Réalité physique vs Réalité non physique

réalité physiqueSi vous pouvez clairement et véritablement imaginer ce que vous voulez, pourquoi faut-il tant de temps pour que cette vision se manifeste dans la réalité physique ? J’ai déjà abordé cette question dans l’article « Pourquoi les intentions prennent-elles du temps à se manifester ? ». Dans le présent article, je vais répondre à cette question sous un autre angle.

La première étape pour changer votre réalité — votre conception de la réalité — consiste à viser précisément ce que vous voulez expérimenter. Vous y arrivez en imaginant cette expérience comme étant déjà réelle et en vous montrant enthousiaste. Cet enthousiasme donne vie à l’expérience. Votre enthousiasme peut être guidé par la peur comme par l’amour. Cela fonctionnera dans les deux cas. Il est préférable de privilégier l’une de ces polarités — celle que vous jugez la plus importante pour vous — mais en réalité, vous pouvez utiliser n’importe laquelle des deux.

Aligner votre moi physique sur votre nouvelle réalité non physique

Une fois que vous avez exprimé votre intention, vous devez devenir l’élément qui l’attire. Tout d’abord, sachez que lorsque vous êtes enthousiaste, votre intention est reçue et prise en compte. Vous n’avez même plus besoin de la réflexion alpha, car cela est instantané. Sachez simplement que cela fonctionne. Cependant, la partie qui semble prendre du temps — et cela fait partie de l’illusion que vous appelez réalité physique — c’est votre transformation pour être en concordance avec votre intention. Cela nécessite d’ajuster votre fréquence (de votre moi inférieur ou de votre moi manifesté) pour l’adapter aux nouvelles réflexions que vous créez.

Dans la pratique, les méthodes varient. Ce que je vous recommande, c’est de vous assoir et de méditer silencieusement chaque jour pendant 20 minutes, et de vous imaginer déjà là où vous voulez être. Imaginez devenir cette personne dont les désirs sont déjà manifestés. Sentez ce qu’elle ressent. Pensez comme elle pense. Vibrez sur sa fréquence. Modifiez l’énergie vibratoire de votre moi inférieur en conséquence.

Cette pratique permet à votre moi inférieur — votre être physique, manifesté — d’entrer dans la nouvelle réalité que vous avez créée avec vos pensées. Si vous n’alignez pas votre moi inférieur avec votre nouvelle réalité, alors vous ne pouvez accéder à votre nouvelle réalité que dans votre imagination, mais vous ne pouvez pas emmener votre corps physique avec vous. Si vous voulez amener votre corps physique, vous devez changer sa fréquence/vibration, afin que votre corps devienne compatible avec votre nouvelle réalité.

Remarquez que vous n’êtes pas votre moi inférieur. Votre être physique n’est qu’une de vos nombreuses créations manifestées. Cependant, il a sa propre fréquence, et cette fréquence limite l’étendue de son expérience. Votre vrai moi est illimité, et vous êtes libre d’imaginer tout ce que vous désirez. Lorsque vous imaginez quelque chose, cela devient réel instantanément. Toutefois, au début, vous ne pouvez y accéder que par vos sens non physiques.

Vous pouvez sentir sa présence dans vos pensées, mais vous ne le « verrez » pas pour le moment dans la réalité perçue physiquement avec vos sens physiques. La raison, c’est que vous n’avez pas encore emmené votre corps avec vous, et votre corps inclut vos sens physiques. Vos sens physiques restent sur leur ancienne fréquence (la dernière fréquence à laquelle vous les avez ajustés), de sorte qu’ils ne peuvent continuer à vous fournir que les informations sensorielles qui se trouvent dans leur zone de fréquence.

Concrètement, cela signifie que vous pouvez détecter un certain changement dans votre réalité physique que vous pourriez appeler une réflexion alpha. Un terme plus exact serait projection alpha. Ce que vous expérimentez est la projection de la nouvelle réalité non physique que vous venez de créer sur la gamme de fréquences de votre réalité perçue physiquement. En fonction de la gamme sensorielle actuelle de votre être physique (basée sur sa fréquence vibratoire), vous pouvez ne percevoir pratiquement aucun changement physique, ou vous pouvez percevoir un grand nombre de changements très vite.

Le rôle du temps

Le temps est l’un des facteurs de perception de votre moi physique. Vous pouvez refouler une nouvelle intention, et elle pourrait se manifester immédiatement dans la gamme de fréquences non physiques. Toutefois, votre moi physique perçoit la manifestation comme se produisant des heures, des jours ou des semaines plus tard — ou peut-être jamais. C’est parce que le temps lui-même fait partie de la projection des données perçues par votre moi physique. Ce qui rend le temps réel, c’est d’essayer de pénétrer la réalité à travers les perceptions sensorielles de votre être physique. Vous ne percevez pas la réalité elle-même ; vous percevez une projection de la réalité dans une matrice perceptive limitée dans le temps.

Imaginez un bébé. Un bébé n’a aucune notion du temps. Il vit pleinement dans le moment présent. Il n’a aucune patience. Lorsqu’il a faim, il réclame à manger. Il ne conçoit pas que la nourriture viendra plus tard. Il ne perçoit que le présent. Cela dit, comme ce bébé ajuste la gamme de fréquences de ses sens pour correspondre à la réalité physique de la planète terre, ses sens s’alignent avec la capacité de percevoir la réalité à travers la lentille — la projection — du temps linéaire. Le temps est donc un artéfact de vos sens physiques. Déconnectez-vous de vos sens physiques et le temps n’a plus de sens. Il n’y a aucun moyen de mesurer le temps sans vous servir de vos sens physiques.

Même si vous comptez des chiffres dans votre esprit, tout ce que vous avez, c’est le compte actuel, vos souvenirs actuels du « passé » et votre projection actuelle du « futur ». Le passé et l’avenir sont des projections du moment présent, mais ils ne sont pas réels lorsqu’il est question d’occuper une position l’espace-temps.

La notion d’utilisation des nombres (c’est-à-dire les unités de temps) comme mesure de la distance temporelle est strictement enracinée dans vos perceptions des sens physiques — en dehors de ces sens physiques, le temps est strictement un concept imaginaire. Le temps n’est pas pertinent dans un univers de pure conscience dépourvu de physicalité.

Écouter vos sens non physiques

À quel point la portée sensorielle de votre être physique est-elle limitée ? Pouvez-vous entrainer vos yeux et vos oreilles à percevoir une plus large gamme de fréquences ? Dans une certaine mesure, la réponse est oui, mais ces fréquences doivent d’une certaine manière être compatibles avec la réalité physique. Il doit y avoir un moyen de projeter les fréquences non physiques que vous souhaitez percevoir sur le plan physique. Ce n’est pas toujours possible. Vous pouvez utiliser des appareils comme les radios pour transformer des fréquences non physiques en projections physiquement perceptibles. Les fréquences électromagnétiques peuvent être traduites en ondes sonores. Toutefois, vous ne pouvez pas utiliser une radio pour écouter la fréquence de l’amour qui est aussi une fréquence non physique.

Si vous essayez de projeter l’amour dans un son, c’est comme si vous essayiez de faire passer une baleine dans le trou d’une aiguille. Ce qui sort de l’autre côté ne ressemblera même pas vaguement à une baleine, bien qu’il s’agisse de parties de la baleine. La matrice de projection de la réalité physique est tout simplement inadéquate pour représenter toute la gamme des fréquences non physiques en tant que perceptions des sens physiques. Seules quelques fréquences non physiques peuvent être projetées sur la réalité physique sans perdre beaucoup d’informations.

la réalité optimiser vos expériences

Heureusement, vous êtes bien plus qu’un être physique. Votre moi physique et vos projections des sens physiques ne sont que des équipements auxquels vous avez accès. Ne faites pas l’erreur de penser qu’ils vous représentent. Ce serait comme écouter la radio et penser que l’appareil correspond à votre oreille. Vos sens physiques ne sont que des convertisseurs de fréquence avec une portée limitée. Il y a beaucoup de choses qu’ils ne peuvent pas détecter avec précision. Si la seule information que vous considérez est celle qui peut être projetée à travers vos sens physiques, alors vous êtes complètement dénué de sens.

Afin de détecter une plus large gamme de fréquences, vous devez vous déconnecter de vos sens physiques et vous reconnecter à vos sens non physiques. La meilleure manière d’y parvenir, c’est de détendre physiquement votre corps et d’éliminer le plus d’informations sensorielles physiques possible. Fermez les yeux, faites du silence autour de vous, rendez-vous dans un endroit où l’odeur est neutre et la température agréable. Respirez profondément pendant un moment jusqu’à ce que votre sens du toucher devienne insensible. Cela se produira automatiquement si vous restez immobile et que vous laissez l’information répétitive et non modifiable saturer vos nerfs physiques.

Avec de la pratique, vous devriez être capable d’entrer dans cet état très rapidement, en quelques minutes. Encore une fois, la notion du temps qui passe fait simplement partie de la matrice de projection sensorielle physique. Une fois que vous vous déconnectez complètement de vos sens physiques, vous ne percevrez plus le passage du temps (sauf dans la mesure où vous continuez à vous associer à vos sens physiques et à traduire votre expérience non physique en un équivalent sensoriel physique).

Une fois que vous avez détourné votre attention de vos sens physiques, vous pouvez commencer à écouter vos sens non physiques. Essayez de ne rien sentir du tout dans votre corps physique. Rappelez-vous que vous êtes un être conscient et que votre corps n’est qu’un outil, un peu comme une radio. Si vous voulez percevoir des fréquences que la radio ne peut pas détecter, vous devez éteindre la radio et la mettre de côté pendant un instant. Si vous essayez de regarder la télévision et d’écouter la radio au même moment, il vous sera très difficile d’entendre ce qui se dit à la télé. De même, si vous voulez percevoir clairement la réalité à travers vos sens non physiques, il serait plus facile de vous déconnecter de vos sens physiques.

Comment « écouter » vos sens non physiques ? Tout d’abord, réalisez que cette forme d’écoute est une activité. Si vous vous déconnectez de vos sens physiques sans ouvrir par la suite vos sens non physiques, vous pouvez rester à l’écart de toute information sensorielle et ne rien percevoir du tout. Vous pouvez percevoir cela comme un état agréable pendant un certain temps, mais vous finirez par vouloir passer au niveau supérieur et commencer à écouter d’autres fréquences qui sont à votre disposition.

Explorons certains de vos sens non physiques.

L’intuition

Votre intuition est l’un de vos principaux sens non physiques primitifs. C’est le moyen le plus facilement accessible même lorsque vous continuez de vous associer avec vos sens physiques, car il s’agit essentiellement de la fréquence non physique la plus « forte ». Même dans ce cas, elle est beaucoup plus subtile que les fréquences physiques qui sont plus perceptibles. Pour accéder à votre intuition, essayez simplement de percevoir le canal de votre intuition une fois que vous avez désactivé vos sens physiques.

Étant donné que vous êtes déjà habitué aux formes sensorielles physiques, il est pratiquement certain que vous projetterez votre canal intuitif dans des images, des tonalités et des émotions mentales. Cependant, avec de la pratique, vous pouvez surmonter cette limitation et apprendre à percevoir un plus large éventail d’informations intuitives. Vous finirez par apprendre à distinguer votre canal intuitif de votre imagination et de vos émotions, tout comme un nourrisson apprend à distinguer les différents canaux d’informations que sont la vue, l’ouïe, le toucher, le gout et l’odorat.

Considérez votre intuition comme une antenne à large portée que vous tenez dans l’univers immatériel. Il capte les signaux les plus forts qui diffusent bruyamment. Grâce à votre intuition, vous pouvez percevoir les schémas énergétiques non physiques les plus forts. Beaucoup d’entre eux seront déjà sous forme physique et vous seront familiers. Par exemple, vous pouvez percevoir les énergies fortes d’autres personnes dans votre vie, les énergies fortes dans le monde en général comme la guerre et la violence, l’amour et la joie, et les énergies fortes dans votre propre moi non physique comme un sentiment de compassion ou de pouvoir.

Votre intuition peut détecter et interpréter une large gamme de fréquences. Elle est très flexible. Vous pouvez demander mentalement des informations sur n’importe quel sujet et si de fortes fréquences sont présentes, votre antenne intuitive les captera et les traduira en une sorte d’expérience sensorielle intérieure. Généralement, cela sera projeté sous forme d’images, de sons et de sentiments oniriques, mais encore une fois, vos perceptions intérieures ne doivent pas être limitées à leurs équivalents physiques.

La meilleure façon de développer votre intuition, c’est de vous entrainer encore et encore. Restez à l’écoute de ce canal. Plus vous faites cela, plus votre intuition s’auto-ajustera pour plus de clarté et de précision. Bien entendu, si vous ne l’utilisez pas, son réglage déviera. Ne vous attendez pas à ce que votre intuition soit précise et fiable si vous n’y prêtez presque jamais attention.

La télépathie

La télépathie est un autre sens non physique que vous pouvez capter. En écoutant et en diffusant vos pensées sur la bonne fréquence (contrôlée par vos intentions), vous pouvez communiquer avec les parties non physiques de tous les êtres humains que vous percevez avec vos sens physiques.

Un avertissement s’avère nécessaire : l’information télépathique est plus précise lorsqu’elle demeure sous une forme non physique. Une fois que vous commencez à mélanger la communication télépathique non physique avec la communication sensorielle physique, ne vous attendez pas à ce que les deux transmettent les mêmes informations. Ce serait comme espérer que votre radio et votre télévision diffusent la même information. Parfois, des appareils différents recueillent des informations similaires, mais ce n’est jamais exactement la même chose.

Très souvent, vos perceptions télépathiques non physiques seront très différentes de votre communication sensorielle physique (avec vos yeux, vos oreilles et votre bouche). La communication physique est limitée à une bande de fréquences bas débit et perd une précision énorme lorsque vous essayez de communiquer des idées non physiques. La communication immatérielle, cependant, a un bien meilleur débit.

la réalité

Par exemple, supposons que vous canalisiez par télépathie des informations provenant d’une entité non physique, puis que vous les mettiez sous forme écrite pour les partager avec d’autres personnes. L’information vous a peut-être semblé limpide lorsque vous l’avez perçue de façon non physique. Toutefois, lorsque vous partagez ce message sous forme physique, et que d’autres personnes le lisent en se servant de leurs sens physiques, une grande partie du sens se perd dans le processus. Cependant, si le texte sert « d’identificateur de station » qui permet à d’autres personnes de se connecter télépathiquement avec le même canal de communication non physique que vous avez utilisé, ils seront plus en mesure de capter les informations avec beaucoup plus de précision par le biais de leurs sens non physiques que s’ils essayaient d’analyser le message en question.

Imaginez que vous voyez les chutes du Niagara et que vous voulez partager cette expérience avec un ami. Si vous lui montrez simplement une photo que vous avez prise, la qualité ineffable de votre expérience ne sera pas partagée. Pour aider votre ami à vivre une expérience similaire à la vôtre, vous devriez l’emmener physiquement aux chutes du Niagara, afin qu’il puisse profiter des mêmes fréquences que vous. Lorsque vous comprimez ces fréquences dans une photographie, vous perdez trop d’informations sensorielles.

Le désir

La troisième et dernière fréquence de communication non physique que nous aborderons ici est le désir. L’intuition, c’est comme regarder autour de soi avec les yeux. La télépathie, c’est comme utiliser sa bouche et ses oreilles pour communiquer. Le désir est l’équivalent non physique du mouvement et de l’action physiques. Le désir est un canal de créativité.

Lorsque vous créez quelque chose de non physique en le désirant, cela se manifeste immédiatement sous une forme non physique. Si vous souhaitez imaginer une pomme, il vous suffit de vous accrocher à ce désir, et la pomme non physique est immédiatement créée. Vous pouvez percevoir sa présence de manière non physique en détectant son énergie par le biais de votre canal intuitif. Vous pouvez même la visualiser, mais la visualisation n’est pas nécessaire. Tout ce qu’il faut pour créer une pomme non physique, c’est de désirer la créer.

Si vous êtes en présence d’autres êtres non physiques, ils peuvent partager instantanément vos créations. Ainsi, si vous créez une pomme dans votre imagination en ce moment même, je peux la percevoir avec vous. Si je crée quelque chose d’immatériel et que vous écoutez avec votre intuition la sortie de fréquence de mon désir, vous percevrez aussi ce que je crée. De cette manière, je peux partager des idées ou des expériences avec vous instantanément et immédiatement.

Cependant, il est beaucoup plus difficile pour le canal du désir d’être perçu par vos sens physiques dans l’univers physique. Vos désirs se manifestent instantanément sous une forme non physique, mais vos sens physiques seront rarement en mesure de percevoir ces changements immédiatement. Pour commencer, vos sens physiques sont limités par la projection du temps. Ainsi, même si votre désir non physique se manifeste immédiatement, vos sens physiques ne capteront au mieux qu’un léger changement énergétique dans la direction de votre désir, étant donné que vos sens se règlent pour percevoir les nouvelles fréquences que vous avez créées. C’est comme si vos désirs s’étaient immédiatement manifestés derrière vous. Cependant, pour que vous puissiez les voir sous forme physique, vous devez tourner la tête.

En réalité, chaque fois que vous percevez physiquement une manifestation de vos désirs, vous percevez la projection du désir non physique.

Concentrez-vous sur la création de manifestations non physiques. N’essayez pas de manifester des projections physiques. Il s’agit là d’une distinction essentielle. Ce que vous voulez vraiment n’est jamais de nature physique. Vos désirs les plus réels et les plus profonds se situent toujours dans la zone des fréquences non physiques. Par exemple, vouloir de l’argent, du sexe ou un corps physique plus solide, sont de faux désirs, car ils ne sont que des projections du non-physique.

Vous ne désirez jamais réellement une projection, alors lorsque vous essayez de manifester directement des formes physiques, votre intention sera toujours faible. C’est comme essayer de satisfaire votre appétit avec une photo d’une banane au lieu d’une vraie banane. Vous pouvez peut-être le faire, mais la photo de la banane ne peut pas vraiment vous satisfaire, aussi délicieuse qu’elle puisse paraitre. Cette tentative vous frustrera probablement, et à la fin, vous aurez encore plus faim.

Plutôt que l’argent, ce que vous voulez vraiment expérimenter, c’est l’abondance, la gratitude et la diversité. Au lieu du sexe, ce que vous voulez expérimenter c’est l’amour, la connexion, le plaisir et la communion avec d’autres êtres conscients. Au lieu d’un corps solide, vous voulez faire l’expérience du rayonnement, de l’assurance et du pouvoir. Vous pouvez manifester tous ces désirs sous une forme non physique pour le moment.

Quoi que vous pensiez désirer sous forme physique, regardez le véritable désir non physique qui se cache derrière. Puis concentrez toute votre énergie à créer et manifester vos désirs non physiques étant donné que c’est ce que vous voulez vraiment. Un jour, vos sens physiques finiront par rattraper leur retard et vous verrez bientôt ces désirs se concrétiser. Toutefois, ce ne sera pas la forme physique qui vous comblera. Le sens le plus profond est toujours porté par les fréquences non physiques.

N’ayez jamais l’intention de faire quoi que ce soit de physique. Ayez toujours une intention non physique, et laissez la projection physique se faire elle-même.

Il existe d’autres canaux de perception non physiques comme les rêves, mais l’intuition, la télépathie et le désir sont les plus faciles d’accès.

Pourquoi la réalité fonctionne-t-elle ainsi ? Quel est l’intérêt ?

Si vous avez choisi d’expérimenter la vie en tant qu’être physique, c’est pour avoir l’opportunité d’expérimenter la croissance. Vous vouliez expérimenter la réalité comme un continuum progressif, afin de pouvoir explorer les lacunes entre vos pensées. Ces lacunes ne peuvent pas être explorées dans la réalité non physique. Vous devez donc entrer dans la zone des fréquences physiques pour y voir plus clair. Vous avez besoin de comprendre le concept de temps linéaire pour explorer ces lacunes.

Dans les fréquences strictement non physiques, il n’y a pas de croissance, pas de sens du changement se produisant avec le temps. Chaque pensée se projette instantanément. La réalité ne se décline pas en douceur ; elle change continuellement. Accrochez-vous simplement à une pensée et elle devient réelle. Il n’y a aucun sens de progression d’une réalité à l’autre. Étant donné que vos pensées peuvent changer de façon aléatoire, votre réalité change aussi.

Il est en effet impossible d’imposer un sentiment de continuité dans les fréquences purement non physiques. Pouvez-vous maintenir vos pensées dans un flux continu de progression logique, où il n’y a pas de discontinuités, pas de changements hors séquence ? Vous ne pouvez probablement même pas faire cela pendant cinq minutes.

En réalité, il existe de multiples zones de fréquences où la continuité peut être assurée. L’univers physique n’est que l’une d’entre elles.

Si vous vous retrouvez projeté dans la zone de fréquence physique, c’est spécifiquement pour expérimenter le temps. Le temps vous permet d’assister à un déroulement progressif d’une réalité physique à l’autre. La réalité physique est toujours en train de rattraper vos pensées les plus fortes. Si vous avez des pensées fortes et cohérentes, votre réalité physique reflètera bientôt ces pensées. Si, cependant, vos pensées sautent dans tous les sens et sont incohérentes, votre réalité physique continuera aussi à changer de direction.

réalité physique

Soyez maitre de votre réalité

Imaginez que la réalité physique soit votre chien de compagnie. Supposons que le chien ait une position sur une sorte de carte virtuelle et que chaque endroit sur la carte représente une réalité physique du moment présent que vous pourriez vivre. La position du chien correspond donc à votre expérience actuelle de la réalité physique. Lorsque le chien bouge, votre réalité physique change. Par exemple, si votre chien passe d’une position de manque à une position d’abondance, dans votre réalité physique vous deviendrez plus riche à mesure que le chien se déplace.

Chaque fois que vous avez une pensée forte, vous appelez votre chien : « Ici, mon garçon ! » Votre chien commence alors à courir vers vous. Cependant, si vous passez à une autre pensée avant que votre chien ne vienne vers vous, c’est comme si vous vous téléportiez à un nouvel endroit et que vous criez à nouveau : « Ici, mon garçon ! » Maintenant, votre chien change de direction et commence à courir vers vous une fois de plus. Si vous continuez de sauter dans tous les sens, en appelant votre chien de différents endroits, la trajectoire de votre chien sera désordonnée et aléatoire. Néanmoins, si vous restez au même endroit et que vous continuez d’appeler votre chien du même endroit, il courra directement vers vous.

Dans les zones de fréquences non physiques, lorsque vous appelez votre chien, il apparait instantanément à vos côtés. Vos désirs se manifestent instantanément. Cela peut sembler une expérience agréable à vivre, et c’est certainement le cas, mais l’inconvénient est que vous ne pourrez jamais explorer les écarts entre vos désirs. Si vous voulez faire l’expérience d’une réalité particulière, vous devez avoir une intention précise. Vous ne pouvez pas explorer les réalités potentielles qui se trouvent dans les écarts entre vos pensées. Ainsi, votre propre imagination limite en fait les expériences que vous pouvez avoir. Si vous ne pouvez pas les imaginer, vous ne pouvez pas non plus les expérimenter.

Ce qui est merveilleux dans la réalité physique, c’est que vous pouvez amener votre chien à parcourir des zones que vous n’avez jamais visitées, des endroits que vous ne pouvez même pas imaginer. Cela signifie que vous pouvez faire l’expérience de réalités que vous ne pouvez même pas imaginer. Il s’agit d’une expérience extrêmement puissante, qui éveille la conscience et l’imagination, et qui permet à tout être non physique de développer son imagination. Par conséquent, l’univers physique est une zone de fréquences extrêmement célèbre à visiter.

Ce que vous avez peut-être oublié, c’est que votre chien répond toujours à vos appels. Si vous oubliez cela, vous pouvez commencer à courir après votre chien au lieu de l’appeler. Vous pouvez même reprocher à votre chien de vous avoir conduit dans un endroit indésirable (comme la pauvreté, la solitude, un travail insatisfaisant, une mauvaise santé, etc.) Néanmoins, vous ne pouvez pas en vouloir à votre chien pour cela. Même ainsi, c’est un mode de vie tout à fait valable. Certains êtres qui arrivent à ce niveau décideront : « Je suis d’accord pour laisser le chien courir comme un fou pendant un moment ». Vous pouvez encore apprendre beaucoup de cette manière parce que le chien visitera des endroits que vous n’avez jamais visités.

Vos sens physiques peuvent vous dire : « C’est une réalité désagréable à vivre », mais en même temps, votre moi non physique ressent : « C’est une réalité que je n’ai jamais vécue auparavant. J’apprends tellement de choses. Je ne pourrais même pas imaginer quelque chose du genre si j’avais essayé ».

Si vous voulez changer votre conception de la réalité physique, vous devez guider votre chien. Il vous suivra fidèlement. Cependant, vous devez toujours avoir l’intention d’adopter une nouvelle position et permettre à votre chien de venir à vous. Accrochez-vous fermement à vos intentions et laissez votre réalité physique se rattraper progressivement. Si vous continuez à vérifier l’emplacement de votre chien (c’est-à-dire en réagissant à la réalité au lieu de la créer consciemment), cela reviendrait à rencontrer votre chien et lui dire : « Arrête ! » Chaque fois que vous faites cela, votre réalité stagnera. Cela conviendrait si vous voulez profiter d’une certaine expérience pendant un certain temps. Toutefois, si vous souhaitez continuer de grandir, vous devez prendre votre chien en charge et l’orienter là où vous voulez aller.

* * *

Il n’y a pas de « mauvaise » manière de vivre la réalité physique. Vous apprendrez beaucoup de choses que vous preniez au sérieux l’expérience ou que vous la laissiez se dérouler passivement. Néanmoins, si vous trouvez votre réalité physique actuelle désagréable ou si vous avez été coincé dans un certain endroit plus longtemps que vous ne le souhaitiez, sachez que cela se produit parce que vous y maintenez votre corps physique et vos sens physiques avec vos propres pensées. Vous appelez votre chien à cet endroit encore et encore. Votre chien est très obéissant, donc il ne vous quittera pas. Si vous voulez expérimenter quelque chose de nouveau, vous devez d’abord le créer dans votre imagination et garder ces pensées assez longtemps pour que votre chien puisse les rattraper.

En faisant cela, accordez-vous la permission d’expérimenter pleinement le chemin qui se déroule d’une réalité physique à l’autre. Après tout, c’est la raison pour laquelle vous êtes là.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Pour finir, je vous invite à suivre la vidéo ci-après. Elle explique comment vivre dans une réalité parallèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *