« Je ne sais pas comment » n’est pas une excuse valable

 Je ne sais pas commentLorsque vous dites quelque chose du genre : J’aimerais pouvoir mieux écrire, mais je ne sais pas comment m’y prendre.

… plusieurs personnes intelligentes et ingénieuses entendent en réalité ceci :

J’aimerais pouvoir être un meilleur rédacteur, mais je suis trop paresseux et indiscipliné pour faire quelque chose à ce propos. J’ai également une faible estime de moi, ce qui m’empêche de croire que je peux combler cette lacune. Vous devrez probablement m’éviter et vous concentrer sur quelqu’un qui le mérite mieux.

En tant qu’adulte, vous êtes responsable de votre propre éducation. Si vous la trouvez déficiente dans un domaine ou un autre, instruisez-vous dans ce domaine.

Beaucoup de personnes se rendent compte à l’âge adulte que leur éducation est ratée. Personne ne sait vraiment quelles connaissances et compétences seront utiles pour vous plus tard dans votre vie. Alors, les gens font des suppositions et se trompent souvent.

Mes premières années d’études ont été incroyables avec notamment des matières principales comme l’anglais, les mathématiques, les sciences et l’histoire des États-Unis et de l’Europe. On m’a également enseigné le service aux autres, l’autodiscipline ainsi que comment se forger un caractère. J’ai eu la chance d’avoir fréquenté pendant 12 années une école privée, où les normes et la qualité de l’enseignement étaient nettement supérieures à celles des écoles publiques. En ce qui concerne toutes les absurdités religieuses qu’on m’a inculquées, je ne me considère pas comme étant chanceux, mais les matières laïques étaient enseignées de la meilleure manière qui soit.

Aussi bonne qu’elle ait été, ma formation académique était clairement obsolète dans d’autres domaines tels que la programmation informatique, la psychologie, la communication interpersonnelle, l’art oratoire, la manière de se fixer et d’atteindre des objectifs, de forger son courage, de bâtir et gérer une entreprise prospère.

Une grande partie de la technologie que j’utilise aujourd’hui n’existait pas lorsque je fréquentais. La première fois que j’ai utilisé Internet, c’était lorsque j’ai commencé mes études universitaires. Je n’ai pas appris à créer un site Web ou à créer une entreprise en ligne pendant que j’étais à l’école.

Pour atteindre mes objectifs de vie, j’ai dû combler plusieurs lacunes dans ma formation académique. Pour cela, il me fallait embrasser l’auto-éducation. Aujourd’hui encore, je continue sur cette voie. J’identifie régulièrement les lacunes que j’ai dans mes connaissances et mes compétences et qui pourraient m’empêcher d’atteindre mes objectifs. Ensuite, je me fixe comme objectif de combler ces lacunes, et je travaille étape par étape pour y parvenir. Généralement, cela implique que je fasse de la lecture, que je me mette en contact avec des experts pour apprendre d’eux, et que je fasse mes propres expériences.

formation académique

Ne vous plaignez jamais de votre manque de compétences ou de votre formation académique. Ne vous servez jamais d’un manque de savoir-faire comme excuse pour ne pas atteindre un objectif. C’est un comportement de basse classe et cela n’aidera sûrement pas. C’est aussi un excellent moyen de faire fuir les gens qui ont du succès. Pour mentionner ces types de perdants irresponsables, l’un de mes amis utilise le mot plancton. Ce n’est certainement pas une bonne étiquette, mais « Je ne sais pas comment » n’est pas non plus une raison valable pour échouer.

Vous pouvez sentir que vous avez des lacunes dans certains domaines. C’est tout à fait normal. Si vous pensez que votre formation académique n’a pas été de qualité, c’est vraiment dommage, mais le mal est déjà fait.

Si vous ne savez pas comment vous y prendre, apprenez simplement. Utilisez ce super cerveau qui a appris à marcher, à parler et à lire. Il est encore capable d’apprendre, n’est-ce pas ? Bien sûr que oui !

Si vous voulez atteindre un certain niveau dans votre vie, vous devez assumer à 100% la responsabilité de votre éducation continue. Peut-être que vos parents et le système éducatif vous ont permis de prendre un bon départ. Peut-être que ce n’est pas le cas. Peu importe ce qui est arrivé, le passé, c’est le passé. Vous devez maintenant vous tourner vers l’avenir. Tout ce que vous n’avez pas appris à l’époque, vous pouvez commencer à l’apprendre dès aujourd’hui. Dans quelques années, vous pourrez avoir l’équivalent d’un doctorat dans un domaine que vous n’avez jamais étudié auparavant. Vous pouvez maîtriser une nouvelle langue. Vous pouvez devenir expert dans un domaine dans lequel vous n’êtes que novice aujourd’hui.

De nos jours, utiliser « Je ne sais pas comment » comme une excuse est vraiment pathétique. À l’ère de l’information où vous avez la possibilité de commencer à chercher de telles réponses en quelques secondes, cette excuse obsolète ne fait que vous faire paraitre ridicule, paresseux, et indigne du succès. Même les jeunes enfants ne laisseraient pas un obstacle aussi bidon les arrêter.

La prochaine fois que vous êtes tenté de dire : « Je ne sais pas comment », dites plutôt : « J’apprends comment ». Ayez au moins le réflexe de taper sur Google « Comment ___ ». L’information dont vous avez besoin pour commencer est déjà à portée de main.

Pensez à une déficience éducative que vous aimeriez corriger et fixez-vous un nouvel objectif éducatif dès maintenant. Qu’est-ce que vous souhaitez apprendre exactement et en combien de temps ? Planifiez ensuite les étapes que vous devrez suivre. Identifiez les livres à lire, les cours à suivre et les experts à consulter. Mettez-vous au travail et commencez à apprendre. Commencez par choisir un livre, puis achetez-le et lisez le premier chapitre. Plus de piètres excuses !

Article original écrit par Steve Pavlina.

Beaucoup de gens se rabattent encore sur l’excuse du « Je ne sais pas comment » parce qu’ils ne savent pas qu’il existe des techniques pour apprendre efficacement. Pour corriger cela, je vous invite à suivre la vidéo ci-après. Elle présente 10 techniques pour apprendre RAPIDEMENT et EFFICACEMENT, basées sur la science.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *