Nouer des liens avec des personnes occupées — 10

face à faceLe présent article poursuit la série d’articles sur comment « nouer des liens avec des gens occupés ». Le premier article de la série est disponible ici.

Voici donc de nouveaux conseils…

Rencontrez-vous face à face

Il est difficile de nouer des liens avec des gens occupés par courriel. En effet, les courriels ne sont tout simplement pas assez expressifs. C’est un moyen de communication dépouillé de son contexte émotionnel.

La messagerie instantanée est un progrès, comparativement aux courriels parce que les échanges sont en temps réel et non asynchrones, mais il s’agit toujours d’un canal très étroit. Par conséquent, je n’utilise pratiquement jamais la messagerie instantanée. Cela donne l’impression de communiquer sous l’eau.

La messagerie texte n’est pas si différente de la messagerie instantanée ou des courriels, si l’on prend en compte son utilisation et la rapidité avec laquelle les gens répondent.

L’échange par appels téléphoniques est beaucoup mieux. Il vous est maintenant possible de capter un contexte émotionnel à partir du ton de la voix et d’établir ainsi un échange décent. Toutefois, il vous manque toujours le langage corporel qui constitue un facteur très important lorsqu’il s’agit de créer un lien solide.

La meilleure manière de communiquer avec des gens occupés, c’est de le faire face à face. Il n’y a rien de comparable.

Lorsque vous faites beaucoup de réseautage par courriel et par appels téléphoniques, mais que vous ne sortez jamais pour rencontrer les gens en personne, alors vous n’êtes probablement efficace qu’à 20% ; et je pense même avoir été très généreux.

La communication face à face est très efficace, car elle permet de nouer des liens et d’échanger des valeurs. Beaucoup de personnes peuvent créer une forte et intime connexion juste en discutant face à face pendant quelques minutes, chose qui ne serait pas vraiment possible si l’échange se faisait par courriel.

Parfois, lorsque je rencontre des gens en personne, nous pouvons établir une connexion incroyable en quelques minutes seulement. C’est comme si nos âmes se reconnaissaient et se connectaient mutuellement. Par contre, si j’essaie d’établir ce genre de connexion par courriel ou par appel téléphonique, l’expérience serait loin d’être aussi intéressante que lorsqu’il s’agit d’une communication face à face, même après plusieurs années de relation.

Je connais beaucoup de réseauteurs qui préfèrent travailler par téléphone et par courriel. Personnellement, je trouve que c’est une énorme perte de temps. Cela peut sembler plus efficace à première vue parce qu’on peut joindre un grand nombre de personnes en peu de temps, mais est-ce vraiment le moyen le plus efficace ? Qu’en est-il de la qualité de ces connexions ? Les courriels et les appels téléphoniques sont de bons moyens pour entretenir des relations, mais ils ne sont pas idéaux pour nouer des liens.

Je ne dis pas qu’une connexion décente ne peut pas naitre lorsqu’on communique à distance. Je dis simplement que la communication face à face est beaucoup plus efficace si vous envisagez de nouer des liens authentiques.

J’ose dire que si vous ne m’avez jamais rencontré en personne ni parlé personnellement, vous ne pouvez pas vraiment prétendre me connaitre, même si vous avez lu chaque article et écouté chaque podcast que j’ai créé. Beaucoup de gens qui m’ont rencontré après m’avoir « connu » en ligne pendant des années disent souvent : « C’est bizarre. Vous êtes différent de ce à quoi je m’attendais ». En effet, seule une petite partie de moi peut vraiment être communiquée sur Internet.

rencontrer face à face des gens occupés

J’ai vécu cela de l’autre côté également. Lors d’une retraite de leadership à laquelle j’ai participé il y a quelques années, j’ai finalement rencontré en personne des gens avec qui je n’avais auparavant communiqué que par courriel ou par téléphone. À chaque échange, j’étais muet d’étonnement à cause de la tournure des évènements. Parfois, le modèle mental que je me faisais de la personne n’était pas du tout en phase avec la réalité, et il n’a fallu que quelques minutes pour m’en rendre compte.

Lorsque vous communiquez à distance, une grande partie de la connexion est enracinée dans l’illusion. Vous pouvez avoir des pensées et des sentiments très profonds lorsque vous saisissez un courriel, mais seul un texte ennuyeux est envoyé dans la boite de réception de l’autre personne. Le contexte mental et émotionnel qui a engendré ce texte n’est pas transmis. De même, lorsque vous lisez la réponse d’une personne, vous y ajoutez votre propre contexte mental et émotionnel, ce qui déforme considérablement le message. Finalement, la relation que vous pensez avoir avec l’autre n’est en fait qu’une relation avec différents aspects de vous-même.

Parfois, je rencontre des personnes qui semblent vraiment aimables et dynamiques en ligne, mais en personne, elles sont très timides et calmes. Dans d’autres cas, j’ai affaire à des gens qui semblent un peu bizarres de loin, mais en personne, ils sont très intelligents et ont les pieds sur terre. Mes hypothèses sur les gens occupés que je n’ai jamais rencontrés face à face ne sont jamais exactes, alors je fais de mon mieux pour garder l’esprit ouvert sur les personnes avec lesquelles je ne communique qu’à distance.

L’un des meilleurs moyens de rencontrer des gens occupés, c’est de participer à des conférences, des séminaires et des ateliers, en particulier lors d’évènements de plusieurs jours où vous aurez de nombreuses occasions de les rencontrer et de leur parler. L’idéal serait de vous porter volontaire pour prendre la parole lors d’un évènement où les gens occupés que vous ciblez doivent également intervenir.

Si vous passez beaucoup de temps à faire du réseautage via la technologie, passant des heures à votre bureau, assurez-vous de sortir pour interagir avec les gens face à face. Vous découvrirez que la vie devient beaucoup plus amusante et enrichissante lorsque vous faites cela.

Il y a quelque temps, j’ai réalisé une interview en direct pour une émission de radio en ligne. J’aurais pu faire l’interview par téléphone comme j’ai l’habitude de le faire, mais comme le studio n’était qu’à 15 minutes de chez moi, j’ai choisi d’y aller et de le faire en personne. C’était tellement plus amusant et vivant que les autres interviews que j’ai faites. Je pouvais voir les animateurs et lire leur langage corporel. C’était tellement plus facile d’interagir avec eux. L’entrevue s’est ainsi déroulée beaucoup mieux. Rien ne peut valablement remplacer la communication face à face.

Rencontrer les gens lorsque leurs boucliers sont baissés

Le timing joue un rôle important lorsqu’on veut rencontrer des gens occupés. Et le pire moment pour essayer de créer une connexion, c’est lorsque les boucliers de l’autre personne sont levés.

Si vous essayez de parler avec les gens occupés lorsqu’ils interviennent en public, vous n’entrez pas vraiment en contact avec eux. Vous ne faites que vous connecter avec leur image publique. Certains orateurs savent encore se montrer très humains et authentiques dans ces situations, mais la plupart ont du mal à être pleinement eux-mêmes lorsqu’il y a tant d’énergie dirigée vers eux. Ils se protègent d’une manière ou d’une autre pour éviter d’être submergés. Lorsque vous leur parlez, ils peuvent sembler assez gentils et très charmants, mais vous pouvez sentir que vous n’êtes pas vraiment en contact avec eux à un niveau profond.

J’ai rencontré des auteurs et des conférenciers simplement en trainant dans le salon des conférenciers pour une conférence à laquelle je devais prendre la parole. C’est un excellent moyen de rencontrer des gens et de nouer des liens avec eux. En général, les conférenciers baissent leurs boucliers lorsqu’ils entrent dans le salon des conférenciers. C’est un endroit où ils peuvent se détendre. Je les entends souvent soupirer en entrant dans la pièce : « Ahhh… Je peux maintenant me détendre et passer du temps avec mes amis ».

Parfois, d’intéressantes relations peuvent naitre au moment où vous vous y attendez le moins. Tout ce que vous avez à faire, c’est de rester disponible pour ces relations.

Par exemple, j’ai rencontré Gregg Braden pour la première fois dans les toilettes d’un restaurant. Nous assistions à un diner de conférenciers et il se trouve que nous sommes allés aux toilettes au même moment. C’est certainement un drôle d’endroit pour se rencontrer, mais dans cet environnement sans boucliers, nous avons plaisanté un peu avant de retourner au diner. Lorsque nous sommes sortis, mon épouse attendait là, se demandant ce qui nous prenait tant de temps.

Au cours d’un séminaire sur le leadership auquel j’ai participé, quelqu’un est entré dans les toilettes des hommes pendant l’une des pauses, et a dit tout en plaisantant : « Eh bien, c’est un spectacle incroyable… Tous ces leaders alignés contre le mur en train d’uriner… Que penserait le reste du monde s’ils voyaient cela ? » Ensuite, nous avons tous commencé à faire des blagues sur ce sujet. Je suppose que c’était un de ces moments qu’il ne fallait pas manquer, mais le fait est que même les gens occupés sont des êtres humains. Il est d’ailleurs beaucoup plus facile de communiquer avec leur côté humain que de communiquer avec leur personnalité publique. Les meilleures connexions ont lieu lorsqu’ils posent leurs boucliers.

Cela ne veut pas dire que vous devriez trainer dans les toilettes pour essayer de nouer des liens avec les gens occupés. Le but est de rester disponible pour la connexion.

rencontrer face à face les gens occupés

Soyez de bonne humeur

Partager des moments d’humours est l’un des meilleurs moyens pour nouer des liens avec des gens occupés. Cela peut se faire par téléphone, mais c’est beaucoup plus fort lorsque c’est fait face à face. Le rire est contagieux. La plupart du temps, nous ne rions même pas parce que quelqu’un dit quelque chose de drôle. Le plus souvent, nous rions pour d’autres raisons. Le rire est un moyen de créer un sentiment d’appartenance et de connexion.

Personnellement, j’adore plaisanter, taquiner et m’amuser. Mon sens de l’humour est en grande partie spontané, donc seule une petite partie de ce sens transparaît dans mes écrits. Les gens qui ne m’ont jamais rencontré en personne s’attendent souvent à ce que je sois un homme très sérieux et intense. Ils sont souvent pantois en voyant à quel point je plaisante.

C’est une chose qui m’a surpris lorsque je suis devenu entrepreneur. Je pensais que le monde des affaires était extrêmement sérieux. J’ai supposé que s’amuser et faire des affaires ne faisaient pas bon ménage. Ma représentation du monde des affaires était influencée par la télé et le cinéma. En effet, les salles de réunion semblaient toujours être des endroits si sérieux.

Lorsque j’ai commencé à communiquer avec d’autres personnes dans un contexte professionnel, peu après ma sortie de l’université, j’ai été surpris de voir à quel point elles plaisantaient et s’amusaient entre elles. Même les avocats faisaient parfois des blagues entre eux ou avec leurs clients (même si de manière générale, j’ai trouvé que les avocats étaient les personnes les moins amusantes avec lesquelles je travaillais. C’est peut-être parce que leurs clients n’aiment pas plaisanter lorsqu’ils paient un tarif horaire). Il m’a fallu des années pour réaliser que c’était normal et acceptable et que je pouvais mettre mon sens de l’humour à profit dans les affaires.

J’ai remarqué que les jeunes entrepreneurs ont tendance à être les plus sérieux. Ils sont tellement professionnels et ne se donnent pas la permission d’exprimer leur personnalité naturelle. Les entrepreneurs expérimentés ont tendance à être plus relaxes et sociables ; ils savent comment s’amuser et s’éclater, même lorsqu’ils traitent de sérieuses affaires où beaucoup d’argent pourrait changer de mains. En règle générale, les personnes qui ne peuvent pas exprimer leurs vraies personnalités finissent par abandonner. Si vous ne pouvez pas vous détendre et vous amuser, vous finirez par vous épuiser très vite.

Nouer des liens avec des gens occupés devrait être amusant. Néanmoins, vous ne verrez pas les choses de cette façon si vous êtes super sérieux tout le temps. Vous apprécierez l’expérience si vous apprenez à exprimer votre personnalité naturelle. Dans l’idéal, vous devez vous comporter avec vos collègues de la même manière dont vous vous comportez avec vos proches et amis. Autrement, vous fragmentez votre personnalité et vivez de manière incohérente.

À suivre…

Article original écrit par Steve Pavlina.

Certaines personnes cherchent à rencontrer des gens occupés parce qu’elles veulent nouer des relations d’affaire, d’autres par contre souhaitent rencontrer ces gens parce qu’elles les considèrent comme des mentors. Si vous appartenez à la deuxième catégorie, alors la vidéo du jour vous aidera certainement. Elle explique en effet comment rencontrer ses mentors et tirer le meilleur de ces rencontres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *