30 jours à Disneyland — Jour 11

DisneyLes jours commencent à se confondre, comme s’il s’agissait d’un flux continu qui ne s’arrête jamais. Parfois, nous avons du mal à nous souvenir de ce que nous avons fait au cours de la dernière semaine et demie. Je pense que les choses se passent ainsi parce que je me concentre principalement sur le moment présent.

Je suis surpris que nous ne nous soyons pas encore complètement lassés de faire du manège. Toutefois, même après 11 jours, nous n’avons pas encore profité de tous les manèges disponibles. Nous n’avons pas encore vu tous les spectacles ou profité de toutes les activités possibles. Avec deux parcs d’attractions entre lesquels osciller, il y a beaucoup de choses à voir et à faire. Hier, nous avons profité de plusieurs manèges que nous n’avions pas encore essayés jusque-là. Cela était idéal pour ajouter de la variété à la journée. Disney était plein depuis vendredi, mais je ne pense pas que nous ayons fait la queue plus de 15 minutes. Le fait de maitriser le système Fastpass nous a vraiment aidés.

J’ai souvent de la peine pour les touristes qui passent 50 minutes à faire la queue alors qu’ils auraient pu simplement acquérir un Fastpass. En effet, cela leur aurait permis d’éviter la file d’attente. D’un autre côté, je suis aussi plutôt reconnaissant que Disney ne fasse pas un effort supplémentaire pour apprendre aux nouveaux visiteurs le fonctionnement de ce système. Autrement il aurait été moins efficace. Essentiellement, les nouveaux visiteurs paient une taxe aux visiteurs plus expérimentés en restant un peu plus longtemps dans certaines files d’attente. De cette manière, les visiteurs expérimentés peuvent passer devant eux et ne pas attendre.

Ce système me fait penser à la façon dont la vie récompense l’expérience en général. Par exemple, lorsque vous vous lancez dans une nouvelle entreprise ou un nouveau travail, vous allez commettre beaucoup d’erreurs. Toutefois, avec de l’expérience, vous prendrez des décisions plus sages, et vous serez en mesure d’obtenir de meilleurs résultats. C’est pour cette raison qu’il est utile de prendre de temps en temps des engagements sur 5 ans.

Je m’attends à ce que nous finissions par nous ennuyer si nous continuons de profiter des mêmes activités. Nous avons tellement profité de certains manèges que nous avons pratiquement mémorisé comment les choses fonctionnent. Parfois, je ferme les yeux pendant une balade, car je peux de toute façon voir les images disponibles dans mon esprit. Il y a quelques jours, j’ai fait un tour complet sur le manège Indiana Jones avec les yeux fermés. Et je n’avais pas l’impression de manquer quoi que ce soit. À mes yeux, faire du manège devient une activité redondante. Bientôt, nous devrons changer d’approche si nous voulons atteindre le 30e jour sans mourir d’ennui dans ce monde de Disney.

J’ai observé que mon corps s’adapte automatiquement au mouvement anticipé des manèges pour rester plus équilibré. Grâce à la répétition, mon cerveau apprend quand tous les virages ou les rebonds se produisent. Par conséquent, mes muscles se contractent ou se détendent automatiquement au bon moment. Sur un trajet un peu tortueux comme celui du manège Indiana Jones, beaucoup de novices sont secoués dans tous les sens, mais mon corps reste très stable. Ce n’est pas quelque chose que je fais consciemment. Il s’agit d’une adaptation naturelle à un cycle prévisible de mouvements. C’est un peu comme apprendre à maintenir l’équilibre sur un vélo.

Je suis encore surpris de voir à quel point je me sens extraverti, comme si cette expérience était en train de purger les derniers résidus d’introversion en moi. Je me demande si cette stimulation sociale me manquera à mon retour à la maison. Le sentiment d’être dans un espace de travail totalement calme pendant des heures d’affilée semble être un souvenir lointain. Il est de plus en plus normal pour moi de trainer avec des dizaines de milliers de personnes toute la journée, tous les jours.

Nous passons entre 70 et 80 heures par semaine dans le monde de Disney. Cela ressemble donc à un travail à plein temps, sinon plus. Parfois, cela ressemble vraiment à un travail, car nous nous y rendons tous les jours, y passons la journée entière, puis retournons à notre logement AirBnb. Je ne suis pas habitué à ce genre d’expérience. Je pense que si je devais me rendre au même endroit année après année et y passer chaque jour, je m’ennuierais à mourir.

Rachelle et moi sommes tellement exposés à la musique de Disney que nous entendons constamment ces mélodies dans notre tête.  Cela se produit même lorsque nous rêvons pendant la nuit. Il est difficile de trouver un endroit où il n’y a pas de musique, et bien sûr, il y a aussi de la musique sur les manèges. Ce qui est vraiment étrange, c’est que j’entends parfois dans ma tête des chansons du monde de Disney que je ne me souviens même pas avoir entendues au parc. C’est le cas par exemple des chansons du film Hercule. S’il y a une partie de cette expérience qui nous rend un peu fous, c’est sans doute la musique inévitable et inéluctable de Disney qui tourne en boucle encore et encore et encore. Je devrais demander aux employés comment ils s’y prennent.

J’ai finalement battu Rachelle à Midway Mania ; j’ai même dépassé le meilleur score qu’elle n’ait jamais atteint à ce jour. J’y suis parvenu principalement en tirant de son côté de l’écran à certains moments pour dérober certaines de ses meilleures occasions de marquer. C’est un peu sournois, mais cela fonctionne. Maintenant, nous nous dirigeons vers une guerre psychologique dans cette compétition, car Rachelle va probablement aussi essayer de voler des cibles de mon côté de l’écran.

Une fois, nous avons essayé ce manège, et l’un des écrans ne fonctionnait pas correctement ; il ne montrait pratiquement aucune cible. Je l’ai fait savoir à l’opérateur qui nous a donné un laissez-passer gratuit pour que nous puissions réessayer le manège un peu plus tard ; quand il fonctionnerait correctement. Si vous allez faire du manège à Disney, et que cela ne fonctionne pas correctement, assurez-vous d’en faire part à l’opérateur de jeu par la suite. Vous pourriez ainsi avoir la chance de recevoir un passe gratuit pour un nouveau tour. Cela vous permettra d’éviter au passage la file d’attente.

J’ai aussi appris comment fonctionne le système de score d’Astro Blasters, en déterminant quelles cibles valent le plus de points. Cela me permettra surement de marquer beaucoup plus de points à ce jeu à l’avenir. Même Rachelle a obtenu un score décent avec facilité une fois que nous avons compris le système de pointage.

Pour ajouter un peu plus de variété à notre alimentation, nous sommes allés à Whole Foods hier matin. Nous avons mangé un repas au bar à salades. Nous avons aussi pris quelques collations supplémentaires comme des pommes et des barres aux noix. J’ai été reconnu par un type qui connaissait mon blog et qui avait lu mon livre, alors nous avons discuté brièvement. Il ne savait même pas qu’on était dans le coin.

Nous continuons de vivre chaque jour sans planification préalable. Nous suivons toujours le rythme de ce que nous voulons faire à l’instant présent. C’est une intéressante façon de vivre. J’aime le fait que nous devons continuer de trouver des moyens de rendre l’expérience fraiche et intéressante. Nous devons le faire pour ne pas nous ennuyer. Nous ne pouvons pas nous contenter de voir cette expérience comme un travail où nous faisons les mêmes choses encore et encore pendant plusieurs jours d’affilée.

Note : Cet article est une traduction de l’article 30 Days of Disneyland — Day 11 de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *