La polarité et votre carrière

la polaritéÀ la suite des articles sur la polarité et la polarisation, je vous invite à explorer quelques applications pratiques de la pensée fondée sur la polarité dans le cadre de vos choix de carrière.

Meilleure prise de décision

La polarité peut servir de puissant outil de prise de décision. Elle vous aide à sortir du brouillard de l’indécision pour atteindre un nouveau niveau de clarté. Lorsque vous considérez une décision provenant des polarités de l’amour et de la peur, la bonne décision à prendre deviendra souvent évidente pour vous. Comprendre la polarité a donc pour objectif de prendre de justes décisions menant à des résultats plus souhaitables.

Votre dynamisme et votre ambition

Votre propre position sur la question de la polarité sera essentielle dans la détermination du type d’effort et d’énergie que vous investissez dans votre carrière ou votre entreprise. En général, les personnes polarisées sont beaucoup plus ambitieuses et motivées que les personnes non polarisées.

L’amour est la source de motivation d’un ouvrier de la lumière. L’expression « l’amour est plus fort que tout » a une part de vérité. Plus vous aimez profondément, plus vous serez poussé à agir. Les ouvriers de la lumière ont une telle quantité d’amour en eux qu’ils ne peuvent s’empêcher de l’exprimer. La volonté de créer et de contribuer est irréfutable. Il y a une joyeuse compulsion à donner.

La peur est la source de motivation d’un ouvrier des ténèbres. Alors qu’un ouvrier de la lumière surmonte la peur en la reconnaissant comme une illusion, un ouvrier des ténèbres affronte sa peur comme s’il s’agissait d’une bête à abattre, l’apprivoisant et l’utilisant comme combustible. Ce principal carburant brule comme une forme de passion pour le pouvoir, le contrôle et la domination.

Lorsque vous voyez quelqu’un qui manque d’ambition et de dynamisme dans sa carrière, vous pouvez être certain qu’il ne prend pas encore compte du principe de la polarité. Cependant, vous pouvez également être certain qu’il travaille pour quelqu’un qui est assez bien polarisé.

Décider d’utiliser la polarité n’est pas chose aisée. C’est l’une des plus grandes décisions que vous aurez à prendre. Toutefois, vous n’exploiterez jamais vos niveaux les plus profonds de motivation et d’ambition tant que vous ne l’aurez pas fait. Vous resterez coincés sur la touche.

Faire des choix de carrière judicieux

Si vous vous polarisez avec l’amour, vous construirez une carrière basée sur les domaines dans lesquels vous pourrez apporter la meilleure contribution. Vous aurez envie de travailler là où vos forces et vos talents peuvent être mis au service du bien commun. Vos principaux critères sont le service, la créativité et la contribution. Et vous évaluerez vos choix de carrière en fonction de la manière dont ils répondent à ces critères. Des éléments tels que le salaire, le titre d’un poste et les avantages sociaux sont toujours pertinents, mais ils ne sont importants que dans la mesure où ils améliorent votre capacité à servir.

Si vous vous polarisez avec la peur, vous construirez une carrière basée sur la recherche de l’argent, du statut et du pouvoir. La reconnaissance et le progrès sont très importants à vos yeux. Vous souhaitez uniquement gravir les échelons du succès et aller aussi loin que vous le pouvez. Si vous finissez par apporter une contribution en cours de route, qu’il en soit ainsi, mais ce n’est pas votre première préoccupation. Apporter une contribution n’est chose pertinente pour vous que dans la mesure où cela augmente votre pouvoir.

Votre polarité influencera vos principales décisions de carrière. Certaines industries ont des tendances de polarité, tout comme les entreprises individuelles. J’ai vu les deux extrémités du spectre dans l’industrie du jeu vidéo. D’une part, il y avait des développeurs très créatifs qui travaillaient vraiment pour le simple plaisir de la création. D’un autre côté, j’ai rencontré des dirigeants qui ne se souciaient pas du tout des produits ou des employés de leur entreprise, mais qui voulaient simplement commercialiser leurs services.

Les entreprises qui entretiennent des conflits internes similaires ne tournent pas bien. Les entreprises les plus performantes que j’ai rencontrées étaient celles qui privilégiaient principalement les ventes. Ou celles qui se concentraient sur la qualité. Dans les deux cas, il est essentiel que ces entreprises évitent les pièges du syndrome du travailleur de lumière (se ruiner en créant) et du syndrome du travailleur des ténèbres (imploser à cause d’un égoïsme excessif). J’expliquerai ces concepts plus loin dans cet article, alors continuez la lecture.

Vous pourriez penser qu’une mentalité équilibrée est plus efficace qu’une mentalité polarisée, mais cela ne fonctionne tout simplement pas de cette manière dans le monde réel. Mettre l’accent uniquement sur la polarité produit de meilleurs résultats. Une entreprise axée sur les services continuera de prêter attention aux ventes et aux profits, mais son but est d’accroitre sa production créative. Une entreprise axée sur le profit continuera de consentir des efforts pour sa production créative. Mais, seulement dans la mesure où ces efforts augmentent ses profits. Les deux entreprises peuvent avoir beaucoup de succès, mais elles fonctionneront avec des systèmes de valeur très différents.

Votre polarité déterminera le type d’entreprise qui vous conviendra le mieux. Il serait tortueux pour un ouvrier de la lumière de travailler dans une entreprise polarisée par la peur. De même pour un ouvrier des ténèbres de travailler dans une entreprise polarisée par l’amour. Vous apprendrez certainement beaucoup de choses en travaillant pour une entreprise très polarisée. Mais pour profiter d’une longue carrière, il est important de choisir une entreprise qui correspond à votre propre alignement.

Vous trouverez peut-être intéressant de noter vos anciens employeurs sur une échelle de -10 (peur) à +10 (amour). Ensuite, évaluez-vous sur la même échelle et tenez compte de vos expériences à la lumière de ces évaluations. Faites de même pour votre employeur actuel. Cela vous permet-il de savoir plus clairement si vous avez besoin d’un changement de carrière ? Faites de même pour les industries dans lesquelles vous avez travaillé. Avez-vous besoin de changer de secteur d’activité ?

Traiter avec les autres

Utilisez maintenant la même échelle de -10 à +10 pour évaluer vos collègues et associés. Quelle est la polarité qui prédomine dans votre environnement de travail ? Ces évaluations de polarité vous donnent-elles un nouvel aperçu de la nature de vos relations professionnelles ?

Connaitre les tendances de polarité de quelqu’un peut rendre vos relations de travail beaucoup plus harmonieuses. Par exemple, si vous savez que quelqu’un est un -6, vous devez faire appel à l’intérêt personnel de cette personne pour la motiver. Offrez à cette personne plus de pouvoir, de reconnaissance, de récompenses, d’argent, etc. et vous aurez du bon travail et une bonne coopération. Ces incitations ne fonctionneront pas sur une personne de +6. Avec un +6, vous devrez mettre l’accent sur l’opportunité d’un travail créatif et montrer comment cette personne fera une différence positive dans le monde.

Récemment, je lisais un passage d’un auteur qui a écrit plus d’une dizaine de livres. Il a dit très clairement : « Tout est une question d’argent ». Et ses livres le reflètent, avec de nombreuses offres incitatives à chaque chapitre. Cet auteur écrit pour maximiser ses profits, et il est ouvertement sans vergogne à ce sujet. J’ai déjeuné avec lui il y a quelques mois, et il applique vraiment ce qu’il dit. Il est riche, prospère, énergique, motivé et heureux. Son alignement fonctionne pour lui parce qu’il l’épouse.

Vous n’avez pas besoin de craindre un ouvrier des ténèbres si vous comprenez comment fonctionne cette polarité. Ce qu’il y a de bien avec les ouvriers des ténèbres, c’est qu’on sait toujours où on en est avec eux. Vous savez que vous êtes seulement dans leur vie parce qu’ils pensent qu’ils peuvent gagner quelque chose en s’associant avec vous. Pour cette raison, je suis plus enclin à faire confiance à un ouvrier des ténèbres qu’à quelqu’un qui n’a aucune polarité. Avec quelqu’un qui n’a aucune polarité, vous ne savez jamais où vous en êtes. Ces personnes gèrent un conflit interne, donc leur comportement est incohérent et plus difficile à prévoir.

Cependant, avec un ouvrier des ténèbres, vous savez à quoi vous en tenir tant que vous nourrissez ses intérêts personnels. Il s’agit donc d’une relation assez sure tant que vous conservez la capacité de l’aider à obtenir ce qu’il veut.

J’aime bien interagir avec les ouvriers de lumière pour la même raison. Vous savez où vous en êtes avec eux. Vous n’avez qu’à vous aligner sur leur désir de créer et de contribuer.

Maintenant, en ce qui concerne votre propre carrière, posez-vous ces deux questions :

1. Que ferais-je différemment si j’étais un ouvrier de lumière engagé ?

2. Que ferais-je différemment si j’étais un ouvrier des ténèbres engagé ?

Faites deux listes distinctes. Ce qui est intéressant, c’est que vous remarquerez peut-être qu’il y a une certaine ressemblance entre les deux, peut-être même beaucoup de ressemblances, même s’il y a un objectif très différent derrière chaque liste. Il vaut mieux choisir l’une ou l’autre polarité que de mélanger vos énergies. Ce qui est bien avec la polarisation, c’est que vous pouvez expérimenter un appel puissant à l’action, quel que soit le côté que vous choisissez.

ouvrier des ténèbres

Éviter les problèmes de polarité

Les personnes polarisées se concentrent sur comment canaliser leur flux d’énergie dans une seule direction, un peu comme un courant circulant dans un circuit électrique. L’important, c’est de maintenir le flux, ce qui requiert de considérer l’ensemble du circuit.

Le syndrome de l’ouvrier de lumière est ce qui se produit lorsqu’un ouvrier de lumière cherche à exclure tout le reste, et en fin de compte, paralyse sa capacité à donner. Ce sont des gens au grand cœur qui donnent, donnent, donnent jusqu’à l’épuisement. Ils n’ont pas encore compris l’importance d’équilibrer la production et la capacité de production. Les ouvriers de lumière doivent apprendre à équilibrer ce qu’ils donnent en fonction de ce qu’ils reçoivent. Dans la mesure où cela augmente leur capacité de donner. C’est plus sensé de donner ainsi, que de s’épuiser à force de trop donner. Cependant, au lieu de mélanger les polarités, le véritable objectif est toujours d’augmenter la capacité de donner. Ainsi, pour un ouvrier de lumière intelligent, même recevoir devient l’expression d’un don.

En réalité, un ouvrier de lumière qui ne parvient pas à recevoir utilise l’énergie de la peur par erreur. L’incapacité à prendre du temps pour soi est enracinée dans la peur d’être perçu comme égoïste. Donc, sans le savoir, il fait appel à l’énergie de la peur, qui corrompt progressivement le flux de son énergie d’amour. Par conséquent, le syndrome de l’ouvrier de lumière n’est pas causé par un amour excessif. Il est causé par l’utilisation cachée de l’énergie de la peur.

Le syndrome de l’ouvrier des ténèbres est ce qui arrive lorsqu’un ouvrier des ténèbres devient trop avide de pouvoir et finit par s’autodétruire. La chute d’Enron est un bel exemple… d’avidité au point d’implosion. Les ouvriers des ténèbres doivent apprendre à équilibrer leurs acquisitions avec une certaine forme de contribution. Dans la mesure où cela augmente leur capacité à acquérir plus de pouvoir à long terme. Un ouvrier des ténèbres qui ne fait que prendre sans jamais donner perdra rapidement la collaboration des autres et encouragera la concurrence. Un comportement manifestement « diabolique » ne convient pas à un ouvrier des ténèbres sensé. Lorsqu’un ouvrier des ténèbres donne, le véritable objectif reste le gain de pouvoir à long terme. Donner est donc toujours un acte complètement égoïste. Pour un ouvrier des ténèbres, donner est considéré comme une bonne publicité.

Un ouvrier des ténèbres qui ne parvient pas à épouser le « don égoïste » utilise l’énergie de l’amour par erreur. L’ouvrier des ténèbres qui commet trop d’actes pervers, pourtant improductifs, veut secrètement s’autodétruire, de sorte qu’il puisse enfin commencer à se racheter pour soulager une conscience coupable. La culpabilité n’a pas sa place dans l’âme d’un ouvrier des ténèbres, et sa présence est le signe de l’utilisation cachée de l’énergie de l’amour.

Quelle que soit la polarité que vous choisissez, il est important de rester conscient de votre propre ombre. Les émotions négatives persistantes sont un signe certain que vous mélangez les polarités.

Vos réelles intentions

Lorsque vous regardez au plus profond de vous-même, que voyez-vous ? Êtes-vous un ouvrier de lumière en devenir, ou le côté obscur vous appelle-t-il ?

Bien que des mots comme lumière/ténèbres et amour/peur soient évidemment associés à un conditionnement social majeur, il est préférable de considérer chaque polarité comme également valable et acceptable. Juger ces polarités comme bonnes ou mauvaises ne correspond pas à la pratique réelle. J’affirme que la bonne polarité est celle qui est la meilleure pour vous. Et la mauvaise polarité, c’est de prétendre être ce que vous n’êtes pas. Ne résistez pas à qui vous êtes vraiment.

Si vous estimez qu’être un ouvrier des ténèbres serait mauvais ou maléfique, considérez qu’un ouvrier des ténèbres peut finir par apporter une contribution sociale beaucoup plus importante qu’une personne qui n’a aucune polarité, même si la contribution n’est pas son principal but. Alors, ne vous en voulez pas si vous vous sentez attiré par cette polarité.

Même si vous n’avez pas à vous polariser de sitôt, pour obtenir les meilleurs résultats, vous devriez vous polariser avec le côté que vous trouvez le plus attrayant. Quel côté vous plait le plus ? Quel genre de vie avez-vous envie d’expérimenter ?

Le choix d’une polarité ne doit pas nécessairement être un engagement à vie. Je vous suggère de choisir la polarité qui vous semble la plus naturelle et de faire un essai de 30 jours. Faites de votre mieux pour adopter l’état d’esprit des ouvriers de la lumière ou des ouvriers des ténèbres, et voyez ce que cela fait de prendre des décisions polarisées. À la fin des 30 jours, décidez si vous voulez continuer avec cette polarité, ou si vous voulez faire un essai de 30 jours avec la polarité opposée. Il n’est pas facile de changer de polarités, car vous aurez acquis un certain élan avec votre premier choix. Il vous faudra peut-être prendre une ou deux semaines pour vous reposer et parvenir à la neutralité avant de vous lancer dans le deuxième essai.

Au fur et à mesure que vous appliquez la pensée polarisée à votre carrière, vous commencerez à voir à quel point elle est utile. Il vous sera plus facile de vous rapprocher de vos collègues et de vos collaborateurs si vous comprenez mieux leur position sur le spectre de la polarité. Et plus important encore, vous vous sentirez plus motivé et poussé à agir, soit parce que vous surmontez la peur, soit parce que vous la conquérez.

Article original écrit par Steve Pavlina.

En guise de complément, je vous invite à voir la vidéo suivante. Elle présente une chose simple que vous devez savoir pour accomplir ce qui vous tient à cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *