proche de la vérité de votre situation.

Je vais rapidement partager quelques extraits d’une de mes vieux articles de journaling, et vous aurez une chance d’appliquer cette vision périphérique à ce qui était à l’origine une séquence de pensée très linéaire.

Même si beaucoup de gens se servent d’un journal pour enregistrer l’intimité de leurs pensées et de leurs expériences, le pouvoir du journal dépasse largement la photographie verbale.

Voici 3 autres puissants bienfaits du journaling :

  • Résoudre des problèmes épineux. Certains problèmes sont très difficiles à résoudre quand vous êtes coincé dans une perspective associative à la première personne. Ce n’est que quand vous enregistrez la situation puis la réexaminez avec une perspective à la troisième personne que la solution devient claire. Parfois la solution est tellement évidente que vous êtes choqué de ne pas l’avoir vue plus tôt.
  • Gagner en clarté. Le meilleur moment pour vous tourner vers votre journal est celui où vous n’êtes pas très sûr de ce que vous devez faire. Est-ce que vous devriez quitter votre travail pour lancer votre propre entreprise ? Est-ce que vous devriez épouser la personne que vous aimez actuellement ? Est-ce que vous êtes sur de bons rails financièrement ? C’est incroyable de voir à quel point les choses deviennent plus claires quand vous les explorez par écrit.
  • Vérifier vos progrès. C’est merveilleux de rembobiner, de relire les entrées de votre journal datant de quelques années en arrière et de voir les réels progrès que vous avez faits. Quand vous êtes frustré par le fait que votre vie ne semble pas se dérouler comme vous le voudriez, revenez en arrière et lisez quelque chose que vous avez écrit il y a cinq ans ; cela va totalement changer votre perspective. Cela vous aide également dans le moment présent en vous rappelant que vous êtes en fait en train de changer et d’évoluer, même quand vous avez l’impression de faire du sur-place.

Un véritable article de mon journal personnel

Récemment j’ai rembobiné et j’ai lu certains des anciens articles de mon journal. Au risque de me mettre un peu dans l’embarras, voici un extrait d’un article que j’ai écrit le 13 juin 2004. C’était environ 3 mois et demi avant de lancer ce blog. Je ne m’étais encore jamais engagé à créer un site web à ce moment-là.

Gardez à l’esprit que cet article de journal représente mes pensées linéaires et séquentielles de l’époque.

13 juin 2004, 15h24

Depuis le début de l’année, j’ai passé énormément de temps sur des activités non-professionnelles, dont la lecture, les jeux vidéo, le développement spirituel, etc. Mais maintenant j’ai la sensation que mon énergie m’exhorte à vraiment faire des efforts dans ma carrière pour la seconde moitié de cette année, et à travailler dur pour progresser financièrement. La différence est que j’ai maintenant la sensation que je suis tiré en avant par un sentiment d’ambition et d’énergie positive au lieu d’être motivé par la peur et la déception vis-à-vis du passé.

Je suis prêt à commencer à travailler à nouveau sur des projets professionnels, pour mon entreprise de jeux vidéo ou autre chose, et à en tirer de l’énergie pour aller de l’avant. Je sens que j’ai obtenu suffisamment de victoires privées pour être capable de me pousser en avant vers des victoires publiques. Même si l’an passé m’a donné une sensation de contraction du temps et d’intériorisation, je sens que l’année à venir sera faite d’expansion du temps et d’extériorisation. Je peux pratiquement sentir changer le cycle de l’énergie.

Je sens qu’il y a une vague d’énergie qui entre dans ma vie en ce moment, et je veux la surfer et avancer aussi loin que possible.

Voici certaines des choses que je veux faire :

  1. Augmenter considérablement mes revenus – pour atteindre 30 ou 50 000 $ par mois.
  2. Acheter une belle maison à 5 chambres ici à Vegas dans un super quartier.
  3. Devenir vraiment bon au poker, et commencer à participer régulièrement à des tournois ; être capable de gagner constamment en ligne et hors-ligne.
  4. Commencer à refaire du sport régulièrement.
  5. Bâtir un nouveau site web se concentrant sur le développement personnel, comprenant un blog et quelques articles, et commencer à développer et à vendre des programmes audio. Créer un plan d’affaires basique pour le site afin d’en faire une entreprise profitable.
  6. M’améliorer considérablement comme orateur grâce à Toastmasters.
  7. Être extrêmement cohérent avec mon énergie intérieure dans tout ce que je fais, sans essayer d’être ce que je ne suis pas. M’exprimer véritablement.
  8. Écrire et auto-publier au moins un livre (en particulier un livre qui peut générer un profit correct).

Cela ouvre vraiment les yeux de lire ces anciens objectifs, de se souvenir où j’en étais à ce moment de ma vie. C’était une époque où j’en avais marre de gérer mon entreprise de jeux, mais cela restait encore ma principale source de revenus. J’avais la sensation qu’il était temps pour moi d’aller dans une direction différente, mais je n’avais aucune idée claire quant à la direction en question. Je pensais que booster mes revenus serait la meilleure façon de gagner du temps, comme ça je pourrais découvrir ce que je devrais vraiment faire. En réalité, cependant, je savais ce que je voulais faire, mais je n’étais pas convaincu de pouvoir m’en tirer financièrement en le faisant. Donc je cherchais davantage d’argent, comme moyen d’éviter d’avoir à gérer ces doutes. Quelle erreur c’était !

Il est intéressant de noter que l’objectif n°1 a été atteint deux ans plus tard… mais de façon totalement différente de ce à quoi je m’attendais.

L’objectif n°2 a été atteint il y a trois semaines, quand Erin et moi avons déménagé dans notre nouvelle maison à 6 chambres dans un « super quartier ». Techniquement c’est une maison à 5 chambres plus un bureau. Dans tous les cas cela satisfait clairement l’intention d’origine.

L’objectif n°3 est rapidement décédé. En 2004 je jouais au poker assez régulièrement, mais j’y ai totalement perdu intérêt peu après le lancement de mon site. Je ne pense pas avoir joué une seule main de poker depuis 2006. Pourtant, le poker est devenu de plus en plus populaire depuis. De nouvelles salles de poker ont fleuri partout dans Vegas, et elles foisonnent de nouveaux joueurs. Et il n’y a pas si longtemps George Bush a fait passer une loi qui a interdit aux banques de procéder à des transactions de cartes de crédit sur des sites de paris en ligne – évidemment cela n’a fait qu’attirer davantage de gens à Vegas. Je ne me sens pas du tout mal que cet objectif n’ait pas été atteint. Cela reste davantage un fantasme qu’un objectif sérieux pou moi.

L’objectif n°4 se passe bien depuis des années. Je vais à la salle de sport plusieurs fois par semaine, et je m’entraîne au Kempo depuis presque un an. Je suis récemment passé ceinture bleue.

L’objectif n°5 est intéressant. J’ai évidemment créé ce site, et c’est un grand succès. Mais je m’attendais à créer et à vendre mes propres produits d’information, un peu comme je le faisais pour mon entreprise de jeux vidéo. J’ai créé mon plan d’affaires, et cela m’a aidé à donner une certaine direction, mais le plan n’a jamais tenu compte de la possibilité de revenus publicitaires ou de l’évolution rapide du trafic sur le site. D’une certaine manière cet objectif est toujours en cours. Je reçois fréquemment des demandes de gens pour créer mes propres produits, afin de couvrir certains sujets de façon bien plus profonde que je peux le faire avec les articles gratuits et les podcasts.

L’objectif n°6 est encore en cours aussi. Au moment où j’ai écrit cet article dans mon journal, je n’étais chez Toastmasters que depuis 11 jours. Maintenant j’ai dépassé la barre des 3 ans. J’ai clairement fait des progrès « considérables », mais je suis aussi devenu conscient de tout ce qu’il me reste encore à apprendre. Une chose que je n’avais pas anticipée était les amis à long terme que je gagnerais grâce à Toastmasters. Erin en a également bénéficié. À l’heure où j’écris ces lignes, elle est sortie manger avec une de nos amies Toastmasters. Quasiment tous nos amis d’ici sont issus de notre engagement chez Toastmasters, que ce soit de façon directe ou indirecte.

L’objectif n°7 est peut-être un de mes préférés de cette liste, et si je devais me juger sur celui-ci, je dirais que j’y arrive. Dans les dernières années où j’ai géré mon entreprise de jeux vidéo, j’ai commencé à me sentir en grande inadéquation, comme si j’étais censé faire autre chose. De tous les objectifs de cette liste, celui-ci est de loin le plus gratifiant, et cela signifie plus pour moi que tous les autres combinés. Si vous avez actuellement la sensation que quelque chose ne va pas, faites-vous une grande faveur et écoutez ces sensations, même si vous avez peur de là où cela pourrait vous mener.

L’objectif n°8 ne s’est pas encore matérialisé, mais j’espère qu’il le fera. J’ai bel et bien un livre en cours, mais il aura peu de chances d’être publié avant 2008. En 2004 j’avais plus dans l’idée d’écrire un livre sur la vente de logiciels en ligne, donc l’intention d’origine était un peu différente comparée à là où j’en suis maintenant. Ma principale raison de vouloir écrire un livre à l’époque était de créer un autre flux de revenus. Aujourd’hui mes raisons d’écrire un livre sont plutôt liées à l’objectif n°7 ; cela serait un moyen d’expression personnelle et une nouvelle façon de me connecter avec les gens.

Le même article continue :

Ok, donc qu’en est-il de la création d’un site de développement personnel ?

Maintenant c’est un autre genre de situation, étant donné qu’à la base je n’ai pas d’emprise sur la façon de gagner de l’argent avec ce site. Si cela devient une source d’argent sérieuse, super. Mais au début, je créerais un blog et peut-être une newsletter et j’y mettrais des articles gratuits. Donc où est le potentiel de ventes de ce site ? Il y a de nombreuses possibilités, mais avant de m’engager à faire quoi que ce soit, je veux développer un plan d’affaires pour le site et déterminer la façon dont il peut générer du profit. Peut-être je peux vendre des articles, des souscriptions à la newsletter, et des ebooks. Peut-être que je pourrais vendre des publicités et rejoindre divers programmes affiliés.

L’avantage de ce genre de site est qu’il peut grandir et évoluer avec moi. Je peux mettre des posts intéressants qui seront en fait des mini-articles. Je peux écrire quand je le veux sans grande obligation. Je peux simplement faire des articles vraiment courts, ou je peux prendre le temps d’en écrire de plus longs. C’est un super moyen d’expression pour moi quand j’ai simplement envie de m’exprimer.

Où est donc le profit potentiel de ce genre de site ?

  • Écrire et vendre un ebook de développement personnel
  • Proposer d’écrire des articles personnalisés moyennant finances
  • Vendre une souscription au site
  • Une newsletter premium payante
  • Les pubs et programmes affiliés (sûrement faible)
  • Des programmes audio (possiblement le meilleur pari avant l’ebook)
  • Les dons
  • La promotion du livre Vendre des logiciels en ligne

Donc, au moins au début, je ne vois pas un énorme potentiel avec ce genre de site financièrement parlant. C’est certainement sympa de s’en servir pour s’exprimer sur le développement personnel, mais cela a peu de chances de me rendre super riche dans l’immédiat. Il me semble qu’il y ait bien plus de potentiel en ce moment à écrire un livre sur la vente de logiciels en ligne.

J’ai dû me moquer de moi quand j’ai lu ça. En toute franchise cependant, le contexte général de mon journaling pendant cette semaine en particulier impliquait d’explorer des idées pour booster mes revenus, donc cet article se concentre sur l’argent comme sujet de ce contexte. Mais il est vrai que j’étais coincé dans un piège : je pensais que booster mes revenus était très important et nécessaire pour découvrir ce que j’étais censé faire. Finalement, j’ai travaillé sur ces blocages et j’ai simplement décidé de lancer ce site sans vraiment me soucier de générer de gros revenus avec. Évidemment, cette augmentation de revenus originelle ne s’est jamais matérialisée, mais je n’en avais pas besoin. En fait j’ai connu une chute de mes revenus après avoir lancé mon site parce que je prenais du temps initialement accordé à mon entreprise de jeux, mais j’aimais tellement cela que cela ne comptait pas. Je pense que même Erin ne s’est pas beaucoup inquiétée de notre situation financière parce qu’elle pouvait dire que j’étais très heureux.

C’est amusant que j’aie quasiment réduit à néant les publicités et les programmes affiliés pour générer des revenus avec les mots « sûrement faible ». Peut-être que je mérite un bon coup de pied au derrière pour celui-là,  mais au moins je voulais tester cela 5 mois après le lancement de ce blog. Je reçois encore des mails de gens qui me disent qu’il est impossible de générer des revenus avec le blogging. Je pense que ces gens sont les mêmes que ceux qui m’ont écrit il y a plusieurs années pour me dire qu’il était impossible de générer des revenus en vendant des jeux d’ordinateur en ligne. 🙂

Quand je tiens mon journal, j’écris souvent mes objectifs et mes intentions, j’identifie mes obstacles, et je travaille sur mes défis. Pour moi, le journaling a été un immense outil de résolution de problèmes à long terme.

Si vous n’avez jamais fait de journaling avant, c’est une super opportunité de vous lancer. Et si jamais vous pensez que conserver vos articles de journal dans un logiciel de traitement de texte est super, prenez au moins un moment pour chercher des logiciels de journaling en ligne pour voir à côté de quoi vous passez.

Joyeux journaling !

Crédits photo : © pict rider – Fotolia

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *