« Je ne sais pas comment faire » n’est pas une excuse valable

Note : cet article est une traduction de l’article How to Switch Dimensions de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

ApprentissageQuand vous vous dites quelque chose comme :

J’aimerais être un meilleur écrivain, mais mes compétences en écriture ne sont pas très bonnes.

… beaucoup de personnes intelligentes et autonomes entendraient en fait cela :

J’aimerais être un meilleur écrivain, mais je suis trop fainéant et indiscipliné pour y faire quoi que ce soit. J’ai également peu d’estime personnelle, ce qui m’empêche de croire que je peux corriger ce défaut. Vous devriez probablement m’éviter et passer votre temps avec quelqu’un qui en vaut davantage la peine.

En tant qu’adulte, vous êtes responsable de votre propre éducation. Si vous la trouvez déficiente dans un domaine, éduquez-vous pour améliorer vos compétences.

Beaucoup de gens trouvent leur éducation déficiente quand ils atteignent l’âge adulte. Personne ne sait vraiment quel savoir et quelles compétences seront importantes pour vous plus tard dans la vie. Donc ils essayent de deviner et, souvent, ils se trompent.

Mon éducation a été incroyable sur des matières de base comme l’anglais, les maths, les sciences, et l’histoire. On m’a également bien appris le service aux autres, l’autodiscipline, et pour me forger le caractère. J’ai la chance d’être allé 12 ans en école privée, où le niveau et la qualité de l’instruction étaient significativement plus hauts que ce que j’ai pu connaître en école privé. Je ne suis pas vraiment heureux de tout le baratin religieux dont on m’a martelé, mais les sujets laïques m’ont été enseignés de façon remarquable.

Aussi bonne qu’elle ait pu être, mon éducation formelle était sérieusement déficiente dans d’autres domaines comme la programmation informatique, la psychologie, la communication interpersonnelle, les discours en public, comment fixer et atteindre des objectifs, comme développer son courage, et comme créer et gérer une entreprise florissante.

La plupart de la technologie que j’utilise aujourd’hui n’existait pas quand j’étais à l’école. La première fois que j’ai utilisé internet j’étais à l’université, et c’était avant l’avènement du web. Je n’ai clairement pas appris comment créer un site web ou développer une entreprise sur internet pendant que j’étais à l’école.

Pour atteindre mes objectifs dans la vie, j’ai dû remplir de nombreux manques dans mon éducation formelle. Cela a nécessité une approche disciplinée de l’autodidaxie. J’ai gardé cette même discipline jusqu’à aujourd’hui. J’identifie régulièrement des manques dans mes connaissances et mes compétences qui pourraient m’empêcher d’atteindre mes objectifs. Puis je fixe des objectifs d’apprentissage pour remplir ces manques, et je travaille étape par étape pour atteindre ces objectifs. Généralement cela implique une combinaison de lecture, de connexion avec des experts pour apprendre d’eux, et ma propre expérimentation.

Ne vous plaignez jamais de votre manque de compétences ou d’éducation. N’utilisez jamais un manque de savoir-faire comme excuse pour ne pas être capable d’atteindre un objectif. C’est un comportement très petit, et cela n’aidera assurément pas. C’est également une super façon d’éloigner de votre vie les gens qui ont du succès. Un de mes amis compare ce genre de perdants irresponsables à du plancton. Ce n’est pas une étiquette particulièrement compatissante, mais « Je ne sais pas comment faire » n’est pas non plus une raison particulièrement bonne pour échouer.

Vous pourriez vous sentir à la traîne dans certains domaines. C’est normal. Si vous avez la sensation que votre éducation n’a pas été très bonne, c’est dommage, mais elle est ce qu’elle est.

Si vous ne savez pas comment faire, apprenez comment faire. Utilisez ce petit cerveau sophistiqué qui a appris à marcher, à parler, et à lire. Il est encore capable d’apprendre, non ? Bien sûr que si !

Si vous voulez parvenir à quoi que ce soit dans la vie, vous devez assumer toute la responsabilité de votre éducation continue. Peut-être que vos parents et le système scolaire vous ont donné un mauvais départ dans la vie. Peut-être pas. Quoi qu’il ait pu se passer de ce côté, le passé est le passé. Vous devez maintenant regarder vers l’avenir. Quoi que vous n’ayez pas appris à l’époque, vous pouvez commencer à l’apprendre aujourd’hui. Dans quelques années, vous pouvez avoir l’équivalent d’un doctorat sur un sujet que vous n’aviez jamais étudié avant. Vous pouvez maîtriser une nouvelle langue. Vous pouvez devenir un expert sur un sujet dans lequel vous êtes tout juste novice aujourd’hui.

Vous servir de « Je ne sais pas comment faire » comme excuse est réellement pathétique de nos jours. À l’ère de l’information, où vous pouvez commencer à chercher des réponses à toutes vos questions en l’espace de quelques secondes, cette excuse éculée n’a pas d’autre effet que de vous donner l’air idiot, paresseux, et indigne de réussir. Même les enfants ne seraient pas stoppés par un obstacle aussi creux.

La prochaine fois que vous vous sentez enclin à dire « Je ne sais pas comment faire », dites plutôt « J’apprends comment faire. » Ayez au moins le réflexe de taper « comment _____ » sur Google. Les informations dont vous avez besoin pour vous lancer sont déjà à portée de clics.

Pensez à un manque d’apprentissage que vous aimeriez corriger, et fixez un nouvel objectif d’apprentissage dès maintenant. Qu’avez-vous exactement envie d’apprendre, et dans combien de temps ? Prévoyez de procéder à différentes étapes que vous devriez entreprendre. Identifiez les livres à lire, les cours à suivre, et les experts auxquels parler. Et maintenant mettez-vous au travail et commencez à apprendre. Commencez par choisir un livre, par l’acheter, et par en lire le premier chapitre. Plus de piètres excuses !

Crédits photo : © Linda Bucklin – Fotolia

Un commentaire

2 Trackbacks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *