TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Vos ressources

Note : cet article est une traduction de l’article Resourcefulness de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Peu d’hommes au cours de leur vie approchent du point où leurs ressources intérieures sont épuisées. Il y a de profondes sources de force qui ne sont jamais utilisées.

– Richard Byrd

Valeur et valeursQuand vous pensez à une personne pleine de ressources, quelles images vous viennent à l’esprit ? Pensez-vous à quelqu’un de riche, de super connecté, ou qui contrôle une somme significative de capitaux ? Ou imaginez-vous quelqu’un de créatif, d’intelligent, et de déterminé ?

Quand je pense aux ressources, je vois quelqu’un comme Les Stroud, le type qui a vécu dans la nature sauvage canadienne avec sa femme pendant un an, qui a bâti une maison non connectée au réseau et alimentée par le soleil et le vent, et qui brille dans l’émission Survivorman. Au lieu de tirer avantage du matériel de camping moderne, il emporte un couteau de poche et une caméra vidéo et se filme en train de vivre de la terre. Ses principales ressources sont intérieures, pas extérieures.

Ressources intérieures et extérieures

Voyez ces deux listes (non exhaustives, pour le bien de l’illustration) :

Ressources intérieures

  • Créativité
  • Autodiscipline
  • Confiance
  • Intelligence
  • Détermination
  • Courage
  • Connaissances
  • Compétences
  • Attitude
  • Passion
  • Conscience

Ressources extérieures

  • Argent
  • Capitaux
  • Relations
  • Technologie
  • Nourriture
  • Terres
  • Electricité
  • Transports

Qu’est-ce qui est le plus important pour vous ? Que passez-vous le plus de temps à développer ?

Par exemple, si vous avez un travail parce que vous avez besoin d’argent, mais que le travail ne vous motive ou ne vous inspire pas, alors vous investissez beaucoup de temps pour acquérir des ressources extérieures en investissant peu dans vos ressources intérieures. D’un autre côté, si vous allez en cours pour acquérir connaissances et compétences, vous développez vos ressources intérieures en investissant peu dans vos ressources extérieures.

Voici quelques différences fondamentales entre ressources intérieures et extérieures :

  • L’épuisement. Les ressources intérieures ne s’épuisent pas quand on s’en sert. En fait, plus vous vous en servez, plus elles deviennent fortes. Les ressources extérieures diminuent généralement quand on les utilise, ou alors leur utilisation nécessite de puiser dans une ressource additionnelle. Par exemple, pour utiliser la technologie, vous avez besoin d’électricité, que vous pouvez avoir en l’achetant, et la valeur de la technologie se déprécie au fur et à mesure que vous l’utilisez, pour finalement devenir obsolète.
  • La conversion. C’est plus facile d’utiliser vos ressources intérieures pour créer des ressources extérieures que l’inverse. Si vous êtes très discipliné, vous pouvez gagner plein d’argent, mais si vous êtes riche, vous pouvez difficilement vous payer un esprit discipliné.
  • La sécurité. Les ressources intérieures sont plus sûres que les ressources extérieures. Vous avez plus de chances de perdre de l’argent que de perdre vos connaissances. Les ressources extérieures sont sujettes à un plus grand risque de perte.
  • La transférabilité. Les ressources extérieures peuvent être transférées d’une personne à une autre. Les ressources intérieures sont liées à un individu.

La liberté

En raison de leurs grands avantages, je pense qu’il est plus important de développer ses ressources intérieures que ses ressources extérieures, en particulier vers vos 20 ans. Si à l’âge de 30 ans vous êtes quelqu’un de motivé, de discipliné, d’ambitieux, et de compétent, mais de complètement fauché, vous serez bien mieux loti pour avoir une vie épanouissante que quelqu’un qui est riche mais paresseux et qui manque de concentration.

Quand vous développez vos ressources intérieures, même aux dépens de vos ressources extérieures, vous bénéficierez de plus de liberté sur le long terme. Mais si vous faites l’inverse et vous concentrez d’abord sur le développement des ressources extérieures, vous vous créerez une cage, et deviendrez dépendant de capitaux instables.

Si on m’obligeait à faire un choix, je préfèrerais abandonner toutes mes ressources extérieures que mes ressources intérieures. Prenez mon argent et mes possessions. Atomisez mon site web. Éliminez mes contacts professionnels et amis. Détruisez ma réputation. Mettez-moi dans une situation où je dois avoir deux emplois pour joindre les deux bouts, en ne me laissant que peu de temps libre. Mais laissez-moi garder mon intelligence, mon autodiscipline, ma passion, et d’autres ressources intérieures, et tout ira bien. Je sais que les ressources intérieures vont me permettre de finir par recréer tout ce dont je pourrais avoir envie extérieurement.

Dans l’incertitude économique actuelle, les gens essayent de trouver où placer leurs ressources/leur argent. Est-ce que vous devriez investir dans le pétrole, l’or, les devises étrangères, etc. ? Honnêtement, le meilleur placement qui soit, c’est vous-même. Transformez vos capitaux extérieurs en connaissances et compétences intérieures. Si vous voulez investir dans quelque chose d’extérieur, envisagez d’investir dans une chose qui aide les gens à investir en eux-mêmes. Quand les ressources extérieures se raréfient, il est temps d’injecter plus d’énergie vers l’intérieur, comme en investissant dans l’apprentissage et l’entraînement, pour vous-même comme pour les autres. Cela vous bénéficiera bien plus que de posséder du métal brillant.

L’acquisition de ressources

L’esprit humain est notre ressource fondamentale.

– John F. Kennedy

La façon la plus fiable d’acquérir des ressources extérieures est via nos ressources intérieures. En créant de la valeur pour les autres par un effort concentré et discipliné, vous accédez également aux fruits de leur labeur, généralement par le medium de l’argent. Le bienfait complémentaire est que quand vous utilisez vos ressources intérieures, elles se renforcent, vous permettant ainsi d’acquérir également des ressources extérieures plus efficacement.

Les ressources extérieures sont simplement un moyen vers une fin. Le but d’acquérir des ressources intérieures et extérieures est de les appliquer à un objectif intéressant. Autrement vous retombez dans l’objectif de survie par défaut, qui en soi n’est pas très motivant. Pour la plupart des gens, ce n’est pas terriblement difficile de faire en sorte de ne pas mourir.

Certaines personnes sont tellement focalisées sur l’acquisition de ressources, en particulier sur l’aspect extérieur, qu’ils ne fixent jamais d’objectif sérieux autre que d’acquérir plus de ressources. Cela se traduit dans les faits par travailler pour sa survie. Tout à fait inutile.

Développer un flux sain de ressources pourrait être un objectif important dans votre vie, mais cela ne peut pas être l’objectif le plus important.

Quand les gens ne prennent pas le temps de définir un objectif clair pour leur vie, ils choisissent un objectif erroné conditionné socialement comme l’acquisition de ressources. Puis ils sont déprimés et se sentent vides parce que l’acquisition de ressources ne les inspire simplement pas assez pour centrer toute leur vie autour de cela.

Un autre problème est que les gens retournent à l’objectif de l’acquisition de ressources comme moyen de procrastiner vis-à-vis de leur véritable objectif. Ils disent « J’ai besoin de faire X, Y et Z d’abord, comme ça j’aurai l’argent et la liberté nécessaires pour faire ce que je devrais vraiment faire. » C’est une excuse creuse.

Vous pouvez développer les ressources intérieures et extérieures dont vous avez besoin tout en travaillant directement sur les objectifs qui vous inspirent le plus. Supprimez les projets parallèles où l’argent est votre objectif principal à moins que vous n’ayez désespérément besoin d’argent et que vous ayez vraiment besoin de vous concentrer sur votre survie. Autrement, vous ne faites que vous distraire de ce qui compte vraiment. Ne laissez pas la peur des grands objectifs vous faire retomber en mode survie.

S’il y a une grande mission à laquelle vous vous attaqueriez finalement si seulement vous aviez quelques milliards de dollars, vous devriez poursuivre cette mission dès maintenant. Ne pas avoir des milliards de dollars n’est pas une excuse. Il y a des chances que quelqu’un d’autre fasse quelque chose de similaire en étant totalement fauché. Si vous aviez plus de ressources, pourriez-vous vous lancer dès maintenant ? Certainement.

Tenez-vous à la voie qui vient du cœur, même si cela vous effraie. Vous acquerrez les ressources dont vous avez besoin en cours de route, qu’elles soient intérieures ou extérieures. Mais ne faites pas l’erreur de penser que l’acquisition de ressources est le but de la vie.

Crédits photo : © ymgerman

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *