Confiance en soi

développer la confiance en soiJ’ai récemment dressé la liste de mes réalisations et de mes expériences les plus significatives ainsi que de mes plus grands regrets et erreurs de ces 25 dernières années. Ensuite, j’ai passé environ 90 minutes à chercher des leçons et des tendances dans les deux listes.

La leçon n° 1 était assez claire. Mes victoires les plus importantes proviennent en grande partie d’une action audacieuse et engagée dans le sens de la confiance en soi. Cela s’est particulièrement confirmé lorsque j’ai décidé de faire entièrement confiance à mon propre raisonnement et à mes sentiments intuitifs bien avant qu’il y ait des signes extérieurs clairs que la réalité récompenserait mes actions.

J’ai enregistré mes plus grands échecs lorsque j’ai fait ce que les autres attendaient de moi ou quand j’ai favorisé l’expertise, les connaissances et les conseils d’autres personnes au détriment de mes propres raisonnements et de mon instinct. Quand j’ai cédé aux influences extérieures et que j’ai agi à l’encontre de cette douce voix qui suggérait que j’avais peut-être raison, le résultat était souvent lamentable.

Au cours de ces 25 dernières années, j’ai beaucoup appris à faire confiance à mon instinct, à mon raisonnement et à mes sentiments, même lorsque je semble être le seul à voir les choses comme je les vois. Et c’est principalement parce que j’ai vu à quel point la réalité récompense la confiance en soi et à quel point elle refuse de récompenser le manque de confiance.

Si je pouvais remonter dans le temps pour conseiller mon moi du passé, je ferais de mon mieux pour lui apprendre à prendre en compte son propre raisonnement, à prêter attention à ses sentiments instinctifs ; et à articuler, faire confiance et défendre avec plus de véhémence ses propres préférences, même lorsque les autres ne partagent pas son opinion. Je lui dirai que c’est particulièrement important d’agir ainsi lorsque d’autres ont des arguments solides pour le contredire. Je conseillerais à mon moi du passé de parier beaucoup plus sur ses propres valeurs au lieu de se laisser aller aux systèmes de valeurs des autres.

J’ai commis mes plus grosses erreurs et connu mes plus grands regrets quand j’avais raison, mais que je n’ai pas cultivé assez de confiance en soi (en mon intelligence) pour avancer avec des actions audacieuses. Les cas où j’avais tort et où je m’étais trop appuyé sur de mauvais jugements ces 25 dernières années étaient relativement mineurs et facilement récupérables. En fait, la plupart de ces incidents étaient des expériences d’apprentissage décentes et des tremplins vers des résultats intéressants.

Que feriez-vous différemment aujourd’hui si vous aviez davantage de confiance en soi ?

Essayez de passer à l’action pour changer les choses. N’hésitez pas à agir même si vous êtes le seul à penser que votre idée a du mérite.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Parfois, le manque de confiance en soi peut être provoqué par une grande timidité. Et dans la vidéo du jour, je partage avec vous comment en venir à bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *