TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Dire non

Note : cet article est une traduction de l’article Saying No de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

NonDire non n’est pas facile, mais c’est une compétence nécessaire si vous souhaitez avoir un quelconque degré de concentration dans votre vie. Si vous dites oui trop souvent, il y a des chances que vous tombiez dans le piège habituel qui consiste à dire oui à ce qui est bon mais aussi de dire non à ce qui est meilleur.

Il n’y pas de oui inconditionnel. Chaque fois que vous dites oui, vous prononcez également un non en arrière-plan. Chaque fois que vous allouez du temps à quelque chose, vous dites non à toutes les autres choses que vous auriez pu faire avec ce temps.

Il n’y a pas si longtemps, Blockbuster Video (société de location de vidéos, N.d.T.) a mis en place une politique « sans pénalité de retard ». D’une certaine façon ils disent oui aux clients qui se plaignent de devoir payer des pénalités de retard quand ils rendent leur film après la date prévue. Mais cette politique a un effet secondaire. Comme il n’y a pas de pénalités de retard, les clients gardent longtemps les films qu’ils ont loués avant de se préoccuper de les rendre. Donc maintenant quand vous allez chez eux pour louer les dernières sorties, qui sont toujours stockées en grande quantité, il y a bien plus de chances qu’ils aient déjà tous été pris. Les vidéos sont chez des gens au lieu d’être dans les rayonnages du magasin. J’ai entendu les employés de chez Blockbuster s’excuser à de nombreuses reprises, généralement en réponse aux plaintes des clients concernant l’impossibilité de louer les nouvelles sorties. La valeur du fait de savoir que vous pouvez aller chez Blockbuster Video et louer tout ce que vous voulez n’est plus effective.

En disant oui à un groupe de clients (ceux qui avaient des problèmes avec les pénalités de retard), Blockbuster a simultanément dit non à un autre groupe (ceux qui valorisaient la disponibilité avant tout et n’avaient jamais de problème pour rendre les films à temps). Maintenant, si j’étais le vice-président du marketing chez un des concurrents de Blockbuster, je passerais à l’attaque avec une sorte de campagne misant sur le « garanti en stock » pour commencer à dire oui à ces clients de Blockbuster qui viennent se plaindre.

Il y a toujours un compromis quand vous dites oui.

Le mot non a souvent mauvaise presse, mais réalisez que chaque oui inclut un non, et chaque non inclut un oui.

Quand vous dites oui, dites-vous oui à vos meilleurs objectifs et plans tout en disant non à ce qui est moins important ?

Les autres gens peuvent vous pousser à dire oui, mais avant de le faire, jetez un œil au non que vous devrez endurer. Dites-vous non à votre famille afin de faire avancer votre carrière ? Dites-vous non à de bonnes habitudes de santé afin de vous adapter à votre entourage ? Dites-vous non à la fixation de propres objectifs afin de répondre oui aux appâts que les autres laissent devant vous ?

Si vous voulez dire oui à ce qui est vraiment important pour vous, vous pouvez vous attendre à vous entendre dire le mot non bien plus souvent.

Quand vous dites non, généralement la personne qui l’entend réagira négativement, parfois doucement, parfois fortement. Ne laissez pas cela vous préoccuper – leur réaction a bien plus à voir avec eux qu’avec vous. S’ils insistent trop, je vous suggère simplement de leur retourner cela en soulignant le non qui accompagnerait ce oui. Par exemple, « Pourquoi me demandes-tu de dire non à ma famille, ma santé, mes objectifs, et ainsi de suite, simplement pour dire oui à ce que tu me demandes ? »

Si ce n’est pas ce que vous voulez réellement dire, dites non.

 

Crédits photo : margaretzorgan

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *