TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Les vertus de la confiance

Note : cet article est une traduction de l’article The Value of Confidence de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Dans le milleHier soir j’ai donné une conférence intitulée « Les vertus de la confiance », qui abordait la façon de se mettre mentalement dans un état de confiance, dans un sentiment de succès assuré même quand tout ce que vous savez suggère que vous devriez vous attendre à échouer. Faire un discours comme ça mets un poids immense sur les épaules de l’orateur, étant donné que cela doit être fait avec une confiance et une assurance absolues ─ autrement le public détecterait facilement l’incohérence.

Même si vous êtes extrêmement qualifié et talentueux, un manque de confiance en soi vous empêchera de donner le meilleur de vous-même dans des situations de pression. Par exemple, si vous travaillez dans la vente, c’est une chose de lire un livre et d’apprendre et de comprendre de nouvelles techniques de vente, mais c’est un défi très différent d’appliquer ces techniques dans la réalité quand vous êtes face-à-face avec un client. Le facteur de limitation principal n’est souvent pas le manque de connaissance ou de pratique mais plutôt la croyance que vous ne pouvez pas être bon dès le début ─ une prophétie qui se réalise d’elle-même.

Parler en public est un excellent exemple. Beaucoup de gens ont le savoir et les qualifications permettant d’écrire un discours qu’un public apprécierait, et quand ils s’entraînent en privé ils peuvent même faire du bon boulot. Mais mettez-les en face d’un public ─ ou suggérez simplement l’idée ─ et ils succombent rapidement à des sentiments de doute de soi et d’inquiétude. Pourtant, ces personnes pourraient monter sur scène et faire une super performance sans avoir peur, même sans répétition ou sans rien préparer, si seulement ils se permettaient d’avoir accès sans restriction à l’étendue de leurs ressources intérieures. Qu’oseriez-vous entreprendre si vous acceptiez de croire avec une absolue certitude que vous allez y arriver ?

Vous croyez peut-être que la confiance est le résultat de succès passés. Et bien que les succès passés puissent certainement augmenter votre confiance, vous n’avez en fait pas besoin de ce passé pour être en confiance. La confiance est un sentiment de certitude, une ressource intérieure naturelle qui peut être invoquée chaque fois que vous le voulez.

On peut trouver la clé de cette certitude dans une citation d’Albert Einstein : « L’imagination est plus puissante que les connaissances. » Même quand vos connaissances vous disent que vous allez échouer, vous avez la capacité de diriger consciemment votre imagination pour surmonter cette impulsion et vous sentir certain de réussir dans tous les cas. La plupart des gens laissent leur imagination tourner en mode automatique, donc ils se voient parfois réussir mais ils s’inquiètent aussi beaucoup de l’échec. C’est comme essayer de conduire une voiture en appuyant sur l’accélérateur et le frein en même temps. Pour être confiant, vous devez concentrez votre esprit sur la seule vision du résultat, la vision de votre meilleure performance possible. Si il vous arrive de vous inquiéter (aussi appelé l’échec de la répétition mentale), il faut que vous retiriez immédiatement votre pied de ce frein et que vous vous concentriez sur l’accélérateur. Peu importe le nombre de fois qu’il vous arrive de vous inquiéter ou d’envisager l’échec, reconcentrez-vous simplement sur l’image de votre succès.

Afin d’éviter le problème de l’excès de confiance en soi, faites en sorte que votre décision de conditionner votre niveau de confiance soit soumise à votre logique, votre raison et votre bon sens. Si vous avez confiance dans le fait que vous allez bien vous en sortir dans cet énorme nouveau projet et que vous utilisez cela comme excuse pour ne pas vous préparer suffisamment, c’est une des applications néfastes de la confiance. Mais il y a des fois où vous avez fait tout ce que vous pouvez intellectuellement, et vous avez maintenant besoin de vous mettre dans le meilleur état de ressources émotionnelles possible. Chaque fois que vous devez agir sous pression, c’est un bon moment pour vous mettre dans cet état de confiance : un discours, une vente par téléphone, une audition, un entretien, un examen, etc.

Donc d’un côté, faites attention de ne pas trop vous appuyer sur votre confiance en attendant qu’elle vous sauve et en l’utilisant comme une excuse pour procrastiner au lieu de vous préparer. Mais d’un autre côté, c’est incroyable de voir jusqu’où le simple fait d’avoir confiance en soi peut vous amener. Pendant mes années lycée, je n’avais souvent pas assez de temps pour préparer les examens comme je l’aurais voulu. Mais j’étais vraiment doué pour me mettre dans un état de certitude de succès juste avant l’examen, en laissant de côté le niveau de préparation intellectuelle que je pensais avoir. Et cet état de confiance était souvent suffisant pour me permettre de bien me débrouiller, même quand je n’avais en fait étudié que les notions de base. Étant donné que je m’attendais à bien m’en sortir (via mon imagination, et non mes connaissances), mon subconscient trouvait un moyen de mettre cette vision en pratique. Souvent cela apparaissait sous la forme de solutions créatives. Par exemple, si je passais un examen de maths et que je ne me souvenais pas de la formule que j’étais censé utiliser pour résoudre un problème en particulier, mon subconscient trouvait une alternative me permettant de résoudre ce problème grâce à ce que je savais déjà ─ comme j’étais dans un état d’absolue certitude que j’allais réussir, j’avais le meilleur accès possible à toutes mes ressources internes, et notamment la capacité de résoudre des problèmes de façons auxquelles je ne m’attendais pas forcément.

La confiance n’est pas la panacée. Mais être capable de se sentir certain de réussir peut vous donner un énorme avantage dans de nombreux projets. La confiance est souvent le facteur décisif pour faire une vente, boucler une affaire, réussir un test, assurer à une audition, obtenir un rendez-vous, être embauché ou avoir une promotion, ou se faire accepter dans une équipe. Et un manque de confiance peut vous mettre dans un état de décrépitude tel que même si vous avez les ressources intellectuelles suffisantes pour réussir, vous n’essayerez même pas ─ vous n’arrivez pas à faire une demande pour cette vente, cette augmentation, ce rendez-vous, etc. Parfois le simple fait de rassembler votre confiance pour demander est tout ce dont vous avez besoin pour obtenir un bon résultat.

Que pourriez-vous accomplir de plus si vous ajoutiez cette confiance à l’arsenal de vos compétences, en éloignant consciemment votre imagination des visions de résultats négatifs pour la concentrer à 100% sur la création d’un sentiment de succès assuré ?

Recherches utilisées pour trouver cet article :

confiance en soi les vertu de l\obstacleles bienfaits de la confiance en soiles bienfaits de la confiance en soi et en les autres

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *