Le développement personnel pour les gens intelligents

Mieux se connaître et améliorer ses relations : 9 profils

« Le seul véritable voyage, ce ne serait pas d’aller vers de nouveaux paysages, mais d’avoir d’autres yeux, de voir l’univers avec les yeux d’un autre, de cent autres, de voir les cent univers que chacun d’eux voit, que chacun d’eux est ». Marcel Proust.

comment apprendre à mieux se connaître

Mieux se connaître et améliorer ses relations avec les autres… tout un programme !

Note : Cet article invité a été écrit par Claire, du blog Heureux Coach

Pour faciliter cette quête permanente, nous pouvons utiliser un modèle très fin d’analyse des comportements. Il se base sur notre peur prédominante, et son corollaire : la motivation pour l’éviter.

Ce modèle, c’est l’Ennéagramme, du grec Ennea (neuf) et gramma (figure), qui a existé comme figure ésotérique dans l’antiquité et a été réintroduit comme modèle d’analyse de types de personnalité dans les années 1970 aux États-Unis.

Il donne neuf tendances de personnalités (appelés profils de l’ennéagramme), et le modèle est utilisé aussi bien dans le recrutement que pour apprendre à manager ou à vendre.

Ce que j’apprécie dans les profils de l’ennéagramme, c’est qu’il nous montre que nous avons chacun une partie de chaque profil, et il indique des tendances générales. Cela limite l’impression d’être « mis dans une case ».

Il n’y a pas de personnalité meilleure qu’une autre, chacune est fondée sur une peur et une motivation principale. L’idéal est de trouver un équilibre, et certains profils seront plus adaptés à certaines situations (par exemple, un battant pour atteindre un objectif donné ou être commercial, un médiateur pour mettre du lien dans une entreprise…). Le modèle peut évoluer dans le temps notamment lorsqu’on s’en sert comme outil de développement personnel.

Voici ces neuf profils de l’ennéagramme, résumés en un schéma :

 

9-profils-enneagramme-apprendre-a-mieux-se-connaitre-ameliorer

Les numéros sur les profils de l’ennéagramme n’indiquent pas une hiérarchie entre les profils mais servent à les regrouper par centres (centre instinctif pour les profils 8,9 et 1 ; centre émotionnel pour les profils 2, 3 et 4 ; et enfin centre mental pour les profils 5, 6 et 7).

1) 9 profils de l’ennéagramme: Le perfectionniste

Le perfectionniste cherche à ce que tout soit bien fait ; il est possible que dans son enfance on lui ait demandé beaucoup et qu’il se soit demandé s’il fallait viser la perfection pour être aimé ! Il a tendance à penser qu’il n’y a qu’une bonne manière de faire les choses.

Vous êtes perfectionniste si…

Vous aimez l’ordre, vous tenez toujours à avoir raison, vous mettez un point d’honneur à bien faire votre travail, vous cherchez constamment à vous améliorer.

Mais aussi, vous ne supportez pas ceux qui enfreignent les règles, les tricheurs, les critiques injustes, le désordre.

Points forts / axes d’amélioration des profils de l’ennéagramme

Le perfectionniste est intègre, rigoureux, honnête. Il sait très bien s’organiser, son travail est bien fait. En revanche il peut tendre vers la rigidité, la rigueur et l’intolérance envers les personnes différentes de lui (par exemple, il est en train de conduire et s’énerve contre un piéton qui traverse hors des clous !). L’émotion prédominante est la colère. Il a bien sûr du mal à déléguer car pour être sûr que ce soit bien fait, (à sa manière donc) il a besoin de garder le contrôle. En couple, il prend souvent la responsabilité des tâches ménagères car son conjoint n’a pas le même sens de la propreté et de l’ordre.

Devenir meilleur

Rappelez-vous que vous avez une valeur intrinsèque, décorrélée de ce que vous faites. Soyez indulgent envers vous-même et vos erreurs, apprenez à vous aimer tel que vous êtes. Votre famille n’est pas parfaite, vous énerve même parfois et pourtant vous l’aimez ! Ayez ce même regard envers vous-même.

Exercice

Apprenez à reconnaître votre petite voix intérieure, celle qui juge en permanence. Cela aidera à l’identifier quand elle se présente et donc à prendre du recul avec ses injonctions (« tu t’es laissé aller à regarder la télé au lieu de finir le travail qui t’attend ! » « Tu n’as pas réussi à faire ceci ou cela » …).

Dans vos relations avec les autres, essayez de voir que les autres arrivent souvent à un résultat satisfaisant par d’autres méthodes que la vôtre, apprenez à lâcher prise. Par exemple pensez à la règle des 80/20 : 20 % d’efforts produisent 80 % des résultats, à quoi bon gaspiller votre temps et votre énergie lorsque l’essentiel est produit pour des détails que personne ne remarquera ?

Avoir un proche perfectionniste

Demandez-lui carte blanche pour un projet (l’organisation d’un évènement, par exemple) et montrez-lui que vous arrivez à un résultat satisfaisant même sans utiliser les mêmes méthodes que lui. Demandez-lui un peu plus de confiance et de liberté à l’appui. Pensez à le rassurer sur ses actions également, car il est enclin à se juger sévèrement.

2) 9 profils de l’ennéagramme: L’altruiste

L’altruiste pense inconsciemment qu’il faut aider les autres pour se faire aimer. Il cherche en priorité l’affection et l’approbation. Sa plus grande peur est l’abandon, le rejet.

Vous êtes altruiste si…

Vous aimez faire des cadeaux, donner des conseils, être au centre de l’attention dans un groupe. Ensuite vous êtes celui qui termine les phrases des autres tellement vous anticipez leurs besoins ! D’ailleurs, vous ne supportez pas la solitude, le sentiment d’être à l’écart et que personne n’ait besoin de vous.

Points forts / axes d’amélioration des profils de l’ennéagramme

L’altruiste est généreux, sensible, empathique, mais il peut devenir intrusif (un côté « mère-poule » un peu étouffant) et peut avoir tendance à l’orgueil, avec cette quête de reconnaissance et d’amour.

Devenir meilleur

Apprenez à prendre soin de vous, à dire non, reconnaître vos propres besoins et les exprimer. Pensez que les autres continueront à vous aimer même s’ils n’ont pas besoin de vous. Mettez de côté cette envie de vous sentir indispensable pour vous libérer et exister en dehors du fait de mettre l’autre en premier.

Exercice

Pour apprendre à dire non, commencez dès maintenant à affirmer vos choix avec des enjeux faciles, comme par exemple si on vous propose un restaurant ou un cinéma, donnez clairement votre préférence.

Vous pouvez aussi tenter de ne répondre aux besoins des autres que si on vous le demande explicitement. Par exemple si un ami vous raconte ses déboires amoureux, ne lui donnez des conseils que s’il les sollicite.

Avoir un proche altruiste

Valorisez-le par des compliments en public et profitez de ses points forts en lui confiant la coordination d’un travail de groupe. Montrez-lui que vous l’aimez ou l’appréciez en tant que personne et pas seulement par ce qu’il fait pour vous.

3) 9 profils de l’ennéagramme: Le battant

Le battant c’est l’homme ou la femme d’affaires, le commercial ou le sportif régulièrement premier dans les classements. Il a peur de l’échec et son moteur c’est la réussite, l’obligation de résultat.

profils de l'ennéagramme battant

Vous êtes battant si…

Vous cherchez la réalisation et la réussite, vous aimez être efficace, toujours occupé et actif (il n’y a qu’à regarder votre agenda, il est plein à craquer !). Le prestige et l’image sont importants pour vous et vous avez l’esprit de compétition. Même si vous partez courir avec des amis il faut que vous soyez devant !

Vous fuyez les réunions inutiles, vous n’aimez pas parler de sentiments (pour quoi faire ?), et n’aimez pas patienter, ne rien faire (les files d’attente à La Poste, votre pire cauchemar !).

Points forts / axes d’amélioration des profils de l’ennéagramme

Le battant est tellement déterminé à gagner qu’il va tout mettre en œuvre pour. Il est donc travailleur, efficace et parvient souvent à être le meilleur dans les défis qu’il choisit. Cela lui procure de l’excitation, de l’adrénaline et il ne craint pas la complexité et la difficulté, au contraire !

La contrepartie, c’est qu’il ne sait pas se poser, profiter. Il aime tirer la couverture à lui, c’est un inconvénient pour le travail d’équipe, et il met un peu ses émotions sous le tapis. De plus, il veut toujours garder ce masque, cette façade de réussite. Il a perdu son chien le matin mais doit animer une réunion l’après-midi ? Aucun problème.

Devenir meilleur

Pensez à la raison pour laquelle vous voulez autant atteindre tel but et apprenez à valoriser les étapes intermédiaires, le chemin parcouru et même l’échec, car il vous servira de tremplin pour les prochaines victoires ! Surtout n’oubliez pas que vous pouvez être aimé en dehors de vos actions et vos réussites, apprenez à faire de la place à vos sentiments (y compris la peur et le doute) et que le bien-être ne dépend pas du nombre de tâches accomplies.

Exercice

Regardez votre agenda et enlevez une ou deux tâches dans la semaine qui vous paraissent moins essentielles. Profitez de ce temps libéré pour vivre dans l’instant présent, en vous relaxant ou en faisant une activité qui n’a pas d’objectif de performance (cuisiner en famille, méditer, faire du yoga, une sieste) … juste pour le plaisir d’apprendre à être plutôt que faire.

Avoir un proche battant

Si vous avez un battant dans votre entourage, donnez-lui des objectifs ambitieux, il adore ! Et si c’est votre chef, rappelez-lui que vous ne pouvez pas toujours accomplir ce qu’il vous demande dans le temps imparti, n’ayez pas peur de dire non et fixer des limites !

4) 9 profils de l’ennéagramme: Le romantique

Le romantique c’est la quête de la différence et des émotions fortes ! Il a peur d’être invisible.

Vous êtes romantique si…

Vous ressentez de la nostalgie facilement, vous aimez partager vos états d’âme, montrer votre créativité. De plus, vous vous êtes toujours senti différent.

Vous détestez devoir suivre strictement les règles imposées, vous n’aimez pas la banalité, passer inaperçu.

Points forts / axes d’amélioration des profils de l’ennéagramme

Le romantique est créatif, artiste, il sait mettre l’humain au cœur d’une organisation comme l’entreprise et valoriser les personnes plus que les projets et les résultats. Il a tendance à se complaire dans ses émotions comme s’il était l’épicentre émotionnel du monde avec un côté destructeur, il est souvent tourné vers le passé, mélancolique.

Devenir meilleur

Vous pouvez vous entraîner à penser que « tout est déjà là », tout est déjà parfait et contenu dans chaque instant. Et vous pouvez vous servir de ce sentiment profond de manque comme un tremplin vers l’action plutôt que comme un prétexte pour vous réfugier dans la mélancolie.

Exercice

Pratiquez la gratitude sous forme d’un rituel, le matin ou le soir : listez trois choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant (un sourire sincère d’un inconnu, le fait d’être en vie, d’avoir votre frigo rempli ou toute autre chose qui vous vient à l’esprit).

profils de l'ennéagramme être un romantique

Avoir un proche romantique

Vous pourrez avoir des discussions à bâtons rompus sur la vie, les sentiments… Reconnaissez sa sensibilité et son originalité. Vous pouvez l’aider à relativiser en l’aidant à s’ouvrir à son environnement, aux émotions des autres et évitez d’avoir une discussion à chaud avec lui.

5) 9 profils de l’ennéagramme: L’observateur

L’observateur est certainement le plus facile à repérer dans un groupe ! C’est celui qui est sur la réserve, écoute et observe plus qu’il ne parle, il est un peu dans sa bulle et a l’esprit d’analyse. Il garde une distance émotionnelle avec les autres.

Vous êtes observateur si…

Tout d’abord, vous êtes calme et discret, vous aimez prendre du recul, vous avez besoin de votre espace vital. Ensuite, vous adorez analyser et comprendre les choses.

Enfin, vous avez du mal avec la superficialité, les émotions qui s’expriment avec effusion, le bruit, les intrusions dans votre bulle…

Points forts / axes d’amélioration des profils de l’ennéagramme

L’observateur est très à l’aise dans la phase de conception et d’analyse plutôt que dans la mise en œuvre d’un projet. Il décortique, intellectualise. Mais le côté relationnel et humain ne l’attire pas plus que ça, ce qui lui donne une apparence de froideur voire même d’arrogance, alors que souvent, c’est plutôt de la timidité !

Devenir meilleur

Apprenez à prendre en compte les besoins de chacun; intéressez-vous aux autres car cela enrichira aussi votre dimension cérébrale par l’intelligence émotionnelle. Discutez de tout et de rien juste pour le plaisir de la relation; et pas pour partager des données ou des faits.

Exercice

Trouvez une activité qui vous permet de vous exprimer un sport qui vous plaît ou quelque chose de créatif : le fait de dessiner, chanter, faire du théâtre par exemple vous aidera à apprivoiser vos émotions, savoir quoi en faire quand elles se présentent.

Avoir un proche observateur

Apprenez à lui laisser son espace, ses temps de solitude sans vous sentir rejeté car c’est un besoin important pour lui. De temps en temps créez du lien pour humaniser la relation, et laissez-lui le temps de vous faire confiance pour qu’il sorte de sa coquille.

6) 9 profils de l’ennéagramme: Le loyal

Le loyal a peur car il ressent le monde comme dangereux et imprévisible. Il anticipe, il a du mal à choisir.

Vous êtes loyal si…

Vous choisissez une cause et la défendez, vous vous identifiez aux plus faibles, vous aimez vous sentir en sécurité, lorsque les choses sont claires et qu’on vous laisse le temps de vous préparer aux situations.

Mais aussi, si vous redoutez les imprévus, détestez la trahison et les mensonges, ne pas savoir où l’on va…

Il y a deux sous-types dans ce profil de l’ennéagramme. Le contre-phobique, qui va se faire violence pour affronter ses limites et ses peurs. Et, le phobique qui va limiter les risques et n’arrive pas à braver sa peur.

Points forts et axes d’amélioration de ce profils de l’ennéagramme

Le loyal est prudent, il cherche l’harmonie et met du liant dans un groupe. C’est un associé fidèle et fiable. En même temps il risque d’être un peu passif dans le groupe, et de se laisser envahir par sa peur qui le bloque dans la réalisation de nouveaux défis ou de simples actions du quotidien (tester une nouvelle activité, prendre l’avion…).

Devenir meilleur

Pour lutter contre la peur, apprenez à développer la confiance. Confiance en soi, en les autres et en l’univers. Vous avez en vous toutes les ressources pour faire face à n’importe quelle situation.

Tentez d’accepter que l’incertitude fasse partie de l’ordre du monde, plutôt que de chercher à vous rassurer en vous basant sur des illusions de certitudes. Servez-vous du doute comme un tremplin pour vous lancer dans l’action !

Exercice

Face à une difficulté, rappelez-vous comment, dans le passé, vous avez su faire face et dépasser une situation similaire pour vous donner du courage et vous donner confiance. Par exemple si vous débutez le ski nautique et que vous craignez de ne pas y arriver, vous ridiculiser ou encore vous blesser, souvenez-vous que vous avez appris le ski alpin et que vous y parvenez maintenant très bien !

profils de l'ennéagramme loyauté proche loyal

Vous avez un proche loyal

Apprenez à le rassurer en étant honnête et droit dans vos bottes avec lui. Confiez-lui un travail d’équipe, l’animation d’un groupe.

7) 9 profils de l’ennéagramme: L’épicurien

L’épicurien craint le manque, la souffrance et cherche le plaisir, les sensations fortes.

Vous êtes épicurien si …

Vous aimez rire, plaire, faire plein de projets, voyager, accumuler les plaisirs de la vie.

Et si vous fuyez l’enfermement, l’ennui, la routine, les détails scrupuleux…

Points forts et axes d’amélioration des profils de l’ennéagramme

Il est souvent joyeux, de bonne humeur, le risque étant de sautiller d’une activité à l’autre sans aller au fond des choses ou de se laisser glisser dans les addictions et excès.

S’il arrive à s’équilibrer, il trouvera une approche plus raffinée aux plaisirs de la vie.

Devenir meilleur

Apprenez à accepter les émotions désagréables, la souffrance, l’ennui, comme faisant partie de la vie plutôt que de les fuir.

Exercice

Pour vous ancrer dans l’instant présent : lorsque vous sentez l’envie de fuir une sensation désagréable (en vous réfugiant vers votre vice préféré : alcool, cigarette, sucrerie…) prenez juste cinq minutes pour écrire toutes vos pensées. Cela vous aidera à y faire face, et laissez-vous la possibilité d’accéder à votre plaisir habituel mais après avoir fait cet exercice de cinq minutes.

Avoir un proche épicurien

Laissez-vous imprégner de sa joie de vivre et de sa bonne humeur ! Et montrez-lui qu’on peut aussi être heureux dans le quotidien, la routine, accepter les côtés plus sombres de la vie qui sont inévitables. Demandez-lui de prendre aussi en considération vos besoins et de respecter ses engagements envers vous.

8) 9 profils de l’ennéagramme: Le chef 

Le chef, a un sens profond de la justice. Il n’a pas peur de prendre des décisions, va savoir mener un groupe, au besoin au prix d’un conflit. Il aime la compétition.

Enfin, il cherche le contrôle, et craint la trahison.

Vous êtes chef si…

Si vous recherchez la justice, vous voulez protéger le faible. Vous foncez droit devant et n’avez pas peur de l’adversité.

Vous détestez la mollesse, l’incompétence.

Points forts et axes d’amélioration de ce profil

Le chef est sûr de lui, volontaire, a un tempérament de leader et sait trancher. Il peut chercher à contrôler son environnement, faire preuve de fierté, chercher le combat et être intimidant.

Devenir meilleur

Cherchez à vous reconnecter avec votre vulnérabilité, en commençant par la reconnaître.

Osez ensuite montrer un signe de vulnérabilité à quelqu’un de confiance. Vous vous apercevrez ensuite que le pire ne se produit pas (la personne ne se sert pas de votre prétendue faiblesse pour vous enfoncer) et que ce moyen de connexion aux autres vous fait vous sentir bien, accepté complètement et vous soulage.

Avoir un proche chef

Donnez-lui des objectifs précis et laissez-le opérer. Ne cherchez pas à le contrôler mais soyez direct.

9) 9 profils de l’ennéagramme: Le médiateur 

Le médiateur est consensuel, fin négociateur, il cherche principalement l’harmonie dans un groupe et craint les disputes, les conflits, les désaccords.

Vous êtes médiateur si…

Tout d’abord, vous vous êtes reconnu dans tous les profils de l’ennéagramme ! Vous aimez la tranquillité, le confort, la routine.

Vous vivez à votre rythme et n’aimez pas sentir l’impatience des autres. Enfin, vous n’aimez pas devoir trancher et encore moins dire non !

Points forts et axes d’amélioration des profils de l’ennéagramme

Le médiateur est facile à vivre, serein, mais il peut avoir tendance à s’effacer ou quand il se sent submergé par les problèmes, les mettre sous le tapis plutôt que de les traiter.

Devenir meilleura

Le médiateur a besoin de se reconnecter à sa propre identité, de s’apprécier autant qu’il apprécie les autres. Il peut s’exercer à définir ses priorités, et reconnaître la colère comme un indice que l’un de ses besoins est nié.

Exercice

Prenez en main la responsabilité de votre vie et de votre bien-être. Par exemple, en définissant vos objectifs et en vous rappelant que c’est vous qui êtes aux commandes. Vous pouvez illustrer ces objectifs via un « Mood Board » (tableau d’humeur où l’on dessine ses rêves) et établir des étapes pour les atteindre, avec un calendrier.

Avoir un proche médiateur

Si vous êtes face à un médiateur, n’ayez pas peur d’équilibrer en prenant des décisions !

médiateur éviter les conflits

Pour conclure sur ces 9 profils de l’ennéagramme …

De nombreux tests gratuits sont disponibles sur Internet, mais d’abord je vous invite à finir de lire cet article et à vous interroger par vous-même : dans quel profil vous vous reconnaissez le plus ?

Savoir qu’il existe ces différentes tendances, qui sont d’ailleurs un peu malgré nous (on ne sait d’ailleurs pas si c’est inné ou acquis) permet d’être plus indulgent sur nos propres défauts et ceux des autres, et comprendre que chacun a son rôle pour faire fonctionner la société et mettre sa pierre à l’édifice ! Que serait un monde composé uniquement de battants, de chefs ou d’observateurs ?

Rappelez-vous que vous avez tous un peu de chaque potentiel en vous. Certains sont juste plus développés que d’autres. Dans le test on donne souvent un profil dominant avec une « aile », profil secondaire.

De plus les traits sur le schéma symbolisent en fait des flèches; pour dire vers quel profil on a tendance à se réfugier ou au contraire vers lequel on devrait s’efforcer d’aller pour équilibrer.

Il existe bien sûr, comme les 9 profils de l’ennéagramme, de nombreux autres tests de personnalité, comme le fameux MBTI.

Comme pour tout, testez et choisissez celui qui vous parle le plus ! Et lorsque vous vous êtes renseigné et que vous avez analysé; c’est important d’aller de l’avant; mettre en pratique ses connaissances, par exemple : « Tiens ! j’ai rendu service à mon conjoint sans qu’il me le demande et je m’apprête à le lui reprocher parce que j’ai besoin d’attention. [Prise de conscience] En fait ça m’a juste fait plaisir de lui rendre service, et c’est OK ! [Prise de recul] » (profil altruiste).

Pour conclure, je citerai le magnifique roman « Je te promets la liberté » de Laurent Gounelle :

« D’ailleurs, finalement, n’avait-on pas intérêt à s’autoriser l’accès aux ressources de tous les types de personnalité ? En fonction des contextes, il pouvait être utile d’être perfectionniste comme un 1, aidant comme un 2, efficace comme un 3, de savoir sublimer sa souffrance comme un 4, d’avoir la précision et la logique d’un 5, la prévoyance d’un 6, l’optimisme d’un 7, de savoir contrôler les choses comme un 8 et d’avoir la quiétude d’un 9… ».

Claire, du blog Heureux Coach

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
3 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *