Les orgasmes : Boostent-ils ou drainent-ils votre énergie ?

les orgasmesL’an dernier, un ami m’a envoyé un exemplaire du livre Cupid’s Poisoned Arrow : From Habit to Harmony in Sexual Relationships. Ce livre porte sur comment faire l’amour sans avoir d’orgasme. Il explique en détail les effets d’épuisement et de déséquilibre mental causés par l’orgasme (que ce soit seul ou avec un partenaire). Il présente également une technique pour faire l’amour sans orgasme appelé karezza. Elle est recommandée pour tous les genres.

J’ai également vu plusieurs de mes amis (presque exclusivement des hommes) travailler sur des défis de croissance personnelle liés aux orgasmes, à la masturbation et à la dépendance à la pornographie. Certains ont trouvé de l’aide sur le site Your Brain on Porn. Un certain nombre d’entre eux ont relevé plusieurs défis dans ce sens avec plus ou moins de succès. D’autres ont loué les avantages qu’il y a à cesser la masturbation ou à arrêter d’avoir des orgasmes pendant des mois. Ils ont en effet affirmé que cela leur donne plus de vitalité, d’énergie et/ou d’ambition.

Il y a aussi des membres de mon club dédié à la croissance personnelle qui s’entraident pour relever divers défis dans ce sens.

De plus, en me basant sur les courriels que j’ai reçus au fil des années, je sais que bon nombre de mes lecteurs luttent avec la dépendance à la pornographie et d’autres déséquilibres sexuels. Bien souvent, je constate comment ces habitudes négatives influencent leur productivité.

Je suis longtemps resté silencieux à observer les gens relever ces défis. Je n’avais pas l’impression d’avoir grand-chose à leur offrir comme aide ou soutien. La raison derrière cela est que je n’ai pas été capable de relier les points entre ces expériences rapportées et mes propres expériences sexuelles. En lisant Cupid’s Poisoned Arrow, par exemple, je me suis senti déconnecté des mots de l’auteure, incapable de comprendre les effets négatifs de l’orgasme qu’elle partageait. Je suis certain que beaucoup de gens ont trouvé ce livre intéressant, mais le lire a été très fastidieux pour moi.

J’ai discuté de certaines idées du livre avec Rachelle, ma petite amie et la partenaire sexuelle la plus incroyable que j’ai eu ces huit dernières années. Les idées développées dans le livre semblaient également la laisser perplexe. L’idée selon laquelle les orgasmes étaient épuisants ou mentalement déséquilibrants ne correspondait pas à nos expériences réelles.

Je trouve que les orgasmes sont généralement dynamisants et apportent de la joie. Je pourrais trouver l’acte sexuel légèrement épuisant si j’étais vraiment fatigué au début. Si cependant, je me sens bien au début, j’ai tendance à me sentir encore mieux après. C’est plus agréable d’avoir un orgasme avec un partenaire d’après mon expérience, mais même un orgasme en solo ne devrait pas être épuisant. En fait, l’orgasme peut avoir un effet calmant, relaxant et équilibrant qui semble soulager le stress et favoriser le bien-être.

Nos expériences sexuelles positives ont peut-être quelque chose à voir avec la façon dont Rachelle et moi nous connectons, c’est-à-dire avec beaucoup d’énergie cardiaque. Elles sont aussi peut-être dues à d’autres facteurs tels que le fait que nous sommes tous les deux végétaliens depuis de nombreuses années.

Je peux dire avec certitude que le plaisir que procure l’acte sexuel s’est nettement amélioré. Il m’est désormais plus facile de me sentir fortement excité (aussi bien physiquement qu’émotionnellement). De plus, les orgasmes sont devenus encore plus agréables après que j’ai consenti de gros efforts de désintoxication (j’ai en effet pris une variété de substances pour éliminer des toxines hors de mon corps). Alex Bloom a également parlé d’importantes améliorations sur le plan sexuel sur son site Web de désintoxication. Voici un extrait :

J’avais souffert de tous ces problèmes par le passé. Ils ont endommagé ma vie et ma confiance sexuelles. J’avais des problèmes d’éjaculation précoce, une dysfonction érectile ; le sexe était la toute dernière chose que j’avais à l’esprit. Toutes les fois où j’avais un orgasme, j’étais tellement épuisé que j’avais l’impression d’avoir donné naissance à des triplets éléphants. Maintenant, heureusement, je n’ai plus aucun problème d’érection. De plus, bizarrement, je me sens mieux et un peu plus productif après un orgasme. Je me sens également parfois sexuellement excité simplement en regardant un mannequin ou en parlant à une représentante du service clientèle au téléphone.

Je me demande si l’effet drainant de l’orgasme peut être dû à une accumulation des toxines chez de nombreuses personnes. Le système de reproduction est particulièrement sensible aux toxines. Et lorsque les gens éliminent ces toxines de leur corps, ils remarquent généralement des changements positifs sur le plan sexuel.

J’ai aussi remarqué une différence positive lorsque je consomme des aliments 100% crus. Même si je ne le fais que durant une semaine, avoir des relations sexuelles en consommant uniquement des aliments crus est toujours plus agréable que les relations sexuelles que j’ai lorsque je consomme des aliments normalement cuits. Je sens un flux d’énergie plus fort dans tout mon corps, les orgasmes sont plus holistiques et moins ponctuels, et la connexion du cœur avec mon partenaire est plus profonde et plus affectueuse. Quant à l’épuisement, je ne le ressens guère !

Quand je mange aussi sainement que je sais le faire, le lien entre mes expériences sexuelles et la propreté de mon organisme devient évident. Lorsque je me relâche un peu (en étant toujours 100% végétalien), il devient un peu plus difficile de sentir ce lien au quotidien. Cependant, je vois comment cela se passe sur une plus longue période de temps, surtout que je continue d’investir dans la désintoxication.

Nous vivons dans un monde très exposé aux toxines. Ce monde est très différent du monde peu contaminé dans lequel notre espèce a évolué. J’estime donc qu’il est essentiel de continuer d’investir dans la désintoxication, et je pense continuer de le faire aussi longtemps que je vivrai dans un corps humain sur cette planète. Nous savons déjà que notre corps contient des niveaux détectables de pesticides, d’herbicides, de métaux lourds et de divers produits chimiques qui n’existaient même pas sur terre avant le siècle dernier. Ce que nous ne savons pas encore, c’est à quel point ces substances dégradent nos fonctions mentales, physiques et émotionnelles.

Pour aborder les problèmes sexuels, y compris les dépendances liées au sexe, vous pouvez les considérer comme un canari dans une mine de charbon. Vous pouvez considérer de tels problèmes comme un déclenchement précoce du système d’alerte de votre corps qui vous notifie que quelque chose ne va pas à l’intérieur. Maintenant, au lieu de blâmer votre manque de discipline, vous auriez peut-être plus de facilité à faire des progrès si vous traitiez d’abord le problème au niveau physique (le cerveau et le corps), au lieu d’essayer de résoudre ces problèmes au niveau interne (l’esprit et la pensée).

l’orgasme

Assurez-vous d’avoir un cerveau sain, et vous constaterez peut-être que l’orgasme vous rend beaucoup moins dépendant et que vous n’éprouvez pas non plus le besoin de vous masturber. Vous pourriez aussi vous sentir plus attiré par un partenaire affectueux, peu exposé aux toxines. Vous profiterez davantage d’une sexualité centrée sur le cœur… et les orgasmes énergisants feront office de cerise sur le gâteau.

Si vous trouvez que les orgasmes sont épuisants ou mentalement et émotionnellement déséquilibrants, cela peut être le signe de problèmes plus profonds. Même si vous pouvez éviter l’épuisement déclenché par l’orgasme en évitant ou en réduisant vos orgasmes (vous pouvez ressentir un certain soulagement ou un regain d’énergie en agissant ainsi), vous n’avez peut-être pas encore réglé le problème physique sous-jacent, qui pourrait continuer de s’aggraver.

Il se peut que vous continuiez d’enregistrer une accumulation graduelle et cumulative de toxines dans votre corps qui pourrait mener à d’autres formes de dégradation physique, mentale et émotionnelle. En évitant l’orgasme, vous avez peut-être réussi à étouffer le canari, de sorte que vous n’avez plus à écouter son chant plein d’angoisse. Le fait de désactiver le système d’alerte précoce de votre corps vous servira-t-il à long terme ? Ou allez-vous simplement vous préparer à de pires problèmes à mesure que la dégradation cumulative se poursuivra ?

Si vous obtenez de bons résultats en ne vous masturbant pas ou en vous privant d’orgasmes pendant un certain temps, ou si vous trouvez de tels défis intimidants, réalisez qu’il existe d’autres façons d’aborder ces problèmes relatifs à la sexualité. Vous pourriez plutôt considérer votre expérience de la sexualité comme un indicateur important. Et si cet indicateur s’embrouille, alors au lieu d’essayer d’y tourner le dos, vous pourriez vous servir de cet indicateur pour apporter des améliorations plus profondes à votre santé globale et à vos habitudes de désintoxication. Dans le cadre de ce processus, vous pourriez renforcer votre capacité à avoir d’agréables orgasmes sans perte de vitalité. En fait, vous pouvez finalement trouver comme moi que les orgasmes semblent augmenter votre sentiment de vitalité.

Je préfère continuer d’avoir des orgasmes énergisants qui favorisent des sentiments positifs de bien-être, de préférence avec un partenaire qui aime aussi avoir des orgasmes. Je ne conçois pas que cela puisse constituer un problème. Pour moi, cela ne crée pas nécessairement une dépendance ou un déséquilibre. Je considère l’orgasme comme un indicateur de bonne santé et de vitalité et comme une expérience agréable à partager pour la connexion, l’attachement, le bonheur pur et le plaisir. Pour continuer de vivre de telles expériences sans nous sentir épuisés, nous devons peut-être vivre et manger différemment. Et, vous le savez, les avantages en valent la peine.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Avant de prendre congé de vous, je vous invite à suivre la vidéo suivante. Elle présente BURNING MAN, un festival “Sexe et Séduction” ouvert à tous qui peut être un moyen de vivre d’intéressantes aventures.

Un commentaire

  • LOL! Pour un vidéo sur le sexe, tu parles souvent de se bouger les fesses! :). Je suis d’accord pour dire que le sexe c’est juste normal. Il est même sublimer dans le Kama Sutra. Et puis sans lui…on serait pas là aujourd’hui à en parler. 🙂

1 Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *