10 raisons pour lesquelles vous ne devriez jamais avoir de religion

la religionBien qu’il soit louable de travailler consciemment à votre développement spirituel, rejoindre une religion établie comme le christianisme, l’islam ou l’hindouisme est l’une des pires façons d’y parvenir. Dans cet article, je vais partager 10 raisons pour lesquelles vous devez finalement abandonner le bagage de la religion organisée si vous souhaitez avoir une vie consciente pour de bon.

Étant donné que le christianisme est actuellement la religion la plus populaire du monde, je pencherai cet article vers les défauts omniprésents du christianisme. Cependant, vous constaterez que la plupart de ces points s’appliquent tout aussi bien aux autres grandes religions (oui, même au bouddhisme).

1. Spiritualité pour les nuls

Si vous avez le niveau de conscience d’un escargot et que votre pensée est embourbée dans la honte et la culpabilité (avec peut-être une touche de toxicomanie ou des pensées suicidaires), alors l’adhésion à une religion peut vous aider à atteindre un niveau de conscience supérieur. Votre état d’esprit, cependant, demeure incroyablement dysfonctionnel. Vous avez simplement échangé une forme de pensée erronée contre une autre.

Pour les personnes raisonnablement intelligentes qui ne souffrent pas de problèmes majeurs d’estime de soi, la religion nuit à la conscience. Bien que certaines croyances religieuses puissent être habilitantes, dans l’ensemble, la décision de s’adonner officiellement à une religion ne fera que charger votre esprit d’un lourd fardeau de fausses notions.

Lorsque vous souscrivez à une religion, vous remplacez une pensée focalisée et indépendante par la nébuleuse pensée de groupe. Au lieu d’apprendre à discerner la vérité par vous-même, on vous dit quoi croire. Cela n’accélère pas votre croissance spirituelle ; au contraire, cela freine votre développement conscient continu. La religion est l’interrupteur de l’esprit humain.

Laissez la mythologie derrière vous et apprenez à penser par vous-même. Votre intellect est un meilleur instrument de croissance spirituelle que tout enseignement religieux.

2. Perte de la perception de la profondeur spirituelle

L’une des pires erreurs que l’on puisse faire dans la vie, c’est d’attacher son identité à une religion ou une philosophie particulière, par exemple en disant « je suis chrétien », « je suis bouddhiste » ou « je suis musulman ». Cela force votre esprit à rester dans une perspective fixe, vous privant de la perception de la profondeur spirituelle et limitant considérablement votre capacité à percevoir la réalité avec précision. Si cela vous semble une bonne idée, vous devrez probablement vous arracher un œil aussi. Vous serez certainement mieux avec une perspective unique et fixe au lieu d’avoir à considérer deux flux d’images séparés… à moins bien sûr que vous ne vous attachiez à la vision stéréoscopique.

Les « vérités » religieuses sont intrinsèquement enracinées dans une perspective fixe, mais la vérité réelle est indépendante de la perspective. Quand vous confondez les enseignements religieux avec la vérité, vous confondez les ombres avec les sources de lumière. Par conséquent, vous vous condamnez à trébucher dans l’obscurité, dans la confusion la plus totale. La clarté reste toujours insaisissable, et la meilleure réponse que vous obtenez est que la vie est un grand mystère. Les mystères religieux, cependant, ne naissent pas de ce qui est vraiment inconnaissable. Ils naissent des limites de la tentative de comprendre la réalité à partir d’un cadre de référence fixe.

Une approche plus intelligente consiste à considérer la réalité à travers une variété de perspectives différentes sans essayer à tout prix de mettre vos perceptions dans un cadre religieux artificiel.

avoir une religion est une forme de spiritualité

3. Système d’obéissance monté de toute pièce

Les religions sont des hiérarchies autoritaires conçues pour dominer votre libre arbitre. Ce sont des structures de pouvoir qui visent à vous convaincre d’abandonner votre pouvoir au profit de ceux qui aiment dominer les gens. Quand vous optez pour une religion, vous vous inscrivez à un programme de formation pour devenir un larbin qui ne réfléchit pas. Les religions ne se présentent pas comme telles, mais c’est essentiellement ainsi qu’elles fonctionnent.

Les religions sont très efficaces pour transformer les êtres humains en moutons. Elles font partie des instruments les plus puissants de conditionnement social. Elles agissent en dégradant votre confiance dans votre propre intellect, vous convainquant progressivement de mettre votre confiance dans une entité externe, telle qu’une déité, une figure en vue, ou un grand livre. Bien sûr, ces instruments sont habituellement contrôlés par ceux qui administrent le programme de formation des larbins. Simplement en vous convainquant d’abandonner votre pouvoir à quelque chose en dehors de vous-même, la religion vous conditionnera à être plus faible, plus docile et plus facile à contrôler. Les religions promeuvent activement ce processus d’affaiblissement comme s’il était bénéfique, en le désignant communément avec le mot « foi ». Ce dont elles font en fait la promotion, c’est la soumission.

Les religions s’efforcent de vous remplir la tête de tant d’absurdités que votre seul recours est de baisser la tête dans la soumission, souvent littéralement. Vous vous habituez à passer beaucoup de temps à genoux parce que les actes de soumission tels que s’incliner et s’agenouiller sont souvent intégrés à la pratique religieuse. Les dresseurs de chiens utilisent aussi des tactiques similaires. Maintenant, dites : « Oui, Maitre ».

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les enseignements religieux sont invariablement mystérieux, complexes et incongrus ? Ce n’est d’ailleurs pas un accident, c’est plutôt intentionnel.

En mettant en avant des informations complexes et conflictuelles, votre esprit logique (c’est-à-dire votre néocortex) est submergé. Vous essayez en vain d’intégrer de telles croyances contradictoires, mais c’est impossible. L’effet net est que votre esprit logique se désengage parce qu’il ne peut pas trouver un modèle de vérité centrale dans toutes ces absurdités. Par conséquent, sans l’aide de votre néocortex, vous passez à un mode de pensée plus primitif (c’est-à-dire limbique). On vous enseigne que cette approche basée sur la foi est une façon plus spirituelle et consciente de vivre, mais en réalité, c’est exactement le contraire. Pour finir, se méfier de son propre cortex cérébral rend plus bête et plus facile à manipuler et à contrôler. Karl Marx avait raison quand il a dit : « La religion est l’opium du peuple ».

Par exemple, l’Ancien Testament et le Nouveau Testament dans la Bible se contredisent souvent l’un l’autre avec diverses règles de conduite, mais les deux sont cités pendant la messe. Les dirigeants de l’Église se comportent aussi en violation directe des enseignements de l’Église, par exemple en dissimulant les activités criminelles et immorales de leurs propres prêtres. Ceux qui tentent de considérer mentalement des contradictions aussi flagrantes comme la vérité cohérente en souffrent invariablement. Une personne très consciente rejetterait l’adhésion à une telle organisation. Les soi-disant mystères divins sont conçus pour être incompréhensibles. Vous n’êtes pas censé les comprendre, car cela irait à l’encontre du but. Quand vous vous réveillez enfin et que vous réalisez que tout cela n’a aucun sens, vous avez fait le premier pas vers la libération de ce système oppressif.

La vérité est que les soi-disant autorités religieuses n’en savent pas plus que vous sur la spiritualité. Cependant, elles savent comment manipuler votre peur et votre incertitude pour leur propre profit. Comme c’est gentil de les laisser faire.

Bien que les religions les plus populaires soient très anciennes, L. Ron Hubbard a prouvé que le processus peut être reproduit à partir de zéro dans les temps modernes. Tant qu’il y aura un grand nombre de personnes qui craignent la responsabilité de leur propre pouvoir, les religions continueront à dominer le paysage du développement humain.

Si vous voulez parler à Dieu, alors communiquez directement au lieu d’utiliser des intermédiaires. Dieu n’a surement pas besoin d’un interprète. Ne tombez pas dans le piège de devenir un larbin stupide. C’est une erreur de penser que le fait d’éteindre votre néocortex et de pratiquer une « foi » insensée vous rapprochera de Dieu. En vérité, cela ne fera que vous rapprocher d’un état canin.

4. Catastrophique gestion du temps en mode

Si vous consacrez beaucoup de temps à la pratique de la religion, on peut dire sans risque de se tromper que vous pratiquez une catastrophique gestion du temps, jetant une grande partie de votre précieuse vie à la poubelle sans que rien ou presque ne s’en dégage.

D’abord, vous perdrez beaucoup de temps à vous remplir la tête de bêtises inutiles. Cela inclut la lecture de certaines des pires fictions jamais écrites. Ensuite, il y a diverses règles, lois et pratiques à apprendre.

Sérieusement, si vous souffrez d’insomnie, essayez de lire des textes religieux avant de vous coucher. Vous dormirez en moins de temps qu’il ne faut pour dire Mathusalem. Pourquoi pensez-vous que les hôtels mettent des bibles à côté du lit ? C’est le plus grand sédatif connu de l’homme. Je dois donner des idées aux scientologues pour qu’ils intègrent au moins des aliens de l’espace dans leurs histoires. C’est dommage que Gene Roddenberry n’ait pas officiellement inventé sa propre religion ; Stovokor a l’air très amusant.

Une fois que vous réalisez enfin que votre tête a été remplie d’absurdités, vous devez alors purger votre esprit de ces déchets si vous voulez que votre cerveau soit à nouveau fonctionnel. Cela peut prendre beaucoup plus de temps, en supposant que vous y parveniez.

Ensuite, vous pouvez vous attendre à perdre encore plus de temps avec des rituels et des cérémonies répétitifs, comme assister à la messe, apprendre des prières, et pratiquer des méditations improductives.

Si j’additionne le temps que j’ai passé à la messe et à l’école du dimanche, le temps que j’ai que j’ai pris pour étudier la religion à l’école comme si c’était un sujet important et le temps pendant lequel je mémorisais diverses prières, je compte des milliers d’heures de ma vie que je voudrais retrouver. J’ai toutefois tiré quelques leçons importantes, dont beaucoup sont partagées dans cet article.

Je me souviens surtout d’avoir écouté beaucoup de mauvais sermons. La plupart des prêtres sont des orateurs affreusement nuls. C’est peut-être parce qu’ils boivent de l’alcool pendant le service.

Maintenant, si vous allez vraiment trop loin et que vous y ajoutez l’apprentissage d’une langue morte pour faire bonne mesure, vous pouvez dire adieu à des années de votre vie.

Plus vous consacrez du temps aux pratiques religieuses, plus vous perdez votre vie sur des sujets inutiles et sans aboutissement.

5. Soutenir le pédophile du coin

En plus d’être une énorme perte de temps, la pratique de la religieuse peut aussi créer un énorme gaspillage d’argent.

Pour commencer, lorsque vous faites un don à une grande religion, vous soutenez son expansion. Cela signifie que vous facilitez l’asservissement de vos semblables humains. Ce n’est pas très gentil, n’est-ce pas ? Si vous ressentez le besoin de donner de l’argent, donnez-le pour soutenir une cause réelle et honorable, et non à une cause fabriquée de toutes pièces. Mieux, faites quelque chose qui aide vraiment les gens. Si vous ne trouvez rien de mieux, prenez une boite de peinture et nettoyez les graffitis qu’il y a dans les rues.

Vos dons religieux servent à financer des parasites qui s’attaquent à la société, mais qui n’offrent en général que peu ou pas de valeur en retour. Bien sûr, il y a des gens religieux qui rendent de précieux services publics, mais pour la plupart, ce n’est pas leur domaine. En général, ces parasites ne paient pas d’impôt, ce qui signifie qu’ils sont subventionnés par les contribuables. C’est un grand racket si vous êtes du côté de la réception. C’est cependant beaucoup moins amusant quand c’est vous qui payez.

Les religions offrent une série de services spéciaux pour générer des revenus supplémentaires. Elles vous nourriront de leur charabia, vous déclareront lié à un autre être humain, couperont une partie de votre excès de peau, vous arroseront la tête, proclameront votre virilité, chasseront vos démons, déclareront que vos transgressions pardonnées, et ainsi de suite. Quand elles ne parviennent pas à trouver autre chose, elles inventent des bêtises comme confirmer que vous leur êtes toujours loyal.

Lorsque vous donnez de l’argent à une organisation religieuse, vous faites bien pire que de jeter votre argent par les fenêtres. Vous financez activement le mal. Si vous pensez que dépenser un milliard de dollars pour défendre les pédophiles et les violeurs est une bonne utilisation de votre argent durement gagné, peut-être devriez-vous briguer la fonction papale. Vous pourriez difficilement faire pire. Au moins Wall Street est honnête à propos de sa cupidité et sa luxure.

L’un de mes professeurs catholiques du secondaire s’est révélé plus tard être un pédophile récidiviste. Cela a fait la une de la presse locale. Je n’avais pas vu de comportement suspect à l’époque, et pour être tout à fait honnête, j’aimais bien ce professeur. J’ai donc été choqué d’apprendre ses activités parascolaires. Il a été transféré d’un endroit à un autre par ceux qui connaissaient son appétit pour les enfants. Je suis content de ne pas avoir été au menu, mais je suis triste pour ceux qui l’ont été.

Pourquoi les prêtres catholiques ne sont-ils pas autorisés à se marier ? Cela n’a rien à voir avec ce qui est écrit dans la Bible ou avec les bienfaits du célibat. Cette règle a été inventée par l’Église pour empêcher leurs prêtres d’avoir des héritiers. Quand les prêtres mouraient, leurs biens retournaient à l’Église, enrichissant ainsi encore plus les riches. C’était une politique très efficace, car l’Église est maintenant l’une des organisations les plus riches et les plus puissantes de la terre. Il est difficile d’échouer quand vous avez une force loyale de serviteurs liés par un contrat à vie qui travaillent presque sans salaire et qui vous cèdent ensuite leurs économies à leur décès.

Les religieux laïcs (qui ne font pas partie du clergé), d’autre part, sont encouragés à avoir beaucoup d’enfants parce que cela signifie que plus de gens naissent dans la religion, ce qui signifie en retour plus d’argent et plus de pouvoir. Les préservatifs sont déconseillés ; ils sont mauvais pour les affaires. Le mariage est très recommandé ; cela implique en effet qu’un plus grand nombre de bébés subiront un lavage de cerveau.

Considérez-vous sérieusement ce genre de structure comme une « bonne cause » digne de recevoir votre argent durement gagné ?

6. L’inceste, c’est mieux

Les religions font souvent la promotion des rapports sociaux consanguins. On vous encourage à passer plus de temps avec des gens qui partagent le même système de croyances tout en vous désengageant de ceux qui ont des croyances incompatibles. Parfois, cela se fait de façon subtile ; d’autres fois, c’est plus évident.

Si vous êtes l’un des individus sauvés, bénis ou autrement éclairés qui sont tombés sur le seul vrai système de croyances, alors supposément tout le monde reste dans le noir. Certaines religions sont ouvertement intolérantes à l’égard des étrangers, mais à un degré ou à un autre, toutes les grandes religions présentent les non-initiés sous un jour négatif. Cela aide à décourager les membres d’abandonner la religion tout en les poussant à faire du prosélytisme. L’idée principale est de maintenir des structures sociales qui récompensent la loyauté et punissent la liberté de pensée.

Ce préjugé (nous contre eux) est totalement incompatible avec une vie consciente. C’est aussi carrément stupide d’un point de vue global. Cependant, c’est toujours une pratique mise en avant par ceux qui tirent les ficelles. Quand on vous apprend à vous méfier des autres êtres humains, la peur s’installe dans votre conscience, et vous devenez beaucoup plus facile à contrôler.

Lorsque vous adhérez à une religion, vos compagnons « esclaves mentaux » vous aideront à rester sur les rails, récompensant socialement votre obéissance continue et punissant votre déloyauté. Pourquoi font-ils cela ? C’est ce qu’ils ont été conditionnés à faire. Dites à vos amis religieux que vous abandonnez leur religion parce que vous voulez penser par vous-même pendant un certain temps, et regardez les étincelles voler. Soudain, vous passez du statut de meilleur ami à celui de démon maléfique. Il n’y a pas de plus grande menace pour les religieux que de professer votre désir de penser par vous-même.

Il y a de meilleures façons de ressentir un sentiment d’appartenance à une communauté que de s’inscrire à un club d’esclaves. Essayez de vous lier d’amitié avec des personnes conscientes et libres d’esprit pour une fois ; des gens qui sont prêts à se connecter avec vous, peu importe à quel point vos croyances sont stupides. Vous pouvez trouver cela intimidant au début, mais c’est assez rafraichissant une fois que vous vous y habituez.

Comme on me pose cette question tout le temps, je ferais aussi bien d’y répondre publiquement. Est-ce que j’accepte Jésus-Christ comme mon sauveur personnel ? Pas plus que je n’accepterais une carte de crédit de Crapital One. De toute façon, je m’inquièterais par rapport aux petits caractères. Cela signifie-t-il que nous ne pouvons pas être amis ? S’il vous plait, ne me haïssez pas parce que je suis condamné.

7. Idiotie ou hypocrisie — Choisissez quelque chose

Lorsque vous adoptez une religion établie, vous n’avez que deux options. Vous pouvez devenir un idiot ou un hypocrite. Si vous avez déjà choisi la première option, je vous expliquerai pourquoi, et j’utiliserai de petits mots pour que vous soyez sûr de comprendre.

D’abord, il y a la route de l’idiotie. Vous pouvez volontiers avaler toutes les bêtises fabriquées par l’homme qui vous sont servies. Acceptez que la terre n’a que 10 000 ans. Croyez des histoires de cadavres qui reviennent à la vie. Apprenez-en plus sur les différentes divinités et autres. Faites confiance à quelqu’un qui pense savoir de quoi il parle. Consommez des dogmes.

Félicitations ! Vous êtes un crétin croyant. Vous serez sauvé, éclairé, et salué avec beaucoup de fanfare quand vous mourrez… à moins bien sûr que toutes les choses qu’on vous a enseignées ne se révèlent pas vraies. Non… Si le type en robe dit que c’est vrai, c’est surement vrai. Il faut avoir la foi, n’est-ce pas ?

Ensuite, nous avons l’option de l’hypocrisie. Dans ce cas, votre néocortex est assez fort pour identifier diverses bribes d’absence de logique dans les enseignements religieux que d’autres essaient de vous faire avaler. Vous avez un détecteur de mensonges en état de marche, mais il est légèrement endommagé. En effet, vous êtes assez intelligent pour réaliser que la terre est probablement beaucoup plus vieille que de 10 000 ans et que le sexe avant le mariage (ou hors mariage) est formidable, mais certaines croyances émanent encore de vous. Vous n’avalez pas tout ce qu’on vous dit, mais vous vous identifiez quand même comme un adepte d’une religion particulière, très probablement parce que vous y avez grandi et que vous n’avez jamais vraiment choisi cette religion au départ.

Pour vous, c’est juste un passetemps. Vous n’êtes certainement pas un fondamentaliste pur et dur, mais vous vous dites que si vous buvez le vin et mâchez la galette de temps en temps, c’est suffisant pour vous assurer une vie après la mort à moitié décente.

Dans ce cas, vous devenez un apologiste de votre propre religion. Vous ne voulez pas être identifié aux fanatiques extrêmes ni être associé aux non-croyants. Vous pensez que vous pouvez chevaucher les deux côtés. Sur terre, vous vivrez essentiellement comme un non-pratiquant (ou un pratiquant très négligent et incohérent), mais quand vous mourrez finalement, vous aurez toujours la carte de membre à présenter là où vous allez.

Vous rendez-vous compte à quel point vous vous faites des illusions ?

Peut-être que si vous devez sortir tant d’absurdités pour rendre votre système de croyances acceptable, vous ne devriez pas consommer du Kool Aid. Libérez-vous du bagage mental, cessez de vous tourner vers les autres pour obtenir la permission de vivre, et commencez à penser par vous-même. Si votre Dieu existe, il est assez intelligent pour voir à travers votre fausse carte d’identité.

De temps en temps, certains de mes lecteurs tentent de me convertir à leur religion. La plupart d’entre eux apparaissent comme de vrais huards, mais je peux au moins respecter leur consistance. Je me demande bien pourquoi ils se donnent la peine de consulter mon site (qui parle d’élever, pas d’abaisser, la conscience). Peut-être que certains d’entre eux s’apprêtent à passer du fondamentalisme au bon sens.

On pourrait penser que je suis un bon parti pour n’importe quelle religion sérieuse. Avec plus de 2,4 millions de lecteurs mensuels, cela fait beaucoup de gens que je pourrais potentiellement asservir convertir, sans parler de comment je pourrais remplir les caisses de l’Église en sollicitant les indulgences les dons en leur nom. Désormais, je m’attends à un bien meilleur effort de conversion. Si vous ne le faites pas pour l’argent, faites-le pour les âmes. Vous ne pouvez pas laisser tant d’entre nous aller en enfer sans vraiment essayer de nous sauver, n’est-ce pas ?

les religions une forme de spiritualité

8. Hérité du mensonge

Pratiquez-vous toujours la même religion depuis que vous êtes né ? Vous êtes certainement adulte maintenant. N’est-il pas temps pour vous de prendre les choses en main ?

Et si vous étiez né dans une culture différente ? Auriez-vous été assez conscient pour retrouver votre système de croyances actuel ? Ou bien vos croyances actuelles sont-elles simplement un produit de votre environnement et non le résultat d’un choix conscient ?

Beaucoup de religions ne sont qu’un mélimélo des anciennes pratiques. Par exemple, le christianisme est largement basé sur des rituels païens. Si ces croyances et rituels païens avaient été protégés par le droit d’auteur, le christianisme n’existerait même pas. Si vous prenez le temps de creuser dans les racines du christianisme, vous tomberez sur diverses théories selon lesquelles les enseignements du christianisme ont été largement rassemblés à partir de mythes pré-chrétiens ; et vous découvrirez que Jésus lui-même n’était qu’un personnage fictif reconstitué à partir de figures mythiques antérieures.

Beaucoup d’enseignants religieux (prêtres, rabbins, ministres, etc.) sont eux-mêmes des esclaves ayant subi un lavage de cerveau. Ils n’ont pas d’autorité réelle et ne sont même pas au courant de l’ordre du jour établi par leurs supérieurs. Cela fait d’eux de meilleurs sous-fifres parce qu’ils croient aux choses qu’ils disent et ne connaissent pas la vérité qui les sous-tend. Un prêtre, un rabbin et un pasteur entrent dans un bar, mais c’est tout ce qu’ils peuvent faire. Ils peuvent interagir avec le barman, mais ils n’apprennent jamais à connaitre le propriétaire du bar. Ils souffrent du mensonge hérité comme tout le monde.

Votre religion est-elle basée sur la parole inspirée de Dieu ? Pas plus que cet article. Ce n’est pas parce que quelqu’un dit que son texte est divinement inspiré qu’il l’est. N’importe qui peut prétendre à l’inspiration divine. Les religions supérieures sont décidées par la popularité, pas par la vérité.

Même les grandes figures des grandes religions n’ont pas suivi les religions qui ont vu le jour en leur nom. S’ils n’ont pas accepté la « sagesse » dominante sur les dieux, les chefs spirituels et autres, pourquoi le feriez-vous ? Si vous voulez être comme les gens que vous adorez, alors suivez leur exemple en faisant vos propres choix.

Allez au-delà de la religion de votre enfance. Considérez la maturité comme une alternative raisonnable.

9. La compassion dans les chaines

Les règles et les lois religieuses entravent invariablement le développement de la conscience. Cela cause toutes sortes de problèmes comme la violence inutile et la guerre. Ceux qui prêchent la non-violence comme règle ou loi ont tendance à être les plus violents de tous. On ne peut pas faire confiance à de telles personnes parce qu’elles violeront leurs valeurs proclamées avec les plus faibles des excuses.

Lorsque vous exprimez la compassion à travers un ensemble de règles et de lois, ce qui vous reste n’est pas de la compassion du tout. La véritable compassion est une question de choix conscient, et cela exige l’absence de règles et de lois soutenues par la force.

Plus une personne devient religieuse, moins elle est compatissante. L’illusion de la compassion se substitue à la réalité. Les personnes religieuses ont tendance à être les personnes les plus fanatiques et les moins tolérantes sur terre. Elles sont les moins dignes de confiance et souffrent des défauts de caractère les plus grossiers. Elles prétendent faire le bien, mais elles sont partisanes d’un système conçu pour pousser les gens à l’esclavage inconscient. Ce sont des esclaves qui font la promotion de l’esclavage.

Historiquement, les religieux aiment se battre entre eux. Au lieu de l’amour inconditionnel, ils pratiquent la loyauté conditionnelle. Le seul aspect inconditionnel est leur soif de sang. Si vous n’êtes pas d’accord avec eux, vous êtes une cible… soit pour la conversion soit pour la destruction (les deux options sont identiques).

Si vous appréciez l’idéal de l’amour inconditionnel, vous ne le trouverez pas dans la pratique de la religion. La vraie compassion ne nait pas de la croyance en Dieu, de la pratique de divers rituels ou de l’étude du concept du karma. La compassion ne peut résulter que d’un choix conscient, et cela exige la liberté de choisir sans la menace d’une punition ou la promesse d’une récompense. Si vous êtes obéissant à votre foi, il y a fort à parier que la compassion soit absente de votre vie. Vous ne savez probablement même pas ce que c’est que d’avoir vraiment de la compassion.

Plus nous abandonnerons collectivement toute religion, mieux la planète s’en portera. Cela ne veut pas dire que nous devons abandonner toute forme de spiritualité. Cela signifie simplement que nous devons cesser de transformer la spiritualité en quelque chose qu’elle n’est pas.

10. La foi, c’est la peur

La religion est la commercialisation systématique de la peur. Heureux les…

  • pauvres (donnez beaucoup)
  • doux (obéissez)
  • humbles (ne remettez pas en question l’autorité)
  • affamés (rendez-nous riches pendant que vous mourrez de faim)
  • miséricordieux (si vous nous surprenez à faire quelque chose de mal, laissez-nous partir)
  • cœurs purs (éteignez votre cerveau)
  • timides, les lâches, les craintifs
  • ceux qui nous donnent leur pouvoir et deviennent nos esclaves

C’est le genre de choses que les religions promeuvent. Elles vous entrainent à tourner le dos au courage, à la force et à la vie consciente. C’est de la stupidité, pas de la spiritualité.

Les religions vous apprendront à avoir peur d’être différent, à avoir peur de vous défendre et à avoir peur d’être un penseur indépendant. Cela dégradera votre confiance en vous et l’on vous expliquera pourquoi vous êtes incapable de gérer la vie selon vos propres normes. En effet, vous êtes :

  • indigne
  • pécheur
  • impur
  • vous appartenez à une caste inférieure
  • vous n’êtes pas éclairé

Bien sûr, la solution est toujours la même : se soumettre à la volonté d’une autorité extérieure. Croyez que vous n’êtes pas à hauteur. Donnez votre pouvoir. Suivez les règles et procédures. Vivez dans la peur pour le reste de votre vie, et espérez que tout finira bien.

Quand vous pratiquez la foi au lieu de vivre consciemment, vous vivez sous le manteau de la peur. Finalement, cette cape devient si habituelle qu’on oublie qu’elle est même là. C’est très triste quand on arrive à un point où l’on ne se souvient même plus de ce que l’on ressent lorsqu’on exerce sa liberté créatrice sur sa propre vie, indépendamment de ce à quoi on a été conditionné à croire.

La foi est le substitut du courage pour le lâche. C’est aussi un très bon outil de marketing si c’est vous qui contrôlez la foi. Si vous avez peur ou refusez d’assumer la responsabilité totale de votre vie, vous êtes le partenaire idéal de la religion.

La peur dans une partie de votre vie se propage invariablement à toutes les autres parties. Vous ne pouvez pas la compartimenter. Si vous vous sentez frustré parce que vous avez trop peur de réaliser vos rêves, de parler aux personnes de sexe opposé, de parler pour vous-même, etc., alors un bon point de départ serait de débarrasser votre vie de toute absurdité religieuse. Ne laissez pas la peur s’installer dans votre conscience.

Arrêtez d’essayer de vous réconforter en avalant des dogmes religieux. Si vous avez vraiment besoin de croire en quelque chose, alors croyez en votre propre potentiel. Faites confiance à votre propre intellect. Arrêtez de donner votre pouvoir aux autres.

Ce n’est pas parce que beaucoup de gens croient à des choses stupides qu’elles ne sont pas stupides. Cela veut juste dire que la stupidité est populaire sur cette planète. Quand les gens ont peur, ils acceptent à peu près n’importe quoi pour se réconforter, y compris le bastion de la stupidité que forment les religions.

* * *

La religion, c’est l’immaturité spirituelle.

Il est tout à fait possible de profiter de la vie sans passer autant de temps à se courber dans la soumission. Levez la tête et regardez autour de vous avec vos propres yeux. Si vous avez besoin de quelque chose à adorer, alors soyez reconnaissant pour votre propre esprit conscient. Sortez-le du placard et activez-le.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *