Définir votre priorité de concentration

Note : cet article est une traduction de l’article Setting Your Primary Focus de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Résolutions nouvelle annéeAu début de chaque année, au lieu de choisir une résolution du Nouvel An, ma tradition est de sélectionner un domaine sur lequel cibler ma concentration pour l’année à venir. Tandis qu’une résolution peut réussir ou échouer, le choix d’une priorité de concentration dure tout au long de l’année. Généralement le choix est assez évident pour que vous vous en souveniez sans problème.

Comment choisir un domaine de concentration principal

Pour choisir votre domaine de concentration principal, posez-vous cette question : si je devais me concentrer sur un domaine de ma vie cette année (santé, finances, relations, etc.), quel domaine en particulier aurait le plus grand impact global ?

La plupart du temps, vous trouverez un domaine de votre vie qui est à la traîne par rapport aux autres. D’un point de vue purement objectif, ce domaine pourrait ne pas être horrible, mais comparé aux autres aspects de votre vie, c’est le maillon faible. Quel aspect de votre vie trouvez-vous le plus en retard ? Qu’est-ce qui vous freine ? Si vous pouviez claquer des doigts et garantir une amélioration majeure dans un domaine de votre vie, lequel serait-il ? Vous amélioreriez vos finances ? Vous tomberiez amoureux ? Vous seriez en forme physiquement ? Vous surmonteriez une addiction ? Vous transformeriez une relation ? Vous découvririez le but de votre vie ?

Voici une liste de domaines dans lesquels vous pourriez sélectionner votre priorité de concentration. Voyez cela comme un guide, pas comme une liste exhaustive :

  • Travail/Affaire/Entreprise
  • Finances
  • Relations
  • Maison & Famille
  • Forme physique
  • Mental/Éducation
  • Social/Amis
  • Émotions
  • Spiritualité
  • Caractère
  • Contribution
  • Divertissement & Aventure

Par exemple, si vous avez 20 kg de trop, c’est un sérieux problème qui affectera négativement bien des aspects de votre vie, dont votre santé, votre carrière, et vos relations. (Ne tentez pas la stratégie du déni avec moi.) Allez à la salle de sport, attrapez deux haltères de 10 kg, marchez en les gardant dans les mains, et demandez-vous si vous voulez vraiment porter ce fardeau 24h/24, 7j/7 pendant encore un an. Si vous avez fait de la forme physique votre priorité pour l’année – et j’entends par là votre priorité en termes d’action,  pas en termes de souhait abstrait – alors même si vous n’avez fait que peu voire pas du tout de progrès dans tous les autres domaines de votre vie, cela ferait quand même une énorme différence, non ? Vous pourriez ne pas perdre du tout de poids, mais si vous vous engagez à faire de la forme physique votre priorité, vous allez certainement faire plus de progrès que si vous ne le faites pas. Vous allez probablement finir l’année en sentant que vous avez accompli quelque chose de super.

Pour définir quel domaine nécessite le plus de travail, vous pouvez appliquer le processus de notation dont je parle dans le Podcast #2 – Vérité et conscience (lien en anglais). Donnez à chaque domaine une note entre 1 et 10 (10 étant la note maximale). Puis choisissez parmi les domaines ayant le plus petit score. Visualisez où vous pourriez en être dans un an si vous vous engagiez sérieusement aujourd’hui à évoluer dans un de ces domaines. Faites un choix basé sur les résultats que vous voudrez à la fin de l’année. Si vous êtes inquiets du travail que cela demandera pour y parvenir, réalisez que c’est simplement votre peur qui parle, et rassemblez le courage de faire un choix conscient.

Si votre vie est faible dans plusieurs domaines, par où devriez-vous commencer ? Il y a tout un article sur le sujet : Où commencer votre chemin de développement personnel. En somme, si votre forme physique est un des domaines le plus à la traîne, je vous suggère de commencer par le physique.

Vous pourriez être habitué à l’idée qu’il faut travailler sur ses forces et ne pas se soucier de ses faiblesses, pour tout ce qui concerne les talents et compétences personnelles. Mais dans ce processus-ci, nous traitons des domaines de la vie que nous partageons tous. Vous pouvez souvent contourner une faiblesse qui concerne une compétence, mais il vous est plus difficile d’échapper à une faiblesse qui concerne un domaine de votre vie. Le fait de ne pas développer ses compétences musicales ne joue pas dans la même cour que le fait d’être seul de façon chronique, en surpoids, ou sans le sou. Ne tombez pas dans le piège consistant à vous trouver des excuses pour une faiblesse dans un domaine de votre vie ; il faut s’occuper de ses faiblesses, ou elles vous ralentiront toujours.

Gérer votre priorité de concentration

Avoir une priorité de concentration ne signifie pas que vous ignorez tous les autres domaines de votre vie. Cela signifie qu’au sein du domaine sur lequel vous ciblez votre concentration, vous définissez vos objectifs et vos intentions les plus ambitieux, et vous allouez une quantité significative de temps, d’énergie, et de ressources pour les atteindre. Dans tous les autres domaines de votre vie, vous fixerez des objectifs plus modestes. Et dans certains domaines, vous pourriez simplement vouloir maintenir le statu quo. C’est un processus d’allocation des ressources. Vous transférez une partie des ressources en trop des domaines qui vont bien aux domaines les moins performants pour les rééquilibrer.

Comme votre temps et vos ressources sont limités, il est impossible de faire de véritables progrès dans un certain domaine sans concentration claire. Vous devez laisser certains domaines déraper un peu pour faire de réels progrès. Voyez cela comme du relâchement intelligent. Ces sacrifices peuvent être difficiles à faire, mais regarder votre vie rétrospectivement et avoir des regrets est bien pire.

La principale ressource que vous allez allouer à votre domaine prioritaire est le temps. Chaque fois que vous changez de priorité de concentration, vous devez prendre du temps dans d’autres domaines pour l’investir dans ce domaine-clé. Cela pourrait impliquer de travailler 60 heures par semaine au lieu de 40. Cela pourrait impliquer de faire 10 heures de sport par semaine au lieu de 0. Cela pourrait impliquer de méditer tous les jours et non occasionnellement. Ce temps doit venir de quelque part, donc chaque fois que vous faites d’un domaine votre priorité, vous faites automatiquement reculer les autres domaines aux rangs de postériorités.

Gardez à l’esprit qu’avoir une priorité de concentration est une situation temporaire. Votre priorité de concentration pour l’année à venir pourrait ne pas être l’aspect le plus important de votre vie. En fait, il ne le sera probablement pas. Afin de faire un choix intelligent ici, vous devez envisager l’impact de votre décision à long terme. Par exemple, vous pourriez être quelqu’un pour qui la famille compte beaucoup et qui choisit la forme physique comme priorité de concentration pour cette année parce que vous voulez une meilleure santé et plus d’énergie à allouer à votre famille, vous voulez être là pour eux en avançant en âge avec grâce, et vous voulez être un bon exemple pour vos enfants.

Un exemple personnel : se concentrer sur les finances pendant un an

Il y a deux ans, j’ai décidé de faire de l’amélioration de mes finances ma priorité de concentration pour l’année dernière. Cela impliquait de travailler dur pour faire évoluer les revenus de mon site, d’expérimenter de nouvelles sources de revenus, d’optimiser les flux financiers du site, d’engager un nouveau comptable, de changer mon statut d’entreprise, d’améliorer mes connaissances financières, et bien d’autres choses encore. J’ai défini des objectifs dans d’autres domaines, mais ils étaient relativement modestes comparé à mes objectifs financiers.

Bien qu’il y ait eu de nombreuses raisons pour que je me concentre sur mon évolution financière en 2006, la raison n°1 est qu’un de mes objectifs à long terme est de faire passer cette entreprise d’une opération en solo à un effort de groupe. J’ai eu la sensation que travailler dur pour booster mes revenus me fournirait une plus grande flexibilité et me mettrait dans la meilleure position pour commencer à recruter une équipe dans les deux ans à venir. À mon sens, c’était le domaine dans lequel une évolution significative aurait le plus grand impact positif à long terme.

Et qu’en est-il des résultats ? Fin 2005, mon site générait un revenu de 2 à 3000 $ par mois. En l’espace d’un an, il génère maintenant 30 à 40 000 $ par mois. Les revenus vont probablement pas mal fluctuer en 2007 avec les changements que je vais apporter au modèle de mon entreprise l’an prochain, mais il est solidement ancré dans ces sommes à cinq chiffres par mois, et les dépenses restent minimales.

Ces résultats sont inhabituellement bons ; ces dernières années je n’ai pas connu d’amélioration aussi incroyable dans mon domaine prioritaire. Je dirais que la principale raison des résultats très positifs de cette année est que j’ai finalement appris à intégrer le concept d’intention-manifestation  dans un système de fixation d’objectifs et de planification plus traditionnel. J’ai accordé autant d’attention à mes pensées qu’à mes actions. Parfois je me suis assis à mon bureau et j’ai travaillé, et d’autres fois je me suis allongé sur le canapé et j’ai visualisé de façon créative les résultats que je voulais. Je crois que ces deux pratiques fonctionnent de façon synergique. L’action directe semblait générer des gains progressifs durables, tandis que les bonds en avant ont résulté de nouvelles opportunités et de synchronicités qui sont venues à moi (et dont j’accorde raisonnablement le crédit à la loi de l’attraction). Personnellement, cela m’importe peu que vous préfériez attribuer ces résultats au dur labeur, à la loi de l’attraction, ou à une chance aveugle. Le catalyseur initial a quand même été la décision particulière de m’engager à évoluer dans ce domaine.

Voyez votre priorité de concentration comme une puissante force étirée sur toute la longueur de l’année. Vous n’allez pas vous tuer à la tâche pendant 365 jours par an. Gardez une allure régulière, et faites attention à tous les domaines de votre vie, mais soyez parfaitement clair quant à votre domaine principal de concentration. Parfois vous pourriez passer toute une semaine sans rien faire dans ce domaine, mais vous allez y revenir tout au long de l’année.

Récolter les fruits

Comment vous sentez-vous à propos de l’année passée ? Je parie que si vous avez fixé une priorité de concentration et que vous vous y êtes tenu, vous vous sentez plutôt pas mal vis-à-vis de vos progrès. Vous allez regarder l’année avec un sentiment d’accomplissement et d’épanouissement. Vous pourriez ne pas avoir atteint tous vos objectifs, mais vous avez certainement de sacrés progrès dans un domaine qui criait famine.

D’un autre côté, si vous n’avez jamais choisi de priorité de concentration et que vous avez simplement survolé la chose toute l’année, il y a plus de chances que vous vous demandiez où est passé tout ce temps. Comme vous n’avez pas consciemment défini de zone de concentration, cela implique que quelqu’un d’autre l’ait fait pour vous – il y a de fortes chances que vous ayez fini par servir le contexte social diffus des publicistes, de votre employeur, de vos amis, etc. Vous pourriez avoir fait beaucoup de choses, mais vous avez probablement passé trop de temps à courir dans une roue à hamster au lieu de générer le genre d’impact vers l’avant que vous désiriez réellement.

En plus des bienfaits émotionnels et psychologiques d’une priorité de concentration (autrement dit, l’estime personnelle et l’actualisation personnelle), une année avec une forte concentration peut également générer des bienfaits pratiques substantiels. Arrêter de fumer, se désendetter, ou perdre 20 kilos sont des accomplissements majeurs avec des répercussions positives à long terme.

Nos vies ne sont pas compartimentées, donc une amélioration dans un domaine peut amener des améliorations dans d’autres domaines. Par exemple, une augmentation significative du revenu peut payer un abonnement en salle de sport, un coach personnel, un véhicule fiable, une éducation de qualité pour vous ou vos enfants, des vacances et des loisirs, un mariage, un service de nettoyage, des dons à votre œuvre de charité préférée, et du temps libre pour réfléchir au but de votre vie. Vous connaîtrez le même genre d’effet de dominos en faisant des progrès majeurs en termes de santé, de relations, de croyances spirituelles, etc.

Même si des bénéfices mineurs ici et là aident certainement, parfois les petites améliorations faites dans trop de domaines différents ne sont pas entretenues. Il est trop facile de refaire un pas en arrière. Vous perdez 2 kilos et vous en reprenez 3. Vous trouvez un nouveau travail et vous découvrez que c’est une impasse. Vous vous lancez dans une nouvelle relation et vous finissez par vous sentir piégé. Quand vous faites un bond en avant majeur dans un domaine, un léger retour ne fera pas trop de mal. Si vous perdez 20 kilos, cela ne vous tuera pas d’en reprendre 2 ou 3. Si vous doublez vos revenus, un petit revers financier ne vous plongera pas dans la dette. Si vous tombez amoureux et vous mariez cette année, perdre de vue un de vos amis ne semblera pas si terrible. Un succès vraiment grand peut compenser beaucoup de revers mineurs.

Soyez flexible mais n’abandonnez pas

Cela ne pose pas de problème de changer votre priorité au milieu de l’année s’il y a une raison motivante de le faire. Mais à moins d’un changement majeur comme le fait qu’on vous diagnostique un cancer, vous allez probablement vouloir maintenir votre concentration pendant quatre solides trimestres. Parfois j’ai même gardé la même priorité pendant deux ans d’affilée, mais j’évite généralement de le faire parce que je préfère changer chaque année et gagner en variété. Une année complète peut paraître une éternité, surtout quand vous êtes jeune, mais certains problèmes nécessitent ce niveau de concentration pour effectuer une véritable volte-face. Comme exemples, on a le fait d’être atteint d’obésité morbide, d’être profondément endetté, ou d’être au bord du divorce. Il est difficile de faire de sérieux progrès dans ce genre de problèmes sans un engagement à long terme. Même quand vous sentez que votre vie est relativement bonne dans la plupart des domaines, cela demande beaucoup de concentration de faire un grand pas en avant vers un nouveau niveau de réalisation.

Et niveau équilibre ? Loin de déséquilibrer votre vie, choisir une priorité de concentration est un acte de rééquilibrage. Vous prenez un domaine qui est à la traîne derrière les autres et vous le faites accélérer. Votre objectif est de corriger les déséquilibres, pas de les créer.

N’abandonnez pas votre priorité de concentration simplement parce que cela semble trop compliqué. Si c’est le domaine où vous vous débrouillez le moins bien, cela sera probablement difficile. Vous ne faciliterez pas davantage les choses en laissant totalement au rebut un domaine déjà à la traîne. Tout ce que cela fait, c’est de vous faire entrer dans un état de déni, et le problème persistera année après année. Ne soyez pas une mauviette simplement parce que vous faites face à un défi. Gardez votre priorité de concentration à l’avant de votre conscience sans vous laisser baisser les bras quand les choses se corseront. Concentrez vos pensées sur l’endroit que vous vous atteindre, et poussez-vous à faire des progrès dans ce domaine avant toute autre chose.

Pour ajouter de la flexibilité vous pourriez vouloir ajouter une deuxième priorité, et une troisième, etc. Parfois je le fais, parfois non. Cela dépend de la magnitude de la différence entre mes trois premiers choix. S’ils sont vraiment proches, je vais ajouter un choix secondaire, voire un tertiaire. Mais s’il y a un domaine qui est clairement à la traîne par rapport aux autres, je vais garder une seule priorité pour l’année et essayer de transformer cette faiblesse relative en force.

Souvenez-vous que vous êtes toujours libre de travailler sur d’autres objectifs n’appartenant pas à votre priorité de concentration. C’est à vous de décider le genre d’investissement dont a besoin votre priorité et la façon dont vous allez garder un équilibre avec les autres domaines de votre vie. Soyez simplement conscient que parfois la meilleure façon d’assurer un équilibre à long terme est de traverser une courte période de déséquilibre.

Partagez-le

Une fois que vous avez choisi votre priorité de concentration, partagez-la avec quelqu’un, ne serait-ce que pour rendre des comptes. Si vous êtes blogueur, je vous encourage fortement à bloguer sur le sujet. Faites savoir à vos visiteurs ce que vous entreprenez. En rendant compte publiquement de votre priorité de concentration pour l’année, vous devenez redevable de votre public. Si vous n’avez pas de blog, libre à vous de partager votre décision ailleurs sur internet. Et si vous voulez vraiment être téméraire, ajoutez votre priorité de concentration sur votre signature de mails, comme « D’ici la fin de l’année, je vais perdre XXX kilos. » Alors vous renouvellerez votre engagement chaque fois que vous enverrez un mail.

Si vous êtes engagé dans une relation, il est important pour vous et votre partenaire de choisir des priorités cohérentes. Par exemple, si vous êtes juste financièrement, vous pourriez vous concentrez sur votre avancement professionnel pendant que votre partenaire s’attaque au budget et à la réduction de la dette. Avec la réduction des tensions financières, l’année suivante vous pourriez tous deux vous concentrer sur des objectifs personnels comme la forme physique ou l’intimité émotionnelle.

Pour 2007, ma priorité de concentration sera de remanier la façon dont j’ai structurée ma vie et mon entreprise, transformant ce qui est globalement devenu un effort personnel en effort de groupe. Si je devais le résumer en un mot, je dirais « équipe ». 2005 et 2006 ont généré une telle évolution que je ne peux pas gérer une année de plus comme ça sans changements significatifs. Je dois lâcher du lest et commencer à m’appuyer davantage sur les autres, à la fois professionnellement et personnellement. Je n’ai aucun doute que cela sera une expérience d’évolution majeure pour moi.

En plus du fait de partager votre priorité de concentration, vous pouvez également partager votre expérience et vos résultats. Transmettez votre savoir pour aider quelqu’un d’autre à perdre du poids, à surmonter l’addiction, ou à trouver le grand amour. La vie n’est pas un jeu à sommes nulles. Quoi que vous réussissiez personnellement, cela devient une opportunité d’aider les autres.

Dans quel domaine placerez-vous votre priorité de concentration pour la Nouvelle Année ?

Crédits photo : © mozZz – Fotolia

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *