Le développement personnel pour les gens intelligents

Les piliers de ma réussite et comment les appliquer

Ressources :

Cliquez ici sur le bouton « Youtube » rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne. Et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée 🙂 :

Transcription texte de « Les piliers de ma réussite et comment les appliquer » :

Intervenant : Comment t’est arrivée l’idée de façonner ton système ? Tout ce dont tu as parlé, de tout ce qui est asynchrone… Est-ce que t’as pris des idées un peu partout ?

les piliers de ma réussite comment les appliquer

Olivier Roland : C’est une très bonne question. En fait, à la base, moi, j’ai conçu mon entreprise comme un business asynchrone sans mettre de nom dessus. Donc, j’avais déjà ce système-là, mais c’est en réfléchissant, c’est intéressant parce quand j’ai expliqué comment je fonctionne à mon mastermind qu’en fait, j’ai mis un nom dessus. Je me suis dit « c’est un truc asynchrone ».

C’est cela qui est intéressant, c’est qu’au final, on est nombreux à faire des choses comme ça un peu par instinct sans forcément le conceptualiser au niveau théorique. Et c’est quand tu dois l’enseigner à d’autres, le partager que du coup, tu es obligé de structurer un peu tout ça. Tu te dis « Ah, mais en fait, on pourrait le nommer comme ça, je pourrais l’expliquer comme ça et tout ».

C’est ça aussi la pédagogie. Parfois, c’est de juste partir à la découverte de tes propres compétences et de te dire comment je peux les décomposer pour les enseigner. Et des fois, tu fais des trucs juste sans y penser. Et tu peux être naturellement bon dans un domaine, et si tu arrives à décomposer ton truc et à l’enseigner de manière systématique, tu peux en faire un vrai savoir transmissible.

Intervenant : Tu peux peut-être nous dire quels sont tes différents piliers, tes différents systèmes qui t’ont permis, peut-être à différentes échelles, de pouvoir dissocier ce temps.

Olivier Roland : J’en ai parlé pas mal dans la présentation. Déjà une entreprise asynchrone, cela fait que forcément je perds très peu de temps par rapport à la plupart des entrepreneurs parce que je n’ai pas besoin d’être joint en permanence, donc c’est difficile de m’interrompre dans ce que je fais. Il y a le fait que j’ai créé un business qui est au service de ma vie parce que tu as tout le contenu sans date d’expiration qui amène des prospects, des clients tous les jours. Là, on est en train de se parler. Aujourd’hui, il y a peut-être 2 ou 300 personnes, peut-être même 400 qui sont en train de s’inscrire dans ma mailing list et sans que je ne fasse rien, qui ont acheté mes produits et tout ça. Et ça, c’est extraordinaire.

business asynchrone gagner de l'argent en ligne

Intervenant : Tout ce qui est donc tes sources de trafic, c’est principalement Youtube, Google, Gmail.

Olivier Roland : Google, Youtube, oui. Un peu Facebook et Instagram, oui.

Intervenant : Un conseil sur le nombre d’articles qu’il faut faire au début quand tu te lances.

Olivier Roland : Au moins un par semaine. Quand je dis article, c’est le contenu. Cela peut être vidéo, podcast, article. Je conseille de mixer les trois.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
2 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels