Pas d’échecs que des expériences

Il arrive que nous soyons un peu perdu dans notre vie car le futur est incertain, les problèmes s’empilent dans de nombreux domaines de vie et les relations se dégradent. De plus, pour la majorité des personnes, le focus est mis sur les points négatifs. Le train de vie est tellement rapide que nous sommes pris dans une spirale sans pouvoir en sortir.pas d'échecs que des expériences

Ainsi, ce que je te propose ici c’est de te poser un moment pour :

  1. Définir ce qui est important pour toi.
  2. Définir tes priorités.
  3. Avoir du recul pour une vision d’ensemble.
  4. Passer à l’action.

Note : Cet articlé invité a été écrit par Latifa RACHID de femme-en-paix.com

Pour commencer, tu vas faire un bilan sur les différents domaines de vie pour avoir une vision claire de l’état actuel des choses. Pour chacun de ces domaines tu vas mettre une note et colorier l’espace correspondant : 1 étant la note la plus basse et 10 la meilleure note.

Tu peux le représenter comme sur l’image suivante du site le-voyage-intuition.com

roue domaine de vie évaluer

La roue de la vie s’intéresse aux 8 domaines de ta vie qui sont :

  • Vie professionnelle
  • Amour / vie de couple
  • Vie intellectuelle / loisirs
  • Contribution au monde
  • Vie spirituelle
  • Vie sociale / les amis / la famille
  • Santé
  • Argent

Voici une définition de chacun des domaines de vie ainsi que les questions que tu peux te poser pour t’aider dans cet exercice :

  • Vie professionnelle : il s’agit de ton travail, ta carrière. Si tu es étudiant il s’agit de tes études. Si tu es maman au foyer il s’agit de l’éducation de tes enfants, par exemple. Les questions à te poser sont : fais-tu un travail qui te plait ? Ton travail est-il reconnu à sa juste valeur ? As-tu des perspectives au sein de la société où tu travailles ?
  • Amour :  Il s’agit de ta vie de couple, avoir quelqu’un que nous aimons et qui nous aime en retour. Les questions à te poser sont : Ta situation amoureuse te satisfait-elle ? Partages-tu des projets à deux ?
  • Vie intellectuelle / loisirs : Ce sont tes centres d’intérêt, tes lectures, ce que tu fais pour le plaisir. S’adonner à un passe-temps qui t’intéresse et qui t’apporte la paix et la joie. Les questions à te poser sont : Pratiques-tu des loisirs en dehors de ton travail ? T’accordes-tu des moments rien que pour toi ? Quels livres lis-tu ? Est-ce que tu apprends une nouvelle langue ? As-tu commencé cette activité que tu aimes ?
  • Contribution au monde : L’être humain aime aider les autres, apporter sa contribution à sa famille, ses proches, sa communauté… Les questions à te poser sont : qui aides-tu en faisant ce que tu fais ? Est -ce que ton travail, ton expérience inspire les autres ? Qu’est-ce que tu vas laisser au monde après ton départ ?
  • Vie spirituelle :  S’attacher à quelque chose de plus grand que toi. Dans certains cas nous ne pouvons agir sur une situation qui nous dépasse. Exemples d’un parent malade, une faillite…
  • Vie sociale : Il s’agit de tes relations avec tes amis, ta famille… Les questions à te poser sont : Disposes-tu de suffisamment de temps pour passer des moments entre amis ou en famille ? Tes relations sont-elles saines et harmonieuses ?
  • Santé : Il s’agit de ton état physique et moral, prendre soin de toi et te réveiller tous les matins en bonne santé. Les questions à te poser sont : As-tu des maladies particulières ? As-tu de l’énergie ? Sais-tu gérer tes émotions ?  Es-tu souvent malade ? As-tu du surpoids ?
  • Argent : Il s’agit du côté financier, tes revenus. Avoir une sécurité financière qui permet de t’acquitter de tes obligations chaque mois et aussi une sécurité par rapport à ta famille. Les questions à te poser sont : As-tu suffisamment d’argent pour répondre à tes besoins de base ? As-tu l’argent nécessaire à l’accomplissement de tes rêves ?

Maintenant que la roue de la vie est remplie, tu vas constater les domaines réussis et les domaines à améliorer. Peut-être y a t-il des domaines de vie qui ont une bonne note, mais que tu n’avais pas conscience de ça. J’attire ici ton attention sur le fait qu’il est bien d’avancer sur chacun de ces 8 domaines de vie pour un bon équilibre. En effet, certaines personnes misent tout sur la carrière ou l’argent et le jour où elles perdent leur travail ou n’ont plus d’argent elles dépriment.

L’étape suivante est de choisir au maximum trois domaines de vie dans lesquels tu veux progresser cette année. Ils seront tes priorités sur lesquels tu vas investir du temps, de l’argent et toute ton énergie.

Comment te motiver ?se motiver pas d'échecs

Deux choses importantes à considérer dans ton avancement sur les différents domaines de vie :

  1. La démarche de but
  2. La démarche de moyens.

Tout d’abord, avant d’expliquer chacune de ces deux notions, je te demanderai d’être plus précis sur ce que tu veux améliorer très exactement dans chacun des 3 domaines de vie. L’objectif doit être clair et mesurable.

Formule ton objectif dans le présent et de façon affirmative. Tu pourras trouver plus d’éléments dans l’article suivant Les 5 facteurs de la réussite.

Exemple : Je veux trouver un travail qui m’inspire.

J’attire ton attention sur la façon dont tu formules tes phrases, être davantage dans l’envie, le vouloir que dans l’obligation et le devoir. Le résultat sur ta motivation ne sera pas le même. Si je reprends l’exemple précédent et que je dis : “ Je dois trouver un travail”, est-ce tu que vois la différence ? Dans le deuxième cas, nous nous mettons plus la pression. Et ainsi, l’envie de s’y mettre ne sera pas la même.

Ensuite, si je reviens sur la définition des deux démarches citées ci-dessus :

  1. La démarche de but, c’est le fait d’avoir en tête la finalité de ce que tu fais et relier chacun de tes objectifs à ce qui est important pour toi et qui est en lien avec tes valeurs hautes. Ainsi à chaque fois que tu as envie d’abandonner tu y reviendras pour une piqure de rappel et pour retrouver de l’énergie.
  2. La démarche de moyen/chemin, c’est le fait de regarder les choses sous un autre angle. Qu’est-ce que ça m’apporte immédiatement ? Et ainsi, voir les bénéfices à court terme (un mois) direct ou indirect pour toi et pour les autres. Transformer ton objectif en un défi, quelque chose de stimulant.

Cette démarche est très utile dans le cas où tu es moins motivé pour faire quelque chose mais qui est en lien avec ton objectif final. Exemple : faire beaucoup de démarches administratives alors que je n’aime pas ça. En même temps j’ai besoin de faire une demande de subvention pour une formation qui m’aidera à me professionnaliser.

Trouver l’énergie de faire ce que nous avons à faire pour changer notre état interne. Car, dans une énergie pauvre, on ne va pas pouvoir faire grand chose. De plus, tu peux faire d’autres exercices pour changer ta physiologie et avoir plus d’énergie comme : sauter sur place, détendre la mâchoire, tourner les bras vers l’arrière et l’avant pour ouvrir la cage thoracique. Puis, répéter l’exercice plusieurs fois, se forcer à sourire, respirer plus rapidement.

Enfin pour passer de la théorie à la pratique, tu vas lister toutes les actions à faire pour le premier objectif et donner une date d’échéance à chacune d’elles. Faire de même pour les deux autres objectifs.

Les actions que tu mets en place doivent dépendre de toi. Je m’explique si mon objectif est par exemple améliorer ma relation avec mon mari, qu’est-ce que je peux faire de mon côté sans rien lui demander ?

  • Lire des livres sur les couples heureux (Yvon Dallaire)
  • Demander à quelqu’un qui a réussi son couple comment il fait
  • Apprendre à mieux gérer mes émotions
  • Observer les situations conflictuelles et voir comment je peux faire autrement
  • Me faire accompagner sur ce sujet
  • En parler ouvertement avec mon conjoint
  • Trouver des activités à faire en commun pour nous rapprocher
  • Développer les autres domaines de vie pour augmenter mon estime de moi
  • Lister les choses qu’il fait de bien et ce que j’apprécie chez lui
  • Faire une formation en ligne sur le sujet
  • Faire des choses qu’il apprécie
  • Assister à des conférences sur le couple
  • Faire moins de reproches
  • Travailler sur ma communication

Je peux continuer l’exercice pour en trouver d’autres mais je t’invite à le faire de ton côté et lister au moins 20 moyens pour atteindre ton objectif. Ceci développera ta créativité et te permettra de te rendre compte qu’il y a plusieurs alternatives à une situation que nous percevons comme problématique.

Ainsi, plus tu t’exerceras, plus tu en feras une habitude qui peut changer ta vie.

Même si la solution mise en place ne fonctionne pas, il faut rester flexible et en tester une autre, puis une autre, jusqu’à atteindre notre objectif.

Quatre attitudes à une situationdifférentes attitudes comportements échecs vs expériences

Dans ce paragraphe je souhaite aborder avec toi les différents comportements que nous pouvons avoir face à une situation donnée.

1 – Subir

C’est le fait de continuer dans la situation en cours, même si nous sommes pas satisfait.

Ici je vais distinguer deux catégories de personnes.

  • La première catégorie c’est celle qui se focalise sur les actions sur lesquelles elle n’a pas de pouvoir. Si tu es dans ce cas, je te conseille de prendre du recul et te concentrer sur les actions qui dépendent uniquement de toi. Comment tu peux changer les choses ? Est-ce que tu as besoin de nouvelles compétences ? Est-ce que tu as besoin de tester de nouvelles idées ?

Prends le temps de trouver d’autres alternatives, mais aussi de tester des choses différentes.

Demande-toi où est-ce que j’ai du pouvoir ? Sur moi ou sur la situation ? Faire du sport, lire un livre inspirant, apprendre plus, revenir aux basiques. Avoir une vision d’ensemble et ne pas rester focaliser sur ce qui ne va pas, et par conséquent, de façon contrastée, la situation actuelle va paraître minime

  • La deuxième catégorie ce sont les personnes qui vont se plaindre, critiquer,… Faire la victime ne sert pas à changer les choses. Cela peut-être intéressant pour avoir l’attention de sa famille de ses amis mais à long terme cela ne rend pas service à la personne.  C’est la pire des quatre attitudes et si on souhaite en sortir on doit passer par une phase d’acceptation et ensuite une phase de transformation pour attirer plus des leaders .

2 – Arrêter

Certaines fois nous sommes dans une situation qui nous ne convient plus et c’est intéressant de marquer une pause pour la réévaluer. Notamment de redéfinir l’objectif et lister les avantages et les inconvénients. Se poser la question : où est-ce je vais ? Quel est le but, la finalité ?

Nous changeons au fil des années et c’est intéressant de s’interroger sur ce que nous faisons. Est-ce toujours aussi important pour moi ? Est-ce que j’aime ce que je fais, ce que je suis ?

Ainsi, si la situation ne nous convient plus nous pouvons décider d’arrêter. C’est notamment le cas pour un travail avec beaucoup de responsabilités et de stress qui ne nous laisse pas assez de temps pour nos proches. Nous pouvons ainsi décider de changer pour un autre poste dans la même entreprise ou dans une autre avec moins de responsabilités.

Sache que tu as toujours le choix et que tu peux changer les choses. Tu as du pouvoir sur ta vie.

3 – Changer les choses et agir activement

Tout d’abord, dans cette situation tu es acteur, tu es leader et tu prends les choses en main. Tu es maître de ta vie  et pro-actif.ve, tu as la bonne posture et la bonne énergie. Pose-toi la question : qu’est-ce que je veux par rapport à ça ? Dans un mois, 6 mois, un an : Où est-ce que je suis ? Qu’est-ce qui a changé ? Qu’est-ce qui fait que je suis fière de moi ?

C’est la meilleure des attitudes à mon avis car on se sent libre de nos choix et on les accepte mieux. Être dans l’action est comme un muscle, plus tu en fais, plus le muscle se développe. Tu pourras sortir de plus en plus de ta zone de confort et franchir de nouveaux défis.

L’action est le nerf de la guerre, en effet, la connaissance ne sert à rien sans passage à l’action. La connaissance c’est la théorie et l’action c’est l’application sur le terrain et c’est ce qui fait bouger les choses.

4 – Apprendre à aimer les choses comme elles sont

Dans certains cas la situation que nous vivons peut être une vraie opportunité de grandir même si elle paraît difficile sur le moment. Je te propose de te poser les questions suivantes :

  • Qu’est-ce que j’apprends ?
  • Que puis-je faire de différent la prochaine fois ?
  • Qu’est-ce j’apprends sur moi, sur l’autre ?

Ainsi, de chaque situation vécue, nous tirons des apprentissages pour le futur. Écrit un maximum de ces apprentissages sur papier, puis ressens-les. Pense également à tous les bénéfices principaux et secondaires. Il est important d’élargir ta vision et voir aussi les bénéfices.

Conclusion

Enfin, à cette étape, tu as identifié les domaines de vie qui sont bien et ceux à améliorer. Tu as aussi défini tes priorités et les objectifs à atteindre. Ta liste des actions est faite. Ainsi, je t’invite à y travailler un peu tous les jours et n’hésite pas à remplir la roue de la vie dans un an pour voir ta progression.

Si tu as besoin de précision sur un point en particulier, tu peux me laisser un commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Latifa RACHID de femme-en-paix.com

3 Trackbacks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *