Le développement personnel pour les gens intelligents

Dépendance affective : comment en sortir ?

De nombreuses relations semblent harmonieuses vues de l’extérieur. Mais en réalité, l’un des partenaires est souvent dans une dépendance émotionnelle vis-à-vis de l’autre. Les femmes, en particulier, ont tendance à se soumettre à leur mari et à renoncer à l’indépendance dans la relation.

Vous allez en apprendre davantage dans cet article, de manière à ce que vous puissiez savoir si vous êtes concerné par ce problème et comment vous libérer de la dépendance affective.

Note : Cet article invité a été écrit par Virginie Casse, responsable éditoriale du blog Esprit Healthy. Passionnée d’écriture et de sciences humaines, Virginie s’intéresse depuis longtemps aux questions de bien-être et de santé. Elle partage son savoir et désire offrir des informations fiables, à la portée de tous, sur des sujets liés au développement personnel et la santé mentale.

Qu’est-ce que la dépendance émotionnelle ?dépendance affective et émotionnelle comment en sortir

La dépendance émotionnelle est une dépendance excessive et unilatérale d’une personne envers une autre, qui peut aller jusqu’au sacrifice total de soi. Le plus souvent, cela touche les femmes qui ont une faible estime de soi et qui vivent dans la crainte constante d’être abandonnées par leur partenaire et de ne pas pouvoir se débrouiller seules dans la vie.

Parfois, il existe un trouble de la personnalité ancré dans le passé qui provoque l’accrochage à l’autre et la soumission. Dans les cas extrêmes, ces femmes se retrouvent avec des hommes narcissiques et sont opprimées par eux.

Les personnes atteintes de ce trouble de la personnalité, appelé narcissisme, ont généralement tendance à rendre leur partenaire émotionnellement dépendant d’elles. Ils persuadent leur partenaire qu’il ne vaut rien sans eux et qu’il ou elle ne pourrait pas s’en sortir sans eux.

Grâce à une manipulation habile, les pervers narcissiques maintiennent la personnalité de leur partenaire sous contrôle, afin de se présenter comme le noble sauveur dans toutes les situations. Les narcissiques recherchent souvent les femmes qui ont une faible estime de soi parce qu’elles peuvent les dominer et les manipuler plus facilement. Il s’agit d’une relation malsaine qui oblige à se sacrifier et qui nécessite un conseil thérapeutique.

Souffrez-vous de dépendance affective ?

La situation est d’autant plus perverse, généralement, que la victime n’a pas toujours la juste compréhension de ce qui se passe. Vous voulez savoir si vous êtes émotionnellement dépendant ? Voici quelques pistes.

Questionnaire

  • Lorsque vous imaginez être séparé de votre partenaire, vous paniquez ?
  • L’idée de devoir se débrouiller sans cette personne vous effraie-t-elle ?
  • Votre partenaire prend-il toutes les décisions à votre place ?
  • Vous trouvez souvent la relation stressante, mais vous ne voulez en aucun cas la rompre ?
  • Êtes-vous souvent excessivement jaloux sans raison valable ?
  • Avez-vous votre propre cercle d’amis en dehors de la relation et entretenez-vous des contacts avec vos propres amis ? Ou bien votre vie entière tourne-t-elle autour de votre partenaire ?
  • Êtes-vous dépendant de l’opinion d’autres personnes ?
  • Cherchez-vous constamment à obtenir une confirmation et une reconnaissance de l’extérieur ?
  • Est-ce important pour vous ce que les autres pensent de vous ?
  • Avez-vous du mal à dire non aux autres ?

Répondez en toute honnêteté à ce petit questionnaire pour cerner votre degré de dépendance.

Les émotions dans la dépendance affective

Les personnes qui souffrent de dépendance affective sont dominées par des émotions négatives comme la crainte du regard ou du jugement. Elles ont peur d’être seules, mais aussi d’être déçues, d’échouer.

Le pervers utilise ces peurs en donnant l’impression au dominé qu’il ne pourra jamais être à la hauteur.Vous reconnaissez-vous dans cette situation ? Il y a alors une très forte probabilité que vous soyez coincé dans une dépendance émotionnelle.

Parfois, la dépendance émotionnelle supposée n’est qu’une forme de paresse. Pour de nombreuses femmes, il est facile de laisser leur partenaire tout faire. Il prend toutes les décisions et s’occupe des mesures à prendre. Mais cela ne le dérangerait pas du tout si vous étiez une personnalité indépendante.

À proprement parler, vous avez simplement renoncé à votre indépendance, que vous pouvez à présent récupérer.

9 conseils pour plus d’indépendance

Vivre dans une dépendance émotionnelle ne vous rend pas heureux sur le long terme. Peut-être le temps est-il venu de sortir de votre “prison” et d’être indépendant des autres ? Ces conseils vous guideront vers plus d’autodétermination et d’indépendance :

1. Etre honnête avec soi-même

La première étape consiste à voir les choses telles qu’elles sont. Par conséquent, remettez en question votre relation et soyez honnête avec vous-même. Est-ce vraiment ce que vous voulez ? Ou bien votre partenaire ne vous fait-il pas de bien ? Parfois, la prise de conscience peut être douloureuse, mais parfois elle conduit à une relation plus heureuse, qui se développe sur un pied d’égalité.

2. Reconnaître vos besoins

Jusqu’à présent, tout tourne autour de votre partenaire. Mais qu’en est-il de vous ? Quels sont vos souhaits et vos besoins ? Qu’est-ce qui vous rend heureux ? Il est agréable d’être là pour une autre personne et de vous occuper d’elle. Mais vous ne devez pas vous abandonner complètement. Retrouvez-vous donc et posez-vous la question : Qu’est-ce que je veux ? Qu’est-ce qui est bon pour moi ?

3. Vous devez vouloir le changement

Plus d’indépendance serait idéal, mais vous ne pouvez pas vous sortir de votre dépendance ? Alors utilisez votre volonté. Ce n’est que si vous voulez vraiment changer quelque chose que vous réussirez. C’est à vous de décider.

4. Prendre votre vie en main

Plus facile à dire qu’à faire, pensez-vous… Vous aimeriez bien, mais vous ne savez pas comment ? Dans une séance de coaching, vous pouvez apprendre à reprendre votre vie en main et à surmonter l’impuissance qui vous a rendu incapable d’agir pendant toutes ces années.

Vous pouvez aussi obtenir un soutien grâce à un cours en ligne. Devenez actif au lieu d’attendre chaque jour que les choses changent. Lorsque vous recommencerez à créer votre vie, vous vous sentirez bientôt plus satisfait, plus épanoui et plus libéré.

prendre votre vie en main dépendance affective

5. Reconnaître les croyances négatives et les changer

Vous ne pouvez rien faire. Vous ne valez rien. Vous ne pouvez pas le faire seul. Ces phrases vous semblent familières parce qu’elles vous ont été lancées par des personnes qui comptaient pour vous dans le passé et depuis lors, elles bourdonnent constamment dans votre tête.

Les croyances négatives façonnent nos actions, notre comportement et nos émotions. Il en résulte un manque d’estime de soi et de confiance en soi, ce qui nous rend facilement influençables par d’autres personnes.

Mais c’est fini maintenant ! Écoutez-vous et retrouvez ces croyances. Le négatif sera désormais transformé en positif. Plus vous vous dites “je peux le faire”, “je vaux quelque chose” et “je peux le faire tout seul” et plus vous y croyez fermement, plus il vous sera facile de traverser la vie avec plus de confiance en vous et de vous libérer de votre dépendance émotionnelle.

6. Renforcer son estime de soi

Vous êtes précieux ! Ce credo est désormais le plus haut commandement de votre vie. Car si vous vous acceptez et vous considérez comme précieux, cela transparaît aussi aux yeux des autres. Votre nouvelle confiance en vous se réveillera grâce à l’estime que vous aurez de vous-même, avec laquelle vous ferez face aux autres et agirez de manière déterminée.

7. Offrez-vous la reconnaissance que vous recherchez

Si vous attendez toujours que les autres vous donnent la validation que vous espérez, vous n’échapperez jamais à la dépendance. Soyez plutôt fier de vous. Félicitez-vous pour un travail bien fait, complimentez-vous sur votre coiffure, remerciez d’être une personne aussi formidable. Détachez-vous de l’approbation des autres, car ce qui compte vraiment, c’est vous.

8. Créez votre propre environnement social

Jusqu’à présent, vous avez centré toute votre vie sur votre partenaire. Vous avez donc mis vos propres intérêts en veilleuse. Mais un cercle d’amis et vos loisirs favoris sont importants, afin que vous puissiez échanger avec des personnes extérieures à la relation et trouver un soutien.

environnement social se concentrer sur soi

9. Obtenir de l’aide

Si la cause de votre dépendance émotionnelle est un trouble de la personnalité, peut-être causé par des expériences passées ou même un traumatisme, vous ne serez probablement pas en mesure de changer votre vie par vous-même.

Placez-vous entre les mains d’un thérapeute qui pourra traiter à la racine votre manque d’estime de soi et vous montrer la voie à suivre.

Parlez à votre partenaire de vos craintes et de vos besoins et faites-lui part de votre décision de devenir plus indépendant. Dans une relation stable, vous obtiendrez le soutien de votre partenaire. A l’inverse, s’il essaie de vous dissuader de vos projets, il est sans doute temps de repenser fondamentalement votre relation.

Virginie Casse du blog Esprit Healthy

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels