Le défi PDN30 : Pas de notifications pendant 30 jours

les notifications font perdre du tempsAvez-vous déjà eu l’impression d’avoir perdu le contrôle de votre vie ? Avez-vous l’impression que vous passez trop de temps à vous occuper de l’agenda de quelqu’un d’autre ?

L’année dernière, j’ai lu un livre intéressant intitulé The Revenge of Analog : Real Things and Why They Matter qui traite de la résurgence des technologies analogiques telles que les disques vinyles et les pellicules de caméra qui étaient autrefois considérées comme obsolètes. Beaucoup de gens estiment que tout faire numériquement n’est pas aussi simple qu’on le prétend, et les solutions analogiques ont toujours de beaux avantages. L’un de ces avantages, c’est que les solutions analogiques peuvent donner aux gens un plus grand sentiment de contrôle.

Un livre imprimé ne vous interrompt pas avec des notifications sur un nouveau livre qui pourrait vous plaire. Un appareil photo analogique ne vous distrait pas avec un message texte lorsque vous essayez de prendre une photo. Si vous passez en revue vos objectifs sur des fiches plutôt que sur votre ordinateur, vous ne verrez pas une liste de mises à jour lorsque vous jetterez un coup d’œil sur vos objectifs.

Est-ce qu’un logiciel vous interrompt ?

Je suis très à l’aise avec la technologie depuis que j’ai touché à mon premier ordinateur en 1981. J’ai d’ailleurs commencé à apprendre à programmer cette même année. J’utilise les courriels et Internet depuis 1989, je connais au moins une douzaine de langages de programmation et je génère des revenus en ligne depuis 1995. J’ai le dernier iPhone, une Apple Watch et plein d’autres appareils. Je suis immergé dans ce monde depuis des décennies.

Toutefois, j’ai remarqué une tendance étrange.

Quand j’étais plus jeune, j’utilisais toujours un logiciel quand je le voulais. Je ne me sentais pas obligé d’en faire usage à d’autres moments. C’est parce que la majorité des logiciels n’intégraient aucune communication ou notification. Ils étaient simplement là sur le disque dur ou sur une disquette jusqu’à ce que vous les lanciez. Quand on finissait d’utiliser un ordinateur, on l’éteignait. L’on y faisait simplement recours quand c’était nécessaire. Sinon, vous gaspilleriez de l’électricité ou vous risqueriez de détruire en permanence une image sur votre téléviseur ou votre écran.

Il n’y avait pas de fonction multitâche, du moins pas sur le plan humain. On lançait un programme à la fois. Il fallait quitter un programme avant d’en lancer un autre. Parfois, le chargement d’un programme prenait une minute ou plus si vous deviez l’exécuter à partir d’une disquette.

De nos jours, on a souvent l’impression que ce sont les logiciels qui nous dirigent. Cela est dû au fait que beaucoup de logiciels modernes ont été conçus pour rendre les utilisateurs accros. Beaucoup de compagnies se font la concurrence pour prendre le contrôle de notre attention. Les logiciels nous conditionnent avec des mécanismes de récompense tels qu’un programme de renforcement positif intermittent, ou ils nous envoient chaque fois des notifications qui distraient notre attention.

Cette relation avec les logiciels peut avoir un sens pour les questions vraiment urgentes, mais qu’est-ce qui est vraiment urgent ? Au cours des dernières décennies, nous avons revu à la baisse nos normes en ce qui concerne la notion d’urgence. De nos jours, même un message insignifiant d’un ami peut émettre une notification instantanée, comme si tous les messages étaient à présent une urgence qui requiert notre attention immédiate.

Quel est le coût de cette dépendance ? Nous ne pouvons plus nous concentrer efficacement et faire un travail de qualité pendant des heures d’affilée et sur un seul sujet. Nous faisons tourner nos roues et détruisons notre capacité à obtenir des résultats importants.

pas de notifications défi PDN30

Reprendre le contrôle

Vous avez probablement abandonné le contrôle de votre temps d’une manière si fragmentaire que vous n’avez pas remarqué que cela vous échappait jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Maintenant, cela semble normal. Vos appareils sonnent, vibrent et clignotent toute la journée et tous les jours, et vous pensez que c’est normal ?

Dans un monde sensible, la plupart du temps, vous ne devriez recevoir aucune notification numérique sur quoi que ce soit parce que la plupart du temps, rien de vraiment urgent et important ne se produit. Alors, vous arrive-t-il de vivre des journées sans recevoir aucune notification ? Si ce n’est pas le cas, éteignez tout appareil qui vous gêne avec des distractions quotidiennes. Dans n’importe quel autre siècle, il serait jugé ridicule d’être vulnérable à autant de distractions.

L’un des principaux problèmes de la surabondance de technologies numériques, c’est que la technologie commence à définir l’ordre du jour pour vous après un certain temps. Vous risquez donc de perdre le contrôle. Vous vous sentez poussé à vous concentrer sur les banalités. Cela va aussi nuire à votre estime de soi. De même, cela réduira certainement votre capacité à accomplir un travail de valeur, ce qui en retour, nuira encore plus votre à estime de soi.

Le défi PDN30 : Pas de notifications pendant 30 jours

Voici mon défi pour vous :

Passez en revue tous vos appareils et désactivez toutes les notifications, alertes, badges et autres interruptions numériques automatiques. Assurez-vous que vos appareils ne sonnent pas, n’émettent pas de bip, ne clignotent pas, ne vibrent pas, ou n’essaient pas d’attirer votre attention d’une manière ou d’une autre en fonction d’un événement.

Cela implique de désactiver les notifications automatiques pour les courriels et les messages texte. Vous ne devriez pas être en mesure de dire si vous avez reçu un courriel ou un message texte à moins que vous n’alliez délibérément vérifier.

Qu’en est-il des notifications Instagram ? Bien sûr qu’il faut les désactiver également. D’ailleurs, pourquoi une personne intelligente considérerait-elle ces interruptions comme valables ?

Si vous avez délibérément réglé une alarme en guise de rappel, par exemple pour vous réveiller le matin ou pour vous rendre à un rendez-vous, il n’y a pas de problème. Vous avez créé ce rappel, et il sert à quelque chose.

Il se peut que vous rencontriez quelques zones grises. N’hésitez pas à prendre les meilleures décisions en fonction de votre situation. Devriez-vous désactiver les notifications pour les appels téléphoniques entrants ? Si les gens doivent vous joindre par téléphone pour une urgence réelle ou pour des raisons d’affaires, c’est très bien. Toutefois, si le fait de désactiver ce genre de notification vous évite des interruptions inutiles sans aucun inconvénient, faites-le.

Si vous commencez votre défi de 30 jours et qu’une notification vous échappe, désactivez simplement ce type de notification lorsqu’elle apparait, et continuez.

Les gens que vous connaissez ne vont-ils pas paniquer ? Et si vous passiez une journée entière sans voir un message texte ? Si vous pensez que le fait de désactiver toutes les notifications présente un tel risque, prévenez tout le monde. Dites-leur que vous participez au défi PDN30 (pas de notifications). Invitez-les à se joindre à vous. Dites-leur de vous appeler en cas d’urgence. Ou dites-leur simplement de ne pas s’attendre à une réponse rapide. Si vous fixez les attentes à l’avance, tout ira bien. Et si quelqu’un n’est pas d’accord avec cela, vous devriez peut-être vous faire de nouveaux amis qui respecteront votre désir d’être plus productif. Si les logiciels ont conditionné vos amis à s’attendre à toujours vous interrompre de manière aléatoire, c’est votre chance de reprendre le contrôle et de changer cet état de choses.

Vous pouvez toujours entrer en contact avec vos amis. Faites-le simplement d’une manière qui n’est pas basée sur l’interruption systématique. Utilisez votre téléphone. Parlez à une personne à la fois. Ayez une vraie conversation. Raccrochez ensuite et mettez fin à l’appel. Éliminez la mauvaise habitude de prolonger indéfiniment une conversation, message après message. Si vous n’avez pas besoin de faire un appel téléphonique, vous n’avez probablement pas besoin non plus des SMS.

Ce défi vous fera prendre conscience de combien vous vous laissez distraire par des banalités. Une fois ces 30 jours terminés, vous aurez une nouvelle perspective, et vous verrez à quel point certaines de ces anciennes notifications étaient ridicules et nuisibles. Vous remarquerez peut-être aussi une amélioration de votre estime de soi et une baisse de votre niveau de stress. Ensuite, vous pouvez décider sélectivement quelles interruptions sont vraiment importantes pour être réactivées.

Au cours de ce défi, il est également judicieux de se concentrer plus profondément sur ses propres objectifs et projets. Le simple fait de savoir que vous ne serez pas interrompu favorise une plus grande productivité. Et il n’y a pas de doute que vous apprécierez les résultats que vous obtiendrez en travaillant sans distraction.

Maintenant, prenez un appareil et commencez à désactiver certaines notifications.

Pour en savoir plus sur le coût élevé des interruptions, lisez l’article « Prière de ne pas interrompre ».

Article original écrit pas Steve Pavlina.

Pour finir, je vais vous laisser avec cette vidéo complémentaire qui livre une astuce simple, mais efficace, pour venir à bout de la dépendance à la technologie. Cela peut constituer un bon point de départ si vous envisagez de supprimer progressivement les notifications de votre quotidien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *