Le développement personnel pour les gens intelligents

Le courage est la porte d’entrée

Dans son livre Pouvoir contre Force : Les déterminants cachés du comportement humain, le Docteur David Hawkins établit une hiérarchie des états émotionnels humains. Il part de la honte et de la culpabilité en bas pour parvenir à la paix et l’illumination tout en haut.

Hawkins explique que les états émotionnels inférieurs nous affaiblissent, tandis que les plus élevés nous rendent plus forts. Et la frontière entre force et faiblesse est l’état de courage, qui est le premier état positif.

Le courage sépare les énergies :

  • Basses: Liées à la force où nous combattons la vie.
  • Hautes: Liées au pouvoir où nous coopérons avec la vie.

Comme Hawkins l’écrit :

[Le courage] est la zone de l’exploration, de l’accomplissement, de la force d’âme, et de la détermination. Aux niveaux inférieurs, le monde est vu comme sans espoir, triste, terrifiant, ou frustrant, mais au niveau du Courage, la vie est vue comme excitante, stimulante ; comme un défi.

[…] Les obstacles qui terrassent les gens dont le niveau de conscience est [faible] […] agissent comme des stimulants pour ceux qui ont évolué dans le premier niveau de vrai pouvoir. […] C’est là que commence la productivité.

Avoir du courage

Le courage est la frontière entre la faiblesse et la force de caractère.

Si vous voulez dépasser cette situation dans laquelle la peur et l’anxiété régissent votre vie, vous devez finir par embrasser l’énergie du courage.

Bien qu’il ne s’agisse certainement pas du niveau d’évolution le plus élevé qui vous soit accessible, c’est le premier échelon positif vers des états persistants plus élevés tels que la raison, l’amour, la joie et la paix.

À ce niveau vous voyez le danger et le risque, vous les reconnaissez, mais vous passez quand même à l’action.

Cela a pour effet de réduire la présence de la peur dans votre vie. Ainsi, vous pouvez évoluer vers des niveaux supérieurs dans lesquels vous parvenez à satisfaire plus facilement vos besoins. La peur devient alors ridicule.

Vous vous rendez compte que rien à l’extérieur n’est effrayant, si ce n’est dans la mesure où vous le rendez tel dans votre esprit.

Vous apprenez alors à ne plus créer de peur en vous-même.

Le courage est la porte d’entrée dans le sens où vous devez d’abord apprendre à affronter vos peurs, même quand elles vous sembleront réelles.

Aussi longtemps que vous les évitez, vous continuez à vous affaiblir. Mais affrontez-les et elles disparaitront.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels