Défi de délégation de tâches – Jour 12 au Jour 13

délégation de tâchesLe défi de délégation de tâches de 30 jours se poursuit. Voici une nouvelle mise à jour.

Jour 12 — Réserver un logement

Le premier jour de notre voyage, Rachelle et moi avons nous-mêmes délégué de taches ou réservé un local AirBnb pour notre première nuit. Toutefois, étant donné que nous nous rendions dans une autre ville le deuxième jour, j’ai pensé qu’il serait intéressant de voir si Magic pouvait nous aider à trouver un endroit où passer quelques nuits avant notre retour à Vegas.

Étant donné que je n’avais jamais faire une délégation la tâches de me trouver un endroit où loger, je me suis dit qu’une telle delegation de tâches exigerait que les agents de Magic demandent mon avis plus de fois que d’habitude. En effet, ils ne connaissent pas nos préférences en termes de logement. Je n’étais donc pas sûr de la façon dont ce processus allait se dérouler. Toutefois, je me suis dit que c’était le bon moment pour commencer. J’ai également pensé que Magic avait probablement beaucoup d’expérience pour de telles réservations. J’ai supposé que ce serait probablement un de leurs atouts.

Rachelle et moi voyageons souvent de manière spontanée. Nous savons que nous pouvons toujours trouver un local via AirBnb ou Expedia, même après notre arrivée dans une nouvelle ville. Nos préférences en matière de logement dépendent cependant de la situation de défit de délégation de tache. Si nous avons juste besoin d’un endroit pour dormir parce que nos journées seront consacrées à diverses activités, un local AirBnB avec une chambre d’ami fera très bien l’affaire. Dans le cas où nous devons passer plus de temps dans un endroit et surtout si nous avons du travail, nous pouvons louer un appartement entier ou même une petite maison.

Nous aimons aussi avoir une cuisine pour les voyages de longues durées. Lorsque j’assiste à des conférences ou que je fais des voyages d’affaires, je préfère généralement les hôtels (idéalement, l’hôtel qui abrite la conférence), afin d’être au plus près de l’action.Les sommes d’argent que nous dépensons dans ce sens peuvent également varier. Parfois, nous louons un local AirBnB pour environ 50 $ la nuit. D’autres fois, nous optons pour un hôtel 5 étoiles à plus de 300 $ la nuit. Cela dépend vraiment de la situation  de défit de déléguer des taches et de notre humeur.

Pendant que je travaillais sur la question, je me demandais comment les choses allaient se dérouler à long terme. Comment puis-je commencer la délégation  des réservations de voyage de sorte qu’un assistant virtuel puisse apprendre à s’adapter efficacement à nos préférences au fur et à mesure qu’il apprend à mieux nous connaitre ? Devrons-nous énoncer explicitement ce que nous voulons à chaque fois ? Ou sera-t-il capable de prédire nos préférences en fonction de la situation ?

Je me suis dit que la meilleure façon de commencer était simplement de commencer. En effet, je savais qu’il y aurait un inévitable processus de calibrage. Par conséquent, ma première expérience pourrait être un peu manquée en raison de toutes les informations qui devraient être échangées. J’étais, toutefois, aussi ouvert à la possibilité que les choses se passent plus rapidement que ce à quoi je m’attendais. J’ai pensé que Magic devait avoir beaucoup d’expérience dans l’organisation de voyages ou la délégation de taches.

J’ai pensé que ses agents pourraient même avoir un processus ou un script bien optimisé à suivre pour la première fois où quelqu’un sollicite leur aide dans ce domaine de défit de délégation de taches. Je n’ai cependant pas vu les preuves de cette hypothèse. En fait, c’était plus aléatoire que ce à quoi je m’attendais.Je me disais que ce court voyage serait la bonne occasion pour déléguer des tâches liées au voyage. Je savais que si cela ne marchait pas avec Magic, Rachelle et moi aurions encore le temps de trouver un logement via AirBnb ou Expedia. Même si c’était un week-end de vacances, Los Angeles est une grande ville. On trouverait sans problème un endroit où dormir.

Vendredi, juste avant 9 heures, j’ai envoyé cette requête de délégation de taches à Magic :

Ma femme et moi sommes en voyage dans le sud de la Californie, et nous avons besoin d’un local situé à l’ouest de Los Angeles où dormir ce soir et demain soir. Nous sommes juste deux.

J’ai introduit la conversation avec un ton plutôt détendu. Je savais que Magic nous poserait sûrement des questions quant à nos préférences. J’aurais pu partager plus de détails sur les types d’hébergement que nous voulions et plus d’informations quant à nos préférences en matière d’emplacement, de tarifs, etc. Néanmoins, je me suis dit qu’ils sauraient quoi demander.

Ils ont accusé réception de ma demande en moins de deux minutes, confirmant qu’ils allaient chercher des options pour deux nuits à l’ouest de Los Angeles. Ils ont dit qu’ils me mettraient au courant dans 60 minutes.

J’ai trouvé cette réponse initiale un peu déconcertante. N’avaient-ils pas besoin de plus d’informations pour commencer ? Toutefois, nous n’étions qu’aux environs de 9 heures. Ainsi, même s’ils prenaient plusieurs heures à comprendre nos préférences, nous devrions avoir encore beaucoup de temps. Je me suis dit : « Bien, voyons où cela mène ».

Ils m’ont répondu 57 minutes plus tard avec une seule recommandation : Le Hampton Inn & Suites à Barstow, Californie. La nuit y coute 122,84 $.

Pour tout dire, je n’étais pas sûr de savoir si c’était le prix total du séjour à deux ou celui d’une nuit, mais l’emplacement était absurde par rapport à ma demande. Barstow se trouve en effet dans le sud de la Californie, mais c’est à peu près à mi-chemin entre Las Vegas et Los Angeles. Pire, environ 209 km (en voiture) séparent cette municipalité de l’endroit que nous visions (c’est-à-dire Los Angeles ouest). C’est à peu près l’équivalent de demander un local à Washington DC et de se voir proposer un hôtel à Philadelphie.

À l’échelle galactique, on pourrait dire qu’ils ont assuré, mais à l’échelle humaine, c’est un raté assez important.

C’était pour le moins déroutant. Toutefois, je me suis aussi dit qu’à partir de ce moment, nous pouvions évoluer dans un sens plus positif. Alors, j’ai décidé de continuer :

Barstow n’est pas la bonne ville. C’est à plus de 160 km de Los Angeles. On a besoin d’un local à Santa Monica ou dans les environs.

Ils se sont excusés pour l’erreur et nous ont ensuite présenté trois nouvelles options : une chambre standard au Beverly Hills Marriott à 229 $ la nuit, une suite d’une chambre au DoubleTree Suites by Hilton Hotel Santa Monica à 253 $ la nuit et une chambre avec balcon/terrasse à l’hôtel Ambrose à 279 $ la nuit. Ils ont présenté ces options dans un fichier PowerPoint qui comprenait 4 photos de chaque endroit.

Ces établissements avaient l’air très jolis. Cependant, ils auraient été plus appropriés si nous étions à la recherche d’un hébergement pour des vacances. Pour notre voyage en voiture dans un territoire qui nous est familier, nous avions seulement besoin d’un endroit où dormir étant donné que nous serions en déplacement pendant la journée. J’ai donc pensé que j’allais un peu mieux orienter les choses. Je me suis aussi dit que ce serait bien que Rachelle prenne la relève avec Magic à partir de ce moment. Ainsi, elle pourra aussi acquérir un peu de pratique. Elle a répondu :

Merci. Pouvez-vous également chercher des locaux AirBnb, dans un rayon de 3 km de la plage, entre Santa Monica et Manhattan Beach ? Nous sommes aussi partants pour un appartement entier ou une chambre privée, à condition qu’il y ait une salle de bain privée. Merci !

À ce stade, il était 11 h 44. Nous pensions donc qu’il y avait encore suffisamment du temps pour finir par trouver un local avec l’aide de Magic.

Ils ont répondu à 13 h 17 avec quelques options AirBnB : un appartement de 2 chambres à Santa Monica pour 315 $, un appartement d’une chambre à Venise pour 357 $, une maison de plage à Venise avec jardin/patio privé pour 449 $ et une maison familiale à Culver City pour 305 $. Ils ont accompagné leur proposition de 3 à 4 photos de chaque option et une photo du plan AirBnB montrant la localisation générale. C’était joliment présenté.

C’étaient tous de bons endroits. Je connais très bien la région, car j’ai grandi à l’ouest de Los Angeles. C’est aussi la région où j’ai le plus couru, surtout sur la plage qui longeait Marina del Rey, Venise et Santa Monica. J’ai donc pensé que c’était une bonne façon de tester Magic parce qu’il serait facile de valider les options qu’ils ont trouvées, du moins d’après ce que je sais de la région.

J’ai pensé qu’un local de 300 $ à 350 $ serait parfait pour un séjour de 2 nuits dans les environs. Louer un appartement entier était plus que ce dont nous avions besoin pour ce voyage, surtout l’option avec 2 chambres. J’étais toutefois d’accord avec l’idée, et il semblait qu’ils avaient trouvé des options décentes.

Rachelle et moi avons pensé que le premier ou le second local AirBnB pourrait être approprié (tous les deux sont en effet à courte distance de marche de la plage), alors nous avons demandé à Magic des liens qui nous permettront de mieux découvrir ces endroits. Magic a envoyé les liens des quatre logements. Rachelle les a consultés et a immédiatement remarqué un autre problème. Nous avions parlé de deux nuits dans notre première requête. Or, sur ces options proposées, il était question de réservation pour une nuit. Les endroits qui nous intéressaient n’étaient même pas disponibles pour une deuxième nuit. Par conséquent, ces options ne correspondaient pas à ce que nous avions demandé.

Bien qu’avoir un appartement entier serait bien, nous avons pensé que payer 500 $ ou plus pour deux nuits était trop pour ce voyage étant donné que nous avions juste besoin d’un endroit pour dormir et que nous passerions toute la journée à l’extérieur. Rachelle, pour calibrer la demande, a répondu de nouveau :

J’ai jeté un coup d’œil aux logements que vous avez proposés. En fait, ils sont tous disponibles pour une nuit seulement. Pouvez-vous réessayer, s’il vous plaît ? Cette fois-ci, voyez si vous pouvez trouver un local où le séjour couterait environ 300 $ (ou moins) pour les deux nuits. N’oubliez pas non plus que nous pouvons aussi accepter un local avec une chambre privée. Dans ce cas toutefois, nous aimerions qu’il y ait une salle de bain privée (pas une salle de bain commune).

Magic a accusé réception en l’espace de 4 minutes. Il a toutefois fallu 90 minutes de plus pour que les agents reviennent avec une liste d’options mise à jour. Il était désormais 15 h 47. À ce moment-là, nous avions compris que les différentes erreurs avaient trop ralenti le processus et que nous allions devoir accélérer les choses. Autrement, nous serions obligés d’abandonner la demande et la recherche pour réserver quelque chose par nous-mêmes. Cependant, nous avions quand même le temps d’essayer encore une fois.

Cette fois, Magic est revenu avec cinq options : une chambre privée à l’ouest de Los Angeles pour 284 $, une chambre privée dans une maison de plage à Pacific Palisades pour 305 $, une autre chambre privée à l’ouest de Los Angeles pour 364 $, une chambre principale privée à Marina del Rey pour 303 $ et une chambre privée à Venise pour 305 $. Toutes ces logements avaient des salles de bains privées, et les prix étaient pour des séjours de 2 nuits. Magic a également inclus des liens directs vers les présentations AirBnB. Nous n’avons donc pas eu besoin de demander.

Au début, cela avait l’air bon… jusqu’à ce qu’on vérifie certains détails concernant les inscriptions.

un local

Rachelle et moi utilisons beaucoup AirBnB. Nous savons donc qu’il faut chercher des hôtes avec de bonnes critiques, de préférence 4,5 étoiles et plus. Séjourner dans un local nouvellement ajouté est acceptable uniquement si le local en question est ajouté par un hôte qui bénéficie d’une bonne réputation et qui a un historique d’excellentes critiques. Nous aimons particulièrement réserver chez les « super hosts », car ils sont d’une fiabilité à toute épreuve.

La première option avait un score solide de 5 étoiles avec 85 commentaires. Néanmoins, ce n’était pas notre emplacement préféré, car étant loin de la plage. Elle aurait pu convenir, mais on l’a écarté à cause de sa localisation.

Il y avait une autre option qui n’avait reçu aucune critique. L’hôte avait des critiques pour d’autres propriétés, mais certaines étaient négatives, comme celle-ci :

Cet endroit ne correspond pas à ce qui est sur les images. Il s’agit d’un appartement sale de deux chambres à coucher avec une cloison qui essaie sans y parvenir de cacher d’énormes quantités de déchets. Je suis sûr qu’il y a eu un chat dans l’appartement à un moment donné parce que l’odeur est évidente.

Ou :

Les photos sur le site ne correspondent pas à l’endroit. L’hôte a spécifié « utilitaires supplémentaires » dans la présentation, mais ce terme est vague. L’endroit ne semblait pas avoir été nettoyé depuis la dernière visite et il n’y avait ni papier hygiénique ni serviettes. Ce n’était pas une bonne expérience et je n’y suis pas resté longtemps, même si j’ai payé pour une semaine.

Je suis allergique aux chats et j’apprécie la propreté. Nous avons donc pensé qu’il valait mieux faire une croix sur cet hôte. L’option se démarquait en effet clairement (négativement) de ce à quoi nous sommes habitués.

Il y avait un autre local qui était nouvellement ajouté et qui n’avait aucun commentaire. L’hôte a été inscrit avec un taux de réponse de 0% et un temps de réponse de « quelques jours ou plus ». C’est deux mauvais signes si vous voulez réserver un local le même jour. Les meilleurs hôtes ont un taux de réponse de 100% et un temps de réponse de moins d’une heure. Ce sont des facteurs clés à rechercher si vous voulez faire une réservation le jour même. Cet hôte particulier n’avait que quatre critiques dont deux portaient sur l’annulation de réservations qui avaient déjà été faites. Nous n’avons donc pas eu du mal à faire une croix sur lui.

Une autre option proposée par Magic n’avait qu’une seule critique — elle était assez mauvaise :

Je suis venu après avoir réservé l’appartement et il semblait occupé. J’ai passé deux heures à l’extérieur à essayer de savoir comment entrer parce que l’hôte ne répondait ni aux messages ni aux appels. Finalement, après 2 heures, il m’a rappelé, m’a expliqué que l’appartement était occupé et a raccroché juste après. J’étais en plein milieu de Venise, tard dans la nuit avec tous mes bagages essayant de trouver quelque part où dormir. C’était absolument incroyable. Le gérant ne s’est pas excusé. Il n’a même pas semblé se soucier de ma situation. Je lui ai accordé le bénéfice du doute. Il n’a même pas annulé la réservation. Mon prochain hôte Airbnb a eu la gentillesse de contacter le service client pour moi et de signaler le problème.

Une fois de plus, c’est sans grande difficulté que nous avons ignoré cet hôte. Personne ne veut avoir affaire à un hôte bizarre.

un local

Heureusement, le local dans Pacific Palisades était vraiment intéressant — 4,5 étoiles avec 23 commentaires. Il se situait plus au nord sur la côte de Santa Monica, mais c’est une très belle zone. Nous y aurions été heureux. Nous avons essayé de réserver ce logement après avoir rejeté les quatre autres. Cependant, dès que j’ai essayé de le réserver, l’hôte m’a immédiatement répondu qu’il n’était pas disponible :

Quelqu’un a déjà réservé le local pour ces dates sur une autre plateforme, je m’en excuse. Passez un bon week-end.

C’est rare que cela se produise, mais nous avons déjà vécu des situations similaires à quelques reprises lorsque des hôtes utilisent plusieurs sites d’inscription pour leurs propriétés et ne mettent pas à jour leurs dates de disponibilité sur AirBnB. Je n’en veux pas à Magic pour cela, car ils ne pouvaient pas le savoir.

À ce moment, nous étions déjà arrivés dans la région où nous comptions passer la nuit. Nous estimions que ce processus prenait trop de temps, et au rythme actuel des progrès, nous ne pouvions pas nous attendre à obtenir rapidement gain de cause avec Magic. Nous sommes donc allés dans un Starbucks, nous avons consulté les options AirBnB et Expedia, et nous avons fini par réserver dans un hôtel, DoubleTree Hilton à proximité via Expedia. En fait, nous avons fini par choisir la première option recommandée par Expedia. J’utilise Expedia depuis plusieurs années, alors peut-être qu’ils connaissent maintenant assez bien mes préférences.

Dès que nous avons réservé l’hôtel, j’ai envoyé un message à Magic pour clôturer la requête à 17 h 26, presque 8 heures 30 minutes après que nous l’ayons ouverte.

Nous avons essayé de réserver le deuxième logement, mais malheureusement quelqu’un d’autre l’avait réservé via un autre service, donc il n’était pas disponible. Les autres options sur la liste n’avaient aucune critique ou avaient des critiques vraiment mauvaises. Nous n’avons malheureusement plus de temps, alors nous venons de réserver dans un hôtel à proximité.

Le choix de l’hôtel s’est avéré excellent. Je suis membre du Hilton Honors, alors ils nous ont donné de l’eau à notre arrivée ainsi qu’un stationnement à moitié prix. J’étais un peu frustré à mon arrivée, mais l’accueil sympathique m’a mis à l’aise. J’ai donc fini par apprécier ce choix.

Ce fut donc une expérience décevante avec Magic. Le fait d’avoir fait recours à leur service cette fois-ci ne nous a malheureusement pas permis de gagner du temps ou d’éviter des ennuis, bien au contraire. Nous avons passé beaucoup de temps à échanger des informations avec eux, à corriger leurs erreurs et à examiner des options inappropriées ou non disponibles. Il nous aurait fallu beaucoup moins de temps si nous avions simplement fait nos propres recherches.

C’était la première fois que je déléguais ce genre de tâches. J’aurais peut-être pu faire les choses différemment, par exemple en commençant par une demande plus ciblée. Et il aurait peut-être été préférable de leur donner plus de temps. J’ai cependant pensé qu’en lançant la requête à partir de 9 heures du matin, j’aurais pu obtenir gain de cause sans trop de pression. J’ai également pensé que ce type de demande aurait dû jouer sur les forces de Magic.

Je ne sais pas trop quoi penser, mais je dirais qu’il s’agit d’un raté. La façon dont ma requête a été traitée m’a semblé peu professionnelle. Dans un autre sens cependant, je considère toujours cette tentative de délégation de tâches comme un succès. Je n’avais jamais essayé de déléguer la recherche d’un logement pendant que je voyage. Maintenant, j’ai au moins essayé de le faire. Je trouve malgré tout que Magic a un bon potentiel en la matière, mais je pense qu’il faudra un calibrage bien meilleur que celui que j’ai connu cette première fois.

Cette expérience m’aide aussi à mieux comprendre ce que j’aime, en particulier lorsque j’utilise AirBnB : des hôtes fiables avec des évaluations solides (4,5 étoiles ou plus), la propreté et la réactivité. En général, Rachelle et moi avons eu d’excellentes expériences avec AirBnB. Nous sommes même déjà restés dans un local AirBnB pendant 30 jours consécutifs. C’était en partie parce que nous voulions éviter les mauvais hôtes.

À ce stade, je me demande aussi dans quelle mesure ce processus aurait pu être amélioré si j’avais partagé avec Magic, dès le départ, certaines de mes préférences. Je sais qu’ils ont des archives pour chaque client. Si je les aidais en fournissant un grand nombre d’informations peut-être qu’ils traiteraient certaines de mes requêtes de manières plus efficaces. Toutefois, je me demande aussi si cela ne me ramène pas trop vers la pensée algorithmique.

C’est une situation étrange parce qu’avec un service comme Magic, je pourrais travailler avec différentes personnes sur une même requête. D’ailleurs, je ne sais jamais vraiment quand une requête change de main en raison d’un changement de quart ou pour une autre raison. Si j’avais donc fait cette demande un autre jour, ou si elle avait été confiée à quelqu’un d’autre, les choses auraient pu se passer complètement différemment. J’imagine que l’uniformité du service est probablement un défi de taille pour Magic. Je ne sais pas exactement comment les aider à se calibrer pour de nouveaux types de demandes. J’espère toutefois qu’un tel service pourra apprendre et s’adapter à mesure que nous continuerons à collaborer.

J’aime la possibilité que j’aie d’envoyer une requête par simple SMS tout en sachant que les détails peuvent être réglés au fur et à mesure. Parfois, j’ai l’impression que je peux faire confiance à Magic pour qu’il gère tout seul la tâche, comme il l’a fait en trouvant quelqu’un pour reprendre mon ancien équipement de musculation. D’autres fois cependant, je sens encore qu’il est nécessaire que j’oriente la requête pour m’assurer que nous convergeons vers une solution décente.

Cette journée inhabituelle s’est terminée par un diner avec mon ami Rich Litvin, dont j’ai partagé les articles dans mon article précédent. Rich, Rachelle et moi nous sommes rencontrés dans un restaurant végétalien près de Venice Beach. Nous avons discuté de nombreux sujets, y compris la délégation de tâches et la création d’équipe. Je n’avais pas vu Rich en personne depuis 2013, c’était donc agréable de se revoir.

Après le diner, Rachelle et moi sommes allés nous promener le long de la plage. Puis, sur un sentiment intuitif, j’ai décidé de m’arrêter à mon ancien studio de Tae Kwon Do simplement pour le revoir. Je savais qu’il n’y aurait personne étant donné qu’il était environ 23 h. Pourtant, pendant que je regardais par la fenêtre et que je me rappelais de bons souvenirs, Rachelle a remarqué qu’il y avait encore quelqu’un à l’intérieur. C’était le formateur et propriétaire des lieux. J’ai fait signe à travers la vitre et je l’ai salué quand il est arrivé à la porte.

Il nous a invités à entrer, et on a eu une belle discussion de rattrapage. Je ne m’étais pas entrainé dans ce studio depuis 19 ans. Pourtant il se souvenait de moi, de mon frère et de ma sœur, car on s’y entrainait tous. Je me rappelais tant de souvenirs, surtout les fois où je me tenais au bord du tapis. Nous avons même parlé un peu de délégation de tâches. Presque toutes les conversations que j’ai maintenant peuvent inclure un petit chapitre sur la délégation de tâches et le travail d’équipe. Chacun semble avoir un point de vue unique sur le sujet.

C’était un voyage assez court. C’était aussi une bonne expérience d’apprentissage consistant à essayer de déléguer et de gérer certaines choses sur la route.

Jour 13 — Plus de lecture

Tout ce que j’ai fait dans le cadre de mon défi de délégation de tâches ce jour-là, c’est de lire quelques fichiers PDF supplémentaires sur la création d’équipe que Rich m’avait envoyés. J’ai pris des notes sur la façon dont je pourrais appliquer les idées qu’il a partagées, surtout en ce qui concerne les types de personnes que je devrai avoir dans mon équipe.J’ai l’impression d’expérimenter des hauts et des bas dans le cadre de cette expérience. Quand je me consacre beaucoup à ce défi de délégation de tâches, je ressens parfois le besoin de prendre du recul et d’avoir une journée plus introspective.

Et après un jour ou deux, je me sens prêt à aller de nouveau vers l’avant. J’ai plus d’énergie et je me relance de plus belle dans la délégation de tâches. J’estime que c’est une bonne façon de faciliter la délégation de tâches par l’action et de ne pas me sentir submergé. À chaque nouveau cycle d’action, j’essaie de repousser les limites de ma zone de confort d’une manière différente. Pour l’instant, c’est assez facile, car il y a encore beaucoup de choses que je n’ai pas encore essayées.

délégation de tâches

Je me rends compte qu’au cours des 30 jours que durera cette expérience (j’en suis déjà à la moitié), je ne vais faire qu’une légère brèche dans l’immense domaine que constitue l’acquisition de compétences en matière de délégation de tâches. Je pense toutefois que c’est une brèche assez significative. J’ai déjà beaucoup appris et mon état d’esprit a bien changé. Je fais de grossières erreurs, mais je m’en remets. Je suis très heureux des progrès que j’ai réalisés sur cette voie de délégation des tache au cours des deux dernières semaines.

Calibrage

Le contraste entre une requête bien traitée et une autre qui ne l’est pas m’aide à calibrer différemment mes requêtes. En effet, j’en apprends davantage sur la façon de tirer parti efficacement de la délégation de tâches.

J’aime déléguer ou faire une délégation de taches lorsque j’ai l’impression de travailler avec quelqu’un qui me soutient et à qui je peux faire confiance pour prendre des décisions raisonnables en cours de route.

Au fur et à mesure que j’acquiers de la pratique en collaborant avec Magic, je me dis que le succès de cette collaboration dépendra en grande partie de l’expérience et des compétences de la personne qui traite mes requêtes à un moment donné. Cela dépendra la capacité de l’équipe à confier mes requêtes à un membre qualifié. Lorsque je travaillais avec eux sur ma requête par rapport au réseau WiFi de ma maison, j’ai eu la nette impression qu’à un moment donné, ma requête a été confiée à une autre personne, passant ainsi de quelqu’un qui n’était pas qualifié pour la traiter à quelqu’un qui l’était clairement.

Je me demande s’il y a quelque chose que je peux faire pour augmenter la probabilité que mes requêtes soient assignées à quelqu’un qui est en mesure de les traiter. Jusqu’à présent, j’ai l’impression de tirer à pile ou face pour savoir si ma demande est traitée par Hermione Granger ou Ronald Weasley. Je me demande aussi si je peux faire quelque chose pour augmenter les chances que mes demandes soient chaque fois attribuées à Hermione.

J’aime beaucoup la flexibilité de Magic. C’est formidable que je puisse leur assigner une grande variété de tâches et voir comment elles se déroulent. Je pense qu’il vaut mieux que je prenne le risque de voir s’ils sont capables de trouver une bonne solution. Je peux comprendre qu’il arrive des fois où je dois orienter la requête pour obtenir ce dont j’ai besoin et que, dans certains cas, je doive abandonner une requête si je conclus qu’il faudrait un effort excessif pour atteindre la convergence dans un délai raisonnable.

En fait, je trouve cette expérience (loin d’être suffisante) habilitante. Elle m’aide en effet à surmonter les inquiétudes potentielles relatives au perfectionnisme lorsque je fais une délèguation des tâches. Je peux jouer au jeu de fléchettes, sachant que parfois je vais atteindre une cible parfois une autre. Néanmoins, je peux quand même prendre l’avantage simplement parce que j’ai fait l’effort suffisant des fois. Je trouve cela réconfortant.

Peut-être que pour certaines personnes, cette prise de conscience ne semble pas particulièrement profonde. Cependant, dans un contexte de programmation où une seule erreur peut empêcher un programme d’être compilé, c’est assez complexe d’aborder la délégation de tâches d’une manière aussi indulgente et tolérante.

Je suppose qu’un autre aspect du calibrage que je dois encore améliorer, c’est comment équilibrer le maintien de normes élevées avec la flexibilité et la tolérance ?

Proactivité vs Réactivité

Une chose que Rich m’a aidé à comprendre, c’est que je pourrais avoir besoin d’un exécuteur dans mon équipe. Il s’agit d’une personne proactive qui fait les choses sans qu’on lui dise quoi faire. Cette idée m’a beaucoup plu.

Avoir une équipe d’assistants virtuels pour m’aider est une belle étape. Toutefois, je dois encore déterminer quelles genre de délégation de tâches leur assigner. Ensuite, je dois m’assurer de fournir les informations dont ils ont besoin au fur et à mesure qu’ils travaillent. Je serais plus productif si autrui s’occupait de la délégation des tâches en subdivisant les gros projets en plusieurs parties. Oui, je préfère travailler avec un degré d’abstraction plus élevé. Je préfère aider à identifier les projets à réaliser et définir les résultats souhaités. Je préfère aussi ne pas m’attarder sur les détails de mise en œuvre comme je le fais maintenant.

Ce dont j’ai vraiment besoin, c’est de ma propre version du commandant Riker dans Star Trek : La Nouvelle Génération. J’ai besoin d’un premier officier. J’ai besoin de quelqu’un qui comprenne la mission globale du vaisseau. Une personne qui se sente personnellement en phase avec cette mission et qui puisse assurer le bon fonctionnement du vaisseau. Côte à côte, nous pourrions mieux explorer la galaxie (de la croissance personnelle).

Je veux pouvoir dire à quelqu’un : « Organisons dans quelques mois un évènement en direct de 5 jours à Vegas. Les 2 premiers jours seront exclusivement réservés aux membres du club de croissance consciente. Les 3 jours restants prendront la forme d’un atelier public ». J’aimerais que cette personne soit capable de déterminer ce qu’il faut faire et de la délégation se taches, du travail aux assistants virtuels. Ensuite, après l’évènement, nous nous assiérions et passerions tout en revue. Cela permettrait de voir ce qui a fonctionné et ce qui peut être amélioré la prochaine fois.

Ce qui serait encore mieux serait d’avoir quelqu’un qui me dit : « Cela fait un moment que nous n’avons pas organisé d’évènement en direct. Je pense que nous devrions en faire un dans les mois à venir, et j’aimerais que le processus commence. Choisissons ensemble quelques dates. »

Voici une autre proposition qui serait aussi bien : « Les membres du club de croissance consciente réclament une rencontre en personne. Je suggère que nous commencions à organiser deux évènements en direct par an suivant un calendrier régulier ; un au printemps et l’autre à l’automne. Je peux m’en occuper, si vous voulez. »

Ou : « Steve, nous organisons un autre atelier dans la salle Savoy de l’hôtel Flamingo en octobre. Vous devrez vous occuper de la moitié du contenu. Nous avons invité plusieurs membres du club de croissance à animer les autres parties. Ainsi, ils pourront aussi obtenir du temps de scène ». J’aime bien l’idée d’avoir quelqu’un qui pourrait diriger le vaisseau de façon indépendante. Cela me permettrait en effet de me connecter au système en tant que ressource.

Ce genre de délégation de tâches semble presque trop belle pour être vraie. Toutefois, je crois que c’est possible parce que j’ai des amis qui ont déjà de tels membres dans leur équipe. Je pense qu’il s’agirait là d’une efficace façon de faire, certainement plus puissante que de travailler directement avec des assistants virtuels pour chaque petite chose. Je ne sais pas encore trop comment trouver quelqu’un pour un tel rôle. J’ai cependant quelques idées pour commencer, et j’ai beaucoup d’amis auxquels je peux aussi demander conseil.

Ceci étant, je pense que la phase actuelle de délégation de tâches par laquelle je passe est une bonne chose. J’apprends beaucoup de choses grâce à cette expérience,défit de délégation de tache. Même si j’avais un excellent premier officier, je pense qu’il y aurait encore des situations où je pourrais vouloir déléguer directement des tâches à un assistant virtuel ou à une équipe d’assistants virtuels, surtout pour ce qui est des tâches personnelles. Toutefois, je pense que trouver un excellent premier officier serait un grand pas en avant. Si je pouvais nommer une seule chose qui ferait la plus grande différence à ce stade, ce serait probablement cela.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Puisqu’il a beaucoup été question de voyage dans cet article, nous allons continuer sur cette lancée de délégation de tache. En effet, la vidéo que je vous invite à voir aujourd’hui explique comment se faire des amis un peu partout dans le monde lorsqu’on est en voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *