Faites confiance à vous-même, pas aux experts

Note : cet article est une traduction de l’article Trust Yourself, Not the Experts de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Confiance en soiEncore et encore, j’ai vu des gens se baser sur l’avis d’experts et trouver que ces conseils ne fonctionnaient pas pour eux. Puis ils s’en sont voulu en se disant qu’ils devaient être incompétents parce « ça devrait marcher ». Presque chaque semaine maintenant, je reçois au moins un mail qui me raconte ce genre d’histoire, et qui finit souvent avec une ligne du genre « Suis-je trop stupide / nul / asocial / indiscipliné / faible ? »

Ne vous faites pas ça. Souvent les conseils ne fonctionnent pas parce que ce sont de mauvais conseils. Sur les centaines de livres de développement personnel que j’ai lus, je dirais que la plupart d’entre eux contenaient de mauvais conseils, ce qui signifie simplement que les idées et suggestions ne fonctionnaient pas pour moi. Ils n’ont eu aucun résultat, ou alors des résultats négatifs. Mais cela ne veut pas dire que l’auteur mentait. Dans la plupart des cas je pouvais voir une raison pour laquelle le conseil pourrait avoir bien marché pour l’auteur mais pas pour moi. Nous sommes tous différents. Ce qui fonctionne pour une personne ou même un groupe de personnes n’a pas forcément le même effet pour tout le monde.

Par exemple j’ai lu beaucoup de livres qui recommandaient la méthode Coué. Peut-être que cela fonctionne pour certaines personnes, mais j’ai trouvé que pour moi c’était une pure perte de temps. Même quand je croyais que cela marchait, les résultats étaient nuls. Ce qui fonctionne le mieux pour moi n’est pas de réciter mes objectifs à haute voix mais de la fermer et de passer à l’action pour les atteindre.

Souvent quand je parle d’une idée dans ce blog, pour certaines personnes cela va bien marcher, mais pour d’autres cela ne mènera nulle part. Si quelque chose qui marche pour certaines personnes ne marche pas pour vous, ne vous dites pas que vous êtes nul. Dites-vous que de votre point de vue, ce conseil est simplement nul.

Peu importe à quel point cet expert est hautement qualifié ou quelles études viennent soutenir ses dires. À moins qu’il ne vous ait personnellement étudié, soyez soupçonneux vis-à-vis de tout conseil qui provient de « conclusions générales ». Si possible trouvez si cela fonctionne en le testant directement, mais si ce n’est pas le cas, passez simplement à la suite.

À quel point des études sur des gens « moyens » peuvent s’appliquer à quelqu’un qui n’est pas dans la moyenne ? Êtes-vous moyen ? Je ne le suis certainement pas. Combien d’études faites sur la population globale s’appliqueraient de la même manière aux végétaliens, aux daltoniens, aux gauchers, aux yeux bleus, aux INTJ, aux universitaires, au père de deux enfants habitant à Vegas ? Par exemple, seul 1 américain sur 500 est végétalien, donc comme pourrais-je croire une étude sur la santé dans laquelle ma subdivision est mêlée aux 99,8 autres pourcents qui mangent de façon totalement différente de moi chaque jour ? Je dois commencer par être sceptique sur le fait que tout ce qui s’applique à 99,8 % de la population s’appliquerait également au 0,2 % restant.

N’êtes-vous pas également unique ? Entrez-vous totalement dans le moule moyen en termes de génétique, de régime, d’éducation, d’études, de finances, de situation familiale, de résidence, de hobbies, etc. ? Ou pouvez-vous identifier que d’une façon ou d’une autre vous pouvez être différent de 99,9 % de la population à un point tel que ce qui s’applique à 999 personnes au hasard ne s’appliquera probablement pas pour vous ?

Ne vous souciez pas tant de ce que disent ces soi-disant experts. Dans des dizaines d’années leurs conseils seront probablement contredits ou démontés de toute façon. Étudiez-vous en tant qu’individu, et servez-vous des conseils des experts seulement comme d’un guide général pour faire de nouvelles expériences de votre côté. Notez ce qui fonctionne pour vous et ce qui ne fonctionne pas. Fiez-vous à vos sens. Si les experts disent une chose, mais que votre expérience personnelle suggère le contraire, ayez foi en votre propre expérience. Cela vous emmènera bien plus loin sur la route du développement personnel… et certainement beaucoup plus loin que de vous rabaisser.

 

Crédits photo : psdesign1

2 commentaires

  • C’est un peu simple de réduire l’intervention de l’expert à des conseils “dans le vent”… Ce n’est pas l’expert qu’il faut incriminer mais sa pratique !
    L’endoctrinement est néfaste quel que soit le sujet traité.
    Se faire une idée, prendre les avis de spécialistes est une bonne chose. Obéir ou suivre à la lettre une méthode contraire à ses ressentis, c’est tout différent !
    Encore que dans les cas les plus difficiles, la fermeté e’impose. Quand les mauvaises habitudes se sont installées, parfois, de bons conseils aident à se dégager des ornières.
    Sinon, plus besoin de médecin, ne de dentiste, ni de psy…
    Au passage, la méthode Coué vient en appui de l’action selon un phénomène incontournable et inhérent au cerveau : le conditionnement par réflexe.
    Vous n’y pouvez rien et en nous écrivant toute cette longue lettre, vous faites la même chose : vous tentez de nous influencer grâce à des injonctions positives !! C’est amusant non ?

  • Jérôme dit :

    Bonjour
    Pour ma part, je pense qu’on a parfois trop tendance à suivre les conseils des experts. Certes un expert connait son domaine, mais ça ne doit pas nous empêcher de prendre nos décisions nous-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *