Comment encadrer le coronavirus

le coronavirusÀ l’échelle individuelle, vous avez plusieurs options quant à la façon d’interpréter la situation provoquée par le coronavirus.

Vous pouvez continuer de considérer cet événement comme un fait objectif sans importance et éviter de l’interpréter d’une quelconque manière : « il n’y a rien de spécial » ; « un virus fait tout simplement ce qu’un virus fait » ; « les gens réagissent face à cela comme tout le monde le fait généralement ». Pour vous, cela n’a pas de signification particulière.

Ou bien vous pouvez voir les évènements comme une sorte de signe spirituel ayant une signification particulière pour vous.

Ou bien encore, vous pouvez voir le coronavirus comme un évènement relevant de la réalité subjective et se déroulant dans votre simulation. Dans ce cas, il peut avoir une signification personnelle en tant que forme de communication du simulateur.

Cependant, dans ce même contexte, il pourrait s’agir d’un évènement semi-aléatoire sans signification personnelle, comme une catastrophe qui se produit dans Sim City.

Vous pouvez l’interpréter comme bon vous semble et sous l’angle qui vous semble intéressant, car c’est vous qui choisissez la signification à donner à l’évènement. Rien ne vous oblige à attribuer un sens à l’évènement si vous ne le souhaitez pas.

Cependant, si intuitivement vous vous sentez appelé à donner un sens personnel à un tel évènement, surtout s’il continue de capter votre attention et que vous vous interrogez sur ses significations possibles sur un plan spirituel ou subjectif, vous pouvez toujours l’interpréter comme bon vous semble.

Si vous souhaitez donner un sens à un évènement comme celui-ci, comment décidez-vous de la (ou des) signification(s) à lui attribuer ? Je vais vous guider dans ce processus en vous expliquant comment je m’y prendrais.

Tout d’abord, permettez-moi de vous mettre en garde par rapport à un piège particulier à éviter lorsque vous attribuez un sens aux évènements de cette manière. Réfléchissez à la manière dont votre interprétation affectera votre relation globale avec la réalité.

Si cette interprétation préserve ou renforce cette relation, en particulier en renforçant votre niveau de confiance en la réalité, alors vous suivez un procédé raisonnable. Si, en revanche, votre interprétation dégrade le niveau de confiance que vous avez en la réalité et affaiblit cette relation, vous vous trouvez confronté à un problème, et vous devriez reconsidérer la manière dont vous interprétez les faits.

En règle générale, quand votre interprétation des évènements vous expose à la déception, vous êtes face à un problème. Étant donné que la réalité peut évoluer de plusieurs façons différentes, votre principal risque est de vous attacher à la fausse idée selon laquelle vous pouvez forcer la réalité à suivre une certaine voie, par exemple en supposant qu’elle ne peut évoluer que d’une certaine façon.

Si vous rejetez systématiquement les autres évolutions possibles de la réalité, vous vous attirez des ennuis. Cela inclut les pensées utopiques ou illusoires sur la manière dont fonctionne votre réalité. Il peut arriver que vous attribuiez une signification aux évènements, mais que le simulateur doive encore décider des évolutions et des réponses de la simulation.

Maintenant, soyons un peu plus précis en ce qui concerne la situation du coronavirus.

comment encadrer le coronavirus dans le monde

Nous arrivons actuellement à plus de 350 000 cas de coronavirus signalés dans le monde, dont plus de 30 000 aux États-Unis. Les virus ne se propagent pas de manière linéaire, donc ces chiffres vont probablement augmenter rapidement à partir de là, surtout si d’importantes contre-mesures ne sont pas prises.

De nombreux pays (dont les États-Unis) subissent actuellement de plein fouet cette pandémie, il est donc possible que dans un délai relativement court (quelques semaines peut-être), nous enregistrions des millions d’infections. C’est peut-être même déjà le cas ; peut-être que nous ne les avons tout simplement pas encore détectés.

Étant donné que des malades peuvent être asymptomatiques et infectieuses pendant plusieurs jours, beaucoup de gens sont maintenant infectés chaque jour, mais ne s’en rendront pas compte avant un certain temps. Ils commenceront à présenter des symptômes dans les jours et les semaines à venir.

Le taux de mortalité du virus est encore en cours de calcul, mais il semble actuellement se situer aux alentours de 3,5%. Et bien sûr, nous savons que ce facteur dépend fortement de l’âge et de l’état de santé général. Néanmoins, il est nettement plus mortel que la grippe. Il ne se propage pas encore aussi largement que la grippe, mais il se propage rapidement.

Par exemple, les cas signalés en Italie ont doublé au cours des trois derniers jours. Et l’ensemble du pays est désormais soumis à des mesures de quarantaine, avec notamment la fermeture de tous les endroits qui accueillent du monde et plusieurs autres importantes restrictions ont été adoptées.

Sur la base de ce que nous observons dans d’autres parties du monde, il est raisonnable de penser que ce virus est susceptible de se propager rapidement et largement aux États-Unis, d’autant plus que le pays semble terriblement mal préparé pour y faire face et que le manque de leadership au sommet est actuellement flagrant, ce qui devrait donner au virus beaucoup plus d’espace.

Le virus ne prendra pas compte de la politique, et il est peu probable qu’il récompense les pensées utopiques ou illusoires. Le coronavirus se comportera simplement comme un virus le fait. Il continuera à infecter les gens à un rythme nettement plus rapide que le taux linéaire, et donc plus de gens en mourront.

Il est beaucoup trop tard pour le contenir à ce stade, ce n’est donc qu’une question de temps avant qu’il n’infecte un nombre considérable de personnes sur terre. Un vaccin ne sera probablement pas disponible avant l’année prochaine.

Nous pouvons également nous attendre à de plus en plus d’annulations de rassemblements publics. Davantage d’écoles vont fermer ou opter pour la solution des cours en ligne. Davantage d’entreprises demanderont à leurs employés de travailler à domicile.

L’augmentation du taux d’infection favorisera cette réaction. Le niveau de réaction augmentera à mesure que les infections signalées augmenteront. De plus en plus de gens prendront la menace au sérieux dans les semaines à venir, et il y aura moins de place pour les pensées utopiques ou illusoires.

Certains pays réagiront beaucoup plus vite en faisant des dépistages de masse et des mises en quarantaine massives. La Corée du Sud semble être le bon exemple et on constate que les choses commencent à s’améliorer là-bas, de sorte que les nouvelles infections se produisent à un rythme plus lent qu’auparavant.

Sur la base des réactions et réponses que j’observe aux États-Unis, en particulier le grave manque de leadership au niveau fédéral, je pense que ce pays sera probablement plus durement touché que la plupart des pays occidentaux.

Je devrais également envisager que certaines personnes que je connais seront infectées par le virus dans les prochaines semaines ou les prochains mois, et je devrais envisager que certaines ne survivront pas. Il est logique de penser que certaines personnes que je connais personnellement vont mourir des suites de ce virus, cette année. Je pense qu’il est très probable que cela se produise d’après ce que je vois.

Il y a de fortes chances que je sois également infecté, peut-être même cette année, d’autant plus que je vis à Las Vegas, un grand centre international de voyages et de tourisme. Si c’est le cas, je survivrai probablement étant donné que je jouis d’une bonne santé. J’habite également à proximité d’un hôpital, mais il y a de fortes chances qu’il soit débordé.

Je prédis que l’économie locale de Vegas sera cependant durement touchée. Tous ceux qui travaillent pour les hôtels et les casinos ici ne peuvent simplement pas travailler à domicile. Les ressources locales seront mises à rude épreuve.

Je ne pense pas que je ferai face à de grandes difficultés par rapport à d’autres (en supposant que je survive), car j’ai suffisamment d’économies pour tenir pendant un certain temps, mon entreprise n’est pas liée à l’économie locale et je sais déjà par expérience que je peux passer un long moment sans rien faire et continuer à vivre correctement.

la réalité sanitaire du monde

Maintenant, pour ce qui est de l’interprétation, je pense que ce qui va probablement se passer, c’est que les États-Unis (et plusieurs autres pays du monde) se dirigent vers un réveil brutal. Le coronavirus ne va pas céder face à une réponse stupide, mais pleine d’espoir.

Et il ne se soucie pas non plus de l’économie. Je pense donc que la réalité va essentiellement punir le genre de comportement que je constate souvent aux États-Unis, en particulier l’absence totale de leadership.

Par conséquent, le sens que j’attribue à cet évènement est qu’il s’agit essentiellement d’un rappel pour rester en phase avec la vérité, surtout en ce qui concerne le leadership. Essayer de diriger dans le but de sauvegarder un intérêt, la réputation ou des idées utopiques est inadéquat dans une situation comme celle-ci ; et je pense que cette réalité est en train de nous montrer à quel point ce type de réaction est inadéquat.

Je pense qu’en fin de compte, ce sera une bonne et importante leçon, en particulier pour mon pays d’origine. Beaucoup de gens vont malheureusement payer de leur vie cette ignorance, mais nous nous sommes tellement éloignés de la vérité ces dernières années que je dirais que la réalité fournit une forme d’ajustement chiropratique bien nécessaire pour nous remettre en phase avec la vérité.

Maintenant, je pense aussi à ce que cet évènement peut signifier pour moi personnellement. Si la réalité enseigne au monde (et en particulier à mon pays) l’importance de se remettre en phase avec la vérité, alors je peux aussi appliquer ce genre de leçon à un niveau plus personnel. Je peux regarder ma vie et réfléchir aux endroits où j’ai pu me vautrer dans l’ignorance, éviter des problèmes ou pratiquer d’autres formes de rejet de la vérité.

C’est en fait une chose sur laquelle je travaille déjà depuis un bon moment, même si j’y pense davantage en termes de réajustement de ma vie. J’ai détecté les endroits où ma vie était en déséquilibre et je l’ai rééquilibrée ; et j’ai fait de très beaux progrès à cet égard, mais il me reste encore beaucoup de travail.

Je considère donc ces évènements comme un bon rappel pour examiner certaines questions sous l’angle de l’alignement de la vérité. Cela pourrait révéler d’autres approches et solutions possibles que je n’ai pas envisagées avec autant d’attention.

J’ai également beaucoup réfléchi à la question du leadership ces derniers temps et à ce qu’il représente pour moi. C’est donc aussi un bon rappel que le leadership doit avoir pour base, la vérité.

L’idée de base ici est que vous déterminez ce que vous pensez que le coronavirus signifie pour le monde. Quel but sert ce virus à ce niveau ? Ensuite, lorsque vous pensez avoir une réponse satisfaisante, vous appliquez le même type de leçon, mais de manière plus personnelle. Vous commencez par la généralité, puis vous revenez à votre situation personnelle.

Notez que vous pouvez bien entendu interpréter l’évènement de plusieurs façons. Vous pouvez peut-être chercher à déterminer les actions que vous devriez réaliser pour voir quelles missions vous conviennent le mieux. Généralement, lorsque vous commencez à agir en fonction d’une interprétation qui améliore et renforce votre relation avec la réalité, vous ressentez assez rapidement la puissance de cette interprétation, et vous voyez peut-être que la réalité vous confirme que vous êtes sur la bonne voie. Si, au contraire, vous avez l’impression que votre relation avec la réalité se dégrade, alors reculez et essayez d’attribuer un sens différent aux évènements.

Et au-delà de cela, notez que votre interprétation peut également changer avec le temps. Chaque jour est un nouveau jour, et vous pouvez changer d’interprétation au fur et à mesure. Par exemple, avec le coronavirus, vous pouvez aussi suivre le même procédé pour interpréter les événements sur la base de l’amour et/ou du pouvoir, et pas seulement la vérité ; surtout si le coronavirus commence à vous affecter ou à affecter des personnes que vous connaissez de manière beaucoup plus personnelle.

Je pense surtout à l’aspect de la vérité jusqu’à présent parce que ma relation avec cette partie de la réalité a plus à voir avec les données et les statistiques qu’avec un impact personnel. Toutefois, cela va probablement changer dans les semaines à venir. Et si tel est le cas, je vais aussi revoir mes interprétations.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Avant de prendre congé de vous, je vous invite à voir la vidéo ci-après. J’y partage avec vous un moyen simple et efficace d’aider la science à en finir avec le coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *