Créer votre vision

Note : cet article est une traduction de l’article Creating Your Vision de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

VisionQuand vous notez vos objectifs sur papier, votre but principal est de créer une nouvelle vision de ce que vous désirez expérimenter ensuite dans la vie, pour pouvoir commencer à faire de cette vision une réalité.

Alors que faire quand vous vous asseyez pour écrire une nouvelle vision pour votre vie, et que vous vous retrouvez avec beaucoup de blancs dont vous n’êtes pas sûr ?

Devinez.

C’est vraiment aussi simple que ça. Faites simplement une tentative. Ne vous inquiétez même pas de trouver la meilleure possibilité. Trouvez simplement quelque chose qui semble globalement raisonnable.

Donc prenez cette supposition et suivez-la. Écrivez 1 ou 2 paragraphes pour décrire la vision qui vous vient à l’esprit quand vous pensez à cette direction possible.

Assurez-vous que votre vision est écrite avec des descriptions positives et au présent. Ajoutez de l’émotion à votre vision. Incluez ce que vous vous attendez à ressentir (« Je suis ravi d’être… », « Je suis profondément reconnaissant parce que… »).

Ne vous souciez pas que votre supposition soit juste ou non à ce stade. À vrai dire, peu importe qu’elle soit juste ou non. C’est une question de convenance. Vous êtes libre de faire tous les choix que vous désirez. Vous voulez simplement identifier les choix qui ont du sens pour vous. Vous voulez faire des choix où vous pouvez vous attendre à un résultat très positif.

Ensuite, relisez cette description une ou deux fois par jour. En le lisant, imaginez que c’est déjà réel. Voyez-vous en train de le vivre. Cela ne devrait prendre qu’une minute ou deux de faire cette partie de visualisation pour un seul objectif, peut-être 30 secondes si vous y êtes habitué.

En imaginant votre vision comme étant réelle, remarquez comment vous vous sentez. Est-ce que cela vous fait vous sentir vraiment bien ? Est-ce que cela vous parle à un niveau émotionnel ? Ou est-ce que vous avez une sensation neutre ou négative ? Ressentez-vous de l’hésitation ou de la résistance ?

Assez souvent, quelque chose va vous paraître un peu erroné quand vous visualiserez votre vision. C’est tout à fait normal. Si c’est une sensation très vague de malaise, renouvelez simplement cette vision quotidiennement pendant plusieurs jours de plus. Permettez à votre esprit de s’étendre et de jouer avec cette vision un peu plus à chaque fois.

Finalement vous sentirez si la vision est bien telle qu’elle est ou si elle nécessite quelques ajustements.

Votre vision peut être très bien dès le début. Peut-être qu’elle vous paraîtra super chaque fois que vous l’imaginerez. Vous savez que vous le voulez. Vous le convoitez quasiment. C’est super. Vous avez trouvé un point d’ancrage. Tenez-vous à cette vision, et renouvelez-la chaque jour. Cela vous aidera à imprimer la vision dans votre subconscient. Généralement, en l’espace d’un mois ou deux (parfois beaucoup moins), vous verrez des preuves que cette vision est déjà en train de devenir réelle pour vous.

Une autre possibilité est qu’en imaginant votre vision, votre esprit commence à l’ajuster de diverses façons. Il va le tordre dans une direction légèrement différente ou ajouter plus de détails pour l’améliorer. Continuez à renouveler cette vision jusqu’à ce qu’elle devienne un point d’ancrage, ou il deviendra clair que cette vision ne fonctionne simplement pas.

Et finalement, vous pourriez vous retrouver dans une situation où votre vision ne se déroule pas d’une façon qui vous semble bonne. Peut-être que c’est incohérent intérieurement. Peut-être que cela n’est pas en adéquation avec d’autres aspects de votre vie. Dans ce cas, demandez-vous Qu’y a-t-il dans cette vision qui ne me plaît pas ?

Prenez note des détails de cette vision qui ne fonctionnent pas pour vous. Cela peut-être utile de les écrire. C’est un moment où cela ne pose pas de problème que certaines choses soient négatives. Identifiez les aspects de cette vision qui posent problème.

Ensuite demandez-vous comment vous pouvez réarranger ces aspects incohérents pour créer une meilleure vision. Peut-être que les problèmes sont mineurs et que vous pouvez passer à des détails différents pour améliorer cette vision. Ou peut-être que les problèmes sont si profonds que vous sentez qu’il est mieux de balancer toute la vision et de recommencer à zéro avec une vision totalement différente. Ou peut-être que vous vous trouvez quelque part au milieu.

Quoi qu’il arrive, ce n’est absolument pas grave. Vous utilisez votre imagination pour bêta-tester votre vision, en faisant défiler votre vision via le filtre de vos sensations. Si cela ne vous convient pas, vous savez que quelque chose est erroné et a besoin d’ajustements.

Si vous continuez à garder une vision qui vous semble erronée, vos sensations négatives vont vous empêcher de la faire devenir réelle. Donc il est important de vous soucier de vos sensations. Garder une vision qui ne vous semble pas bonne est une perte de temps. Garder une vision qui ne vous fait rien ressentir de spécial est aussi une perte de temps.

Une fois que vous mettez à jour votre vision pour corriger les problèmes, répétez le processus. Écrivez votre nouvelle vision. Puis visualisez-la quotidiennement pendant plusieurs jours. Notez comment vous vous sentez. Utilisez vos sensations pour identifier vos problèmes. Puis retouchez votre vision pour tenter de corriger les problèmes.

C’est un processus itératif. Vous ne trouverez probablement pas la vision parfaite pour vous dès la première tentative. Vous ne la trouverez probablement pas non plus à la deuxième ou à la troisième tentative. Mais à chaque passage, vous vous rapprocherez de vos véritables désirs.

Quand vous avez finalement une vision qui passe vos filtres émotionnels, elle a tendance à se manifester très rapidement. J’ai vu des transformations incroyablement rapides dans ma vie quand j’ai atteint ce stade. Parfois une nouvelle vision apparaît dès le lendemain, comme si elle attendait que j’entre en adéquation avec elle. D’autres fois j’ai vu des miettes de pain m’y mener tout droit.

Je revois mes visions écrites chaque matin. J’ai quelques paragraphes pour chaque domaine de ma vie : carrière ; finances ; santé ; relations, famille et vie sociale ; flux de travail et ordre ; personnel et spirituel ; et style de vie, voyage et aventure. Vous n’êtes pas obligé d’utiliser les mêmes catégories. Je trouve simplement cela utile pour m’assurer que je crée une vision pour chaque aspect important de ma vie.

Si vous ne créez pas une vision pour chaque aspect de votre vie, quelqu’un d’autre le fera pour vous. Les intentions des autres vont remplir les blancs. Vous savez, vous travaillez toujours pour accomplir une vision. Soit vous créez et accomplissez votre propre vision, soit vous travaillez sur la vision que quelqu’un d’autre a pour vous. Il n’y a pas de neutralité. Si vous ne créez pas votre propre vision, alors vous accomplissez avec obéissance un mélange de vision créé par les autres, comme la vision selon laquelle vous devriez être un bon citoyen qui paye ses impôts, qui vous devriez vous lier aux autres d’une certaine façon et vivre d’une certaine façon, et que vous devriez gérer vos affaires d’une certaine manière, et ce jusqu’à votre mort. Si vous adorez la vision que la société s’attend à ce que vous accomplissiez, alors il est inutile de créer votre propre vision. Mais si vous aimeriez tenir les rênes de votre propre destinée et diriger votre vie plus consciemment, alors vous devez absolument créer une vision personnelle.

Par défaut, vous visualisez un statu quo. Sans une vision plus large pour occuper vos pensées, vous allez naturellement succomber à l’habitude de penser à ce que vous avez déjà, et vous allez souvent ressentir des émotions ce faisant. C’est exactement la façon dont vous exprimez l’intention de manifester plus de ce que vous avez déjà. Donc, par défaut, vous avez automatiquement l’intention de continuer à obtenir ce que vous obtenez déjà.

C’est pourquoi il est plutôt idiot de vous plaindre de vos problèmes. Parfois les gens viennent sur nos forums de discussion et écrivent de longs posts pour expliquer ce qu’ils vivent dans la vie et ce qu’ils n’aiment pas. Ce qu’ils ne réalisent pas est que ce qu’ils font est exactement le processus nécessaire pour s’assurer de continuer à vivre la même chose. Ils imaginent leur passé et leur présent en l’écrivant, et ils ont des sentiments forts ce faisant. Ils utilisent le pouvoir de la vision pour créer un futur qui ressemble à leur passé et à leur présent.

Si vous voulez créer quelque chose de différent de ce que vous obtenez déjà, ne faites PAS ce que j’ai décrit dans le paragraphe précédent. C’est stupide. C’est l’exact contraire d’une solution intelligente. Ne faites cela que si vous voulez être stupide. Et si vous voyez quelqu’un qui fait cela, donnez-lui le lien vers cet article, pour qu’il puisse comprendre pourquoi cela ne peut pas fonctionner, et pour qu’il puisse avoir la motivation de commencer à créer une nouvelle vision, même s’il faut deviner au début.

Au lieu de revoir et de remanier ce que vous ne voulez pas, créez la vision de ce que vous voulez vraiment. Si vous sentez un besoin de poster quelque chose en ligne, parlez de vos rêves et de vos désirs. Écrivez un post long et plein d’émotions à propos de ce que vous voulez le plus expérimenter dans la suite de votre vie. De cette façon, vous ne ferez pas la terrible erreur de renforcer ce que vous obtenez déjà. J’aime faire cela publiquement au moins une fois par an en écrivant à propos de mon principal objectif à l’avance pour l’année à venir. Ce qui est vraiment cool là-dedans est que quand je partage ma vision en public, certaines personnes vont trouver que ma vision leur parle également, et ils me proposent de m’aider à en faire une réalité. Cette aide n’arriverait pas si je ne me sentais pas aussi bien à propos de ce que je veux créer au point de vouloir le partager publiquement. Votre volonté de partager vos désirs publiquement est un bon test pour savoir si vous êtes prêt à les vivre dans la réalité.

Si vous n’aimez pas ce que vous obtenez déjà, la meilleure chose que vous puissiez faire est de l’ignorer. Tournez-lui le dos. Arrêtez de vous en plaindre. N’y accordez que l’attention minimum essentielle. Tournez le gros de votre attention (et de vos émotions) vers la nouvelle vision que vous avez créée. Passez plus de temps à vivre dans la nouvelle réalité que vous avez créée que dans l’ancienne que vous souhaitez laisser derrière. Cela va rapidement façonner une nouvelle réalité dans votre vie sous forme physique. Ne vous souciez pas d’être parfait. Faites simplement du mieux possible. Plus vous pouvez éloigner votre attention de votre passé et la concentrer sur votre nouvelle vision, mieux c’est. Plus vous pratiquez cela, plus cela devient facile.

« Suivre le mouvement » n’a de sens que si vous suivez le mouvement de votre propre vision. Si vous n’avez pas une vision claire et que vous n’essayez pas de vivre de telle façon que vous allez suivre ce mouvement, tout ce que vous faites est de suivre le mouvement du conditionnement social. Cela signifie simplement que vous allez suivre le mouvement de la vision sociale par défaut pour vous. Il y aura bien un mouvement à suivre, mais il peut être chaotique par moments, et cela avance généralement très lentement. Mais si vous aimez ce que vous vivez et que vous aimez le rythme actuel de votre vie, alors techniquement il n’y a rien de mal à suivre le mouvement social. C’est une option qui vous est disponible.

Personnellement je ne suis pas un grand fan du fait de suivre le mouvement social. Je trouve cela terriblement lent. Avec ma propre vision claire, je peux créer en moins d’un mois quelque chose qui prendrait autrement des années à créer si je suivais le rythme du mouvement social. Un individu peut fortement surpasser une masse qui avance à la vitesse de ses membres les plus lents.

Continuez à ajuster votre vision si vous ressentez le besoin de le faire. Continuez à le renouveler une ou deux fois par jour. Ressentez ce que cela fait d’être là. Finalement, vous créerez une vision qui vous semblera si bonne que vous aurez un immense plaisir à simplement vous asseoir et l’imaginer comme réelle. Vous pourriez atteindre le stade où vous préfèreriez vivre dans votre réalité imaginée que dans votre réalité physique actuelle. C’est ce qui crée les changements qui font de votre vision une réalité.

Joyeuse manifestation ! 🙂

Crédits photo : © Sergey Nivens – Fotolia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *